Modérateurs: Staff Univers TV, Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Bien comprendre l'Ultra HD, la 4K, et les normes THX, Dolby, DTS, Auro 3D

[Guide] Placer ses enceintes Surround en 5.1/7.1 voir page1

Message » 07 Mai 2020 20:53

Je fonctionne comme Yves en 7.1+ avec 2 enceintes par côté, de part et d'autre de la position d'écoute. Clairement l'impression donne de venir "du côté/mur", et quand y'a de la pluie par exemple là on est dedans. Pour des effets ponctuel (coup de feu) c'est trop bref pour que je me pose la question... Et en plus je m'en fous, j'ai la sensation globale donc je ne passe plus de temps a faire des tests, je profite des films ;)
Dawid
 
Messages: 17538
Inscription Forum: 07 Sep 2000 2:00
Localisation: Bordeaux
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Mai 2020 20:53

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Mai 2020 14:39

Bonjour,
Ca pourrait convenir en terme de directivité verticale ? Apparemment 20°...

Image


ou ça


Image
...
YvesM
 
Messages: 2192
Inscription Forum: 28 Aoû 1999 2:00
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 11 Mai 2020 21:46

Bon j'ai réamélioré les choses en refaisant une égalisation et en remontant les aiguës (ils étaient un peu bas).

Mais suis toujours preneur de testeurs pour réécouter Matrix

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7804
Inscription Forum: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 12 Mai 2020 13:47

Le générique de "Wu Assassins" est en Dolby Atmos sur Netlix.

Etant en 7.1 sur l'ampli, le décodeur voit du DD5+ et j'entend distinctement des effets sur les cotés et sur l'arrière.

C'est quand même un plus, je trouve, comparativement à une simple config 5.1.
Je reprécise que tous mes canaux sont constitués de pseudo array à 2 ou 3 enceintes par canal.
YvesM
 
Messages: 2192
Inscription Forum: 28 Aoû 1999 2:00
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 29 Mai 2020 23:00

J’ai profité du confinement pour faire un test que je voulais faire depuis très longtemps : comparer une installation 5.1 orientée musique contre une installation 5.1 cinéma.

Qu’est ce que j’appelle une installation 5.1 musique ? C’est au final une installation qu’on retrouve dans beaucoup de salles non dédiées avec 5 enceintes relativement identiques et un caisson.
En l’occurrence dans la mienne : 3 colonnes Cabasse Iroise 500 en frontale et 2 Cabasse Egea 500 en arrière (+ 1 caisson). La section médium-aigué est identique avec un coaxial Bc12 et seule la partie basse varie : deux 21 cm dans un cas contre un seul dans l’autre.
Pour la suite, elle sera dénommée 5.1. J’ai essayé de me rapprocher de la configuration ITU, qui est la référence en général pour le Sacd :
Image

Et l’installation cinéma ? Plutôt celle qu’on retrouve en salle dédiée avec plein d’enceintes.
En frontales, toujours les trois même Iroise. Par contre les surrounds sont confiées à six bibliothèques Corvette 300, deux voies, un gros niveau en-dessous des 500.
Pour la suite, on l’appellera 9.1 (même s’il s’agit toujours d’une installation 5.1).
Image
(Les Egea sont en bleu et les Corvette en violet)

L’objectif est donc de comparer le son et l’enveloppe en home-cinéma de 5 enceintes identiques mais unipolaires contre un son diffus généré par 9 enceintes de gammes différentes.

Le pilotage est géré par un préampli Meridian G68 avec une correction Dirac Live Minidsp.
Comme les deux appareils proposent plusieurs mémoires, les deux configurations 5.1 et « 9.1 » sont enregistrées avec chacune leurs paramètres et corrections. La commutation est rapide (à défaut d’être instantanée), il n’y a rien à (dé)brancher.
Le comparatif se fait uniquement en 5.1 dans tous les cas : dans la configuration 9.1, les 6 surrounds reçoivent le même signal.
Histoire de compliquer et d’être vraiment exhaustif, j’ai aussi testé deux places à chaque fois : le sweet spot mais aussi la place tout à gauche, donc plus proche des surrounds gauches.

Le comparatif commence par le film Spiderman Far from home avec la confrontation en Mysterio et Spiderman dans un monde d’illusions.
- En 9.1 au centre, le son est bien équilibré autour, avec une belle enveloppe surround (les enceintes ne sont pas localisables).
Excentré, c’est moins équilibré, ce qui vient de l’arrière est toujours réparti, mais un peu plus localisable
- En 5.1 au centre, l’arrière devient nettement plus prédominant et les enceintes surrounds sont bien localisables (il y a vraiment une scène avant et une scène arrière). Les effets sont plus marqués.
Sur le côté gauche, on retrouve les arrières localisables, avec un son déséquilibré à certains moments (quand il y a un effet dans une seule surround par exemple).
=> Sur ce passage, le 5.1 se révèle très différent du « 9.1 »

Changement de disque avec le BR de démo Dolby Atmos
- En 9.1 centré, sur Amaze et Horizon, on est au milieu d’une bulle de son. L’oiseau transite de façon fluide de l’avant vers l’arrière.
Dans l’extrait du film Everest, on est vraiment au milieu de la tempête de neige.
Sur le bord gauche, on est toujours dans une bulle, mais plutôt au bord… On perd un peu d’homogénéité.
- En 5.1 au sweet spot, sur Amaze, on retrouve cette notion d’effets avant et d’effets arrières distincts. La bulle a disparu. Le passage de l’oiseau de l’arrière vers l’avant n’est plus aussi continu.
Sur Horizon, on retrouve la bulle de son mais les effets tels que les vaisseaux spatiaux ou la voiture finissent à l’arrière plutôt que sur les côtés comme en 9.1.
Sur Everest, l’effet bulle est nettement moins présent, par contre j’entends plein de petits détails dans les surrounds, mais localisés dans les enceintes.
Passage à gauche du canapé : sur Amaze, les effets deviennent très localisables, surtout ceux à gauche. Les effets sont marqués, il manque des enceintes pour que ce soit homogène.
A cette place, Horizon s’en sort un peu mieux sur l’homogénéité, mais on a encore cette sensation d’effets avant et arrières. Everest sonne un peu plus déséquilibré qu’en 9.1.

Je décide de refaire la séquence en ajoutant au 5.1 deux bibliothèques, en utilisant le mode Dolby Pl2x pour créer du 7.1.
Sur Amaze, la répartition du son est meilleure mais il y a toujours cet effet de scènes avant et arrière distinctes. De plus les surrounds sont encore plus audibles (un effet que j’ai toujours constaté sur le Pl2x appliqué à un signal 5.1).
Horizon donne la même impression.
Pour Everest, c’est mieux réparti à l’arrière (et moins localisable), mais on a toujours l’impression d’un trou entre l’avant et l’arrière. De plus à certains moments, l’arrière devient trop prédominant.

J’enchaîne ensuite sur un de mes plus vieux morceaux de tests et accessoirement mon premier Dvd : Matrix et sa scène de l’attaque de l’immeuble (chapitres 29 et 30).
- En 9.1 au sweet spot, la scène frontale est prédominante, les surrounds diffus (ils participent à l’ambiance de la fusillade) avec quelques effets vers l’arrière.
Sur le côté gauche, le côté gauche est plus audible (que ce soit avant ou arrière) mais toujours impossible de distinguer les surrounds, le champ reste diffus.
- En 5.1 centré, on retrouve un côté avant/arrière même si tout est rempli entre les deux. Il y a nettement plus de détails vers l’arrière mais en contrepartie ils sont plus localisables (on arrive à distinguer leur origines ie de quelle enceinte ils proviennent). La bulle n’est plus là mais on a plus d’informations.
En excentré, on garde les qualités/défauts du centre, mais avec une enceinte surround gauche qui prédomine.

On passe ensuite à du nettement plus récent avec la course du début de Ready Player One.
- En 9.1 au sweet spot, on est dans une bulle de son, avec un son diffus et des enceintes non localisables.
Sur le côté gauche du canapé, on bouge sur le coté gauche de la bulle mais on est toujours dedans.
- En 5.1, on est encore dans une belle bulle, mais les effets arrières sont trop marqués et les enceintes surrounds localisables.
Sur le côté gauche, cela devient déséquilibré, avec une enceinte surround encore plus localisable.

Changement de registre avec Bohemian Rhapsody et le concert du Live Aid :
- Au sweet spot en 9.1, la scène sonore avant est étendue, et l’ambiance dans les surrounds non localisable.
On obtient le même résultat sur la place de gauche.
- En 5.1, la foule devient vraiment audible, et uniquement derrière. Par contre il y a moins d’ampleur dans les frontales.
Sur la place de gauche, on garde l’impression du 5.1, mais avec une enceinte surround gauche encore plus audible.


On embraye sur de la musique multicanale, à coup de SACD, afin de voir l’effet inverse : comment se comporte de la musique prévue en 5.1 (avec une disposition ITU que tente de respecter mon système 5.1) sur un système diffus…
J’ai commencé avec des disques de pop-rock : The Cardigans (Long before daylight – pistes 1 et 2), Shania Twain (Up ! – piste 4), Genesis (Calling all stations – piste 1) ainsi qu’Indochine (Birthday Album – pistes 1 et 12).
En 5.1, ces disques se caractérisent par une scène frontale super large, bien au-delà des enceintes, plus une scène arrière avec des instruments bien détaillés qui jouent de leur côté.
En 9.1, c’est très différent : on a une stéréo qui en plus d’être large est hyper profonde. Les surrounds disparaissent mais aussi… les instruments qui étaient derrière, qui deviennent plus discrets et plus flous. D’une certaine manière c’est plus équilibré.
Soyons honnête, c’est plus précis en 5.1, avec plus d’informations mais les mixages font bizarres.

Je passe sur de l’électro, avec l’album Leben de Schiller.
En 5.1, on est au milieu d’une bulle de son, avec quelques instruments dans les surrounds mais qui se fondent mieux que les albums précédents.
En 9.1, on retrouve l’effet bulle du 5.1 mais l’arrière est un peu flou. Par contre c’est ultra immersif.

Fin de mes tests avec toute une série de SACD multicanaux de musique classique, ceux qui sont la raison d’être de mon système 5.1.
Les styles musicaux ont été variés avec du piano seul (Danses hongroises pour quatre main de Brahms), du symphonique avec Une symphonie imaginaire de Rameau ainsi qu’une petite musique de Nuit de Mozart par Jordi Savall et pour finir le Concerto pour piano n°3 de Beethoven.
Sur la plupart de ces disques, la musique est très frontale, que ce soit en 5.1 ou en 9.1. Dans les deux cas, les surrounds sont indistinguables, même s’il y a en permanence du son diffusé dedans (je suis régulièrement allé vérifier).
Par contre, en 5.1, par rapport au 9.1, la scène sonore est nettement plus profonde encore, avec des instruments plus précis et une sensation de lieu d’enregistrement mieux rendue.
Un petit aparté sur le disque de Jordi Savall, qui contient un Nocturne pour 4 orchestres, qui ont été placés en 4 points de l’église :
- En 9.1, cela sonne bizarre avec une scène frontale bien en place et de la musique qui débarque sur les côtés de temps en temps
- En 5.1, tout est à sa place avec des orchestres qui se répondent d’un coin à l’autre, de façon bien équilibrée et homogène.


Qu’en conclure de tout ça : au final, pour le cinéma « traditionnel » (je mets de côté le vrai Atmos qui ne permet plus ce genre de configuration), le 9.1, même avec ses enceintes dépareillées, est nettement supérieur à un 5.1 avec 5 enceintes quasi identiques.
Il y a peut être un peu moins d’effets localisés, mais au lieu d’écouter et de distinguer ses enceintes, on est juste immergé dans le son (et le film). Quand on est en dehors du sweet spot, cela permet aussi de garder un côté diffus.

Pour du home cinéma, le 5.1 est réservé à ceux qui aiment bien entendre leur enceintes jouer chacune de leur côté.
J’ai très longtemps considéré que mes préamplis successifs (Atoll, Audiolab, Meridian) faisaient de très bulles sonores, mais quand on repasse brusquement d’un 9.1 à un 5.1, on se rend compte quand même qu’on n’est pas du tout au même niveau d’immersion. Encore plus quand on n’est pas au sweet spot.

Sur de la musique multicanale, c’est plus mitigé.
En classique, pas d’état d’âme à avoir, le 9.1 n’est pas choquant, mais le 5.1 est quand même plus précis, même pour juste reconstituer l’ambiance du lieu d’enregistrement.
Sur du pop-rock, ça se discute : le 5.1 en ITU est sensé reproduire au mieux ce que l’ingénieur du son a mixé. En pratique, les mixages étant souvent bizarres, le 9.1 permet de flouter les instruments « mal » placés à l’arrière. Mais on perd la précision de ceux-ci.

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7804
Inscription Forum: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 30 Mai 2020 8:52

Test très intéressant. :bravo:

Je n'ai jamais vraiment compris la raison d'être des cd/sacd en multicanal avec des instruments sur les voies arrière, ça ne m'a jamais convaincu. Avoir des instruments dans le dos n'est pas logique surtout quand tu vois les dits instruments devant toi sur l'écran !!!

Moralité, pour quelqu'un qui n'écoute que de la musique stéréo et regarde des films, rien ne sert de se ruiner en enceintes arrières, de petites enceintes font très bien l'affaire, par contre, 2 ne suffisent clairement pas.
franck660
 
Messages: 3545
Inscription Forum: 17 Avr 2005 16:38
Localisation: Creuse
  • offline

Message » 30 Mai 2020 9:44

Effectivement c’est sympas de pouvoir prendre le temps de faire ce genre de test , car normalement une fois que nos salles sont terminés on y reviens très rarement dessus.

Tes conclusions ne m’étonne finalement pas , je dirais que , en faisait un array d’enceintes surround ( tout en restant en 5.1 hein ...) la bulle ne peut être qu’améliorer avec une meilleure cohérence Fronts/surrounds .

Je suis actuellement en 7.1 avec 6 enceintes surround (Jbl8330) , les SIDES actuelement sont espacés d’environ 2,5 , je vais installé très prochainement 2 SIDES supplémentaires afin d’essayer d’améliorer encore la bulle en multipliant les sources émissives...on verras bien ...wait and see .
stephblues57
 
Messages: 3427
Inscription Forum: 25 Nov 2011 17:01
Localisation: Verdun
  • offline

Message » 30 Mai 2020 17:54

franck660 a écrit:Je n'ai jamais vraiment compris la raison d'être des cd/sacd en multicanal avec des instruments sur les voies arrière, ça ne m'a jamais convaincu. Avoir des instruments dans le dos n'est pas logique surtout quand tu vois les dits instruments devant toi sur l'écran !!!

Quelques pistes de reflexions :
1/ Il n'y a pas d'image avec les CD et SACD donc tu ne vois pas les instruments.

2/Contrairement au cinéma, la musique n'a ni normes, ni contraintes et autorise donc toutes les "fantaisies".
Ca donne du bon et du moins bon mais ça permet d'expérimenter et de laisser parler sa créativité et ça c'est bien !
Je rappelle que les Beatles ont été les premiers à faire de la "stéréo" radicale en plaçant les instruments d'un coté et le chant de l'autre.

3/Oui, placer des instruments derrière l'auditeur n'est pas forcément très judicieux et ce n'est pas parce qu'un format permet de faire des choses qu'il faut absolument le faire.

4/ Est-ce que cela remet en cause l'intérêt du multicanal en musique ?
Pas du tout.
La scene peut rester totalement frontale et utiliser les canaux surround pour les reverb et l'ambiance dans le cas d'un enregistrement de concert. Et ça fonctionne très bien.
La musique devant, l'acoustique d'une salle et/ou l'ambiance public partout ailleurs.
MarcMAME
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 4625
Inscription Forum: 14 Nov 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Mai 2020 18:23

La musique peut tout a fait être multicanal et rendre superbement en 5.1.
2 exemples:

"Dark side of the moon", mixé a l'origine en 2.0, puis en 4.0, puis en 5.1 plus recemment, et bien certains morceaux sont bien meilleurs en 5.1, dans Money par exemple on a de multiples effets en surround, c'est superbe et tres immersif
"Bohemian rhapsody" , même résultat, l'experience est juste d'un autre niveau.

De plus dans les deux cas, l'edition sur SACD ou DVD-A benificie d'une qualité sonore et d'une dynamique incomparable, en plus du superbe mixage.
Franchement quand je rejoue les versions CD pour comparer, on entend une différence énorme, le CD est largué :ko:
Vraiment dommage je pense que ces formats n'aient pas survécu a l'époque ...

La configuration dans mon profil


Son 9.2.4 (proc. 7.1.4): Marantz 7009 + Lexicon CX-7 / Monitor Audio Gold GX (300+C350+S12+S2+S2) [9 bas dont 4 surrounds] + moniteurs Bose 101 [4 hauts] / Klipsch R 115 + Sydney AR12
Video UHD: Panasonic UB700 + Epson 9300
(Détails de ma pièce dédiée)
Avatar de l’utilisateur
pasender
Relations PROs
Relations PROs
 
Messages: 5277
Inscription Forum: 01 Avr 2004 10:41
Localisation: 91
  • offline

Message » 31 Mai 2020 21:47

MarcMAME a écrit:La musique devant, l'acoustique d'une salle et/ou l'ambiance public partout ailleurs.


Là par contre, je suis d'accord :wink:
franck660
 
Messages: 3545
Inscription Forum: 17 Avr 2005 16:38
Localisation: Creuse
  • offline

Message » 23 Aoû 2020 16:27

Bonjour,
Je vais remplacer mon système actuel monitor audio rx6 que je vais monter à l’étage par la version silver 300. Caisson sbs sb2000 pro. L’ampli sera un denon. 4700h.
L’ensemble sera dans le solan ouvert sur le rdc (derrière le canapé
Je vais récupérer les silver fx de mon pack actuel pour les mettre derrière le canapé à 50-60 cm maxi. Le canapé est à 2,40m de la TV
Ceux du nouveau pack iront sur les côtés gauche et droite.
Les 4 seront sur des pieds donc à 1m
1/ le surround gauche est positionné dans l’angle (1). Est-ce que c’est problématique.
Au besoin je peux le déplacer en position 2 (devant la baie vitrée)
2/ A terme j’envisage d’ajouter les monitor audio bronze posés sur les colonnes pour l’atmos
2/ Que pensez-vous de l’ensemble ? Que faudrait’il modifier ?
https://i.goopics.net/bNnq0.jpp
https://goopics.net/i/bNnq0
Flashesmen
 
Messages: 13
Inscription Forum: 22 Aoû 2020 9:11
  • offline

Message » 23 Aoû 2020 20:02

petite précision : les silvers fx sont réglables bi-dipolaire donc je pensais en bipolaire à droite et gauche et di polaire derrière le canapé. est-ce juste ?
Flashesmen
 
Messages: 13
Inscription Forum: 22 Aoû 2020 9:11
  • offline

Message » 23 Aoû 2020 20:03

petite précision : les silvers fx sont réglables bi-dipolaire donc je pensais en bipolaire à droite et gauche et di polaire derrière le canapé. est-ce juste ?
Flashesmen
 
Messages: 13
Inscription Forum: 22 Aoû 2020 9:11
  • offline

Message » 28 Oct 2020 19:40

Bonjour,
En vue d'utiliser le 9.1 de mon Onkyo avec les modes adéquats: Audyssey DSX, DTS et Dolby je me demandais ou placer les FRONT HIGH ?
La pièce fait 2,1m de hauteur (net). FH= Eltax Monitor 1
Tout en haut et placée horizontalement oubien en haut et orientée légèrement vers le bas \>
Vos retours d'expérience ou vos avis seraient appréciés.
Merci.
Dernière édition par YvesM le 28 Oct 2020 19:55, édité 1 fois.
YvesM
 
Messages: 2192
Inscription Forum: 28 Aoû 1999 2:00
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 28 Oct 2020 19:43

YvesM a écrit:Bonjour,
En vue d'utiliser le 9.1 de mon Onkyo avec les modes adéquats: Audyssey DSX, DTS et Dolby je me demandais ou placer les FRONT HIGH ?
La pièce fait 2,1m de hauteur (net).
Tout en haut et placée horizontalement oubien en haut et orientée légèrement vers le bas \>
Vos retours d'expérience ou vos avis seraient appréciés.
Merci.

Salut, pour ma part je pense qu'il faut les incliné légèrement vers le sweet spot si elle son a rat le plafond AMHA, après faut voir en fonction de la hauteur à laquelle elle seront placé de manière à ce que cela reste cohérent avec la position d'écoute, d'ailleur mes rp-500sa et autre sont dans cette conception de nature et utilisable en surround... Back ou présence qui est ma config.
jis26
 
Messages: 1465
Inscription Forum: 28 Sep 2015 11:18
Localisation: Drôme
  • offline


Retourner vers Normes