Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: regulatore et 11 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Michel Serres...

Message » 12 Juin 2019 12:15

En audio, haute-fidélité et musicalité sont une seule et même chose...
padcost
 
Messages: 1870
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Juin 2019 12:15

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Juin 2019 13:56

padcost a écrit:
Kishizo42 a écrit:
Oui une enceinte musicale l'est sans considération pour son prix. C'est quoi exactement la musicalité, je pense une bonne mise au point laquelle s'avère beaucoup plus facile à faire sur une enceinte de type bibliothèque qu'une colonne. Le client dans la grande surface au moment de choisir partira sur la colonne si le prix n'est guère plus élevé partant du principe que plus c'est gros, plus il y en a pour son argent. Même si les concepteurs rechignent en disant ne pas savoir produire à ce prix, ils doivent fournir ce créneau correspondant à une demande sinon d'autres marques vendront à leur place. Ces colonnes cherchant à se faire plus grosses que le bœuf à peine plus chères mais moins bonnes que tes bibliothèques. Inversement contre les bibliothèques de prix similaire, les départager en qualité sera plus difficile, car de bonnes petites enceintes, il y en a d'autres.

Anticiper ton évolution future en gamme d'enceintes et considérer que le prix plancher d'un bon amplificateur est supérieur à celui d'une enceinte biblio de 300 euros peut amener à faire un choix de mettre plus de sous dans l'amplification. Si à la recherche d'une plus grande ampleur de restitution et de plus beaux timbres associés à une toujours très satisfaisante musicalité, tu montes en gamme sur une biblio de compétition de 3000 euros ou une colonne cette fois bien conçue pour le même prix, ton amplificateur trouvera toute sa mesure. Elles peuvent être merveilleuses ces studio lab mais si elles nécessitent un ampli délirant pour fonctionner, elles ne le sont plus, et le choix de gamme d'enceinte à la hausse sera plus bénéfique.

La musicalité des amplis est plus difficile à appréhender pour moi. Quand j'écoute mon système ce sont les enceintes que je perçois, soit leur musicalité me convient, soit non. Mais percevoir la part des électroniques là dedans, je ne sais pas faire, peut-être en échangeant juste l'ampli conservant tout le reste de mon système parfaitement connu. Ce ne serait d'ailleurs sans doute pas une recherche ponctuelle car elle me semblerait assez aléatoire, suivant mon état moral je peux percevoir des choses différentes, sans parler du matériel, on n'écoute pas toujours de la même manière. Ce serait donc une impression générale de musicalité dans le temps qui me semblerait plus valable, je ne sais pas décortiquer les sons. Sans grande valeur à titre probatoire pour les autres, mais intéressante pour moi-même.

Le terme musicalité employé en hifi est un mot, pour faire court, englobant la sensation de dynamique, de timbre et d'espace, ad libitum.
Mais il y a plus, si j'ose dire. La musique, comprise comme une des formes les plus élevées de l'art, est transcendance. Celle-ci est mieux transmise par certains systèmes ou composants de systèmes hifi que d'autres...


Merci de nous livrer sur un plateau les raisons qui te font employer des termes qui ne veulent rien dire.
Bigga69
 
Messages: 651
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 12 Juin 2019 17:56

haskil a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:Les amplis excellents et pas chers, et "wattés" c'est ce qu'il y a de plus facile à trouver en matériel Haute fidélité: Hypex par exemple

D'autant plus qu'elle n'existe pas....
Rappel du célèbre avis de Walker créateur des amplis Quad " un ampli c'est un fil droit avec du gain"



La musicalité d'une enceinte, d'une électronique est une opinion personnelle...

Musical pour l'un, le même produit ne le sera pas pour un autre...


Oui,, mais il y a bien des éléments qui nous font aimer ou pas un système !

on ne se pose pas cette question pour la musique en live, car notre conditionnement fait " qu'il est impossible" que ce ne soit pas bon, puisque c'est du direct !!!!
certes, il y a des salles ou musiciens ou ambiances...etc qui ne nous plaisent pas ! mais on ne dira jamais, ce n'est pas "musicale" :oldy:
jean GROS
 
Messages: 2021
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 12 Juin 2019 18:12

La musicalité, c'est le musicien qui la fait.
pm57
 
Messages: 2039
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 12 Juin 2019 20:54

pm57 a écrit:La musicalité, c'est le musicien qui la fait.



Evidemment. Et la chaîne doit la reproduire sans trop s'interposer entre lui et l'auditeur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 50603
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Juin 2019 21:13

à mon avis le matériel n'a pas à être "musical" on lui donne une info à l'entrée on veux la même à la sortie avec du gain en plus. point barre (facile à dire mais pas facile à faire :hehe: )
guyniol
 
Messages: 1482
Inscription: 26 Fév 2015 20:31
Localisation: Le Mans
  • offline

Message » 13 Juin 2019 8:28

guyniol a écrit:à mon avis le matériel n'a pas à être "musical" on lui donne une info à l'entrée on veux la même à la sortie avec du gain en plus. point barre (facile à dire mais pas facile à faire :hehe: )


Qu'est-ce que la haute-fidélité ?

On peut l'appréhender uniquement par le biais strictement technique, électrique/électronique (la mesure), sans doute insuffisant sinon j'imagine que la hifi ferait seulement partie des "arts" ménagers, comme un réfrigérateur, un sèche-cheveux, un lave-vaisselle ou une hotte aspirante, etc.

Mais dépassant le domaine technique, la haute-fidélité audio débouche dans le domaine cognitif.
(Cognition : processus physiologique par lequel un organisme acquiert la conscience des événements et objets de son environnement.)
On peut acheter un système hifi et l'utiliser sans s'intéresser ni de près ni de loin à son fonctionnement intrinsèque, attitude la plus courante.
On peut aussi acheter un système hifi et, au-delà de son utilisation basique, s'intéresser au pourquoi du comment de l'événement sonore : ce qui nous occupe ici sur ce forum et qui peut entraîner très loin celui qui s'y prête.
C'est ici que les concepts de haute-fidélité et de musicalité prennent tout leur sens.
D'un point de vue cognitif, et non plus technique, un matériel hifi se caractérise par sa capacité à reproduire fidèlement les sons de la musique : sa musicalité.
Au-delà : l'approche esthétique, d'autant plus passionnante qu'elle aura été stimulée par la musicalité du système hifi.
C'est très simple...
padcost
 
Messages: 1870
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 13 Juin 2019 8:59

Et donc un appareil haute-fidélité se caractérise par la transparence dont il est capable pour reproduire la musicalité des interprètes. On lui demande donc surtout de ne pas être musical, de ne pas interpréter la musique qu'il reproduit.

Sinon, il va finir comme le piano Erard de la nouvelle de Berlioz ...Prenant son autonomie à chaque candidate du concours de piano du Conservatoire, ce piano finissait par jouer tout seul, en allant plus vite que ne le pouvaient celles qui le jouaient... même jeté dans la cour et réduit en morceaux à coup de hache par les huissiers...

Plus sérieusement, le concept de "musicalité" appliqué à un appareil de reproduction sonore n'est pas pertinent s'il est utilisé à des fins de discrimination qualitative, car ce qu'évoque la "musicalité" pour les uns ne sera pas ce à quoi pensent les autres...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 50603
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 13 Juin 2019 9:09

En fait, la "musicalité" ne dépend pas de nous, quand je dis nous, c'est le matériel que nous achetons...

il dépend essentiellement de la prise de son, mixage ect...on aura beau mettre des milliers d'€ dans les amplis et enceintes, cela restera moyen !
sauf si ces amplis/ enceintes colorent et donne un plus à la reproduction !

C'est pourquoi Cabasse dans ses démo. musique vivante/reproduction était si convaincante, la prise de son était simple, sans mixage ni artifice !
J'ai aussi entendu des prises de son "simple" qui étaient bien plus réelles à l'écoute que des CDS industriels !

Il y a de bons CDs, c'est souvent ceux qui sont passés lors de démo. :)))))
jean GROS
 
Messages: 2021
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 13 Juin 2019 9:58

jean GROS a écrit:Il y a de bons CDs, c'est souvent ceux qui sont passés lors de démo. :)))))


Du même genre que les clips vidéo irréels qui font vendrent des téléviseurs ?
pm57
 
Messages: 2039
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 13 Juin 2019 16:33

pm57 a écrit:
jean GROS a écrit:Il y a de bons CDs, c'est souvent ceux qui sont passés lors de démo. :)))))


Du même genre que les clips vidéo irréels qui font vendrent des téléviseurs ?


Je vais peut être choquer mais je pense que le public fait la différence entre une image surboostée et une image "normale" ! mais là aussi, il peut y avoir de nombreuses variantes et surtout les réglages volontairement poussées aussi :)
par contre, en audio, c'est plus diff. de savoir, on peut aussi en montant le volume donner l'impression que c'est meilleur ! ou des dispositions particulières !!!

j'ai même entendu des enceintes volontairement mises hors phase pour donner l’illusion d'une plus grande ambiance !
jean GROS
 
Messages: 2021
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 13 Juin 2019 17:08

padcost a écrit:
guyniol a écrit:à mon avis le matériel n'a pas à être "musical" on lui donne une info à l'entrée on veux la même à la sortie avec du gain en plus. point barre (facile à dire mais pas facile à faire :hehe: )


Qu'est-ce que la haute-fidélité ?

On peut l'appréhender uniquement par le biais strictement technique, électrique/électronique (la mesure), sans doute insuffisant sinon j'imagine que la hifi ferait seulement partie des "arts" ménagers, comme un réfrigérateur, un sèche-cheveux, un lave-vaisselle ou une hotte aspirante, etc.

Mais dépassant le domaine technique, la haute-fidélité audio débouche dans le domaine cognitif.
(Cognition : processus physiologique par lequel un organisme acquiert la conscience des événements et objets de son environnement.)
On peut acheter un système hifi et l'utiliser sans s'intéresser ni de près ni de loin à son fonctionnement intrinsèque, attitude la plus courante.
On peut aussi acheter un système hifi et, au-delà de son utilisation basique, s'intéresser au pourquoi du comment de l'événement sonore : ce qui nous occupe ici sur ce forum et qui peut entraîner très loin celui qui s'y prête.
C'est ici que les concepts de haute-fidélité et de musicalité prennent tout leur sens.
D'un point de vue cognitif, et non plus technique, un matériel hifi se caractérise par sa capacité à reproduire fidèlement les sons de la musique : sa musicalité.
Au-delà : l'approche esthétique, d'autant plus passionnante qu'elle aura été stimulée par la musicalité du système hifi.
C'est très simple...


Je pense que dans la définition de la cognition, le terme "connaissance" serait plus juste que celui de "conscience", qui a aujourd'hui une acception plus d'éveil neurologique.
Sinon, si je comprends bien, ta définition de la musicalité est donc la capacité qu'a un matériel d'écoute audio à reproduire de manière très réaliste le son des instruments, c'est bien ça?
Bigga69
 
Messages: 651
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 13 Juin 2019 18:22

haskil a écrit:Et donc un appareil haute-fidélité se caractérise par la transparence dont il est capable pour reproduire la musicalité des interprètes. On lui demande donc surtout de ne pas être musical, de ne pas interpréter la musique qu'il reproduit.

Un matériel de reproduction sonore par définition ne produit pas de musique.
Il lui est simplement demandé de reproduire un document sonore musical avec le plus de ressemblance possible : le plus fidèlement possible. Cette reproduction peu ou prou ressemblante s’avèrera elle aussi de la musique — par défaut pourrait-on dire.
C’est cela la musicalité d’un matériel hifi (audio).

La musicalité d’un matériel hifi ne dépend pas de la qualité du document musical ou de l’expressivité de ses interprètes (de leur musicalité), ou bien encore de la qualité de l’enregistrement, ou que sais-je encore, mais dépend exclusivement des qualités intrinsèques de ce matériel hifi : sa capacité à reproduire fidèlement les sons de la musique.

Plus sérieusement, le concept de "musicalité" appliqué à un appareil de reproduction sonore n'est pas pertinent s'il est utilisé à des fins de discrimination qualitative, car ce qu'évoque la "musicalité" pour les uns ne sera pas ce à quoi pensent les autres...

Il est tout à fait possible, lors d’une écoute, d’utiliser des critères d’évaluation musicaux qualitatifs communs à tous. Sinon, il ne serait pas même envisageable de communiquer sur un forum, p.ex… :roll:
padcost
 
Messages: 1870
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 13 Juin 2019 19:02

padcost écrit
Un matériel de reproduction sonore par définition ne produit pas de musique.


Une évidence : il ne fait que la reproduire.

Il lui est simplement demandé de reproduire un document sonore musical avec le plus de ressemblance possible : le plus fidèlement possible.


Ce que je dis sans cesse.

Cette reproduction peu ou prou ressemblante s’avèrera elle aussi de la musique — par défaut pourrait-on dire.
C’est cela la musicalité d’un matériel hifi (audio).


Un banal poste de radio répond à ce critère.

La musicalité d’un matériel hifi ne dépend pas de la qualité du document musical ou de l’expressivité de ses interprètes (de leur musicalité), ou bien encore de la qualité de l’enregistrement, ou que sais-je encore, mais dépend exclusivement des qualités intrinsèques de ce matériel hifi : sa capacité à reproduire fidèlement les sons de la musique.


Un matériel haute fidélité est juste plus ou moins transparent à ce qu'il reproduit qu'il reproduit : on appelle cela de la haute-fidélité, une expression largement antérieure à l'utilisation du mot "musicalité. Antérieur et qualifiant plus justement le but à atteindre, qu'un mot chargé de subjectivité et de culture pas toujours partagée.

Il est tout à fait possible, lors d’une écoute, d’utiliser des critères d’évaluation musicaux qualitatifs communs à tous.


C'est tout à fait possible, mais peu probable... il suffit d'écouter à plusieurs la même chaine hifi pour avoir des appréciations totalement opposées au sujet de la "musicalité" de la dite enceinte. Il suffit de lire les appréciations des uns et des autres portés sur les mêmes produits pour bien comprendre que ce n'est pas le cas. Il suffit aussi de lire l'emploi du mot "musicalité" dans de nombreux commentaires, sur ce forum et ailleurs, pour comprendre que c'est un mot dont l'utilisation sera avant tout à désigner les marques qui ont la "carte" et celles qui ne l'ont pas...

Sinon, il ne serait pas même envisageable de communiquer sur un forum, p. ex


Parfois, on a vraiment l'impression que ce n'est pas possible du tout :lol:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 50603
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 13 Juin 2019 19:11

Ben on peut communiquer, mais là j'avoue, c'est compliqué de te suivre car tes explications sont assez absconses: elle parlent tantôt de sons de la musique, tantôt de document sonore, ce qui est bien différent.
Pour ce que tu décris dans ton dernier message, on a déjà le terme fidélité, pas besoin d'un autre terme moins pertinent.
Bigga69
 
Messages: 651
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message