Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alesien, lotofoof46, PatrickAudiophile et 23 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Reproduire un orchestre symphonique chez soi

Message » 13 Nov 2021 12:05

Le multicanal est-il nécessairement réalisé avec des enceintes autour de l'auditeur ? On peut pratiquer autrement suivant le principe du rideau acoustique présenté par wuwei dans son lien.

Ce n'est pas parce que le cinéma pratique autrement que la reproduction musicale doit se soumettre à cette dictature sonore nuisible.

Ce n'est pas parce qu'il n'existe pas de réalisations pratiques que les principes doivent être ignorés.
Le principe présenté par oso est tout à fait crédible? L'avez-vous expérimenté ?

Ce n'est pas parce que l'industrie n'avance pas pour des raisons purement mercantiles qu'il ne faut pas rêver et chercher à avancer. La stéréo et ses conditions d'écoute permettent déjà d'obtenir des résultats satisfaisants, comparés à ce que l'on peut entendre dans le réel mais on peut faire mieux avec un degré de liberté bien plus grand à mon avis (chose vécue). Et à propos de multicanal autre que home-cinéma, il m'avait été donné d'assister à une démonstration en multicanal frontal au Festival du Son dans les années 90. L'enregistrement nous donnait à entendre de la musique militaire (le régiment de Sambre et Meuse) avec un réalisme époustouflant. Il y avait cinq canaux pour, selon l'exposant, démonter qu'avec le matériel disponible on pouvait obtenir mieux en se donnant un peu de peine. Et c'était très réussi à mon avis.
GCFBJPV
 
Messages: 122
Inscription Forum: 18 Oct 2021 18:22
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Nov 2021 12:05

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Nov 2021 12:10

Nicolas95 a écrit:Ma petite contribution à ce fil est que je n’ai aucun problème pour reproduire un orchestre symphonique sur mon système principal :wtf:

Les concerts où opéra réels auxquels je vais sont l’opéra garnier, bastille et la salle de radio France à la maison de la radio , des 3, seule cette dernière a une acoustique fabuleuse et les résultats peuvent être meilleurs que mon écoute domestique en fonction de mon placement, et parfois moins bons.


C'est juste que suivant la place où l'on est situé dans la salle, la reproduction peut être plus précise chez soi.

Après il y a tellement de facteurs qui jouent, qualité de prise de son, salle d'écoute, et bien sûr installation.
PAT 94
 
Messages: 14071
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 13 Nov 2021 12:27

J'ai la chance d'habiter dans un lieu possédant un salon de 330m3 environ avec une acoustique agréable sur un sol sans vide sanitaire. J'ai la chance de pouvoir choisir ma place en fonction de ce que je veux entendre mais ça n'est pas venu tout seul, je voulais ça parce que la musique vivante a pris une place énorme dans notre vie de couple. Dans une salle de concert il n'y a pas qu'une seule bonne place et, fort heureusement, plusieurs spectateurs peuvent profiter de ce qu'il s'y passe.
Je n'aimerais pas que le standard de référence devienne celui des petits salons de pavillons modernes qui ne pourront jamais bien sonner. C'est simplement impossible! C'est comme faire des plongeons dans une bassine. Je sais bien que tout le monde ne peut pas habiter un château mais quand l'acoustique dit non, c'est souvent un non définitif.

Veuillez m'excuser si je suis un peu trop long mais depuis que je suis les forums sans intervenir, j'avais des choses sur le coeur.
GCFBJPV
 
Messages: 122
Inscription Forum: 18 Oct 2021 18:22
  • offline

Message » 13 Nov 2021 12:43

PAT 94 a écrit:
Nicolas95 a écrit:Ma petite contribution à ce fil est que je n’ai aucun problème pour reproduire un orchestre symphonique sur mon système principal :wtf:

Les concerts où opéra réels auxquels je vais sont l’opéra garnier, bastille et la salle de radio France à la maison de la radio , des 3, seule cette dernière a une acoustique fabuleuse et les résultats peuvent être meilleurs que mon écoute domestique en fonction de mon placement, et parfois moins bons.


C'est juste que suivant la place où l'on est situé dans la salle, la reproduction peut être plus précise chez soi.

Après il y a tellement de facteurs qui jouent, qualité de prise de son, salle d'écoute, et bien sûr installation.


Petit HS
Si tu ne l’as déjà fait, essayes d’aller écouter un concert dans cette salle à la maison de la radio

https://www.maisondelaradioetdelamusique.fr/lauditorium

Fin du HS
Nicolas95
 
Messages: 571
Inscription Forum: 27 Nov 2004 23:42
  • offline

Message » 13 Nov 2021 12:48

Nicolas95 a écrit:
PAT 94 a écrit:
C'est juste que suivant la place où l'on est situé dans la salle, la reproduction peut être plus précise chez soi.

Après il y a tellement de facteurs qui jouent, qualité de prise de son, salle d'écoute, et bien sûr installation.


Petit HS
Si tu ne l’as déjà fait, essayes d’aller écouter un concert dans cette salle à la maison de la radio

https://www.maisondelaradioetdelamusique.fr/lauditorium

Fin du HS


Merci Nicolas :wink:
PAT 94
 
Messages: 14071
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 13 Nov 2021 12:52

GCFBJPV a écrit:J'ai la chance d'habiter dans un lieu possédant un salon de 330m3 environ avec une acoustique agréable sur un sol sans vide sanitaire. J'ai la chance de pouvoir choisir ma place en fonction de ce que je veux entendre mais ça n'est pas venu tout seul, je voulais ça parce que la musique vivante a pris une place énorme dans notre vie de couple. Dans une salle de concert il n'y a pas qu'une seule bonne place et, fort heureusement, plusieurs spectateurs peuvent profiter de ce qu'il s'y passe.
Je n'aimerais pas que le standard de référence devienne celui des petits salons de pavillons modernes qui ne pourront jamais bien sonner. C'est simplement impossible! C'est comme faire des plongeons dans une bassine. Je sais bien que tout le monde ne peut pas habiter un château mais quand l'acoustique dit non, c'est souvent un non définitif.

Veuillez m'excuser si je suis un peu trop long mais depuis que je suis les forums sans intervenir, j'avais des choses sur le coeur.


J'aime bien l'image de faire un plongeon dans une bassine.
Mais bon 330 M3, cela fait en gros une salle de 100 M2, c'est sûr qu'avec une installation à la hauteur et une pièce traitée le résultat peut être somptueux.
Mais pas à la portée de tous malheureusement.
PAT 94
 
Messages: 14071
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 13 Nov 2021 13:25

PAT 94 a écrit:J'aime bien l'image de faire un plongeon dans une bassine.
Mais bon 330 M3, cela fait en gros une salle de 100 M2, c'est sûr qu'avec une installation à la hauteur et une pièce traitée le résultat peut être somptueux.
Mais pas à la portée de tous malheureusement.


J'ai beaucoup de chance mais je l'ai provoquée, j'ai déjà entendu de belles choses dans une pièce de 40m² un peu surchargée. Je pense surtout que la musique a horreur du vide. Le style architectural minimaliste ne lui convient pas du tout.

Attention à ne pas confondre crédible et bon, ce n'est pareil.
GCFBJPV
 
Messages: 122
Inscription Forum: 18 Oct 2021 18:22
  • offline

Message » 13 Nov 2021 13:52

GCFBJPV a écrit:
PAT 94 a écrit:J'aime bien l'image de faire un plongeon dans une bassine.
Mais bon 330 M3, cela fait en gros une salle de 100 M2, c'est sûr qu'avec une installation à la hauteur et une pièce traitée le résultat peut être somptueux.
Mais pas à la portée de tous malheureusement.


J'ai beaucoup de chance mais je l'ai provoquée, j'ai déjà entendu de belles choses dans une pièce de 40m² un peu surchargée. Je pense surtout que la musique a horreur du vide. Le style architectural minimaliste ne lui convient pas du tout.

Attention à ne pas confondre crédible et bon, ce n'est pareil.


C'est vrai qu'une pièce presque nue ce n'est pas l'idéal.
PAT 94
 
Messages: 14071
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 13 Nov 2021 13:55

GCFBJPV a écrit:Le multicanal est-il nécessairement réalisé avec des enceintes autour de l'auditeur ? On peut pratiquer autrement suivant le principe du rideau acoustique présenté par wuwei dans son lien.

Ce n'est pas parce que le cinéma pratique autrement que la reproduction musicale doit se soumettre à cette dictature sonore nuisible.

Ce n'est pas parce qu'il n'existe pas de réalisations pratiques que les principes doivent être ignorés.
Le principe présenté par oso est tout à fait crédible? L'avez-vous expérimenté ?

Ce n'est pas parce que l'industrie n'avance pas pour des raisons purement mercantiles qu'il ne faut pas rêver et chercher à avancer. La stéréo et ses conditions d'écoute permettent déjà d'obtenir des résultats satisfaisants, comparés à ce que l'on peut entendre dans le réel mais on peut faire mieux avec un degré de liberté bien plus grand à mon avis (chose vécue). Et à propos de multicanal autre que home-cinéma, il m'avait été donné d'assister à une démonstration en multicanal frontal au Festival du Son dans les années 90. L'enregistrement nous donnait à entendre de la musique militaire (le régiment de Sambre et Meuse) avec un réalisme époustouflant. Il y avait cinq canaux pour, selon l'exposant, démonter qu'avec le matériel disponible on pouvait obtenir mieux en se donnant un peu de peine. Et c'était très réussi à mon avis.


Ce que présente wuwei est un process d'écoute très perfectionné que 99.9% d'entre nous n’expérimentera jamais et l’expérience que tu relate au festival du son est encore un "show" ou les enregistrements soit tres soigneusement choisis et avec une mise en œuvres très pointu ..
En aucun cas je ne jette la pierre sur le multicanal , mais il se trouve qu ici ,dans cette section , c'est l' écoute stéréo et dans ce sujet l'écoute stéréo d'un symphonique dans les meilleures conditions possibles .
fredoamigo
 
Messages: 4322
Inscription Forum: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: Aix en Provence
  • offline

Message » 13 Nov 2021 13:59

Le titre de cette section est: Reproduire un orchestre symphonique chez soi
Ce n'est donc pas limité à la stéréo et ça m'ennuierait beaucoup parce qu'une perspective aussi étriquée de l'avenir ne fait pas rêver.

Quelle que soit son organisation, la séance d'écoute du Festival du Son démontrait simplement que c'était faisable. J'ai trouvé que c'était passionnant et je n'étais pas le seul. Le matériel utilisé se limitait à une amplification home-cinéma à 5 canaux (c'était le maximum disponible à cette époque). Le SACD et le DVD-Audio existaient déjà, ce n'était donc plus de la prospective irréaliste puisque des tas de gens s'offraient du home-cinéma à cette époque-là.

Il faut aller de l'avant.
Dernière édition par GCFBJPV le 13 Nov 2021 14:11, édité 1 fois.
GCFBJPV
 
Messages: 122
Inscription Forum: 18 Oct 2021 18:22
  • offline

Message » 13 Nov 2021 14:11

GCFBJPV a écrit:L'illusion me paraît suffisante dans l'état actuel de l'art.
Ce que dit oso est très important et personne n'a relevé cette nuance: il parle de loge. Cette idée me séduit parce qu'elle ressemble à ce qui se passe dans la réalité quand on compare écoute au concert et écoute à la maison. Oui, à la maison, on ne fait pas entrer l'orchestre dans le salon parce que c'est impossible mais Scytales a bien résumé la chose. On ne fait pas entrer un orchestre complet dans une loge non plus (parce que trop petite) et pourtant on l'y écoute avec beaucoup de réalisme. Sachons transposer plutôt que nous bercer d'illusions.

L'expérience d'oso a le mérite d'avoir été tentée. Je trouve qu'il s'agit d'un témoignage intéressant qu'on ne voit pas assez sur les forums. C'est ce qui m'a poussé à intervenir. Pour une fois, ça sent le vécu, un vécu comparable au mien.


L’histoire de la loge ne me paraît pas tout à fait exact…Une pièce à la maison reste un endroit fermée et n’a pas un mur ouvert sur une salle de concert et la scène, de la distance et des centaines de m3. À la maison les enceintes sont proches du mur arrière..il en résulte probablement des changements.. je cite PIO2001
" Enfin, la réémission est également incorrecte car elle part de rien au lieu de partir d'une propagation prééxistante, nécessaire à l'application du principe de Huygens-Fresnel. En clair, le son repart des enceintes à la fois vers l'avant et vers l'arrière, alors qu'il ne devrait repartir que vers l'avant.
wuwei
 
Messages: 3976
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 13 Nov 2021 14:17

Vous avez raison, c'est la première réserve qui vient à l'esprit mais vous pouvez envisager de traiter votre mur de façon très absorbante avec de l'épaisseur et des matériaux aussi efficaces que possible. La psychoacoustique nous en dirait davantage que la mesure. Dans une pièce de 330m3 les enceintes ne sont pas appuyées contre le mur. En tous les cas, chez moi, ça fonctionne plutôt bien comme ça. Même si (par principe) ce n'est pas parfait, c'est déjà très crédible. Il faut aller encore plus loin. Ceux qui ont une baie vitrée devraient nous raconter ce qu'ils obtiennent quand ils l'ouvrent en grand sur la nature et qu'ils disposent les enceintes devant l'ouverture. C'est une situation facile à réaliser chez ceux qui habitent un pavillon (à condition qu'il fasse beau).

La scène est déjà contenue dans l'enregistrement, pas la peine d'en ajouter une seconde si la prise de son est naturelle.

Et que se passerait-il si les enceintes étaient purement et simplement encastrées dans le mur. Beaucoup de studios font ça et ce n'est pas vraiment nouveau.
GCFBJPV
 
Messages: 122
Inscription Forum: 18 Oct 2021 18:22
  • offline

Message » 13 Nov 2021 15:02

GCFBJPV a écrit:Le titre de cette section est: Reproduire un orchestre symphonique chez soi
Ce n'est donc pas limité à la stéréo et ça m'ennuierait beaucoup parce qu'une perspective aussi étriquée de l'avenir ne fait pas rêver.

Quelle que soit son organisation, la séance d'écoute du Festival du Son démontrait simplement que c'était faisable. J'ai trouvé que c'était passionnant et je n'étais pas le seul. Le matériel utilisé se limitait à une amplification home-cinéma à 5 canaux (c'était le maximum disponible à cette époque). Le SACD et le DVD-Audio existaient déjà, ce n'était donc plus de la prospective irréaliste puisque des tas de gens s'offraient du home-cinéma à cette époque-là.

Il faut aller de l'avant.


La technique offre de multiples possibilités dans pleins de domaines. Mais, car il y a un mais, en pratique la mise en œuvre est tellement difficile qu'elle en devient techniquement et/ou économiquement impossible.


Pour la musique enregistrée si on aligne tous les éléments de la captations à la reproduction finale chez soi dans les conditions optimales alors oui cela doit être possible.

Mais rien qu'un home cinéma, vous vous rendez-compte des contraintes que cela implique.
Le multicanal en hifi sera encore un peu plus contraignant. Alors impossible, non, mais réservé à une minorité.

Et comme la musique c'est un business, il faut pouvoir trouver une rentabilité pour produire les supports adaptés.
jybliste
 
Messages: 429
Inscription Forum: 30 Aoû 2011 22:48
  • offline

Message » 13 Nov 2021 15:20

C'est souvent plus facile qu'on le croit, même avec de la simple stéréo mais cela impose de bien cerner l'objectif à atteindre et, pour commencer de bien choisir ses enregistrements.

Ce qui aide c'est de connaître quelqu'un qui a réussi avant vous, ça fait gagner un temps précieux. Vous lui demandez comment il a fait et, puisqu'il vous l'explique, vous n'avez plus qu'à suivre son exemple mais ce n'est pas gratuit.

La hi-fi me fait penser à la course automobile: Si vous avez la meilleure voiture et que vous savez parfaitement piloter (il faut les deux, la voiture ne suffit pas), vous avez des chances d'être le champion mais la meilleure voiture et les séances de pilotage coûtent cher alors, pour se mettre à la portée de tout le monde, on crée des catégories. Etre le champion d'une catégorie n'équivaut pas à être champion toutes catégories.

L'idée qui prévaut un peu trop souvent de nos jours valorise à l'excès la catégorie voiturettes à pédales sous prétexte que tout le monde ne peut pas s'offrir plus gros. Je n'adhère pas à cette philosophie parce que je crois nécessaire d'avoir des modèles étalons.

La reproduction d'un orchestre symphonique impose des sacrifices sans garantie de succès immédiat. Il faut être persévérant et la récompense sera au bout. Ce sont les règles que je m'applique...
... sans oublier d'écouter des instruments réels aussi souvent que possible car la référence est là, n'oublions-pas d'en parler.
GCFBJPV
 
Messages: 122
Inscription Forum: 18 Oct 2021 18:22
  • offline

Message » 13 Nov 2021 16:20

oso a écrit:Coincidence: une 6eme symphonie de Mahler également, alors que j'étais situé au premier rang de l'auditorium Regnier III (Monaco), juste derrière le chef, Marek Janovsky.

Dans ce cas précis, la perspective très large et quelque peu écrasée que l'on a de l'orchestre ne peut être rendue avec 2 enceintes.
Avec une prise de son à 2 canaux il est certainement nécessaire au preneur de son de "cadrer" de plus loin pour rester fidèle à l'image perçue à une petite dizaine de mètres (plus globalisante).[/i]

Le placement de 2 micros, pour enregistrer un Orchestre Symphonique, dans une excellents acoustique, c'est moins de 5 mètres derrière le chef.
Pour une prise de son, réalisée ave 2 micros Neumann TLM 50, fort prisée par Olivier Le daim :wink: et Chrétien feu directeur de FOCAL, dans la salle des Colonnes de Saint Pétersbourg, label Calliope la Musique pour Cordes Piano et Célesta de Bartok; Orchestre Philarmonique de Saint Pétersbourg, le couple de micros était à environ 4 mètres derrière le chef.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10177
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline


Retourner vers Discussions Générales