Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Tout ce qui concerne les oeuvres ne rentrant pas dans les catégories d'oeuvres audiovisuelles, y compris les échanges sur vos créations personnelles.

Vos derniers livres lus

Message » 13 Sep 2019 9:29

Franck Thilliez, j'en ai lu un... et finalment je ne suis jamais arrivé au bout du second. Les aventures extraordinaires de Sharho et Lucie Hennebelle me sont parues trop improbables.

L'amie prodigieuse et les suites me tentent, je n'ai pas encore franchi le pas.

La configuration dans mon profil


Streaming Freebox / PC Windows / CD Rega Apollo / Advance Paris DX 1/ SPL volume 2 /Double mono Hypex NCore 250/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6942
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 19 Sep 2019 17:25

L'amie prodigieuse a fait l'objet d'une série sur Canal + cet hiver. J'ai vraiment apprécié... passionnant... J'y ai un peu retrouvé mon enfance de l'après-guerre et les deux gamines jouent à merveille... :bravo:
papinova
 
Messages: 1260
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 07 Oct 2019 8:34

J'ai lu les deux premiers tomes de la "tetralogie napolitaine" :" l'amie prodigieuse" et "Le Nouveau Nom" de N. Ferrante.

L'histoire de deux napolitaines liées par une "amitié" très particulière.
Les gamines sont nées dans les années 40 et sa se passe dans un quartier pauvre de Naples.

Difficile de donner mon avis sans spoiler un peu:

Spoiler : cliquer pour lire

une des gamine (lernu) aura la chance de pouvoir faire des études poussées et publier un bouquin
L'autre (lila) ne poura pas et restera piégé par son quartier et sa misère.
Et pourtant chaque reussite de lenu est relativisée par lila qui fait tout mieux qu'elle.
Ce motif est la "colonne vertebrale" du recit et revient tres (trop?) souvent.
Lenu a des bonnes notes a l'ecole: lila en a de meilleurs, lenu aprends le grec a l'ecole, lila l'apprends tout seul et le maitrise nettement mieux, lenu est amoureuses, lila lui pique son copain, lenu ecrit un bouquin, elle retrouve un texte ecrit quand lila avait 10 ans et qui est meilleur que ca (et ce leitmotiv revient des dizaines de fois dans les deux premiers bouquins)
A tel point qu'on se demande si c'est vraiment ce qui se passe ou simplement que lenu éprouve un sentiment de domination masochiste vis a vis de lila qui l’empêche d’apprécier ses propres sucés




J'ai été un peu choqué par la représentation des gens des quartiers pauvres. A une rare exception, les gens pauvres sont mauvais, violents, méchants, jaloux et bêtes. On est loin de l'image d'epinal des familles pauvres italiennes, généreuses et se serrant les coudes.

je vais faire une pause avant de lire la suite mais je suis curieux de savoir comment ca va evoluer.
jujulolo
 
Messages: 22739
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline


Retourner vers Art, Littérature & Créations