Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, Fafa, FGO, FredP, Kolian, laurent martiarena, poilau, SEM, yotpe et 83 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

L'homéopathie ... Vous y croyez ?

Message » 07 Oct 2019 10:27

domin a écrit:Donc si on suit bien :
- nano particules d'alu : pas bien
- nano particules de titane : pas bien
- nano particules d'argent : bien :mdr:


Ce ne sont pas des nanoparticules.

Ce sont des particules que vous obtenez par simple phénomène d'électrolyse dans une solution d'eau, à une densité généralement de 10 à 20PPM.

Dans les métaux, certains sont fortement toxiques pour l'être humain, se fixent sur les organes internes (foie, cerveau) et ne peuvent être éliminés que par des chélateurs, comme le mercure ou le plomb. Ne cherchez évidemment surtout pas ou on en trouve dans les médicaments prescrits actuellement, puisqu'ils sont autorisés à la vente.
D'autres métaux (précieux), ne sont pas toxiques, et peuvent même servir d'antibiotiques ou de stimulants du système immunitaire. L'argent, donc, mais aussi l'or, entre autres. La pratique était d'ailleurs très répandue dans la médecine d'avant la seconde GM, avec semble t'il d'assez bons résultats...
jeffas66
 
Messages: 1093
Inscription Forum: 21 Juin 2003 20:13
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Oct 2019 10:27

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Oct 2019 11:02

Ben si l'argent colloidale c'est une solution de nano argent.

d'ailleur l'argent en lui meme n'a pas d'effet antibiotique , le nano argent oui...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nano-argent
jujulolo
 
Messages: 23262
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • online

Message » 07 Oct 2019 11:07

Zut, j'ai sucé une pièce d'argent ce week end. Cela n'était pas bon alors :)

Sur le lien wiki, il est bien cité des pbs avec les nano particules utilisées dans l'industrie et même nos lessives. Et c'est rejeté dans l'eau. Pas top.
Keron
 
Messages: 20702
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 07 Oct 2019 13:47

jujulolo a écrit:Ben si l'argent colloidale c'est une solution de nano argent.

d'ailleur l'argent en lui meme n'a pas d'effet antibiotique , le nano argent oui...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nano-argent


Ok, je pensais que la taille des particules de l'argent colloïdal était nettement plus grosse que celle des nano particules, mais visiblement j'avais tort...
En tout cas, c'est efficace pour désinfecter des plaies (accélère la cicatrisation), aux premiers signes de refroidissement (pas de rhume ni de bronchite qui se développe, en complément avec une forte dose de zinc par voie orale) et en général pour booster le système immunitaire.

J'en prends du fait maison, ainsi que ma femme, depuis une bonne quinzaine d'années de façon ponctuelle (début d'hiver, premiers signes de maladies respiratoires, sur des plaies à la place des désinfectants habituels)
Dernière édition par jeffas66 le 07 Oct 2019 13:53, édité 1 fois.
jeffas66
 
Messages: 1093
Inscription Forum: 21 Juin 2003 20:13
  • offline

Message » 07 Oct 2019 13:48

Allez pas vous transformer en Schtroumphs tout bleus ! :ko:
Keron
 
Messages: 20702
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 08 Nov 2019 10:13

Antibiotiques et antibiorésistance

Quatre-vingt-onze ans après la découverte de la pénicilline, l’essor rapide des antibiorésistances oblige à relancer des recherches sur ces médicaments indispensables.
Par Anne-Laure Lebrun | Publié le 06/11/2019 | Le Figaro

Il n’aura pas fallu longtemps aux bactéries pour contre-attaquer. À peine cinq ans après la mise sur le marché de la pénicilline (1942), le staphylocoque doré faisait de la résistance à ce premier traitement. Et alors que le grand triomphe des antibiotiques sur les maladies infectieuses ne faisait que commencer, déjà l’antibiorésistance menaçait de faire des ravages.

Mais à l’époque, ce phénomène n’inquiète pas. La recherche est prolifique et produit des médicaments toujours plus efficaces. «Des années 1940 aux années 1960, c’était l’âge d’or de la découverte d’antibiotiques. Les scientifiques ont étudié des dizaines et des dizaines de champignons, et extraient différentes molécules antimicrobiennes. Ils ont fait naître presque toutes les familles d’antibiotiques qu’on connaît aujourd’hui», raconte le Pr Olivier Épaulard, infectiologue au CHU de Grenoble.

Ces médicaments puissants font disparaître des maladies infectieuses mortelles, et façonnent la médecine moderne. Confiants dans ces molécules redoutables, les soignants ont la main lourde et ne les utilisent pas toujours à bon escient, mais les patients sont demandeurs. Or, à chaque fois que les bactéries sont exposées à un antibiotique, elles apprennent à y résister. Un mécanisme de survie qu’elles maîtrisent à la perfection depuis des millénaires. «Les antibiotiques sont les armes avec lesquelles les champignons mènent une guerre microbiologique contre les bactéries depuis des millions d’années. Ces armes chimiques ne sont donc pas nouvelles pour elles. Il est donc facile pour les bactéries d’apprendre à se défendre et de résister aux antibiotiques.»

antibio.jpg
antibio.jpg (43.33 Kio) Vu 252 fois


Lorsque le phénomène de l’antibiorésistance éclate dans les années 1990, la médecine se retrouve impuissante. Les antibiotiques commercialisés depuis un demi-siècle ne peuvent venir à bout des bactéries multirésistantes. En France, on estime que chaque année 150.000 personnes contractent une infection à bactérie résistante, et 12.500 en meurent. Mais les laboratoires avaient peu à peu abandonné le développement de nouveaux antibiotiques. «Les firmes s’en sont détournées pour des raisons économiques, décrit le Pr Antoine Andremont, ancien chef de service de bactériologie de l’hôpital Bichat-Claude-Bernard (AP-HP). Les antibiotiques sont des médicaments peu rentables: ils coûtent chers à développer, mais sont vendus à des prix bas. En outre, la durée des traitements est courte, et on restreint leur emploi, à juste titre, pour retarder l’apparition de résistances. Le retour sur investissement est donc faible.»

Mais aujourd’hui, la menace d’un retour à l’ère préantibiotiques crée de nouveaux besoins. Pour guider la recherche, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a établi une liste de douze bactéries contre lesquelles il est urgent d’avoir de nouvelles molécules. En parallèle, plusieurs États ont augmenté leur budget alloué à cette recherche. La France a notamment débloqué 40 millions d’euros supplémentaires l’an dernier.

L’arrivée de nouveaux antibiotiques ne nous tirera pas d’affaire

Soixante-dix ans après la découverte des antibiotiques, une course contre la montre s’est alors enclenchée. Mais trouver des molécules capables de contourner les résistances est un casse-tête. Et lorsque de nouveaux antibiotiques sont découverts, les échecs sont parfois retentissants. «Ces dernières années, plusieurs laboratoires et start-up de biotechnologie ont fait faillite après la commercialisation de leur produit», indique le Pr Andremont.

Mais, de l’aveu même de tous les experts, l’arrivée de nouveaux antibiotiques ne nous tirera pas d’affaire. La recherche d’alternatives est donc une autre piste à explorer. Des équipes développent ainsi des molécules antibactériennes non antibiotiques, explorent les perspectives des phages (des virus qui infectent les bactéries), mettent au point des produits capables de protéger la flore intestinale pour prévenir l’émergence de résistances ou étudient les bénéfices de la transplantation fécale.

Néanmoins, l’aboutissement de tous ces projets est encore incertain. Il faut donc préserver ce qui existe déjà. «S’il est bien évident qu’il faut encourager la recherche de nouveaux antibiotiques et l’innovation, maintenir notre arsenal thérapeutique est essentiel pour lutter contre l’antibiorésistance», assure le Pr Céline Pulcini, infectiologue au CHRU de Nancy et chef de projet national à l’antibiorésistance au sein du ministère de la Santé. Les anciennes molécules ont de belles années devant elles, à condition qu’elles soient utilisées avec parcimonie en médecine humaine, mais aussi vétérinaire. Car lorsque les bactéries ne sont plus exposées aux antibiotiques, elles redeviennent sensibles!

Source : https://www.lefigaro.fr/sciences/pourqu ... s-20191106

A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4718
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 08 Nov 2019 10:21

Je ne vois pas le rapport entre l'article sur la résistance bactérienne et l'homéopathie :siffle:

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM sMS 1000 Eunashu + sPS 1000 alim, Dac Lampizator golden gate, ampli Ypsilon Phaeton SE , enceintes JEAN MAURER 370 F, câbles Plénitude évidence + Ypsilon , meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 393
Inscription Forum: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 08 Nov 2019 10:32

marius30 a écrit:Je ne vois pas le rapport entre l'article sur la résistance bactérienne et l'homéopathie :siffle:

:bravo:
Moi non plus ! :friend:
Et ?
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4718
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 08 Nov 2019 10:33

Robert64 a écrit:
marius30 a écrit:Je ne vois pas le rapport entre l'article sur la résistance bactérienne et l'homéopathie :siffle:

:bravo:
Moi non plus ! :friend:
Et ?
A+


Ben on est juste sur le fil :" l'homéopathie... vous y croyez ?" .. :D

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM sMS 1000 Eunashu + sPS 1000 alim, Dac Lampizator golden gate, ampli Ypsilon Phaeton SE , enceintes JEAN MAURER 370 F, câbles Plénitude évidence + Ypsilon , meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 393
Inscription Forum: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 08 Nov 2019 10:39

La science va te dire qu'une médecine qui ne fait rien et dont les effets bénéfiques ne sont pas prouvés sont responsables de l'accroissement de leur résistance. C'est l'effet placébo qui agit sur les bactéries :ane:
Keron
 
Messages: 20702
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 08 Nov 2019 10:44

Robert64 a écrit:[
Mais, de l’aveu même de tous les experts, l’arrivée de nouveaux antibiotiques ne nous tirera pas d’affaire. La recherche d’alternatives est donc une autre piste à explorer. Des équipes développent ainsi des molécules antibactériennes non antibiotiques, explorent les perspectives des phages (des virus qui infectent les bactéries), mettent au point des produits capables de protéger la flore intestinale pour prévenir l’émergence de résistances ou étudient les bénéfices de la transplantation fécale.

A+



c'est une piste mais

- les bactéries peuvent aussi développer des résistances aux phages.

- utiliser des virus pour remplacer des antibiotiques ça me semble potentiellement "dangereux". Meme si, j'imagine, ils utilisent des virus non replicatifs, quand on commence a jouer avec ce genre de truc qui serait utilisé a très grande échelle va falloir bien reflechir.
On a deja vu ce que ca peut donner avec les dinosaures :siffle: "nature always finds a way" ; Et par rapport a une propagation de virus mutant , une invasion de dinosaure serait une partie de plaisir.
jujulolo
 
Messages: 23262
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • online

Message » 08 Nov 2019 10:48

Il n'y a pas plus ou aussi à craindre de la fonte des glaces avec des bactéries et des virus cachés depuis des milliers d'années et qui feront leurs réapparitions ?
Keron
 
Messages: 20702
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 08 Nov 2019 10:53

Keron a écrit:Il n'y a pas plus ou aussi à craindre de la fonte des glaces avec des bactéries et des virus cachés depuis des milliers d'années et qui feront leurs réapparitions ?


Je n'en sais rien mais j'y crois pas trop.
des virus et des bactéries il y en a deja des dizaines de millions différentes.
Je vois pas pourquoi la réapparition de quelques unes (à supposer qu'il y ait vraiment des souches qui ait complètement disparu et soient conservé dans la glace) provoquerait un problème.

le rechauffement climatique ca provoquer ds tas de probleme. mais je pense pas que celui là soit le plus a prendre en compte.
jujulolo
 
Messages: 23262
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • online

Message » 08 Nov 2019 12:14

Keron a écrit:Il n'y a pas plus ou aussi à craindre de la fonte des glaces avec des bactéries et des virus cachés depuis des milliers d'années et qui feront leurs réapparitions ?



Ca fait très scénario film catastrophe :ane:
Kolian
 
Messages: 8538
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • online

Message » 08 Nov 2019 14:47

jujulolo a écrit:
Keron a écrit:Il n'y a pas plus ou aussi à craindre de la fonte des glaces avec des bactéries et des virus cachés depuis des milliers d'années et qui feront leurs réapparitions ?


Je n'en sais rien mais j'y crois pas trop.
des virus et des bactéries il y en a deja des dizaines de millions différentes.
Je vois pas pourquoi la réapparition de quelques unes (à supposer qu'il y ait vraiment des souches qui ait complètement disparu et soient conservé dans la glace) provoquerait un problème.

le rechauffement climatique ca provoquer ds tas de probleme. mais je pense pas que celui là soit le plus a prendre en compte.


En fait c'est que j'ai peur que BTK ressurgisse :ane:
Keron
 
Messages: 20702
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message