Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Red_Dawn, Thiroy et 33 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[UBD & BD] Backdraft

Message » 02 Juin 2019 11:10


Backdraft

Provenance : France // Support : 4K Ultra HD // Éditeur : Universal Pictures // Date de sortie : 15 mai 2019

Résolution : 3840x2160 // Cadence : 24p // Format : 2.35 // Encodage : HEVC
Gamut : BT.2020 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 10 bit
Master intermédiaire : 4K // HDR : HDR10 // Luminance : De 0.005 à 1000 nits

Bande-son : Anglais DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Français DTS 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l'image Expert HDR)

Avec cette remasterisation 4K flambant neuve, les images datées du Blu-ray ne sont plus qu'un lointain souvenir. Le master a été totalement nettoyé, le grain 35mm s'affiche plus délicatement, la définition est grandement supérieure malgré des plans encore un peu doux (notamment dans le bar au début du film), les détails sont considérablement plus nets (les uniformes, les décors, les véhicules), le nouvel étalonnage des couleurs solidifie toutes les teintes (surtout les rouges) et ajoute énormément de chaleur aux plans (c'est quand-même nettement plus réaliste), les contrastes sont plus engageants (blancs plus clairs et noirs moins lumineux) pour un gain en profondeur évident, les sources lumineuses sont beaucoup plus intenses (bien évidemment les flammes qui semblent d'autant plus surgir du cadre, mais aussi les reflets sur les barres de sécurité, les gyrophares, les éclairages artificiels, le soleil), et les intérieurs enfumés sont libérés des contraintes compressives du passé.

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d'écoute DTS:X pour la VO et avec post-traitement DTS Neural:X pour la VF)

Un remixage DTS:X d'anthologie qui n'aura de cesse de chercher les limites de votre système audio. Il faut dire qu'à l'époque (en 1991), Gary Rydstrom avait déjà créé une bande-son mémorable. L'intensité de la dynamique est incroyable, la richesse de la scène acoustique est manifeste, l'activité sur tous les canaux est ultra-engagée, l'ampleur de la superbe partition de Hans Zimmer est évidente, la clarté des dialogues ne faiblit guère malgré le chaos ambiant, et la profondeur des basses est absolument terrifiante (cf. les explosions et le rugissement des flammes). Et grâce à la scène de hauteur (des oiseaux, des réverbérations, des alarmes, de l'eau, des craquements, des éboulements et surtout le feu), les incendies se propagent dans la pièce d'écoute comme jamais auparavant. Identique au précédent Blu-ray, la VF ne peut lutter à armes égales face à la frénésie (mais quelle énergie !) et à la pression physique (votre canal LFE a intérêt à savoir encaisser) envoyées par la VO.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7261
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 07 Juin 2019 11:09

remasterisation au Top. Le gap est énorme.
gegeflipp75
 
Messages: 3192
Inscription: 12 Déc 2007 16:00
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message