Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Lecroisic, pici73 et 28 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[UBD & BD3D] Mortal Engines

Message » 08 Mai 2019 10:52


Mortal Engines

Provenance : Allemagne // Support : 4K Ultra HD // Éditeur : Universal Pictures // Date de sortie : 18 avril 2019

Résolution : 3840x2160 // Cadence : 24p // Format : 2.39 // Encodage : HEVC
Gamut : BT.2020 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 12 bit
Master intermédiaire : 4K // HDR : Dolby Vision // Luminance : Adaptée au diffuseur

Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital Plus 7.1 (seulement sur l'édition FR)
Sous-titres : Français (seulement sur l'édition FR), Anglais pour malentendants

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l'image Dolby Vision lumineux)

Tout simplement splendides, les images de ce transfert UHD Dolby Vision (tournage 8K et DI 4K) n'ont de cesse de magnifier la superbe direction artistique de l’œuvre. Visuellement très impressionnantes, elles affichent une définition encore plus ahurissante qu'en HD (l'apport est flagrant sur les décors), des détails prodigieux autrement plus précis que sur le pourtant exemplaire Blu-ray (les textures profitent d'une finesse accrue), une granularité aux abonnés absents, des couleurs fabuleuses beaucoup plus larges et nuancées (le foulard rouge de Hester Shaw, les yeux verts de Shrike), des contrastes nettement plus somptueux (les scènes sombres jouissent de noirs largement plus denses et les nuages blancs sont plus éclatants) et de sources lumineuses considérablement plus rutilantes (le soleil, les flammes, l'éclairage intérieur, les voyants des cockpits et des machines de la grande ville mobile de Londres). En un mot comme en cent, une référence !

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d'écoute Dolby Atmos pour la VO et avec post-traitement Dolby Surround pour la VF)

Ultra-engageante et pourvue d'une dynamique monstre, la piste Dolby Atmos délivre un spectacle acoustique redoutablement immersif et d'une richesse inouïe. La spatialisation occupe l'espace comme rarement (les sons voyagent régulièrement à 360°), les effets comme les ambiances (le bruit métallique incessant de la cité prédatrice et de Scuttlebug) sont diffusés avec précision et ampleur sur toutes les enceintes, les canaux surround sont extrêmement sollicités, la sphère aérienne est aussi inventive qu’intelligemment exploitée (Londres qui « dévore » la petite ville minière de Salzhakendes, le passage dans la « scierie », le vent, les engins volants, les éclairs provoqués par l'activation de MEDUSA, etc.), le score de Junkie XL (Tom Holkenborg) pulse comme il faut, les basses fréquences secouent méchamment (le bourdonnement constant des moteurs, les explosions, les coups de feu, les crashs, l'énergie quantique de la super-arme et j'en passe), et les dialogues sont parfaitement intelligibles. Testée sur l'édition française (c'est important d'avoir des amis à proximité de chez soi), la VF s'en tire admirablement bien malgré une puissance affaiblie et une scène sonore moins abondante.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7279
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Mai 2019 10:52

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Mai 2019 10:04

Visionné hier soir en VF, excellente spatialisation, c'est du lourd :bravo:
Cerise sur le gâteau, pas de double sous titrage lors des scènes doublées (horrible sur les bluray THE HOBBITS)

Merci encore pour ton taf
pops91
 
Messages: 226
Inscription: 13 Aoû 2005 19:00
Localisation: Cotentin
  • offline

Message » 22 Mai 2019 14:46

Tes deux 10/10 m'ont donné envie de prendre ce film. Je vais donc le voir ce soir avec une boite de chocolat artisanal que j'ai prise exprès pour la séance. :ane:
Avatar de l’utilisateur
chkops
Testeur BD / UBD
Testeur BD / UBD
 
Messages: 2369
Inscription: 01 Mar 2011 11:55
Localisation: En face de mon GZ
  • offline

Message » 22 Mai 2019 18:26

Bon moment en perspective.
Profite bien.
Gort'h
 
Messages: 11080
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 22 Mai 2019 20:43

Merci amigo. :thks:
Avatar de l’utilisateur
chkops
Testeur BD / UBD
Testeur BD / UBD
 
Messages: 2369
Inscription: 01 Mar 2011 11:55
Localisation: En face de mon GZ
  • offline

Message » 23 Mai 2019 12:25

Bon ben ayé, visionné hier soir. Et comme je m'y attendais, les deux 10 de loup ne sont pas volés. L'image est somptueuse, "les détails sont croustillants" (pour reprendre littéralement l'expression souvent employée par les testeurs anglo-saxons :ane: ) et le sens de la photo est bien là... prises de vues parfois somptueuses, séquences à la mise en scène grandiose et, bien entendu, l'apport de la 4K HDR qui creuse l'écart par rapport à son homologue en HD (image profonde, hautement détaillée et colorée à souhait). La bande son n'est pas en reste, elle sert le visuel de manière admirable... puissante, enveloppante, détaillée et, par moment, délicieusement percutante.

Concernant le film en lui-même, le constat est différent. Passée l'agréable surprise de l'influence d'univers comme Bioshock infinite (l'excellent FPS d'Irrational Games), Dune (pour les engins aux commandes archaïques mais diablement évolués) et, dans une mesure moindre, le dernier Mad Max, j'ai été déçu de l'inconsistance de la trame et des acteurs... Hugo Weaving (un acteur que j'adore et qu'on ne présente plus) interprète son personnage de manière poussive et peu convaincante (vraiment dommage pour cet acteur génial qui nous a habitué à beaucoup mieux). Michael Sheehan n'a pas non plus donné le meilleur de lui-même, comparée à sa prestation dans Umbrella Academy, son interprétation dans ce film est minimale et sans saveur.... une vraie déception.

Déçu aussi du fait que la relation entre Shrink le ressuscité et Hester ait été si peu développée. Le personnage est sacrément bien pensé et j'irai même jusqu'à dire qu'il constitue l'aspect le plus intéressant du film.

Voila, encore un film "grand spectacle" qui, à défaut de briller par l'intérêt de sa trame et la performance de ses acteurs, remplit au moins son contrat de divertissement sans prise de tête.

Matos (Panasonic FZ800, Panasonic UB9000, Yamaha YSP-2700)
Dernière édition par chkops le 23 Mai 2019 17:17, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
chkops
Testeur BD / UBD
Testeur BD / UBD
 
Messages: 2369
Inscription: 01 Mar 2011 11:55
Localisation: En face de mon GZ
  • offline

Message » 23 Mai 2019 12:34

Exactement le même ressenti concernant l'histoire! :bravo:
Techniquement c'est du haut niveau par contre!

La configuration dans mon profil


Pré: Marantz 8802A - Blocs: 2 X Ram Audio S4044 - BSS, DCX... - Source: Pioneer LX500 - Diffuseur: JVC X7900 - Enceintes: JBL PRO - Ecran 16/9 xtrem screen APW 1.7 de 3m44. Ma Salle dédiée HC
jeff51
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5072
Inscription: 29 Mar 2007 16:50
Localisation: Marne
  • offline

Message » 24 Mai 2019 7:31

Tout pareil.
On n'est guère surpris par l'histoire.
+1pour le Shrink.
J'aurai aussi aimé plus de profondeur et de poids dans le grave pour les déplacements de Londres.
Gort'h
 
Messages: 11080
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 24 Mai 2019 8:55

En effet, cela avait attiré mon attention au tout début, lors de la course poursuite et ça contrastait sévèrement avec le caractère hautement imposant de l'immense ville mobile...

... bizarre qu'ils aient opté pour un rendu aussi timoré, pendant ces séquences, qui nuit vraiment à l'aspect majestueux de la chose.

+1 Gort'h pour ce point qui mérite d'être soulevé.
Avatar de l’utilisateur
chkops
Testeur BD / UBD
Testeur BD / UBD
 
Messages: 2369
Inscription: 01 Mar 2011 11:55
Localisation: En face de mon GZ
  • offline

Message » 01 Déc 2019 13:12

Bonjour à tous !
Nouveau test !
Bon visionnage !

dkhome
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 527
Inscription: 08 Jan 2017 17:54
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message