Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Conception et mise au point d'enceintes et caisson de basses

Message » 21 Juin 2019 14:55

Cet article synthétise la mise au point d'enceinte pour d'amateur averti, soit pas d'enceinte sur un poteau dans un jardin, ici on reste dans le salon et on fait avec.

I. prérequis

Il est fortement recommandé de lire ce topic avant de commencer sous peine de ne pas comprendre ce que l'on lit ou fait ^^ :

==>> https://www.homecinema-fr.com/forum/diy-enceintes/acoustique-elementaire-et-traitement-acoustique-en-salon-t30096526.html <<==

Il permet aussi de choisi ses composants en connaissance de cause, en fonction de sa distances d'écoute, etc...

Pour les bases de la mesure avec un passage important sur le fenêtrage , important dans nos salon, je vous en conseil vivement la lecture:
http://www.justdiyit.com/la-mesure-premiere-approche/

Pour comprendre ce qu'est la distorsion :
https://www.lesnumeriques.com/labo-son- ... ap793.html
Et l'intermodulation :
post179957575.html#p179957575

II. l'heure du choix

Une enceinte reproduit avant tout des ondes sonores, peut importe que ce signal vienne de musique où d'une bande son cinéma.
Toutefois certains besoins peuvent influencer les choix des composants d'une enceinte.

Le topic sur l'acoustique ( diy-enceintes/acoustique-elementaire-et-traitement-acoustique-en-salon-t30096526.html ) revient en long et en large sur la nécessite de contrôler la radiation d'une enceinte de manière cohérente avec la distance d'écoute : degré d'ouverture en fonction de la distance d'écoute, directivité constante, etc...

A fort SPL on se dirigera vers les compressions tel la BMS 4550 ou les 18Sound 1090/1095N pour une coupure 900hz dans des pavillons qui "chargent" type Arai 480 (donc avec ailettes) avec 12 ou 14" en dessous.
Autre choix la très accessible RCF ND350 dans un pav Oblate Sphéroïde (OS, voir Ath4 diy-enceintes/ath4-5-generateur-de-pav-oblate-spheroide-t30099804.html) pour une coupure vers 1400hz avec un 10 ou 8" ou vers 1700hz avec un 6.5" comme les SB17NBAC, SB17 CRC ou Sica 6.5h1.5cp.

Les compressions se comportent comme des générateurs d'onde plane presque parfait, leur comportement sur pavillon est relativement prédictible.

Les tweeters eux ne sont pas des générateurs d'onde plane presque parfait, leur comportement est plus difficile à prévoir et ils ont tendance à envoyer beaucoup de pressions sur les bords d'un WG, on ne peut utiliser dans l'idéal les mêmes solutions entre tweeter et compression, les pavillons conique (départ direct) avec grosses terminaisons marche bien : post180248829.html#p180248829

Il vaut mieux se tourner vers les solutions déjà éprouvés pour un tweeter en particulier et des ouvertures plutôt grandes : https://www.diyaudio.com/forums/multi-w ... ost5643617
De manière général on constate que les WG pour tweeter existant contrôlent sans essayer de trop restreindre la directivité naturel du tweeter (dans les 110/120°), loin des 90° donc mais ce n'est pas impossible.

III. bases sur la construction

1 Dimensions de la caisse

Vous devrez calculer pour chaque HP sont volume net, pour cela vous avez WinISD :
https://www.facebook.com/WinISD/

Tuto ici : diy-caissons/tutoriel-winisd-version-0-7-0-900-bass-reflex-t30073891.html
Il y a dans ce tuto un point sur le volume max supporté par les HP que je vous conseil de lire même sans utilisation de WinISD

Ou plus simple ce site avec une base de HP:
http://petoindominique.fr/php/mysql_menu.php partie Calculs des enceintes, et du filtre passif si nécessaire à gauche en bas

On évitera à tout prix les dimensions qui en sont le multiple d'autres, sur une caisse nous aurons LxHxP, si la hauteur est égal à deux fois la largeur et/ou la profondeur cela va créer une résonance, soit une bosse dans la réponse en fréquence mais aussi de la distorsion qui va avec.

Dans VituixCad : https://kimmosaunisto.net/Software/Software.html
Nous avons un super outil pour choisir la taille d'une caisse (Tools/Auxiliary/Box Volume) :

vituixBox.jpg


A noter qu'en cas d'events VituixCAD ajoute aussi les resonances de l'events ce qui permet d'éviter de les combiner avec celles de la caisse.

2 Dimensions de la façade et position des HP

Pour comprendre l'effet de baffle c'est ici : http://www.justdiyit.com/effet-de-baffl ... ffraction/

Pour le simuler vous pouvez utiliser l'outil intégré dans VituixCad (Tools/Diffraction).
Ou ce petit logiciel gratuit : http://www.tolvan.com/index.php?page=/edge/edge.php
Image

3 Écartement des centes émissif

On appel centre permissif le centre d'une membrane, grossièrement sur un cercle comme un haut parleur c'est le centre du cercle.

Les centres émissifs de deux haut parleurs coupés ensemble doivent être au plus proche physiquement l'un de l'autre et alignés verticalement, si la distance entre les deux centre est supérieur à 60% de la longueur d'onde de la fréquence choisie (donc 60% de 340/Fréquence de coupure, 340 pour la vitesse en m/s du son d'ans l'air à 15 °C au niveau de la mer) pour la coupure alors nous aurons des lobes qui dégraderons la réponse en puissance de l'enceinte.
Ceci est simulable très facilement avec http://www.tolvan.com/index.php?page=/xdir/xdir.php . Ces lobes s'aggraverons plus on dépasse les 60%.
Image

L’alignement vertical quand à lui nous assure une coupure toujours valables hors axe, si le tweeter est à droite ou gauche du midwoofer ça ne sera pas le cas, car ça reviendrait à faire varier la profondeur des éléments en se déplaçant hors axe

4 Bois

On utilise du MDF ou du CP de Bouleau, le MDF est moins rigide mais plus amortie, l'impact des renforts sera bien plus importants et bénéfique pour la rigidité que l'épaisseur ou sur-épaisseur choisie.
Généralement on utilise du MDF de 22m et du CP de 21/23mm. Sur une petite biblio du 18/19mm MDF va très bien.
Il y a deux fournisseur de MDF en france, d'où les dimensions 18mm pour un fournisseur et 19mm pour l'autre, de mémoire celui en 19mm est de meilleur qualité et bien dense, pour la découpe au précise de celui-ci il y a Gedimat, c'est réalisé entièrement à la machine numérique contrairement à casto/LRM et autres.
On trouve aussi du Valchromat bien plus dense encore, sur internet ou chez Gedimat mais il faut acheter la planche de 22mm noir entière (ouch).

5 Renforts

Ici le but est de rigidifier avec des renforts rigides et espacés de moins de 25cm, il faut voir la planche a rigidifier comme un élément que l'on essayerait de plier, elle le sera le plus faiblement dans son sens le plus long.

Par exemple une planche de 30cm*1m se pliera moins si je mets un renfort d'1m au centre sur la longueur que si je mets un renfort de 30cm sur la largeur au centre, je prends donc le renfort d'1m, en voici un exemple parfaitement mis en oeuvre :
renforts.jpg
renforts.jpg (191.77 Kio) Vu 1390 fois


On peut varier la position des renforts pour ce que ce ne soit pas symétrique entre les 3 faces de manière à avoir des fréquence de résonance des parois différentes.

Relier deux parois ne sera pas grandement utile mais si besoin sur de grosses enceinte on peut faire cela :
renforts2.jpg
renforts2.jpg (16.38 Kio) Vu 1390 fois

On renforce le renfort, comme une poutre IPN. REleir deux parois avec un renfort trop fin sera même contre productif et produira des résonances.

De manière général une grande croix au centre de l'enceinte sans U ne sert à rien.

Pour en discuter et avoir plus d'informations vous avez cet excellent topic, merci de l'utiliser pour toute question vis à vis des renforts :
diy-general/renforts-le-resume-rapide-d-une-bonne-mise-en-oeuvre-t29972896.html

6 Amortissement

Si la surface plane sans renfort est grande on peut chercher à amortir avec 5mm de bitume qui sera déduis du volume net, sur du CP qui est rigide mais peu amorti cela peut être intéressant mais attention on va descendre la fréquence critique de la surface en faisant cela, si cette fréquence critique est dans la bande passante utile ça sera contre productif.
On ne mettra donc pas de bitume pour un sub.
Peut être un chouilla "too much" ici ^^ :
bitume.jpg
bitume.jpg (71.53 Kio) Vu 1438 fois


Mettre entre les renforts 2cm du feutre de 2 ou 3cm sauf sur la face avant, inutile de l'acheter en magasin audio, on le trouve en rouleau sur les sites de matériel auto à des prix défiant toutes concurrence :
amortissement.jpg
amortissement.jpg (129.51 Kio) Vu 1438 fois


Au centre on pourra mettre de la ouate/dacron comme dans les oreiller, là aussi vous trouverez ça ailleurs, chez Toto ou tout magasin de tissu à un prix bien inférieur, on aura tendance à en mettre moins voir pas du tout en enceinte basse reflex car cela va réduire l'efficacité (comprendre le volume sonore qu'il va fournir) de l’évent, mais cela réduit aussi les distorsions aussi (todo : ref à trouver).

En plus haut de gamme, et qui semble bien indiqué pour cette usage il y a l'Acousta-Stuf Polyfill, de la fibre de nylon filé.

La quantité de ouate à mettre est difficile à indiquer, c'est à tester/mesurer, si quelqu'un a une règle à proposer je suis client pour ce tuto.

7 Calcul event et réponse dans le grave

Pour calculer votre event vous pouvez utiliser ce site :
http://petoindominique.fr/php/mysql_menu.php
Ou dans VituixCAD (Tools/Enclosures) ou encore WinIsd.

Pour différentes raisons l'event devra être plus cour en pratique pour la fréquence d'accord voulue, explication là :
http://www.troelsgravesen.dk/vent_tuning.htm

Il faudra surement le couper et mesurer son accord à l'embouchure.
Un quart de rond de 10/12mm peut être ajouté mais pas plus.

La mesure de pression interne de l'enceinte peut être un bon indicateur de la réponse dans le grave
https://audioxpress.com/article/measuri ... y-response
Les explications en français et sur le forum sont ici :
diy-general/mesure-de-pression-interne-d-une-enceinte-voie-grave-t30096955.html


IV. Cas du filtrage Actif

1 Position micro et fenêtrage :

Attention à la fixation du micro, éviter l'attache de micro type pince et s'éloigner au max de la cellule du micro, les différences :
https://www.facebook.com/groups/DIYLoud ... 516903882/
mic.jpg
mic.jpg (149.74 Kio) Vu 901 fois


Origine de l'étude par Ben Cooper - Janvier 2021 : http://speedbad.free.fr/sound/pdf/Getti ... phones.pdf

Dans les air ou non le micro est parallèle au sol pour les mesures proches, un bras l'amène à hauteur, l’autre le décale à l’horizontal et la pince est le plus décalé possible en arrière de la cellule du micron ceci pour éviter toute diffraction qui serait visible dans le haut.

Pour les mesures au point d'écoute si l'on désire mesurer la pièce le micro sera placé verticalement.

Pour les mesures en champs proche il sera utile d'utiliser l'outil de VituixCad permettant de connaitre à l'avance la précision et le fenêtrage à appliquer en fonction des positions des HP et de la distance du micro :
timewindow.jpg
timewindow.jpg (43.73 Kio) Vu 1438 fois


2 EQ HP un par un entre champ proche et champ lointain (near et far field) :

En préambule pourquoi ne fait on pas d'EQ (hors grave/sous grave) au point d'écoute, THXRD ici :
post179620981.html#p179620981

Les EQ ce font en phase minimal, la raison est que l'amplitude de l'EQ va aussi modifier et donc corriger la phase, ce que l'on veut.
Si l'on faisait les EQ en phase linéaire on ne serait pas bon sur la phase car ce type de filtrage n'a pas d'influence sur la phase.

Si on fait des EQ au point d'écoute on as toute les chances de créer un déséquilibre dans le ratio direct réverbéré qui doit rester le plus cohérent possible, plus on monte en fréquence plus le direct prend le pas sur le diffus mais cela doit être progressif et si possible contrôlé.

Il faut EQ chaque HP non filtré en champs proche à 0°, ça dépends du diamètre du HP/pav, de l'effet de baffle qu’il faut prendre en compte…Il faut commencer à 20cm et reculer de 5 en 5 pour voir ce qu'il se passe, quand ça se stabilise c'est bon, cela nécessite de comprendre ce que l’on mesure.

Sur un 15” assez proche du sol à 20/25cm on rentre dans la limite proche et ce qui se trouve au delà de 300hz est faux (surévalué), d'un autre coté à 40cm on a l’effet de sol si le sol est proche, ça provoque une annulation qui fausse la lecture.
A 30cm c’est bon, dans les air/free field enceinte suspendu on pourra plus reculer et garantir une bonne prise en compte de l’effet de baffle, ça sera bien plus propre.

Point important, on égalise au-delà de la coupure prévu aussi (hors coupure sub), donc une compression que l'on couperait à 900hz sera remonté de 500hz à 900hz (attention au volume, évitons la casse), un woofer sera linéarisé jusqu'à 2khz et son pique de fractionnement cassé même si coupé à 900hz, en EQ IIR/phase minimal car cela va aussi corriger la phase dans le bon sens.

Bien sur cela n'est utile que si l'on coupe proche de la coupure naturel, ces EQ n'ont pas du tout vocation à couper un tweeter ou compression plus bas que ce qu'il/elle permet, ce n'est pas un boost.

Explication du pourquoi au point du dessous.

3 Coupure (hors sub)

introduction

Ici on parti du principe que les éléments sons EQ en champs proche au-delà de la fréquence de coupure prévue, ceci pour faciliter la coupure en aillant une coupure électrique (celle du filtre) identique à la coupure acoustique (cad celle du HP au final) et un passe haut/passe bas symétrique (même pente), c’est la moins pire des solutions.

La moins pire car en fait on ne prend pas en compte la directivité quand on fait cela, la directivité n’est peut être pas exactement la même à la coupure et à ses environs entre deux HP, en théorie il faut moyenner pour s’assurer que la réponse en puissance des éléments coupés sera identique aux environs de la coupure et sur toute leur décroissance, impossible pour nous avec nos moyens, il nous faudrait utiliser FIR capture pour réaliser un filtre FIR dans un angle de rayonnement défini, on oubli.

On choisit la fréquence de coupure de manière à ce que les deux éléments coupés aient une directivité similaire au environ de la coupure sous peine d'avoir un accident marqué hors axe qui dégradera la réponse en puissance total de l'enceinte si ce n'est pas le cas.
Bien sur on sera attentif à la THD (distorsion) des éléments et au xmax de l’élément ayant un passe haut en fonction du volume sonore désirée pour éviter la casse.

Attention plus la pente est forte plus la concordance de directivité des deux éléments coupés devra être respecté, tout comme les délais qui devront alors être très bien calés, cf point 4 par la suite.

On veillera dans la mesure du possible à ce que les centres émissifs des deux éléments coupés ensemble soit au plus proche l'un de l'autre, si la distance entre les deux centre est supérieur à 60% de la longueur d'onde de la fréquence choisie pour la coupure alors nous aurons des lobes verticaux qui dégraderons la réponse en puissance de l'enceinte, cf point II.3 .

type de filtre :

On a le choix entre filtrer en phase minimal ou en phase linéaire, les EQ seront toujours en phase minimal, les coupures si possible en phase linéaire.

Les DSP IIR (infinite impulse response) ne feront que de la phase minimal alors que les DSP FIR (finite impulse response) eux feront les deux, minimal et linéaire, cela nécessite plus de puissance et ajoute du retard au signal audio.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Filtre_num%C3%A9rique

cas filtre IIR donc à phase minimal :

Sans PC les Hypex Fusion et DSP miniDSP sont un bon choix, simple, ils ne feront que de la phase minimal car ce sont des DSP IIR, on fera avec ces filtres que des pentes à phase minimal de 24db ou 48db par octave.
A partir du moment ou le point 3 et l'introduction du point 4 est respecté il n'y a rien à dire de plus.

Topic Hypex Fusion : diy-amplification/hypex-fusionamp-plateamp-tout-inclus-pre-dsp-dac-amp-t30085927.html

cas filtre FIR donc phase linéaire et convolution :

Avec un filtre FIR nous pourrons faire des coupures à phase linéaire qui donc ne modifieront pas la phase, ce qui est souhaitable pour une coupure.

Sur un Windows on pourra utiliser Ozone+Console ou plus simplement Jriver qui intègre tout.
Avec des plugins VST ou Jriver sur un PC nous allons pouvoir faire du filtrage par Convolution grâce à la puissance du PC, la rolls du filtrage.

Sous Linux on pourra utiliser mpd + BruteFIR ou Daphine qui intègre tout et sans PC nous avons aussi le DSPiy du forum : http://www.dspiy.be/
Ou CamillaDSP sous Rapsberry : https://www.diyaudio.com/forums/pc-base ... n-etc.html

Pour faire court on va utiliser rePhase qui nous donnera la possibilité d'utiliser des filtres phase minimum ou linéaire, on pourra faire des EQ uniquement de phase, des EQ en fréquence, des filtres, des compensations... tout en gros et de manière illimitée.

rePhase quant à lui va nous permettre au final de générer un simple fichier wav qui représente une réponse impulsionnel inverse, elle sera appliquée au signal via un fichier txt géré par Convolver, Convolver étant intégré à Jriver.

JIM nous a fait un super tuto la dessus : http://jimmy.thomas.free.fr/Jriver/Tuto ... mpulse.pdf

On remercie au passage Pos, le créateur de rePhase, pour ce qu'il a apporté à la communauté audio, rePhase y a eu un impact très important avec un avant et un après.
https://sourceforge.net/projects/rephase/

Sous RePhase on visera des pentes encore plus forte, LR (Linkwitz-Riley) 150db.
On évitera juste de faire des brickwall (dans Rephase) car ils ne seront en fait pas identique entre le passe haut et le passe bas dû à la précision en FIR qu’ils requièrent, y préférer un LR 150db.

On vise des pentes fortes pour limiter le recouvrement et donc pour limiter la pre-ondulation, plusieurs raisons :
- les délais numériques ne sont vrais qu'a 0° soit en face, voir le point 4.B délais numérique ou alignement mécanique ?, plus on sort de l'axe moins un délais numérique est vrais, ça reste relatif à sa valeur absolue et l'angle
- limiter une remontée très soudaine de distortion proche de la coupure (une coupure est à -6db dans tous les cas, il faut relativiser)
- Les éléments sont éloignés les un des autres et cela créé des lobes verticaux à la coupure, en limitant le recouvrement on les limites et évite de dégrader la réponse en puissance/réponse hors axe , cf point III.3

Attention la directivité des élément doit être la plus proche possible dans ce cas, cf point IV.3. Introduction


4 Délais en champ lointain (far field)

Nous allons séparer ceci en deux étape : le dégrossissage et le fignolage, avec à chaque fois deux méthodes pour chaque. Ne mélangez pas les méthodes.

A. Dégrossissage :

- Méthode loopback :
cela nécessite une carte son avec deux sortie et un cable reliant une des sorties avec une entrée pour avoir la référence, tout est expliqué ici :
http://www.justdiyit.com/mesure-des-cen ... impulsion/
On peut améliorer la lisibilité des piques en restreignant le sweep, si on souhaite couper à 1400hz on peut faire un sweep entre 1000hz et 3000hz, dans ce sweep les HP seront EQ en phase minimum s'ils chutent ("IIR").
Une coupure naturel, tout comme à phase minimal ou passive, impacte la phase donc le retard de manière "local".


- Méthode du décalage des piques d'impulsions :
Ceci se fera sur la même mesure, HP jouant ensembles, ils doivent avoir une bande de fréquence commune.
Comme pour la méthode loopback on peut améliorer la lisibilité des piques en restreignant le sweep, si on souhaite couper à 1400hz on peut faire un sweep entre 1000hz et 3000hz, dans ce sweep les HP seront EQ en phase minimum s'ils chutent ("IIR").

Rajouter 10ms sur l’élément du haut pour voir son pique décalé sur l’impulsion d’une mesure, HP mesurés ensemble non filtrés (on enlève donc la coupure) au point d’écoute, puis retrancher 10ms à la valeur absolue entre les sommets si filtrage à phase linéaire (possible uniquement avec les filtre FIR) ou si phase minimal (seul possibilité des filtre IIR) leurs pieds.

B. Fignolage:

- Méthode rotation de phase
HP avec leur coupure respectives finales, on cherche au point d'écoute micro parallèle au sol et mesure fenêtré une rotation de phase à la coupure et faire varier le delay pour la faire disparaître.

- Méthode pré-echo, ne fonctionne qu'en phase linéaire :

Si l'on est en filtrage à phase linéaire on va fignole après en rajoutant la coupure et en cherchant le moins de pré-ondulation possible sur l'impulsion finale :

Pour cela on va utiliser un "défaut" acoustique lié à un léger décalage en phase acoustique entre deux HP coupés en FIR (phase linéaire) pour améliorer le délai appliqué à un des deux HP et avoir la meilleur mise en phase acoustique possible.

L'objectif n'est pas de faire disparaître le pre-echo à tout prix mais de l'utiliser en tant qu'outil révélateur : en augmentant ou réduisant le délai de 0.01ms on regarde si le pre-echo s'arrange ou s’aggrave pour savoir dans quel sens aller puis on continue dans le bon sens pour tant que ça s'arrange et juste au moment où ça s’aggrave on a trouvé la bonne valeur.

On utilise le pre-echo comme un outil, bien sur la meilleur sommation obtenu ainsi va grandement l'améliorer mais d'autres éléments en amont peuvent aussi générer de la pre-ondulation, légère comparé à celle d'un mauvais calage acoustique.
Note sur la pré-ondulation générée par un filtrage FIR : Elle est compensée par la sommation du passe haut et du passe bas complémentaire, d'autant plus que comme vu en point 3 nos coupures électriques sont symétriques.

Ne pas hésiter à bien zoomer sur le début de l’impulse après réglage pour voir si l’on a de la pre-ondulation (= pre ringing/pre echo), voici un avant et après théorique pour illustrer, vous ne pourrez pas avoir une courbe droite pour le pre-echo :

Image

B : délais numérique ou alignement mécanique ?
Un alignement par delay sera toujours moins bon qu'un alignement mécanique dû au fait que l'alignement par délai est vrais dans l'axe mais devient de plus en plus faux plus on sort de l'axe même à hauteur constante, cette problématique s’additionne à celle du dernier paragraphe du point 3 et génère de la pré-ondulation (pre ringing). Pour contrer cela l’addition de delay bien calés et de coupures forte type LR 150 (rePhase) permet de fortement réduire la pré-ondulation induite par ces deux causes.


5 Niveaux sonore entre HP en far field :

Une fois fait on recule pour que la distance entre le deux éléments à couper n’implique pas une décroissance dû à la directivité verticale trop importante tout en restant en assez proche pour ne pas avoir ne pas avoir de problème de salle et sa décroissance dans l’aigu si la coupure est haute, souvent 1m20/1m50.
On règle les niveaux sonore à la coupure en ignorant le reste, pas d'EQ.
Avoir l’enceinte dans les air ou free field est ici un gros avantage, sinon il faut fenêtrer et chercher la bonne distance, pas de formule magique ici non plus.

Solution rapide :
On prend la distance médiane entre le centre de l’aigu et le centre du medium et on trace un ligne virtuel jusqu'à la positions d’écoute des oreille, le micro devra être sur cette ligne quel que soit sa distance :
mesure_rapide_SPL.jpg

Et on aligne les SPL.

Solution perfectionniste :
Deux mesures séparées, on superpose dans REW et on aligne les SPL, on enlève temporairement les coupures pour bien voir la superposition à Fc ( cad Fréquence de coupure), puis on les remet.
mesure_perfectionniste_SPL.jpg


Il y a plusieurs solutions dans la doc Arta.

Ces solutions ne concernent pas la positions pour réaliser une mesures polaire.


6 cas de la mesure polaire:

En cas de mesure polaire d'un élément seul on se mettra à hauteur de l'élément visé et on tournera idéalement autour de l'apparent apex soit la jonction "visuel" des bords du pavillons en un point, qui correspond dans le cas des pav sans pincement à la gorge grosso modo à l'entrée du pav/sortie de la comp.

Tourner autour d'autre chose que l'apex pour un pavillons/WG introduit un "distorded polar plot", ce qui est mathématiquement indéniable, ref :

Mark S Ureda - Apparent Apex Theory, 61st convention of the audio engineering society - nov 1978 : https://www.aes.org/e-lib/online/browse.cfm?elib=2951
Mark S Ureda - Apparent Apex , 102st convention of the audio engineering society - mars 1997 : https://www.aes.org/e-lib/browse.cfm?elib=7312
Hight Quality Horn Loudspeaker System - Kolbrek - Dunker - fin 2019
http://alteclansingunofficial.nlenet.ne ... TL_262.pdf
https://peaveycommercialaudio.com/wp-co ... Hughes.pdf
https://en.wikipedia.org/wiki/Horn_loudspeaker

C'est d'ailleurs la dessus que Kef ce base pour son "single apparent acoustic source" dans ses "blade" coax : https://www.my-hiend.com/leoyeh/2009c/White%20Paper.pdf

Un message de Kolbrek a propos de HornResp :
Kolbrek a écrit:I believe Hornresp uses a Far-field approximation model for directivity, i.e. that the directivity pattern is calculated as it would appear if you measured it at a very large distance, but the level is scaled back to a 1m distance. Otherwise you would have to specify a measurement distance and point of rotation, and there would be a large variation in the pattern depending on those values.

If the measurement point is very far away, these variations become insignificant, and the actual rotation point does not matter.

What is "very far away" depends on the size of the source (horn mouth) and also on the "apparent apex" or centre of curvature of the far field wave front.

In addition, there are near field effects. These typically happen when the distance is shorter than (Source area)/(wavelength), this distance is called the Rayleigh distance. At larger distances the pressure varies as 1/distance, but closer to the source the variations do not follow this law, and have peaks and dips you wouldn't see at a greater distance.

These effects are usually not a problem when measuring small devices like direct radiators and small horns, but most horns are large enough that they become noticeable, especially at the standard distance of 1m.

When measuring horns, it is usually recommended to rotate them around the "apparent apex". This will avoid distortion of the directivity pattern at short distances compared to the far field pattern.

Also note that Hornresp uses one-dimensional horn models, so the directivity models are only approximations.


En d'autre termes plus on est prêt plus on a intérêt à utiliser l'apparent apex pour être dans le "vrais".

7 Gestion du grave en régime modal:

Dans le grave, on va dire sous 100hz les niveau et EQ se font en situation en multi mesures dans la zone d’écoute, histoire de pas corriger une bosse qui devient un trou 50cm plus loin, les accidents peuvent être mouvants même à quelques cm pré.
Donc en régimes modal où les modes sont très isolés et visibles il faut faire attention, le champs direct est en bonne partie supplanté par les modes, d'où l’intérêt d'avoir de grandes salles pour les faire reculer le plus possible en fréquence.

Casser une bosse dans le grave demandera aussi de faire quelques tests à l'écoute car on a un fort risque de plus réduire le direct que le mode avec nos EQ et donc de réduire l'attaque, il y a un juste milieu, un compromis à trouver sur le niveau d'atténuation de l'EQ, une courbe plate ne sera pas forcément gage de qualité.
Regarder le CSD du mode peut alors être intéressant pour voir la quantité de résonances qu'il génère en temporel.

On peut choisir de booster son grave de quelques db en fonction du Xmax du sub et du volume max accepté, avec un high shelf.
Un dips, soit une annulation pure et simple n’est pas récupérable et ne doit pas être corrigé.

La coupure côté woofer peut se faire en ajoutant un Butt 12 en phase minimal sur la coupure naturel pour obtenir butt 24 acoustique, butt 24 du-coup coté sub. Pour la fréquence en clos c’est assez simple, dans l’étape 3 on regarde à quel fréquence on est à -6db sur le woofer non coupé, idéalement entre 50 et 60hz.

En BR il y a une méthode dans la doc Arta qui consiste à mesurer l’event à la bouche et, en fonction de son diamètre, d’appliquer une formule qui donne la correction du volume sonore à appliquer sur le celui du woofer et donc pouvoir sommer les deux.

Coté simulation nous avons un bon outil dans REW avec "Room Simulation", on peut y simuler une salle rectangulaire avec la position dans tous les axes des éléments, apparaît alors les modes et leur ordre sur la droite, un bon point de départ.

Le placement du caisson se fera en bon intelligence pour éviter des annulations avec les woofer ou entre caissons, donc si possible, sur la ligne frontal, delay et phase calés, on évitera les caisson derrière le canapé orienté vers les enceintes ou les caissons qui se font face.
Une astuce pour réduire les modes et augmenter ainsi la proportion de champ direct : le caisson qui descend bien dans la table basse devant le canapé, membrane orienté comme la ligne frontal, attention les délai par contre.

Le traditionnel positionnement à deux caisson en phase un aux environs de 25% du mur gauche et l'autre aux environs de 25% du mur droit, donne de très bons résultats sur des salles symétriques, on expérimentera leur hauteur si l'on peut.
En gros certains modes seront en positif sur un caisson et en négatif sur l'autre ce qui va quasi annuler le mode en question, l'explication ici page 14 :

https://www.harman.com/documents/Loudsp ... sPt3_0.pdf
sub.png
sub.png (699.71 Kio) Vu 1438 fois


Ces 25% sont théorique et dépend de l'impédance complexe des parois : cloison souple, mur banché et autres porte vont faire varier ce chiffre en pratique.

On rappellera que le canal LFE est à +10db que par rapport au 1khz des autre canaux
Dernière édition par speedbad le 31 Jan 2021 19:00, édité 94 fois.
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Juin 2019 14:55

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Juin 2019 15:02

V. Cas du filtrage Passif

Ici nous traitons le cas du filtre passif, JustDiyIt de Kro regorge de petit tuto trés bien fait, en les assemblant pour guider le lecteur nous avons une partie de notre tuto (oui je suis faignant :)).
On part sur une 2/2.5 voies de base, ceux qui ont les compétences pour la 3 voies n'ont pas besoin de ce tuto.

Pour la construction voir le point II de l'article au dessus.
Pour les caissons de basses je vous conseil de lire le dernier point de l'article au-dessus.

1 Effet de baffle et Diffraction
Tout est là => http://www.justdiyit.com/effet-de-baffl ... ffraction/
Pour le simuler vous pouvez utiliser ce petit logiciel gratuit : http://www.tolvan.com/index.php?page=/edge/edge.php
Attention à l'écartement des centres émissif, voir le point II de l'article du dessus.

2 Principe de fonctionnement
Tout est là => http://www.justdiyit.com/filtres-passif ... ionnement/

3 La phase
lien justdiyit à venir

4 mesures de l'impédance
La mesures de l'impédance, domaine électrique du HP, est indispensable pour la simulation, toute les infos ici :
http://www.justdiyit.com/utilisation-de-limp/

5 mesures de l'écart des centre émissifs
Il y a différentes méthode, le loopback en est une, décrite ici :
http://www.justdiyit.com/mesure-des-cen ... impulsion/
Sinon réaliser une coupure en actif et réaliser le point 5 de l'article sur l'actif au dessus.

La mesures en ms devra être converti en mm pour VituixCAD, lorsque l'on fera nos simulation avec ce logiciel on cherchera une rotation de phase de chacun des HP qui se superposera ce qui amènera à faire une coupure légèrement asymétrique, celui ayant la plus forte coupure étant celui qui sera le plus "retardé".

6 mesures en fréquence

On va chercher à prendre la réponse en fréquence du HP seul (cad on débranche l'autre HP ^^) avec l'effet de baffle.
Attention sur quoi est posé l’enceinte et à ses environs, l'effet marche d'escalier d'une biblio sur une table est assez impactant à la mesures.

Pour la position du mirco et le fenêtrage, voir le point III.1

solution rapide :
A 1m de distance dans l'axe de la position et hauteur d'écoute à l'entraxe centre à centre des deux HP à filtrer, on prend chacun des HP un par un :
mesure_rapide_passif.jpg


solution perfectionniste (recommandée)
A 1m de distance dans l'axe de la position et hauteur d'écoute au centre du HP à mesurer, on prend chacun des HP un par un :
mesure_perfectionniste_passif.jpg


La distance est indicative et "typique", il existe une formule dans Arta.

On exportera les fichiers en .frd pour les importer dans VituixCAD

coupure électrique et coupures acoustiques :
La coupure électrique est celle provoqué par le filtre avec ses composants électriques, l'acoustique est celle que vous avez en vrais quand vous mesurez votre HP.
Si le HP est droit au environs de la coupure les deux sont identiques (cas en actif quand on EQ sous la coupure pour ce faire, cf point III).
Mais en passif on n'EQ pas dans notre filtre et il faut donc prendre en compte la coupure naturel du HP et notamment du tweeter, si un tweeter coupe (comprendre chute) de 12db/octave acoustiquement et naturellement à 1500hz et que l'on rajoute une coupure électrique du 2 eme ordre au même endroit, on va avoir une coupure acoustique finale mesurée de 24db.
Inversement certains midwoofer remontent naturellement ou/et à cause de l'effet de baffle, donc une coupure du deuxième ordre peut donner bien moins que les 12db attendus.








WIP
Dernière édition par speedbad le 16 Déc 2020 2:17, édité 24 fois.
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 21 Juin 2019 15:23

Il y a Esscobar qui a fait un tuto winisd bien foutu diy-caissons/tutoriel-winisd-version-0-7-0-900-bass-reflex-t30073891.html
pour le point "volume"
GoodNoize
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2387
Inscription Forum: 13 Juil 2016 9:11
Localisation: Lons Le Saunier
  • online

Message » 21 Juin 2019 15:25

Merci !
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 21 Juin 2019 17:40

"Conception et mise au point et d'enceintes en actif"
y a beaucoup de "et" nan?
Sagem
 
Messages: 14225
Inscription Forum: 29 Nov 2007 10:55
Localisation: lyon
  • offline

Message » 21 Juin 2019 17:45

Bien vu ^^ c'est corrigé :hehe: , merci bien :)
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 21 Juin 2019 17:52

:mdr:
Sagem
 
Messages: 14225
Inscription Forum: 29 Nov 2007 10:55
Localisation: lyon
  • offline

Message » 21 Juin 2019 19:27

Ajout en post 2 du Passif, si j'ai dit une connerie n’hésitez pas à intervenir, c'est surtout des redirections vers JustDIYit, la parti VituixCAD est à venir, il faut que me cale avec GoodNoize
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 22 Juin 2019 15:03

Changement de structure, plus clair, il y a des questions sur le bitume et la ouate au centre de l'enceinte sur dans quel cas précisément l'utiliser, pour vérification, point II.6 :thks:
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 25 Juin 2019 15:33

Bonjour Speedbad,

Prendre le milieu équidistant entre les centres acoustiques n'est pas toujours la meilleure solution, surtout avec des tweeter qui deviennent vite directif, là je place toutes les mesures au niveau de tweeter ;)
Esscobar
 
Messages: 4063
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
  • offline

Message » 25 Juin 2019 15:45

Oui j'ai hésité, j'ai l'impression que les deux ce pratiques, on va voir les réactions, après avec un 6.5" en bas c'est pas non plus super bas en entreaxe. On va voir les reactions ^^
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 25 Juin 2019 15:50

C'est moins chiant avec un Coaxial :mdr:

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 10292
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 25 Juin 2019 17:38

bon après discussion avec les un et les autres, je mets les deux solutions et j'update l'actif aussi pour l’alignement des SPL, dans tous les cas j'utilise la hauteur d'écoute prévu et non pile en face verticalement, ce sont les solutions Arta en fait
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 10 Déc 2019 17:05

ajout de l'outil Box Volume dans VituixCAD et de son outil de fenêtrage
Avatar de l’utilisateur
speedbad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3217
Inscription Forum: 13 Fév 2005 5:12
  • offline

Message » 10 Jan 2020 21:13

Bonjour à tous,




J’aimerais connaitre les bonnes dimensions et caractéristiques mécaniques pour une enceinte centrale.


Pour mon projet 2020, je veux réaliser une enceinte centrale connectée, de type clos (plus facile à construire pour une première) ou basse-reflex avec event,
j'ai 2 HP, 2 Tweeters et 1 caisson basse que j'aimerais faire une enceinte centrale en parallélépipède tout en bois de dimensions MDF.


Quelles serait les bonnes dimensions? BF ou Clos ? Séparations internes ou pas .



Voici mon materiel actuel de son:

Une Carte ampli Bluetooth 2.1
https://www.amazon.fr/ARCELI-damplifica ... =8-1-fkmr0

Paire de Haut Parleur coaxiaux 2 voies 13 cm
https://www.amazon.fr/gp/product/B0000W ... UTF8&psc=1

Un HP Subwoofer 100W 8Ohm 20cm
https://www.amazon.fr/gp/product/B0000W ... UTF8&psc=1

Une Paire de Tweeters
https://www.amazon.fr/gp/product/B0007L ... UTF8&psc=1


Merci beaucoup par avance,

Julien
- Suppression mail par Dagda -
Symfomany
 
Messages: 1
Inscription Forum: 10 Jan 2020 21:09
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message