Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Le Mysphere 3.1 ou 3.2 = un nouveau AKG K1000

Message » 06 Avr 2019 9:57

Bonjour,

Nous connûmes déjà ce genre de situation lorsque parut l'Abyss qui avait attisé curiosité, engouement, puis controverses de différentes natures. :wink:


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 23309
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Avr 2019 9:57

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Avr 2019 14:10

lesonaussi a écrit:Ca partait bien et puis... rien sur le rendu sonore. Dommage :siffle:



pour parler du rendu sonore il faut l'écouter. Or personne ici ne l'a écouté. Mais si c'est ton cas, partage tes impressions avec plaisir nous les recevrons. :wink:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4938
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 22 Avr 2019 0:42

Bon alors ?? on l'écoute quand ce Mysphere !! moi je suis très curieux. Les mesures sont très engageantes !

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4938
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 12 Mai 2019 14:39

J'ai l'opportunité grâce à Pierre Paya de tester depuis jeudi un MySphere (version 3.1) :)

Voici le retour que j'ai fait sur un autre forum :

Tout d'abord, pour ceux qui aiment se faire envie avec des images, un petit unboxing :

Image
Image
Image
Image
Image

Mes impressions, à relativiser par le fait que ça ne fait que 4 jours que je l'essaie :

*Je précise que je considère donner mon avis de manière libre et sans subir aucune pression d'aucune sorte

* ERGONOMIE :
Le port, avec un bandeau qui fait penser à bandeau serre-tête (même si personnellement je n'en ai jamais mis ;) ) et qui se porte "en biais de l'avant vers l'arrière" est déroutant au premier abord, mais passée cette première impression, plutôt agréable parce qu'il ne serre pas trop et qu'on n'a pas de pads qui chauffent les oreilles.
Pour autant, il me semble que la mousse + mesh qui rembourre l'intérieur pourrait être plus dense et plus agréable, en s'inspirant des meilleurs pads. Mais cette réflexion ne m'est venue qu'après plusieurs heures de port, et ce n'est pas en soi génant.
A noter que le MySphere est entièrement démontable (oreillettes, rembourrage du bandeau), et un upgrade ultérieur pourrait donc être proposé sans difficulté (Dekoni, si vous me lisez...).
Le MySphere m'a paru assez léger (il pèse 345 grammes).
J'ai lu sur Head-Fi par Heinz Renner, co-concepteur du casque, qu'une nouvelle version du bandeau avait été produite depuis mi-avril, qui doit s'adapter encore mieux à toutes les formes de tête (je ne sais pas quelle version du bandeau j'ai testée).

* SON
J'ai écouté le MySphère 3.1 principalement avec ma configuration la plus utilisée (que j'appelle ma configuration "chambre d'hôtel") : DX150 relié avec un cable optique sur mesure au Hugo 2.
Je l'ai testé aussi avec le Sony WM1Z (en asymétrique par faute de cable adapté), le IFI IDSD Micro Black Label, le Questyle Cma600i (mon ampli casque de salon).
J'écoute principalement de la musique de chambre, du baroque, de la musique acoustique, de la pop, le tout à volume modéré à moyen.
Je suis donc dans le coeur de cible du MySphere de ce que j'en ai compris.
Mes casques de comparaison : Odin Thridi (ma référence), DM-H1 (Grado-like), Vali, et DT1770 (petit nouveau représentant pour moi l'extrème opposé du MySphere puisque c'est un casque fermé).

Comme pour le port, la première impression du son est un peu déroutante, on a l'impression que le son est "léger" parce qu'on n'est plus isolé du monde par les oreillettes. La conception ouverte impose effectivement d'être dans une pièce calme. Mais après quelques heures d'essais, plutôt que léger, je qualifierais le son de "très ouvert et aéré", "raffiné" et avec énormément de détails. La scène sonore est plus large qu'avec tous mes autres casques.
Pour autant, moi qui suis sensible aux aigus (je souffre d'acouphènes depuis des années), je n'ai pas senti de gène ou de fatigue auditive même après plusieurs heures d'écoute d'affilée.
Un élément qui m'a géné par contre au départ était une impression de manque de chaleur et de basses. J'ai échangé par mail avec Heinz Renner, (co-concepteur du MySphere) qui m'a dit qu'il considérait que les amplis Chord (dont le Hugo 2) n'étaient pas parfaitement adapatés à la technologie du MySphere (j'avoue ne pas avoir compris ses explications techniques), et recommandait une égalisation autour de 60Hz.
Ca tombait bien, c'était un de mes critères de choix de ma configuration actuelle : j'ai Neutron sur le DX150, qui comporte un égaliseur paramétrique jusqu'à 30 bandes. J'ai donc relevé de quelques DB les fréquences autour de 60 Hz.

Et avec cette égalisation, j'ai obtenu un son qui me convenait parfaitement : juste la chaleur et impact des basses qui me manquait, je ne ressens plus aucun manque quand je repasse sur le Tridi. Bien entendu, mon DT1770 a davantage d'impact sur les basses, mais avec les inconvénients du casque fermé.

Quelques exemples que j'ai beaucoup utilisés pour faire des comparaisons :
- la ligne de basse acoustique dans "My Love" Is de Diana KRALL,
- La mélodie puis les notes piquées des violoncelles dans le premier mouvement du Quintette en DO M de Schubert (à partir de 2'50 environ)
- la basse dans "Jesu joy of man's desiring (version jazz) sur "Dr Chesky's Ultime Headphone Demonstration Disk"
Dans ces morceaux, et les autres que j'ai écoutés, la partie basse me semblait "juste" au sens d''équilibrée". Le medium et les aigus sont chantants, raffinés, plein de détails. Les violoncelles sont chantants, les flutes aériennes.
Un plaisir à l'écoute, ce qui est au final la seule chose qui compte :)

Lorsqu'on reprend ensuite un casque plus conventionnel comme mon Thridi pourtant beaucoup apprécié, il y a une impression de confinement du son qui est un peu génante.

En réaction à certains autres retours, je n'ai jamais entendu de saturation sur une fréquence de notes, pas plus les basses que le reste. J'ai écouté des percussions japonaises, et également un bout de "Vivaldi con moto" avec son violon baroque, aucun souci constaté.

Merci à ceux qui ont eu la patience de lire ce retour détaillé jusqu'au bout :)
Dernière édition par Franck74 le 12 Mai 2019 21:01, édité 1 fois.
Franck74
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 36
Inscription: 23 Avr 2013 14:26
Localisation: Bourgogne
  • offline

Message » 12 Mai 2019 19:02

Merci pour ton retour ! :bravo:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4938
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 12 Mai 2019 21:03

Étant pour le moment seul ici à faire un retour sur ce modèle très particulier, j'insiste sur le fait qu'il faut vraiment l'essayer avant tout projet d'achat, il est difficile à comparer aux autres casques connus...
Franck74
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 36
Inscription: 23 Avr 2013 14:26
Localisation: Bourgogne
  • offline

Message » 12 Mai 2019 21:24

Il faut de toutes façons toujours essayer avant achat... c'est la règle de base, surtout en ce qui concerne l'élement fondamental qu'est le transducteur, encore plus dans ces tarifs HDG.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4938
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 13 Mai 2019 6:32

Un casque "artisanal" le MySphere, au bon sens du terme, qui permet ensuite de mettre la main dans le "cambouis" avec changement d'arceau, de coussinets et égalisation ou caisson de basses.
De quoi alimenter de beaux débats audiophiles sur l'incidence des "choses" !

La configuration dans mon profil


AKG K240 Monitor - K340 - K702 - Audeze LCD2F - Beyerdynamic DT1990 Pro - DT990 Pro - DIY1880 - DM-Audio DM-H1 - Focal Elear -
Koss ESP-95X - Oppo PM-3 - OK Precioso - TE - Philips X2 - X1 - Sennheiser HD600 - HD650
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1503
Inscription: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 10 Juin 2019 12:37

J’ai le Mysphere 3.2 en prêt jusqu’a mercredi prochain. Je posterai mon retour une fois terminé. :oldy:
popof94
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 141
Inscription: 08 Nov 2018 9:26
  • offline

Message » 12 Juin 2019 20:24

Voici mon retour du Mysphere 3.2:

Tout d’abord un grand merci à Pierre Paya pour le prêt de ce casque atypique. Comme je l’ai déjà écrit il est toujours difficile de faire un retour sur un casque qui ne vous appartient pas tant, meme inconsciemment, le conflit d’intérêt est toujours présent.
D’un autre côté je crois que seul un retour honnête à une valeur aux yeux de la communauté TN ou autre et surtout qu’ il est beaucoup plus facile à écrire.

J’ai donc reçu ce casque le 06/06/2019 dans le cadre d’un prêt tournant organisé par Pierre paya.
Il est arrivé dans sa house de rangement démonté et la première constatation est qu’il est effectivement très simple à monter.

La mise en œuvre
Pas d’erreur possible concernant le sens ou le côté.
Comme le signalait Pierre dans sa vidéo, l’alimentation est située à l’arrière du bandeau et peut se faire du côté droit ou gauche en fonction de l’emplacement de l’amplificateur. Le câble passe derrière l’épaule et c’est un vrai plus par rapport aux casques traditionnels, on n’a pas la sensation d’un casque filaire.

L’arceau se passe comme un serre tête, les branches se positionnant derrière les oreilles, le haut de l’arceau épousant le haut du crâne dans une orientation oblique de haut en bas et d’avant en arrière.

J’ai alors noté que dans mon cas l’arceau ou plutôt sa taille n’était pas adapté à ma morphologie pour deux raisons:

Je ressent une pression excessive sur les temporaux qui ne me permet pas d’oublier ce casque.
Dans mon cas, l’arceau ne descend pas assez bas en direction des tragus et il aurait certainement fallu une course un peu plus longue d’environ 5 mm de chaque côté pour un positionnement parfait des drivers dans l’axe de mes conduits.

Une fois l’arceau positionné correctement en lui faisant effectuer de petits mouvements de basculement vient le réglage de la hauteur des drivers
Contrairement à Pierre j’ai trouvé qu’elle était plus aisée en position fermée. On sent bien le centre du tissus de revêtement épouser la conque et je perçois que dans mon cas 2 ou 3 millimètres plus bas aurait été parfait.

Point important qui m’inquiétais mais il n’en est rien: la fixations des drivers est stable sur le bandeau, j’ai retirer et remis le casque des dizaines de fois: absolument aucune modification de leur emplacement.

Deuxième point important, une fois réglé il est très simple de retirer puis de repositionner le casque instantanément en retrouvant ce même bon emplacement. Avec un peu d’habitude ça tombe parfaitement en un clin d’œil comme un casque traditionnel.

Les écoutes:

J’ai écouté alternativement sur Auris HA2 et Viva puis devant une préférence pour le Viva j’ai fait mon retour uniquement avec le 845. Je lisais Cladane rapporter des bruits de distorsion en montant le volume. Je les ai remarqué avant de le lire sur l’Auris mais moins sur le Viva. Ces bruits semblent donc être pour partie amplificateur dépendant mais pas que .Le prêt de Pierre Paya coïncidant avec le week end de la Pentecôte m’a permis d’essayer pleinement ce casque et avec 45 heures d’écoutes j’ai pu me faire une première idée.

Les choix ont été vastes mais restant cantonnés à ce que j’écoute: classique 70%, Jazz: 20% et autre 10%.
J’ai écrit mes commentaires comme toujours en écoutant pour être le plus proche du ressenti.

J’ai lu et relu les avertissements de Pierre insistant sur le fait que ce casque n’était pas un all rounder, qu’il ne pouvait ni savait tout faire et qu’il fallait le prendre pour ce qu’il était.
J’ai néanmoins fait des essais sur tout pour mieux cerner ses limites et ses terrains de prédilection.
J’ai à chaque fois écouté la totalité des œuvres pour ne pas faire des sauts de puce d’un enregistrement à un autre mais en prenant le temps de bien m’imprégner.

J’ai débuté par du piano et la sonate en si de Liszt:

Image

Viva 845 a un niveau tenu afin de rendre le piano crédible:

Image

L’image sonore avec les drivers mi ouvert est parfaite, si trop ni trop peu, stable, cohérente et réaliste.
Timbres également très beaux, riches en nuances et en subtilités.
La dynamique du piano est également excellente, ça va vite, aucune confusion dans le touché sur les mouvements rapides. On entends également parfaitement le jeu des pédales et l’utilisation un peu trop tenue de celle de gauche a mon goût.
Par contre, sur les montées en puissance, à ce niveau, je suis arrivé au limites de ce casque sur le Viva avec un début de confusion sur l’enchaînement des notes dans le registre grave.

Je suis donc descendu en volume:
Image
Le piano retrouve sa stabilité mais l’écoute perds un peu en intensité dramatique.

8,5/10

J’ai ensuite enchaîné sur du violoncelle et les suite de JS Bach:

Image

J’ai gardé le même volume sur le Viva pour tous mes essais classiques sauf sur la fin avec du symphonique.

Je pense que cet enregistrement sur le MySphere est ce que j’ai entendu de mieux au cours de mes tests:
Image parfaite
Timbres parfaits
Dynamique et rapidité des transitoire non critiquables pour moi.
Très belle cohérence. On pourrait juste avoir une assise dans le grave un peu plus présente.
J’ai entendu ces suites il y a peu et il me semble que cette version sur le Mysphere est ce que j’ai entendu de plus proche.

9,5/10

Après le violoncelle le violon et Nathan Milstein:


Image


Sur cet enregistrement j’ai trouvé une certaine aigreur et dureté du violon sur les haut médiums avec une définition insuffisante que j’avais déjà remarqué lors de mes écoutes générales.
Récemment, j’ai également écouté la partita BWV 1004 par Maxime Vengerov au deuxième rang et les sonorité du violon étaient plus riches, plus douces, moins crispantes et mieux représentées dans le bas médium.

J’ai donc choisi un autre enregistrement de ces partitas, plus récent, celui de Rachel Podger sur violon baroque:

Image

L’impression reste la même, avec un haut médium trop en avant, un bas médium insuffisamment présent, une dureté et un manque de soyeux, de définition, de détails et de richesse harmonique qui font défaut par rapport à mes souvenirs de la réalité.

6/10

Concernant la contrebasse seule j’ai écouté la transcription pour contrebasse des suites pour violoncelle de Bach pas François rabbach.

Image

C’est un instrument que j’adore aussi bien en classique qu’en jazz.

Sur cet enregistrement malheureusement le MySphere montre ses limites dans le registre grave. Il n’arrive pas un imposer la contrebasse autrement que comme un violoncelle descendant plus bas. Il manque l’énergie, la densité et surtout l’imposant grave et infra- grave si caractéristique de cet instrument. Beaucoup d’entre nous, à l’écoute de cette transcription pourraient penser qu’il s’agit d’un violoncelle et le problème est la:

4/10

Pour la flûte difficile de faire abstraction du célèbre syrinx de Claude Debussy dont il existe 76 interprétations. J’ai choisi celle d’Emmanuel Pahud car j’aime cet enregistrement avec kovacevich pour le reste.

Image

Très belle surprise: tout y est, l’aération, le jeu de pahud, la très belle sonorité de la flûte tout en douceur et en énergie sans jamais être agressive ou irritante.

9/10

Pour le hautbois et le basson le choix est assez simple:

Zelenka, les sonates pour trio:

Image

Avec Heinz Holliger et Maurice Bourgue aux hautbois et Klaus Thunemann au basson.

Comme pour la flûte de Pahud c’est superbe de détail, de justesse tonale et d’énergie. Le contraste entre le basson et les 2 hautbois est si justement restitué qu’il en donne la chair de poule. C’est vraiment très beau.

9/10

Je suis ensuite passé sur du multi instrumental.
D’abord piano violon avec la version Moreau Kadouche de la sonate de Franck:

Image

Très beau. Violoncelle et piano parfaits. Image superbe, timbres également sans aucun plafonnement sur les montées en intensité. Dynamique parfaitement restituée, aucune saturation à un niveau d’écoute de 80db.

9/10

Trios pour piano de Brahms:

Image

Comme sur les partitas de Bach j’ai un problème avec le violon de capuçon que je trouve un peu acide et manquant de douceur, de détail et de soyeux. Le piano et le violoncelle sont très beau, je reste un peu sur ma faim sur le violon.

7/10

2eme quatuor pour cordes de Borodine:

Image

Cette fois les violons sont presque parfait, aucune acidité. Un léger manque de soyeux et de définitions sur les cordes mais largement au dessus de la moyenne. L’alto et le violoncelle sont très bien timbrés, le bas du violoncelle manque un peu d’assise mais la cohérence de l’ensemble est très belle.

8,5/10

Suivent deux quintettes pour piano et cordes: Brahms et Schumann pour les Artemis:
Image

Voilà un enregistrement que j’écoute souvent. Il est difficile à reproduire car un peu froid et sans fioritures. Je pense de mémoire qu’il s’agit de ma meilleure écoute de cet album. La rigueur des Artemis et leur jeu respectant à la lettre la vision des 2 compositeurs est très bien restituée. Il y a une intensité et une retenue palpable ce qui n’est pas toujours le cas. Aucune diaphonie entre les instruments, aucune distorsion, tout est cristallin, en place, à couper le souffle.

9,5/10

Ensuite pour augmenter le nombre de musiciens et la difficulté de restitution j’ai écouté ce beau live des 2 sextuors pour cordes de Brahms:

Image

Rien à ajouter, parfait. Absolument magnifique sur le Mysphere.
10/10

L’Octuor de Mendelssohn qui se joue à 2 quatuors à cordes n’est pas des plus aisé à restituer:

Image

Le Mysphere s’en sort bien même si il est plus à l’aise sur les alto ou violoncelle que sur les violons au nombre de 4 pour cet octuor.
L’image est belle et crédible, les timbres sont beaux pour les altos et violoncelles mais les violon sont une fois de plus légèrement acides et étriqués par moment. On les croirait cantonnés dans une plage frequentielle avec des difficultés à en sortir notamment par le bas

8/10

En musique concertante pour piano j’ai écouté les 4 concertos pour piano de Rachmaninov dans cette version:

Image

La l’ecoute est assez somptueuse et bluffante dans son image et son énergie. Le piano d’Earl Wild est d’une présence rarement entendu au casque sur de la musique concertante. L’équilibre piano orchestre est juste parfait. La masse orchestrale est bien présente et surtout les vents sonnent comme des vents et les cordes comme des cordes. Le deuxième mouvement du deuxième concerto est assez magique: on entend les notes sortir des instruments puis être aspirées par le volume du studio. La reproduction est dense et aérienne à la fois. On n’imagine pas que ça puisse sortir de 2 mini drivers tant ça rempli l’espace.

10/10

Concerto pour violon de Sibelius par Jasha Heifetz:

Image

Cette fois le violon de Heifetz est bien la, sans aigreur ni acidité ni agressivité. Comme pour les concertos de Rachmaninov la relation entre le soliste et l’orchestre est bien restituée même si dans une salle de concert le violon est moins proéminent par rapport à l’orchestre, pour un enregistrement studio le résultat est celui attendu par les ingénieurs du son. Les solo de violon sont très beau et les retours d’orchestre se font avec une dynamique et une intensité surprenante. Les bois, sont doux et bien timbrés.
L’écoute se fait à une moyenne de 75db et me donne l’impression d’écouter plus fort.

Image

9/10

Difficile d’écouter de la musique symphonique sans le dernier enregistrement de Claudio Abbado:

Image

Sur cette neuvième symphonie de Bruckner qui est une de mes symphonies préférées j’ai ouvert au maximum les drivers et poussé le niveau du Viva pour essayer d’obtenir l’image et la puissance suffisante. Malheureusement, comme le signale Pierre, on a l’impression que la musique atteint un plafond de verre, le dynamique se tasse, la distorsion apparaît sur tout le spectre, le casque n’arrive pas à faire face à des pics que j’ai mesuré à 82db.

J’ai voulu renouveler cette expérience sur la sixième symphonie de Malher:

Image

L’effet est identique avec un plafond de verre infranchissable si l’on souhaite écouter à un niveau auquel on aime souvent écouter de la musique symphonique.

Restant un peu sur ma faim concernant la musique symphonique j’ai voulu poursuivre avec les 4 symphonies de Brahms:

Image

Même résultat et me suis arrêté à la première.
A ce stade et ayant déjà écouté le Mysphere plus de 30 heures ( seuls nos essais de samedi après midi on interrompu mes tests), j’ai voulu réécouter ces plages symphoniques sur le D8000 qui est avec le LCD4 le casque ortho que je préfère et qui surtout est capable de montées en puissance sans distorsion ni plafond de verre à des puissances supérieures aux conditions raisonnables d’écoute.

Première impression: l’image se resserre de manière évidente dans tous les plans. On se retrouve avec un orchestre symphonique qu’on a fait rentrer au Palais des Glaces. C’est assez frustrant après le Mysphere.
Seconde impression: la réserve de puissance est bien la et le casque est explosif sur les montées en puissance sans la moindre faiblesse ou perte d’énergie.

Les voix:

J’ai débuté par ce disque de Carla Bruni qui a une voix avec je trouve un très beau timbré et un beau grain:

Image

On pourrait penser que cet enregistrement a été fait pour le Mysphere: c’est très réaliste et presque trop beau. On a l’impression que tous les intervenants ont été enregistrés séparément et que tout a ensuite été mixé tant l’absence de diaphonie est palpable. Le Mysphere agit comme une loupe grossissante sur les effets de console, écho, réverbération et autre. Trop beau, le terme est assez juste.

9/10


Maxime le forestier en live:

Image

Guitares acoustiques et voix: le terrain de prédilection du Mysphere se vérifie sur cet enregistrement:

9/10

Ayant à peu près cerné le terrain de prédilection du Mysphere je vais après près de 40 heures d’écoutes piocher directement dans ma bibliothèque ce que je sais qui va faire mouche et ça marche:

Image

On croirait que Sinatra chante en plein air tant l’image est vaste et aérée et ce médium qui donne aux voix une luminosité et un réalisme rare.


Image

Guitare acoustique et la voix de Bob Dylan: magique
10/10

L’écoute de cet enregistrement de Salvador donne sur la majorité des orthos et les fermés sur le premier titre et d’autres des raisonnances dans les graves avec une voix qui arrive mal à s’extraire de l’accompagnement:

Image

Le Mysphere s’affranchi de ces difficultés.

9/10

Al Jarreau:

Image

Ambiance du live bien restituée, la voix qui arrive totalement à s’extraire sans paraître mise en avant. Grave qui ne conviendra pas aux amateurs de basshead mais qui me convient parfaitement: il est impacté, dynamique et cohérent. Je préfère cette écoute à celle faite du même album avec le HE1000V2 sur lequel le grave, plus présent est lent, manque d’impact, de dynamique et d’efficacité.

8,5/10

Live at the blue note avec Steve Gad

Image

Si quelqu’un veut n’écouter qu’un seul album sur le Mysphere pour se faire une idée de ses possibilités voici un bon choix parmi d’autres.

Le casque nage comme un poisson dans l’eau sur cet enregistrement: la dynamique est explosive, les timbres sont juste, l’image superbe, transparence et transitoires en feu d’artifice. Ça donne l’impression d’écouter le 009S sur le BHSE mais avec ce petit manque d’épaisseur et de matière que l’on regrette sur le STAX, comblé.

9,5/10

Ibrahim Maalouf

Image

Ça rentre parfaitement dans le cahier des charges. Je constate une fois de plus que le Mysphere sublime mieux les instruments à vents que certaines cordes comme le violon. La voix de Juliette Greco excellente. L’accompagnement du piano, les cœurs sur la javanaise, les applaudissements, la voix de Maalouf: de la haute couture.

9,5/10

Kenny Burrel: midnight Blues

Image

Encore du petit lait: superbe sur le Mysphere, on se laisse emporter dès les premières notes dans l’univers de Kenny Burrel. Sa guitare est restituée avec une précision qui laisse bouche bée, le saxophone est timbré à souhait et les percussions en retrait font le job sans traîner des pieds.

10/10

Je suis ensuite repassé sur du classique et toujours avec des œuvres que je pense être dans le domaine de prédilection du Mysphere:

Les saisons dans la version de René Jacob:

Image

C’est absolument parfait et saisissant de beauté. L’image est vaste, les notes montent au ciel et les voix d’une clarté et d’une force saisissante. Les cœurs sont les mieux restitués que je connaisse. J’aime cette version des saisons et le Mysphere m’offre la plus belle restitution que j’ai, de mémoire, entendue. On n’a envie que ça ne s’arrête jamais.

10/10

Les 4 saisons sur instruments baroques

Image

Je pense que mon système sédentaire fait difficilement mieux. Une image parfaite, une ouverture également parfaite. On est me semble t’il au delà des meilleurs casques en terme d’ouverture. Les timbres sont justes, les instruments bien identifiables. Ça foisonne de détails et de micro détails dans une dynamique explosive et maîtrisée. Aucune acidité même sur les violons, aucune agressivité. La restitution qui fait rêver.

10/10


Difficile de ne pas écouter fisher dieskau et son compère de toujours, Gérald Moore dans le Winterreise de Schubert qui fait parti de l’intégrale des lieder regroupés en un gigantesque coffret chez DG. Je n’ai écouté que le winterreise.



Image

Image

Sur cet enregistrement la voix est trop latéralisée à droite et le piano trop à gauche, on a l’impression que Fisher Dieskau est dans la pièce d’à côté ce qui retire une partie du charme de cette œuvre d’anthologie. Sinon la voix et le piano sont parfait.

8,5/10


Image

Enregistrement live à l’olympia.

Équilibre parfait entre les différents intervenant: la guitare basse descend très bas avec une grande facilité. Les percussions sont parfaites de dynamique et d’impact. Sur le disque 2 le saxophone est chaleureux, la flûte aérienne, les voix bien timbrées et les applaudissements crédibles.

9,5/10

Et pour terminer en beauté:

Image

9/10

Que le temps passe vite: déjà 45 heures d’écoutes que je n’ai pas vu passer sous le Mysphere. Rarement un casque m’a tenu éveillé si longtemps. Effet prêt à durée limité? Qualité de l’objet? Un peu des deux sans doute.

Que pourrait on dire en conclusion?

Que déjà il ne s’agit pas d’un casque all rounder et qu’en aucun cas il ne peut présenter un intérêt pour des amateurs quasi exclusifs de métal ou autre rock qui cogne.

Il y a des choses qu’il sait faire et il les fait très bien et d’autres pour lesquelles il n’est pas fait.

Je le vois donc uniquement comme un casque d’appoint destiné à des genres musicaux bien précis et même à l’intérieur de ces genres tout ne passe pas.

Comme le dis bien Pierre c’est un casque destiné à la musique classique, au jazz acoustique et aux voix. Sur le reste il me semble préférable de passer son chemin.

Sur le classique, je pense que son domaine privilégié est la musique de chambre, les Lieder, la musique baroque et à un moindre degré la musique concertante.
Sur la musique symphonique ce que j’ai entendu ne pas pas convaincu: ce n’est ni un casque Malherien ni un casque Brucknerien. C’est probablement plus un casque Mozartien et les symphonies de Haydn ou Mozart doivent faire partie des heureuses élues.

Sur du Jazz acoustique les restrictions semblent ne pas exister et tout passe à merveille.

Deuxième point fondamental: le confort qui n’est, pour moi, pas digne d’un produit à 4000€. De plus le modèle de base est trop petit me concernant, serre les temporaux et n’est pas suffisamment long. Pierre Paya ansi que le concepteur m’ont confirmé qu’un nouveau modèle de bandeau sortira en Juillet et qu’un bandeau custom pouvait être réalise sans frais supplémentaires.

Et l’avenir?
Le Mysphere 3 n’est t’il qu’une étape dans la création d’un nouveau produit d’écoute entre casque et enceintes ou comme le K1000 un one shot que ne renaîtra de ses cendres que dans 30 ans?
Dans la première hypothèse, l’amélioration du bandeau et surtout des drivers qui permettraient un éventail musical plus large marquerait certainement un pas dans la manière d’écouter de la musique.

Je finirai en disant que si l’on se restreint aux genres musicaux pour lesquels il est fait le Mysphere est un superbe instrument de musique. Je ne l’ai volontairement pas comparé à d’autres casques car dés les premières heures d’ écoute le Mysphere m’est apparu comme jouer à un autre niveau et que la comparaison sur ce qu’il sait faire, avec mes autres casques serait une perte de temps.

Avec un confort amélioré il me semble qu’il serait le meilleur de ce que je connais sur son terrain de jeu.

Un grand merci à Pierre Paya de nous permettre de découvrir dans les meilleures conditions possibles et sur la durée des casques comme celui ci. En effet il nécessite du calme et du temps pour se faire une opinion. C’est typiquement le produit difficile à apprécier à sa juste valeur dans un auditorium aussi bon soit il.
Cela étant dit je retourne l’écouter avant son départ pour Nîmes.
popof94
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 141
Inscription: 08 Nov 2018 9:26
  • offline

Message » 13 Juin 2019 2:20

Et ben :o ! Très beau retour. Merci Popof ! Et je m'en vais découvrir les disques que tu cites pour ceux que je ne connais pas. :thks:

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4938
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 13 Juin 2019 7:19

Super CR .... merci !!! :bravo:
Avatar de l’utilisateur
kéké 26
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 7827
Inscription: 03 Juin 2007 17:15
Localisation: sud-est
  • offline

Message » 13 Juin 2019 10:28

Bonjour,

Franck74 et popof94, merci pour ces deux CR de ce nouveau casque :thks: qui me plaît énormément sur le plan esthétique/technique et dont ce qui en est dit, avec talent, devrait particulièrement convenir à ce que j'écoute le plus souvent désormais.

Du contenu, très foisonnant, du CR de popof94, j'ai retenu qu'il est difficile de véritablement comparer ce que l'on entend au cours d'un concert, lorsque l'on est très bien placé, avec ce que l'on peut entendre avec de la musique enregistrée.

Souvent en raison des conditions d'enregistrement et certainement pas à cause des caractéristiques de l'instrument concerné, puisque j'ai eu l'occasion d'entendre de près le violon de Renaud Capuçon (avec les Lausanne Soloists) et j'avais trouvé que les sonorités de son Garnerius (de 1737 utilisé précédemment par Isaac Stern) étaient très douces dans le concerto pour deux violons de J-S Bach.

D'autre part, puisque j'ai réécouté le CD - Road 66 - de Shani Diluka qu'elle avait enregistré avec un C. Bechtein, je l'inviterais à l'enregistrer à nouveau avec le Blüthner sur lequel elle a joué ce programme la semaine dernière (tout le monde semble avoir beaucoup apprécié le son de ce très beau piano que j'entendais, personnellement, pour la deuxième fois). Parce qu'il s'agit d'un exemple qui illustre très bien qu'il peut y avoir de très importantes différences de sonorités entre deux pianos de concert de marque très réputées (ce que signale Haskil sur un autre fil, à ce sujet, intéressera certainement ceux qui souhaite en savoir davantage).

En tout cas, ce Mysphere est un très beau casque et encore merci pour les CR.


Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 23309
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 13 Juin 2019 15:17

Le titre du sujet lancé par clab en décembre 2017 mettant le casque AKG K1000 dont s'inspire le Mysphere en premier, afin d'assurer une meilleure visibilité au nouveau venu, il paraît plus pertinent d'inverser les références. Tout en conservant celle de l'ancêtre dans le titre, puisque le Myphere est désormais en cours de commercialisation.

J'ajoute que les deux récents CR ont été mis sur le post initial de la page d'accueil.

J'en profite également pour rappeler que le prix de base du Mysphere est indiqué à 3990€ alors qu'il est de 3300€ sur le site du fabricant Myphere 3 . Prix auquel il convient donc certainement d'ajouter celui de quelques accessoires, comme le coffret de rangement par exemple.




Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 23309
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 13 Juin 2019 16:33

Donc le mysphere n'est pas un casque polyvalent pour la musique classique.
Peux t-on penser qu'en augmentant le diamètre des drivers de ce casque on arrive à améliorer les choses ?
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5949
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires