Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Cedric Gibbons, Gurthang, misterme, Mogwarth, THX72 et 36 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

(La) Jeune fille et la brume

Message » 10 Fév 2020 15:42

Image

(La) Jeune fille et la brume

Note artistique : 7
Qualité vidéo : 7
Qualité audio : 8.5


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Koba Films - 21 mars 2018)
- Format vidéo : 1920x1080 / 50i - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
- Pistes sonores : Espagnol DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
- Sous-titres : Français imposés sur la VO

Film : Même si la résolution de son enquête est trop vite expédiée à la dernière minute, La Jeune fille et la brume est un polar ibérique vénéneux aux très beaux paysages hivernaux de La Gomera, à l'ambiance « brumeuse » mystérieuse, au scénario tortueux (les fausses pistes se superposent), à la mise en scène maîtrisée et aux personnages ambigus bien loin des stéréotypes habituels.

Image : Lumineuses, nettes, bien définies et profitant d'une excellente profondeur de champ de jour, les images sont malheureusement beaucoup moins convaincantes de nuit (elle se fait heureusement rare); la faute à d'intempestives solarisations qui « masquent » les arrière-plans. Dans tous les cas, les couleurs froides et désaturées sont délicatement étalonnées.

Son : Un mixage très travaillé où la moindre petite ambiance emplie joliment l'espace. La spatialisation est ultra-convaincante, les effets circulent avec aisance d'une enceinte à l'autre, la dynamique est vraiment bonne et les basses surprennent violemment. Pourvue d'une scène arrière un peu plus relevée, la VF souffre cependant d'un doublage artistiquement peu convaincant.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Annonce

Message par Google » 10 Fév 2020 15:42

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Dragon Ball Super: Broly

Message » 15 Fév 2020 22:27

Image

Dragon Ball Super: Broly

Note artistique : 7
Qualité vidéo : 9
Qualité audio : 8.5


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Wild Side Video - 17 juillet 2019)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 1.78
- Pistes sonores : Japonais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
- Sous-titres : Français imposés sur la VO

Film : Pensé pour les fans, ce 20e film de la célèbre franchise animée Dragon Ball, probablement le meilleur de tous, revisite les origines de la mythologie en l'enrichissant avant de faire « parler les poings » lors d'un combat épique (de près de 35 minutes !) survitaminé où la qualité de l'animation laisse pantois. jouissif !

Image : La définition est excellente, les détails des dessins (même lorsqu'ils sont ratés) toujours nets et précis, les couleurs bien saturées et les contrastes solides. Et si la profondeur de champ se fait discrète durant 2/3 du temps, elle impressionne dès que l'affrontement contre Broly intervient... ça aide des décors en 3D !

Son : Assez amples et portées sur l'avant hormis lorsque l'action entre en jeu, où le score et les effets investissent les cinq canaux, ces pistes sonores harmonieuses (un peu moins la VF pour cause de voix plus hautes) ne manquent pas de puissance.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Domino: La Guerre Silencieuse

Message » 15 Fév 2020 22:49

Image

Domino: La Guerre Silencieuse

Note artistique : 4.5
Qualité vidéo : 6.5
Qualité audio : 7.5


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Metropolitan Vidéo - 12 octobre 2019)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 1.90
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
- Sous-titres : Français

Film : Renié par De Palma en personne, ce pâle thriller sur le terrorisme islamiste souffre de moyens dérisoires, d'un montage problématique (le film a été charcuté par ses producteurs), d'un récit démembré (la narration est expédiée), d'interprètes abattus, de personnages transparents et de clichés grossiers. Pourtant, au détour d'une ou deux scènes (la corrida), les gimmicks visuels et le sens du tempo de son réalisateur sont des va-tout payants qui évitent de penser que nous avons affaire à un vulgaire téléfilm des 90's (ou même des 70's par moments !). Profondément malade, cette œuvre dresse un terrible constat : le maître n'est plus que l'ombre de lui-même.

Image : Un transfert HD décevant car en dents de scie permanentes. Si la définition est pointue les détails laissent parfois à désirer, si les couleurs sont d'une grande densité de nombreuses teintes sont tristounettes, et si les plans en plein jour sortent du lot certains de nuit pâtissent de contrastes paresseux. En plus, la compression est loin d'être discrète lorsque l'éclairage se tarit.

Son : Ce sont les violons (ou plus généralement la musique, mieux spatialisée sur la VO) qui sont les mieux lotis ici, puisque très sobre et peu démonstrative (dynamique réservée et basses timides), la bande-son n'use que rarement de son mixage multicanal si ce n'est pour distiller à l'arrière quelques effets naturels ou non (cf. le survol d'un avion). Les voix sont quoiqu'il arrive bien exsudées par la centrale.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Freaks

Message » 15 Fév 2020 23:04

Image

Freaks

Note artistique : 8.5
Qualité vidéo : 9
Qualité audio : 8.5


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Lonesome Bear - 08 janvier 2020)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.34
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
- Sous-titres : Français

Film : Plein de suspense et de mystère, ce huis clos ingénieux nous plonge dans un univers où les mutants, qui sont parmi nous, sont traqués par les humains dit « normaux ». Et quelque part entre le drame intimiste et la fresque de SF, ce film surprenant, aussi émouvant que spectaculaire, se construit sa propre identité au gré d'un récit gigogne où tout peut être bouleversé... à commencer par ses personnages, vus au travers le regard d'une enfant recluse. Rigoureusement mise en scène, scénarisée et interprétée, cette série B captivante, qui parvient à se défaire de ses contraintes économiques, apporte un vent de fraîcheur au genre. Un petit bijou.

Image : Un transfert HD remarquable à la définition solide, aux détails excellents, aux couleurs désaturées fortes, aux contrastes accrocheurs et aux noirs profonds. Volontairement aveuglantes, les scènes de jour à l'extérieur sont fabuleuses.

Son : Un mixage parfaitement équilibré à la spatialisation soignée (surtout en VO), au champ sonore arrière savoureusement atmosphérique, à la dynamique appropriée et aux voix claires.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Batman Ninja

Message » 17 Fév 2020 12:13

Image

Batman Ninja

Note artistique : 8
Qualité vidéo : 9.5
Qualité audio : 9


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Warner Bros. - 09 mai 2018)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 1.78
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD MA 5.1, Japonais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Film : Visuellement magnifique et scénaristiquement débridé, cet OVNI animé qui mêle la mythologie du Dark Knight à l'univers « manga » est un film d'action épique et démesuré où tous les excès sont permis ! Unique en son genre, Batman Ninja s'impose comme le meilleur DA produit par le DCAU.

Image : Un transfert HD rayonnant qui rend parfaitement justice aux images aquarelles de l'œuvre. Les détails sont stupéfiants, les couleurs étonnantes et les contrastes opulents. Une claque !

Son : Des pistes sonores d'une grande clarté à la spatialisation étendue, aux canaux surround envahis d'ambiances (la pluie) et/ou d'effets lors des affrontements (les explosions), à la partition très appuyée, à la dynamique rageuse (en VA) et aux basses lourdement armées (un peu plus réservées en VF).

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitements DTS Neural:X et Dolby Surround), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

47 Meters Down: Uncaged

Message » 17 Fév 2020 12:50

Image

47 Meters Down: Uncaged

Note artistique : 7
Qualité vidéo : 8.5
Qualité audio : 9.5


Spécifications techniques (Blu-ray - États-Unis - Lionsgate Films - 12 novembre 2019)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD MA 5.1
- Sous-titres : Anglais pour malentendants

Film : Très divertissante à défaut d'être crédible, cette série B horrifico-catastrophe qui ménage les apparitions (marquantes) de ses requins, est un survival à la tension omniprésente et aux attaques (surprises) hargneuses.

Image : Même s'il peut y avoir des traces de colour banding et l'apparition irrégulière de grains, ce transfert HD reste très propre et s'avère être bien solide. Se déroulant à 90% sous l'eau, le film livre des images sombres mais (quasi) toujours nettes. Elles sont détaillées, tirent profit de noirs denses (il y a une belle profondeur), font intervenir des couleurs aventureuses (surtout à l'air libre) et laissent poindre de forts éclats lumineux (les éclairages sous-marins, les fusées éclairantes).

Son : Ultra-immersif, ce mixage qui ne laisse aucune minute de répit aux enceintes n'a de cesse de créer un paysage sonore particulièrement intense. En effet, la pression de l'eau, toujours en mouvement, et les bulles qui s'échappent des masques bénéficient d'une présence palpable... tout comme les voix diffusées à travers les radios des plongeuses et les basses, méchamment physiques, qui s'invitent lors des attaques de squales et/ou des catastrophes sous-marines.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Rabid

Message » 25 Fév 2020 18:29

Image

Rabid

Note artistique : 6
Qualité vidéo : 8.5
Qualité audio : 9


Spécifications techniques (Blu-ray - Allemagne - Splendid Film - 25 octobre 2019)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 1.85
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD MA 5.1, Allemand DTS-HD MA 5.1
- Sous-titres : Allemand

Film : Pas aussi enragée qu'escomptée, cette relecture à l'approche féministe du film Rage (1977) de David Cronenberg, portée par une Laura Vandervoort convaincante, n'hésite tout de même pas à montrer les dents avec des effets tape à l'œil bien à-propos (le milieu de la mode), du gore craspec qui n'a jamais recourt aux CGI et une ambiance dérangeante qui va crescendo dans l'étrange (le final étant très différent de l'original). Mais le récit décousu, les facilités scénaristiques et le ridicule de certains passages amoindrissent la portée de ce curieux remake.

Image : Malgré un brin de fourmillement de-ci de-là, ce transfert HD ne masque rien de la beauté inhérente de la distribution et des ravages corporelles (les blessures) apportées par la maladie. Le niveau de détail est élevé, les couleurs appétissantes, les contrastes pénétrants et les éclairages (souvent extrêmes) parfaitement dans le ton.

Son : Lourdement équipé en basses (fréquences) lors des attaques violentes et de la diffusion du score, ce mixage démonstratif affole la dynamique lorsque la panique éclate, propage des ambiances environnementales bien immersives sur l'ensemble des canaux, et colporte des dialogues tout ce qu'il y a de plus distinct.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Virtual Revolution

Message » 27 Fév 2020 11:14

Image

Virtual Revolution

Note artistique : 6
Qualité vidéo : 7
Qualité audio : 8


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Factoris Films - 03 décembre 2019)
- Format vidéo : 1920x1080 / 50i - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.35
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD HRA 7.1, Français DTS-HD HRA 7.1
- Sous-titres : Français

Film : Courageuse et ambitieuse, cette production indépendante « fauchée » à la mise en scène accomplie, aux comédiens talentueux et à la direction artistique soignée, est un polar néo-noir ultra-référentiel (Blade Runner, Strange Days, Deus Ex, Matrix, Avalon) qui décrit un futur proche où le virtuel prédomine. Il ne faut cependant pas se mentir, cet audacieux OVNI dans le paysage cinématographique hexagonal a ses limites. Le scénario est trop basique même si bien ficelé, les personnages archétypaux sont peu approfondis et le rythme est quand même mollasson. Malgré tout, il faut encourager ce genre de projet porté par des créateurs aussi investis. Et rien que pour ça, bravo M. Guy-Roger Duvert !

Image : Belles si lumineuses (détails acérés et couleurs rutilantes), moins si ténébreuses (piqué en baisse et problèmes compressifs), les images de ce transfert HD n'en restent pas moins plaisantes et mettent dans l'ambiance (cf. les différences de rendu entre le monde offline et les univers online).

Son : Correctement spatialisées (les ambiances « magiques » côté MMORPG et « post-apocalyptiques » côté Shoot'em up) et suffisamment amples (l'excellent score électro-médiéval), ces pistes sonores similaires assurent l'immersion auditive (surrounds bien exploitées).

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Annabelle: La Maison du mal

Message » 01 Mar 2020 11:02

Image

Annabelle: La Maison du mal

Note artistique : 6
Qualité vidéo : 8
Qualité audio : 9.5


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Warner Bros. - 15 novembre 2019)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
- Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (core Dolby Digital Plus 7.1), Français Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Anglais et Français Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Film : Assez inoffensif malgré des visions cauchemardesques marquantes (le passeur), cet énième film d'épouvante relié à l'univers du Conjuring-verse (qui commence sérieusement à faire dans la redite) est un huis clos à hauteur d'enfant qui prête attention à ses personnages (dont le retour du couple Warren). Mais si les séquences « chocs » restent efficaces, surtout le formidable musée des horreurs final, les gimmicks employés sont usés jusqu'à la corde.

Image : Étonnamment bruyantes (sans que cela n'accapare de trop l'attention) lors de plusieurs scènes (pas toutes donc) plongées dans la pénombre, les images de ce transfert HD conservent admirablement bien l'aspect vintage (les années 70) de la photographie. La définition est remarquable, la clarté excellente, le piqué pointu, les couleurs chaudes légèrement fanées, les contrastes appuyés juste ce qu'il faut et les noirs, parfois un peu clairs, atmosphériques à souhait.

Son : Chargées en basses démoniaques, rythmées par une dynamique à l'intensité folle (toujours utile lors des jump scares) et bardées d'effets/ambiances ultra-immersifs (cf. les cris émanant de l'étage), ces pistes sonores Dolby Atmos sont tout simplement ébouriffantes. Encodée en Dolby Digital Plus (et non en Dolby TrueHD), la VO s'avère moins précise que la VF.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (YCbCr 4:4:4 / 12 bit)
Amplification : Marantz SR7013 (Mode d'écoute Dolby Atmos), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Disturbing the Peace

Message » 03 Mar 2020 9:53

Image

Disturbing the Peace

Note artistique : 3
Qualité vidéo : 7
Qualité audio : 7


Spécifications techniques (Blu-ray - États-Unis - Universal Pictures - 18 février 2020)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.00
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD MA 5.1
- Sous-titres : Anglais pour malentendants

Film : Mal interprété (hormis sa tête d'affiche qui manque tout de même de conviction), réalisé (c'est un film amateur ou quoi !?) et scénarisé (sans parler des absurdités dont il use), ce western urbain fauché où les personnages sont des caricatures de la pire espèce et où le fil de l'action n'est jamais rythmé, est un véritable naufrage... surtout qu'il parvient à paraître bien long malgré une durée de 90 minutes ! Mais qu'est venu faire Guy Pearce dans cette galère ?

Image : S'il ne faut pas blâmer le présent transfert HD qui ne souffre d'aucune imperfection rédhibitoire (quelques fourmillements et c'est tout), les images qu'il restitue ne sont malheureusement pas très séduisantes. La mise au point varie régulièrement, la palette colorimétrique n'est pas toujours cohérente d'un plan à l'autre, et elles ne font preuve d'aucune recherche esthétique particulière. Mais les détails sont là (hormis les « flous » de la mise en scène) et les contrastes restent solides.

Son : Simpliste (il aurait fallu un budget pour en espérer autre chose) même si très correct, ce mixage homogène est essentiellement frontal (les dialogues sont clairs) et n'use donc de la scène arrière que pour faire respirer les environnements et vivre les (rares) fusillades. Mais à part le vrombissement des moteurs, cette bande-son manque un peu d'ampleur (les coups de feu sont des pétards mouillés).

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (Sortie directe / Modes colorimétriques Auto)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Into the Woods: Promenons-nous dans les bois

Message » 04 Mar 2020 12:55

Image

Into the Woods: Promenons-nous dans les bois

Note artistique : 6
Qualité vidéo : 10
Qualité audio : 10


Spécifications techniques (Blu-ray - Royaume-Uni - Disney - 18 mai 2015)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD MA 7.1, Anglais Audiodescription
- Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Film : Répétitif et tirant en longueur dans sa deuxième partie, ce blockbuster musical résolument moderne (cf. le second degré et les sous-entendus) adapté du spectacle de Broadway dispose cependant d'une direction artistique fabuleuse, d'un casting prestigieux qui s'éclate et d'une mise en scène assez enlevée. Les fans du genre (ça chante tout le temps) seront donc enchantés de suivre cette comédie musicale décalée qui dépoussière les contes de fées.

Image : D'une beauté désarmante, ce transfert HD est un ravissement de tous les instants. La définition ne faiblit guère, les détails sont raffinés, la palette colorimétrique aux primaires amoindries est joliment naturelle, les contrastes sont d'une grande élégance et les ombres des sous-bois aussi profondes que menaçantes.

Son : Ne cherchez pas de VF(F), il n'en existe tout simplement pas... et c'est plutôt logique au vu de l'omniprésence des chansons. Proposé en DTS-HD MA 7.1, le mixage de la VO se montre aussi ample qu'enveloppant. Les voix, qu'elles soient chantées ou parlées, sont diffusées avec une intelligibilité maximale, les ambiances de la forêt, généreusement délivrées par les arrières, sont des plus immersives (le bruissement des arbres), la musique, rien de moins que la star du show, est particulièrement mise en valeur par une présence et une dynamiques de hautes volées, et les basses, très massives lors des « tremblements de terre », sont sollicitées avec efficacité.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference (Sortie directe / Modes colorimétriques Auto)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Message » 06 Mar 2020 9:53

Chers lecteurs,

Alors qu’en ce mois de mars les cheveux de nuage ont bien du mal à retarder les premiers sourires du printemps, c’est à une giboulée d’éditions (28) que je vous convie à découvrir.

Tout d’abord en Blu-ray avec, entre autres joyeusetés, Annabelle: La Maison du mal, Downton Abbey – Le Film, Freaks, Skin et Virtual Revolution.

Ensuite en 4K Ultra HD avec une ribambelle de Disney (Cendrillon, Le Livre de la jungle, Le Roi Lion, Maléfique et sa suite)… mais pas que ! Jugez-en vous-mêmes : Ad Astra, Fast & Furious: Hobbs & Shaw, Gemini Man, Jojo Rabbit (toujours à l’affiche), Parasite, Un ami extraordinaire (dans nos salles le 22 avril prochain) et j’en passe.

Bonne lecture à toutes et à tous.

Brice_le loup celeste
HCFR – Mars 2020

>>> Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste – 03/2020 (cliquer) <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Sœurs d'armes

Message » 07 Mar 2020 11:31

Image

Sœurs d'armes

Note artistique : 7.5
Qualité vidéo : 9
Qualité audio : 10


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Metropolitan Vidéo - 03 février 2020)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1, Français Audiodescription
- Sous-titres : Français, Français pour malentendants

Film : Malgré un propos sans nuances et un pathos parfois appuyé, ce film de guerre féministe (il y est question de combattantes de l'ombre) et documenté tout acquis aux soldats du « bien » affiche une mise en scène musclée, des scènes d'action impressionnantes et un casting international éloquent.

Image : La définition est solide, le piqué est affuté même en basse lumière, les couleurs terreuses sont assurément bien rendues, les contrastes feintent le réalisme et la granularité de certaines séquences, confortée par une compression maîtrisée, est toujours opportune.

Son : Très dynamique et abondant d'effets multidirectionnels comme d'ambiances subtilement spatialisées, ce mixage guerrier à la musique omniprésente et aux basses puissantes est d'une grande efficacité.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (Sortie directe / Modes colorimétriques Auto)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Patients

Message » 13 Mar 2020 9:49

Image

Patients

Note artistique : 8
Qualité vidéo : 9
Qualité audio : 8.5


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Gaumont - 05 juillet 2017)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
- Pistes sonores : Français DTS-HD MA 5.1, Français Audiodescription
- Sous-titres : Français pour malentendants

Film : Drôle et poignante, cette comédie (dramatique) humaniste à la sincérité évidente et à l'énergie positive, trouve la bonne distance avec la dureté de son sujet (le handicap) pour dispenser une belle leçon de vie où la persévérance et l'amitié mènent la danse.

Image : Une photographie très réaliste restituée sans heurt particulier. L'image dispose donc d'un beau piqué, d'un joli grain, de couleurs naturelles légèrement désaturées et de contrastes authentiques.

Son : Principalement axée sur la restitution des dialogues, cette bande-son essentiellement frontale ne manque pourtant pas de s'exprimer (cf. les basses percutantes) lors de la diffusion du score et d'exploiter la scène arrière pour ses (nombreuses) ambiances.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (Sortie directe / Modes colorimétriques Auto)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Hors normes

Message » 17 Mar 2020 12:35

Image

Hors normes

Note artistique : 9
Qualité vidéo : 9
Qualité audio : 9


Spécifications techniques (Blu-ray - France - Gaumont - 04 mars 2020)
- Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
- Pistes sonores : Français DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 2.0, Français Audiodescription
- Sous-titres : Français pour malentendants

Film : En s'inspirant de la réalité sans pour autant abandonner toute ambition artistique (bien au contraire même), cette comédie dramatique social qui aborde la thématique de l'autisme pose des enjeux forts sans voyeurisme ni misérabilisme. Humaniste et porté par une distribution très inspirée (en tête d’affiche, Vincent Cassel et Reta Kateb sont exceptionnels), Hors normes est un feel good movie qui, pour la bonne cause, émeut et donne le sourire.

Image : Naturelle tout en étant cinématographique (cf. les lumières), la très belle photographie de l’œuvre est quasi-parfaitement (quelques fourmillements en basse lumière) restituée par ce transfert HD solide. La définition est excellente, les détails toujours précis, les couleurs réalistes et les contrastes nuancés.

Son : D'un réalisme de tous les instants, cette bande-son 5.1 à la dynamique expressive délivre des voix claires, des ambiances citadines immersives (surrounds bien exploitées) et une musique sensible d'une grande ampleur.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (Sortie directe / Modes colorimétriques Auto)
Amplification : Marantz SR7013 (Post-traitement DTS Neural:X), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7942
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message