Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tout ce qui concerne les oeuvres ne rentrant pas dans les catégories d'oeuvres audiovisuelles, y compris les échanges sur vos créations personnelles.

Vos derniers livres lus

Message » 15 Mar 2019 1:48

papinova a écrit:Je me rends d'autant plus compte en jetant un oeil sur la page de gauche où le roman est écrit en vieux Français... :-? Heureusement que sur la page en "regard" il y a la traduction... Qui peut encore lire le vieux Français de nos jours ? Même si ça fait partie d'un patrimoine culturel, c'est imbuvable à lire, sauf pour ceux dont c'est le métier ou du moins qui l'étudient... :lol:


C'est pourtant très lisible et il n'y a pas besoin de trop étudier pour le comprendre :wink:
Ce qui n'est pas le cas du dernier petit texte que j'ai lu :

xa sa ya a ra sa a : xa sa a ya oa i ya : va za ra ka : xa sa a ya oa i ya : xa sa a ya oa i ya a na a ma : da a ra ya va ha u sa : xa sa a ya oa i ya ha ya a pa u ça : ha xa a ma na i sa i ya

Cela se prononce comme du fourchelang dans Harry Potter :wink:
à défaut de traduction, il s'agit de la transcription dans notre alphabet d'une écriture qui se faisait il y a plus de 5000 ans avec des roseaux à section tringulaire que l'on couchait parfois sur l'argile avant cuisson.
Cela fait drole de ressuscitter des paroles si anciennes en les lisant :wink:

Tout comme cela fait drole de lire de l'ancien français...cela a quelque chose de triste...comme de savoir que notre langue, dans un siècle ou deux, sera considérée comme illisible.
Du reste, elle l'est déjà pour la plupart des collégiens d'aujourd'hui
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Mar 2019 1:48

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Mar 2019 17:34

Retour aux livres.

J'ai lu qqe part dans un journal que la littérature française avait dans ses insondables profondeurs un chef d'oeuvre de la puissance du 'Voyage au bout de la nuit" (1932) mais quelque peu oublié aujourd'hui.
Ni une, ni deux je me précipite chez mon libraire et achète "le sang noir" de Louis Guilloux, écrit en 1935, qui effectivement, alors que je n'en suis qu'au tiers est un roman d'une rare puissance romanesque due à l'utilisation d'un français qui fait effectivement penser à du Céline, évoquant les tribulations d'un personnage haut en couleur, sorte de clochard intellectuel, professeur de lycée au moment de le 1ère GM et d'une galaxie de personnages assez effarants/effrayants qui gravitent autour. Camus, Malraux, Pasternak, Semprun entre autres considéraient (selon Gallimard qui édite le livre...) ce livre comme un des grands romans du 20è siècle. Comme le "voyage" "sang noir" rata le Goncourt...

La configuration dans mon profil


Streaming Freebox / PC Windows / CD Rega Apollo / Advance Paris DX 1/ SPL volume 2 /Double mono Hypex NCore 250/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6919
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 22 Mar 2019 18:41

Il y en a tant...de livres qui ont échoué à être portés à la connaissance du public :-?
Du moins celui-ci a-t-il trouvé un éditeur.
Invité par ton intervention, je vais de ce pas aller le chercher et le lire.
Pour ma part, dans les "introuvables" je conseille vivement "Curriculum vitae" de Jean-Claude Hémery, un ami de Ciorant.
Textes existentiels sur l'absurde, emplis de poésie.
Magnifiques.
On le trouve aux éditions du murmure.
Il n'en a imprimé que 1000 il y a plus de 10 ans et galère comme un bon gros malade pour les vendre :o
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 26 Mar 2019 11:23

Ouaip... Internet est venu au secours de ces milliers d'auteurs inconnus, qui ont désormais des plate-formes pour mettre en ligne leurs oeuvres... Mais bon, ça fait pas vivre la famille.

La configuration dans mon profil


Streaming Freebox / PC Windows / CD Rega Apollo / Advance Paris DX 1/ SPL volume 2 /Double mono Hypex NCore 250/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6919
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 12 Avr 2019 18:16

Je suis étonné que quelqu'un n'ait pas encore parlé d'un écrivain que je ne connaissais pas et que j'ai découvert il y a peu : Victor del Arbol. J'ai lu de lui La tristesse du samouraï et surtout Toutes les vagues de l'océan. Ce dernier est plus une fresque historique qu'un polar, bien qu'ayant reçu "Le prix SNCF du polar 2018", un bouquin bouleversant, déconcertant que je vous recommande. Je viens de l'acheter pour l'anniversaire d'un copain... (il a onze heures d'avion pour se rendre aux States :hehe: )...
Allez voir les avis et critiques sur le net, ils sont dithyrambiques...
papinova
 
Messages: 1259
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 15 Avr 2019 16:32

Effectivement très bonnes critiques... Pour l'instant la file d'attente est de 6 livres déjà achetés, je vais attendre un peu... :hehe:

La configuration dans mon profil


Streaming Freebox / PC Windows / CD Rega Apollo / Advance Paris DX 1/ SPL volume 2 /Double mono Hypex NCore 250/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6919
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 21 Avr 2019 12:44

Si tu as bien aimé le Sang Noir de Guilloux, je te suggère Jeu de patience (c'est sorti chez Gallimard dans l'après guerre: à l'époque, Mauriac en chantait la louange) — et ça se trouve d'occasion pour pas cher (à part la première édition, bien sûr).
Sinon, dans les choses que beaucoup trouvent anecdotiques, il y a Pergaud — pas seulement la Guerre des boutons, mais le Roman de Miraut et la Vie des bêtes, qui sont beaucoup du côté de Colette. Là encore, je suggèrerais volontiers une éditions des oeuvres complètes comme celles du Livre Club/Diderot ou celle plus ancienne de la Nouvelle Librairie De France: ça se trouve en occasion pour pas cher (évidemment, il y aussi celle des Editions Martinsart: plus chère sauf si on est patient, plus volumineuse et luxueuse, mais qui n'apporte rien de plus au point de vue texte à part la correspondance).

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 32712
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 23 Juil 2019 9:26

Lu "un été circulaire" de Marion Brunet, dans la même veine néo réaliste provinciale de "Leurs enfants après eux", et au style assez proche. Grand prix de la littérature policière au passage.

Excellente plume, analyse au scalpel de la moiteur des corps et l'étroitesse des esprits dans le sud de la France (l'intrigue se situe qqe entre le Lubéron rural et Cavaillon, région natale de l'auteure si j'ai bien compris) dans un milieu populaire et agricole. On ne lâche pas le bouquin, on veut savoir...Très bon livre !

La configuration dans mon profil


Streaming Freebox / PC Windows / CD Rega Apollo / Advance Paris DX 1/ SPL volume 2 /Double mono Hypex NCore 250/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6919
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 24 Juil 2019 18:50

autrichon gris a écrit:Lu "un été circulaire" de Marion Brunet, dans la même veine néo réaliste provinciale de "Leurs enfants après eux", et au style assez proche. Grand prix de la littérature policière au passage.

Excellente plume, analyse au scalpel de la moiteur des corps et l'étroitesse des esprits dans le sud de la France (l'intrigue se situe qqe entre le Lubéron rural et Cavaillon, région natale de l'auteure si j'ai bien compris) dans un milieu populaire et agricole. On ne lâche pas le bouquin, on veut savoir...Très bon livre !

:hein: :zen:
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 24283
Inscription: 25 Mai 2008 9:32
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 26 Juil 2019 13:22

Darkhan a écrit:
autrichon gris a écrit:Lu "un été circulaire" de Marion Brunet, dans la même veine néo réaliste provinciale de "Leurs enfants après eux", et au style assez proche. Grand prix de la littérature policière au passage.

Excellente plume, analyse au scalpel de la moiteur des corps et l'étroitesse des esprits dans le sud de la France (l'intrigue se situe qqe entre le Lubéron rural et Cavaillon, région natale de l'auteure si j'ai bien compris) dans un milieu populaire et agricole. On ne lâche pas le bouquin, on veut savoir...Très bon livre !

:hein: :zen:


:o Peut preter à confusion certes, mais en fait c'est un des ressorts du bouquin. Une famille de "petits blancs" qui en veut aux Arabes, jalouse les riches de la grande ville, se vautre dans les comportements étroits, alcoolisés et mesquins, les non dits, jusqu'au jour ou l'irréparable est commis...

La configuration dans mon profil


Streaming Freebox / PC Windows / CD Rega Apollo / Advance Paris DX 1/ SPL volume 2 /Double mono Hypex NCore 250/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6919
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 28 Juil 2019 18:36

L’Étroitesse d'esprit de certaines personnes n'est pas l'interrogation que je souleve

Mais plutôt en quoi ce serait une spécificité du Sud de la France plus qu'ailleurs
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 24283
Inscription: 25 Mai 2008 9:32
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 29 Juil 2019 21:05

En tous cas, Toulouse n’est pas concernée… :friend: :hehe:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 45387
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 22 Aoû 2019 8:21

Je me suis laissé porter par vos chaudes recommandations et aussi par le fait que je ne voulais pas passer à côté d'un roman qui, selon vos dires, est un chef-d'oeuvre. Après avoir lu Voyage au bout de la nuit de Céline, qui m'a plus interpellé que séduit, j'ai donc acheté Le sang noir de Guilloux, que je lirai à la rentrée tout en pédalant sur mon vélo d'appartement... et n'allez pas croire que je lis à cause de l'ennui que provoque ce genre d'activité... J'aime plus lire que pédaler... :hehe:
papinova
 
Messages: 1259
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 26 Aoû 2019 12:50

papinova a écrit:Je me suis laissé porter par vos chaudes recommandations et aussi par le fait que je ne voulais pas passer à côté d'un roman qui, selon vos dires, est un chef-d'oeuvre. Après avoir lu Voyage au bout de la nuit de Céline, qui m'a plus interpellé que séduit, j'ai donc acheté Le sang noir de Guilloux, que je lirai à la rentrée tout en pédalant sur mon vélo d'appartement... et n'allez pas croire que je lis à cause de l'ennui que provoque ce genre d'activité... J'aime plus lire que pédaler... :hehe:


Tu vas voir c'est assez étonnant comme livre !

La configuration dans mon profil


Streaming Freebox / PC Windows / CD Rega Apollo / Advance Paris DX 1/ SPL volume 2 /Double mono Hypex NCore 250/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6919
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Sep 2019 12:22

Apres une enorme periode sans lecture je m'y remets doucement.

J'ai lu "le manuscript inachevé" de Franck Thilliez. En règle general je ne suis pas fan des romans policiers actuels qui se complaisent dans le gore et le sordide. Celui là en fait partie mais reste relativement soft. Ca se lit (trop) vite, on accumule pas mal de poncifs du roman policier amnesie, histoires parralleles, . ca se veut vaguement roman a clefs (avec énigmes et multiples mises en abîme) avec une foule d'emprunts a Conan Doyle et S. King. Et une petite enigme pour connaitre la vraie fin du livre (un peu bacléee d'ailleurs, meme si "cest le fils de 'lauteur qui l'a ecrit")

Et là je commence "l'ami prodigieuse" D 'E. Ferrante. Le livre dont "tous le monde parle" :mdr: .
L'histoire d'une amitié entre deux gamines dans la banlieue pauvre de Naples qui commence dans les années 50. Meme si sa semble s'adresser plutot a un lectorat feminin le fait que les personnages du romans aient l'age de mes parents donne au bouquin un attrait particulier.
Il y a des "airs" de don camillo (sans le curé ) pour l'italie pauvre de l'apres guerrre et les relations tragi comique entre personnage.
J'avoue que j'aime bien :oops: et j'attends de lire la suite avec impatience.
jujulolo
 
Messages: 22693
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • online


Retourner vers Art, Littérature & Créations