Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alesien, AnotherThing, athoriac, cholley, davidN35, Dominique-Tanguy, Enrok, fabien_m2002, Fledermaus, genius63, holggerson, Isokawa, lgu, lolo05, Minorswing, ML69, nica, Patrice75015, PBN94, Sarah Connor, smalah, unicorn, vador13 et 248 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

HiFi ou rétro HiFi ?

Message » 21 Juil 2020 23:52

haskil a écrit:
syber a écrit:
Je ne sais pas ce que devrait être la HiFi. En revanche, j'ai une assez bonne idée de ce qu'elle est. La HiFi consiste à reproduire un espace sonore avec deux points émissifs. En caricaturant à peine, cela consiste à faire tenir un espace à 3 dimensions dans une ligne définie par 2 points (pléonasme).

Donc, l'objectif d'une HiFi fidèle au réel, c'est une gageure ou une chimère.

L'objectif d'une HiFi fidèle à l'enregistrement, c'est déjà plus réaliste. Et si ce qui a été capté l'a été avec talent, on aura à la reproduction une belle illusion de réalisme.

La carte n'est pas le territoire. La photo n'est pas le paysage. Le portrait n'est pas la personne.



Sages propos... faire en sorte que les données inscrites dans le fichier numérique de l'enregistrement soient converties en un signal qui soit le plus fidèle possible, amplifié de la façon la plus fidèle possible pour être transformé en pressions acoustiques de la façon la plus fidèle possible à ces donnes originelles.

Que l'enregistrement soit bon ou mauvais, de telle ou telle musique, n'a effectivement comme tu le suggéres aucune importance...


Je ne sais pas si les propos sont sages mais j’ai le sentiment que la reproduction sonore Haute Fidélité devrait être tout simplement l’exacte représentation d’un évènement sonore....Reproduit par une machine (chaîne HiFi) dans un autre endroit à un autre moment que celui où a été joué cette évènement sonore ”vrai”
wuwei
 
Messages: 3712
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Juil 2020 23:52

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juil 2020 8:06

L’événement «vrai » a quand même pas mal été manipulé (Musiciens dans des cabines différentes, ne jouant pas en même temps, disque étant le résultat d’un montage de plusieurs séances d’enregistrement,...)
En fait, à part l’enregistrement d’un live, j’ai quelque doute quant à la réalité du vrai..
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 12412
Inscription Forum: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • online

Message » 22 Juil 2020 8:44

roland_de_lassus a écrit:L’événement «vrai » a quand même pas mal été manipulé (Musiciens dans des cabines différentes, ne jouant pas en même temps, disque étant le résultat d’un montage de plusieurs séances d’enregistrement,...)
En fait, à part l’enregistrement d’un live, j’ai quelque doute quant à la réalité du vrai..


:bravo:

Même le live commercialisé sur disque ou diffusé en différé peut-être - et il l'est dans la plupart du temps -, le résultat d'un mixage de plusieurs micros faits à la console, avec inserts de montages faits avec des bouts pris lors des répétitions ou de la générale...
D'ailleurs, en fait, la plupart des live commercialisés ou diffusé en différé à la radio - dans le domaine de la musique classique - n'en sont pas vraiment...

Un opéra enregistré par Radio France pour diffusion en différé, c'est 25 heures réglementaires de post production et de montages avant la diffusion... Et c'est à peu près pareil dans les autres radios publiques européennes.

Le live diffusé en direct à la radio est lui aussi le résultat d'un mixages de plusieurs micros fait à la console, les montages en moins... mais il peut être bidouillé à tous les étages pendant le direct et faire entendre des instruments que le public ne discerne pas dans la salle de façon nette... suffit d'ouvrir le micro sur la mandoline, de relever le niveau du micro HF d'un chanteur ou une chanteuse en fond de salle, etc.

Et dans les deux cas, en différé comme en direct, on peut en plus introduire des effets sonores - réverbération, égalisation, couleur sonore... -, dans l'enregistrement que le public dans la salle n'entendra pas du tout...

A part, un concert enregistré de façon "biologique" : avec juste deux micros, sans autre réglage que celui du niveau une bonne fois pour toutes afin de ne pas aller dans le rouge et diffusé tel quel... y pas beaucoup de "réalité du vrai".


Et de toute façon, on s'en fiche un peu : pour nous les audiophiles mélomanes la haute-fidélité, c'est le moins de déformation possible d'un signal transformé en ondes sonores : que ce signal soit totalement bidouillé ne change rien à l'affaire. Le signal peut même est une musique qui n'a jamais eu de réalité sonore acoustique enregistrée par un ou plusieurs micros au cours de son élaboration, car son enregistrement n'a toujours été qu'électrique au cours de son élaboration : la musique électronique, par exemple.
haskil
 
Messages: 57120
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Juil 2020 10:22

haskil a écrit:Et de toute façon, on s'en fiche un peu : pour nous les audiophiles mélomanes la haute-fidélité, c'est le moins de déformation possible d'un signal transformé en ondes sonores : que ce signal soit totalement bidouillé ne change rien à l'affaire. Le signal peut même est une musique qui n'a jamais eu de réalité sonore acoustique enregistrée par un ou plusieurs micros au cours de son élaboration, car son enregistrement n'a toujours été qu'électrique au cours de son élaboration : la musique électronique, par exemple.


C'est ça, je suis d'accord.
Un système HI-FI doit restituer sans déformation ce qui est enregistré, diffusé,...
Herve71
 
Messages: 1301
Inscription Forum: 21 Jan 2010 19:56
Localisation: Bourgogne du sud
  • offline

Message » 22 Juil 2020 10:36

Herve71 a écrit:
haskil a écrit:Et de toute façon, on s'en fiche un peu : pour nous les audiophiles mélomanes la haute-fidélité, c'est le moins de déformation possible d'un signal transformé en ondes sonores : que ce signal soit totalement bidouillé ne change rien à l'affaire. Le signal peut même est une musique qui n'a jamais eu de réalité sonore acoustique enregistrée par un ou plusieurs micros au cours de son élaboration, car son enregistrement n'a toujours été qu'électrique au cours de son élaboration : la musique électronique, par exemple.


C'est ça, je suis d'accord.
Un système HI-FI doit restituer sans déformation ce qui est enregistré, diffusé,...


C'est la définition même de fidélité.


A part ça, on a aussi le droit d'aimer un son comme ceci ou comme cela. A chacun selon ses besoins 8)


Je connais des grands ados qui aiment écouter avec les graves et les aigus remontés à fond :o
haskil
 
Messages: 57120
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Juil 2020 10:42

roland_de_lassus a écrit:L’événement «vrai » a quand même pas mal été manipulé (Musiciens dans des cabines différentes, ne jouant pas en même temps, disque étant le résultat d’un montage de plusieurs séances d’enregistrement,...)
En fait, à part l’enregistrement d’un live, j’ai quelque doute quant à la réalité du vrai..


C’est certain maïs j’ai du mal à bien situer le curseur "Haute de Fidélité" lors d’une prise de son. Malgré tout si on reste stricte... ma définition précédente reste celle qui devrait être la plus exacte.. soit du début de la prise de son d’une formation musicale jouant ensemble comme au concert et sa restitution sonore identique par une machine "chaîne HFi" à la maison.
wuwei
 
Messages: 3712
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 22 Juil 2020 10:43

haskil a écrit:Je connais des grands ados qui aiment écouter avec les graves et les aigus remontés à fond :o

Étonnant d'écouter LedZepp comme cela... :siffle: vraiment, c'est incompréhensible ! :oops: :lol: :lol:

La configuration dans mon profil


And the right will prevail, all our troubles shall be resolved
We have faith in the Lord, unless there's money or sex involved
(Frail Grasp On The Big Picture)
Avatar de l’utilisateur
Themisto
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4622
Inscription Forum: 16 Mai 2008 14:02
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 22 Juil 2020 11:39

--
haskil a écrit:Sur le papier Scytales et tous ceux qui pensent comme lui au sujet du multicanal - et ils sont nombreux dans le domaine de la prise de son et la post production -, ont raison.

Dans la pratique, ils ne sont pas suivis par la production discographique qui reste bloquée pour 99% des galettes publiés et/ou fichiers mis en ligne sur la bonne vieille stéréo d'arrière, arrière grand papa...


+1

Ce n'est pas une raison parce que la production, ou le public: voir l'échec de la quadriphonie en vinyle) refuse le multicanal :(  que le Hi Fiste ne doit pas tenter par divers moyens de compenser le manque de relief de la stéréo. La Bose 901 pourrait être une alternative ... un peu médiocre à mon goût, l'écoute de grandes enceintes dipôles comme le Magnépan ou les panneaux électrostatiques Quad, Stax ....mais la on augmente la largeur de la scène sonore et pas vraiment le "relief".
D'autres moyens  existent comme l'augmentation  du L-R  (à la Griesinger)  via plusieurs caissons, mais c'est plus complexe.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9764
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 22 Juil 2020 14:32

Igor Kirkwood a écrit:Ce n'est pas une raison parce que la production, ou le public: voir l'échec de la quadriphonie en vinyle) refuse le multicanal :(  que le Hi Fiste ne doit pas tenter par divers moyens de compenser le manque de relief de la stéréo. La Bose 901 pourrait être une alternative ... un peu médiocre à mon goût, l'écoute de grandes enceintes dipôles comme le Magnépan ou les panneaux électrostatiques Quad, Stax ....mais la on augmente la largeur de la scène sonore et pas vraiment le "relief".
D'autres moyens  existent comme l'augmentation  du L-R  (à la Griesinger)  via plusieurs caissons, mais c'est plus complexe.

Encore faut-il entendre du relief en live !

Moi qui n'allais écouter que du classique, je l'entendais très rarement. D'abord, parce qu'il n'y en a pas sur un instrument solo, un duo, un trio ou un quatuor : la scène sonore s'étend en largeur, sur une seule dimension. Ensuite, sur une grosse formation dans une grande salle comme le Théâtre des Champs-Elysées, Pleyel (avant son changement de destination), Boston Symphony Hall ou Carnegie Hall (la grande salle), en fermant les yeux et en étant bien placé (parterre central entre les 10è et 30è rang), je n'ai jamais réussi à localiser un instrument en profondeur, autrement qu'en identifiant son timbre et en faisant appel à ma mémoire pour son emplacement. Autrement dit, je pouvais faire la même chose avec un enregistrement mono ou stéréo à la maison. Les seuls endroits où j'ai réellement entendu un relief sonore en 2D étaient de petits auditoriums en amphithéâtre.

Si on inclut dans le "relief" sonore les réverbérations du lieu, il est sûr que la stéréo ne les restitue pas ou très mal. Mais, hormis dans des cas particuliers comme l'orgue d'église ou les auditoriums en amphithéâtre, la plupart du temps, les réverbérations sont plutôt des nuisances. En fait, il faut savoir ce qu'on recherche dans un disque de musique classique, une immersion dans un lieu ou une interprétation d'une œuvre.

La configuration dans mon profil


« On the Internet, nobody knows you're a dog » [Peter Steiner]
Avatar de l’utilisateur
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1725
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 22 Juil 2020 18:30

Pour ma part avec mes oreilles de "vieux" :oldy:
les meilleures impressions de relief, d'ambiance etc... ce fût avec un casque !!!!
casque basique au demeurant, l'écoute de la musique ou même d'une émission de radio....on perçoit bcp plus de choses que sur des enceintes, même très chères ! les "maîtres du mystère" au casque c'est mieux qu'un film ;) haskil ne me contredira pas :bravo:

Malheureusement, c'est contraignant, dangereux si on écoute un peu fort (ce qui est mon cas) mais le plaisir est là :oldy:

Cdl
jean GROS
 
Messages: 2813
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 22 Juil 2020 18:48

wuwei a écrit:
haskil a écrit:

Sages propos... faire en sorte que les données inscrites dans le fichier numérique de l'enregistrement soient converties en un signal qui soit le plus fidèle possible, amplifié de la façon la plus fidèle possible pour être transformé en pressions acoustiques de la façon la plus fidèle possible à ces donnes originelles.

Que l'enregistrement soit bon ou mauvais, de telle ou telle musique, n'a effectivement comme tu le suggéres aucune importance...


Je ne sais pas si les propos sont sages mais j’ai le sentiment que la reproduction sonore Haute Fidélité devrait être tout simplement l’exacte représentation d’un évènement sonore....Reproduit par une machine (chaîne HiFi) dans un autre endroit à un autre moment que celui où a été joué cette évènement sonore ”vrai”


Encore une fois, l'idée de ce que tu penses de ce que devrait être la Haute Fidélité se heurte à ce qu'elle est.

Nous percevons avec nos deux oreilles (et un peu notre corps) des informations sonores qui sont situées dans un espace sonore qui a à peu près la forme d'une sphère dont le centre est occupé par notre tête (on va oublier qu'il y a un sol situé près de notre tête, pour la démonstration).

Le principe de la captation et de la reproduction par une paire d'enceinte fait que cette sphère est :

- premièrement, repliée à la captation par une paire de micro, en une demi sphère. Tout évènement sonore situé à l'arrière est replié l'avant, une fois reproduit par les enceintes (typiquement les applaudissements sont reproduits à l'avant).
- secondement, à la reproduction par les enceintes, la dimension verticale est quasi inexistante et la profondeur est écrasée par rapport à la réalité. En vérité, seule la dimension horizontale est à peu près respectée.

Alors fidélité à la réalité de l'évènement sonore, moi je veux bien mais franchement, il ne faut pas pousser Mémé dans les orties et rester réaliste sur les capacités de reproduction de la HiFi.

Si l'on désire se rapprocher de la réalité, il faut multiplier les sources sonores.


Pour en revenir au principe de Huygens et des démos Cabasse, ce que ces démos prouvaient c'est que les enceintes étaient suffisamment fidèles en respectant la dynamique et les timbres des instruments acoustiques de manière à ce qu'elles soient confondues avec les instruments. Ce qui était une démonstration puissante sur cet aspect.

Mais cela ne signifiait pas pour autant que c'était l'alpha et l'oméga de la prise de son car l'illusion fonctionnait en restant dans le même local : le même local pour la production sonore et la reproduction sonore. Donc évidemment la perception de l'acoustique du lieu restait bonne pour les auditeurs et pour cause.

Quid d'un enregistrement de cette démo, reproduit dans nos salons ?
syber
 
Messages: 12032
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • online

Message » 22 Juil 2020 22:59

syber a écrit:Encore une fois, l'idée de ce que tu penses de ce que devrait être la Haute Fidélité se heurte à ce qu'elle est.


Je n’en doute pas :wink: , simplement pour rappeler que le but d’une "chaîne HiFi" c’est bien la Haute Fidélité !

syber a écrit:
Si l'on désire se rapprocher de la réalité, il faut multiplier les sources sonores.
Pour en revenir au principe de Huygens et des démos Cabasse, ce que ces démos prouvaient c'est que les enceintes étaient suffisamment fidèles en respectant la dynamique et les timbres des instruments acoustiques de manière à ce qu'elles soient confondues avec les instruments. Ce qui était une démonstration puissante sur cet aspect.
Mais cela ne signifiait pas pour autant que c'était l'alpha et l'oméga de la prise de son car l'illusion fonctionnait en restant dans le même local : le même local pour la production sonore et la reproduction sonore. Donc évidemment la perception de l'acoustique du lieu restait bonne pour les auditeurs et pour cause.

Quid d'un enregistrement de cette démo, reproduit dans nos salons ?


Le multicanal avec la Pentaphonie était une avancée. Sinon je revenu à Cabasse époque Georges pour cette approche concernant le respect des timbres. La sensibilité associée à la puissance admissible et le clos pour l’amortissement ainsi qu’un placement dans la pièce probablement plus facile.
wuwei
 
Messages: 3712
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 23 Juil 2020 10:51

gailuron a écrit:Moi qui n'allais écouter que du classique, je l'entendais très rarement. D'abord, parce qu'il n'y en a pas sur un instrument solo, un duo, un trio ou un quatuor : la scène sonore s'étend en largeur, sur une seule dimension. Ensuite, sur une grosse formation dans une grande salle comme le Théâtre des Champs-Elysées, Pleyel (avant son changement de destination), Boston Symphony Hall ou Carnegie Hall (la grande salle), en fermant les yeux et en étant bien placé (parterre central entre les 10è et 30è rang), je n'ai jamais réussi à localiser un instrument en profondeur,

C'est gailuron un problème de géométrie de l'écoute.
Il aurait fallu :oops: que tu puisses te positionner juste derrère le chef pour bien entendre ce fameux relief.
(qu'a pu ,par exemple, entendre Syber lors d'un enregistrement des Petits Chanteurs Sainte Croix de Neuilly)
Mais certaines personnes sont plus sensibles aux timbres, d'autres au relief......

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9764
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 23 Juil 2020 14:04

Ainsi que le magnifique enregistrement des chœurs placés en arc de cercle, au Séminaire de Saint-Sulpice.
syber
 
Messages: 12032
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • online


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message