Modérateurs: Modération Forum Installations, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: elric2077, ericb56, Google Adsense [Bot], Joss76, JPforU, sebamand, Tonius, Yanix et 66 invités

Les installations Home-Cinéma dédiées de la communauté HCFR

[PoloHC] Ciné de 15m²: [Evolution VP EPSON LS12000 (P. 277)]

Message » 02 Avr 2024 16:27

Ma visite chez Polo

C'était donc vendredi, et je lui ai rendu visite animé par une grande curiosité sur deux sujets :
- Son installation audio BSS avec les nouveaux amplis.
- Le fameux projecteur Epson LS12000 dont tout le monde parle.

La fois précédente où je m'étais rendu chez lui, Polo utilisait une préamplification analogique (Nakamichi) et un projecteur Sony 590, dont le bleu étincelant m'avait un peu cuit la rétine :lol:
Beaucoup de nouveautés donc.
Le première partie de la visite se consacre aux divers travaux de plomberie. Rappelez-vous cet épique épisode :hehe:
Mais voici le moment de s'assoir sur le siège "low profile" (pour que les oreilles ne tombent pas au centre de la hauteur de la salle), de mettre les pieds sur le pouf, et c'est parti !

Le SON :
Quelques minutes auparavant, alors qu'il me montrait sa baie, en décrivant chaque modification, Polo me disait "je ne suis pas sûr d'entendre une différence ..."
Nenni ! Le son est transfiguré depuis mon dernier passage :o
Il faut dire qu'à ce moment-là, Polo était dans une intense phase d'expérimentations
Là, il a, de mon point de vue, trouvé la pierre philosophale !
A base de formulation secrète de corrections simples et de courbes cibles (dont j'attends avec impatience qu'il me les dévoile :siffle: ), sans oublier un petit oops de 2dB à 70Hz, Polo a su créer un univers sonore libre et entraînant.
Bien entendu, il s'est encore lâché deux/trois fois sur le bouton de volume pendant la démo. Mais même quand le niveau sonore était faible, "film cool" selon Polo, déjà très fort pour moi, je ressentais toute l'énergie que pouvaient recéler les bandes sonores que nous avons écoutées.
Le petit gendarme couché à 70Hz est à présent parfaitement intégré, alors qu'à ma précédente visite, il était bien fort et avait un effet masquant. On sait qu'il fait +2dB, mais quel est son Q ?
Pour ce qui est de l'impact thoracique : Bou-du-con, il est bien là !
Nous avons, parmi tant d'autres, regardé deux extraits de John Wick, le mien de l'épisode 3 (fusillade dans l'hôtel), puis le sien du film numéro 2 (fusillade dans les grottes avoisinant la boîte de nuit).
Je confirme que mes organes internes se sont décrochés un par un, pour terminer au fond de mon abdomen :mdr:
Du coté des surrounds, j'ai trouvé la bulle sonore moins "contrainte", plus vivante, plus naturelle. Là aussi, je crois qu'il y a eu un travail sur l'égalisation.
Ce son est parfait à mon goût. On ne touche plus à rien !
Il conviendra juste d'ajouter sur la télécommande BSS (iPad), un bouton "-3dB" sur le LFE pour les pistes sonores qui exagèrent vraiment sur son niveau.
Par exemple, le doc This is it de Michael Jackson.

L'IMAGE :
Alors, ce projecteur EH-LS12000, il fait quoi ?

Luminosité et noir : Pour mieux me rendre compte, dans des conditions plus proches d'une éventuelle utilisation sur mon écran, Polo a dézoomé pour recréer une image de 100 pouces, comme ce que j'ai dans mon petit cinéma.
Nous avons réglé le laser au minimum, à 50%.
L'image projetée faisait 68nits. Plus fort que les 48nits que j'ai calibré pour le SDR chez moi, mais supportable. Le "trop de luminosité" n'est donc pas un réel souci.
En revanche, le résiduel de noir me rappelle mon ancien EH-TW4400 (équivalent du TW5500 pour ceux qui l'ont connu). Là, j'exagère un peu, mais il y a un vrai léger recul par rapport à mon LS10500.
Ce n'est pas anormal, car nous sommes en mode LCD transmissif, alors que le 10500 est "réflexif".
Le laser dynamique améliore les choses, mais ne peut pas être magique dès l'instant où l'image possède des pixels allumés.
Sur la scène de l'escalier de 1917, je sens que mon LS10500 est plus à son aise. Chez moi, je ne vois que très peu les bandes noires en haut et en bas de l'image, qui chez Polo sont un peu moins noires que noir.
Mais dès que nous nous éloignons de la nuit totale, ce LS12000 est redoutable de dynamique intra-image.

Calibrage et madVR : Le projecteur a été calibré avec grande précision. Bien plus finement qu'il ne l'est chez moi ! Surtout que je n'ai touché à rien depuis plus de 5 ans :siffle:
Nous voyons donc les vraies couleurs des films !
Je pense Polo, que tu as encore un axe d'amélioration au niveau des réglages DTM de madVR :wink:
Je m'explique : On va dire pour simplifier, que l'échelle de luminosité est découpée en 5 parties.
NOIR -- OMBRES -- VALEURS MOYENNES -- ZONES CLAIRES -- BLANCS
J'ai ressenti un manque de "valeurs moyennes". Par exemple, sur les visages éclairés de manière asymétrique, la joue gauche était très claire, alors que la joue droite semblait bien sombre.
Ton réglage madVR tire les OMBRES vers les NOIRS, et tire de l'autre coté, les ZONES CLAIRES vers les BLANCS. Le tout sans aucune trace d'écrêtage.
Du coup, il manque des valeurs moyennes. Et dans un film, hors cadre spécifique, il est important que les visages soient dans les valeurs moyennes (le visage, pour les réglages vidéo, c'est le moment de vérité).
Le rendu s'en retrouve durci. Je pense que la répartition des luminances de Photoshop d'un snapshot donnerait une courbe en V.
C'est l'impression ressentie. Un peu comme quand tu prends des photos l'été, sans avoir mis de filtre ND sur ton objectif.

Définition spatiale et piqué : L'Epson EH-LS12000 crée l'image 4K à partir de 3 panneaux LCD 2K qui sont secoués par une vobulation à 4 états.
Il y a donc un recouvrement partiel des pixels à tout moment. L'avantage de système, outre le fait qu'il rende le projecteur plus abordable, c'est qu'on ne perçoit pas les canaux inter-pixels. Donc aucun effet de grille, même l'oeil collé à l'écran.
La séance fût ouverte sur le bureau Windows en 3840x2160, avec "mise à l'échelle" des caractères et applications (menu Windows/Système/Ecran).
Le rendu du bureau est soft. Victime de mon acuité visuelle, j'avais un peu envie de régler le focus :oops:
Avec de vraies images, la situation devient OK.
Même si, à ma grande surprise, mon LS10500 me donne la sensation de faire mieux. C'est bizarre, car ce dernier crée le 4K à l'aide d'une vobulation à 2 états. C'est-à-dire qu'il ne montre en fait que la moitié des pixels de l'image 4K ...
Mais en même temps, le taux de recouvrement des pixels les uns sur les autres est moindre. Ca peut jouer aussi.
A la réflexion, je pense que la différence de sharpness entre nos deux machines est possiblement liée aux réglages de madVR. Il faut dire que je suis un grand malade du "crispen" :ane:

En tout cas, pour moins de 4000 balles, ce LS12000 fait de petits miracles :bravo:

Merci Polo pour ton accueil !
Dernière édition par dr rotule le 02 Avr 2024 19:47, édité 4 fois.
dr rotule
Contributeur HCFR 2022
 
Messages: 10444
Inscription Forum: 14 Nov 2004 0:23
Localisation: Seine et Oise
  • offline

Message » 02 Avr 2024 17:46

dr rotule a écrit:Ma visite chez Polo

C'était donc vendredi, et je lui ai rendu visite animé par une grande curiosité sur deux sujets :
- Son installation audio BSS avec les nouveaux amplis.
- Le fameux projecteur Epson LS12000 dont tout le monde parle.

La fois précédente où je m'étais rendu chez lui, Polo utilisait une préamplification analogique (Nakamichi) et un projecteur Sony 590, dont le bleu incandescent m'avait un peu cuit la rétine :lol:
Beaucoup de nouveautés donc.
Le première partie de la visite se consacre aux divers travaux de plomberie. Rappelez-vous cet épique épisode :hehe:
Mais voici le moment de s'assoir sur le siège "low profile" (pour que les oreilles ne tombent pas au centre de la hauteur de la salle), de mettre les pieds sur le pouf, et c'est parti !

Le SON :
Quelques minutes auparavant, alors qu'il me montrait sa baie, en décrivant chaque modification, Polo me disait "je ne suis pas sûr d'entendre une différence ..."
Nenni ! Le son est transfiguré depuis mon dernier passage :o
Il faut dire qu'à ce moment-là, Polo était dans une intense phase d'expérimentations
Là, il a, de mon point de vue, trouvé la pierre philosophale !
A base de formulation secrète de corrections simples et de courbes cibles (dont j'attends avec impatience qu'il me les dévoile :siffle: ), sans oublier un petit oops de 2dB à 70Hz, Polo a su créer un univers sonore libre et entraînant.
Bien sûr, il s'est encore lâché deux/trois fois sur le bouton de volume pendant la démo. Mais même quand le niveau sonore était faible, "film cool" selon Polo, déjà très fort pour moi, je ressentais toute l'énergie sue pouvaient recéler les bandes sonores que nous avons écoutées.
Le petit gendarme couché à 70Hz est à présent parfaitement intégré, alors qu'à ma précédente visite, il était bien fort et avait un effet masquant. On sait qu'il fait +2dB, mais quel est son Q ?
Pour ce qui est de l'impact thoracique : Bou-du-con, il est bien là !
Nous avons, parmi tant d'autres, regardé deux extraits de John Wick, le mien de l'épisode 3 (fusillade dans l'hôtel), puis le sien du film numéro 2 (fusillade dans les grottes avoisinant la boîte de nuit).
Je confirme que mes organes internes se sont décrochés un par un, pour terminer au fond de mon abdomen :mdr:
Du coté des surrounds, j'ai trouvé la bulle sonore moins "contrainte", plus vivante, plus naturelle. Là aussi, je crois qu'il y a eu un travail sur l'égalisation.
Ce son est parfait à mon goût. On ne touche plus à rien !
Il conviendra juste d'ajouter sur la télécommande BSS (iPad), un bouton "-3dB" sur le LFE pour les pistes sonores qui exagèrent vraiment sur son niveau.
Par exemple, le doc This is it de Michael Jackson.

L'IMAGE :
Alors, ce projecteur EH-LS12000, il fait quoi ?

Luminosité et noir : Pour mieux me rendre compte, dans des conditions plus proches d'une éventuelle utilisation sur mon écran, Polo a dézoomé pour recréer une image de 100 pouces, comme ce que j'ai dans mon petit cinéma.
Nous avons réglé le laser au minimum, à 50%.
L'image projetée faisait 68nits. Plus fort que les 48nits que j'ai calibré pour le SDR chez moi, mais supportable. Le "trop de luminosité" n'est donc pas un réel souci.
En revanche, le résiduel de noir me rappelle mon ancien EH-TW4400 (équivalent du TW5500 pour ceux qui l'ont connu). Là, j'exagère un peu, mais il y a un vrai léger recul par rapport à mon LS12000.
Ce n'est pas anormal, car nous sommes en mode LCD transmissif, alors que le 12000 est "réflexif".
Le laser dynamique améliore les choses, mais ne peut pas être magique dès l'instant où l'image possède des pixels allumés.
Sur la scène de l'escalier de 1917, je sens que mon LS12000 est plus à son aise. Chez moi, je ne vois que très peu les bandes noires en haut et en bas de l'image, qui chez Polo sont un peu moins noires que noir.
Mais dès que nous nous éloignons de la nuit totale, ce LS12000 est redoutable de dynamique intra-image.

Calibrage et madVR : Le projecteur a été calibré avec grande précision. Bien plus finement qu'il ne l'est chez moi ! Surtout que je n'ai touché à rien depuis plus de 5 ans :siffle:
Nous voyons donc les vraies couleurs des films !
Je pense Polo, que tu as encore un axe d'amélioration au niveau des réglages DTM de madVR :wink:
Je m'explique : On va dire pour simplifier, que l'échelle de luminosité est découpée en 5 parties.
NOIR -- OMBRES -- VALEURS MOYENNES -- ZONES CLAIRES -- BLANCS
J'ai ressenti un manque de "valeurs moyennes". Par exemple, sur les visages éclairés de manière asymétrique, la joue gauche était très claire, alors que la joue droite semblait bien sombre.
Ton réglage madVR tire les OMBRES vers les NOIRS, et tire de l'autre coté, les ZONES CLAIRES vers les BLANCS. Le tout sans aucune trace d'écrêtage.
Du coup, il manque des valeurs moyennes. Et dans un film, hors cadre spécifique, il est important que les visages soient dans les valeurs moyennes (le visage, pour les réglages vidéo, c'est le moment de vérité).
Le rendu s'en retrouve durci. Je pense que la répartition des luminances de Photoshop d'un snapshot donnerait une courbe en V.
C'est l'impression ressentie. Un peu comme quand tu prends des photos l'été, sans avoir mis de filtre ND sur ton objectif.

Définition spatiale et piqué : L'Epson EH-LS12000 crée l'image 4K à partir de 3 panneaux LCD 2K qui sont secoués par une vobulation à 4 états.
Il y a donc un recouvrement partiel des pixels à tout moment. L'avantage de système, outre le fait qu'il rende le projecteur plus abordable, c'est qu'on ne perçoit pas les canaux inter-pixels. Donc aucun effet de grille, même l'oeil collé à l'écran.
La séance fût ouverte sur le bureau Windows en 3840x2160, avec "mise à l'échelle" des caractères et applications (menu Windows/Système/Ecran).
Le rendu du bureau est soft. Victime de mon acuité visuelle, j'avais un peu envie de régler le focus :oops:
Avec de vraies images, la situation devient OK.
Même si, à ma grande surprise, mon LS12000 me donne la sensation de faire mieux. C'est bizarre, car ce dernier crée le 4K à l'aide d'une vobulation à 2 états. C'est-à-dire qu'il ne montre en fait que la moitié des pixels de l'image 4K ...
Mais en même temps, le taux de recouvrement des pixels les uns sur les autres est moindre. Ca peut jouer aussi.
A la réflexion, je pense que la différence de sharpness entre nos deux machines est possiblement liée aux réglages de madVR. Il faut dire que je suis un grand malade du "crispen" :ane:

En tout cas, pour moins de 4000 balles, ce LS12000 fait de petits miracles :bravo:

Merci Polo pour ton accueil !

Je croyais que tu avais un 10500 ?
Donc pour polo c'est décidé : macramé ou natation synchronisée ....
Merci pour le CR :thks:
MIB91
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1119
Inscription Forum: 23 Déc 2010 11:10
Localisation: 91
  • online

Message » 02 Avr 2024 19:41

MIB91 a écrit:Je croyais que tu avais un 10500 ?
Donc pour polo c'est décidé : macramé ou natation synchronisée ....
Merci pour le CR :thks:

:hein:
Oups ! Me serais-je emmêlé les pinceaux ?
Je corrige tout ça illico.
Dernière édition par dr rotule le 02 Avr 2024 19:54, édité 2 fois.
dr rotule
Contributeur HCFR 2022
 
Messages: 10444
Inscription Forum: 14 Nov 2004 0:23
Localisation: Seine et Oise
  • offline

Message » 02 Avr 2024 19:42

Et ce que tu n’aimes pas est je pense l’effet du Contrast Recovery.
BangoO
Contributeur HCFR 2024
Contributeur HCFR 2024
 
Messages: 8973
Inscription Forum: 30 Juin 2001 2:00
  • online

Message » 02 Avr 2024 19:44

BangoO a écrit:Et ce que tu n’aimes pas est je pense l’effet du Contrast Recovery.

C'est bien possible ...
Je rappelle que j'utilise toujours la version 0.92.17 non-beta :ko:
dr rotule
Contributeur HCFR 2022
 
Messages: 10444
Inscription Forum: 14 Nov 2004 0:23
Localisation: Seine et Oise
  • offline

Message » 02 Avr 2024 19:55

BangoO a écrit:Et ce que tu n’aimes pas est je pense l’effet du Contrast Recovery.


Sans doute aussi le mercury si polo l utilise toujours …
J ai trouvé que mars avait un rendu bien plus naturel sur les effets de lumière au niveau justement des premiers plans

La configuration dans mon profil


JBL Pro • TAD • Fostex • Yamaha Pro • Anthem • Zappiti • Shield Pro • Oppo • PC Madvr • Sony
<< HC-Cocoon >>
Avatar de l’utilisateur
CDGG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8912
Inscription Forum: 29 Mai 2007 22:02
Localisation: GRENOBLE
  • online

Message » 02 Avr 2024 19:56

En tout cas, ça se passe dans madVR, car le calibrage du projecteur est réalisé dans les règles du lard.
dr rotule
Contributeur HCFR 2022
 
Messages: 10444
Inscription Forum: 14 Nov 2004 0:23
Localisation: Seine et Oise
  • offline

Message » 02 Avr 2024 20:06

C’est un cas assez typique …
Zone ombre trop sombre , zone claire trop blanche . Ça tend vers un effet Wahou mais en fait , fait perdre bcp de nuance et de relief car les ombres participent évidemment aux zones sombres des volumes sous l effet de la lumière portée , de son incidence … tout ceci donne l effet 3D et la densité des premiers plans

La configuration dans mon profil


JBL Pro • TAD • Fostex • Yamaha Pro • Anthem • Zappiti • Shield Pro • Oppo • PC Madvr • Sony
<< HC-Cocoon >>
Avatar de l’utilisateur
CDGG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8912
Inscription Forum: 29 Mai 2007 22:02
Localisation: GRENOBLE
  • online

Message » 03 Avr 2024 1:39

Merci dr rotule de ton CR.
Cela est toujours enrichissant d'avoir un ressenti externe puisque c'est parfois difficile d'etre objectif soi même.

***********
Coté audio.
Je note que tu as apprécié cette transformation audio qui, au contraire, pour moi n'a pas été aussi concluante que ce que j'avais espéré depuis que j'ai visité la salle LGDS.
Je reste convaincu que je peux obtenir mieux en impact en enlevant encore un peu + cette effet de masque. Pour cela, il est probable qu'il faille que je modifie totalement ma scene avant (sans garantie de résultat et donc cette étape est difficile a entreprendre car pas mal d'impact...)

D'autre part, je te l'ai fait remarqué sur ma tablette, y a des trucs que je n'aime pas sur ma tablette de controle avec HQnet concernant le niveau du canal LFE qui me semble trop haut sur les impacts. donc saturation/clipping possible en interne du DSP. (il va falloir que je regarde + a l'intérieur en posant des mouchards de niveau aux différentes étapes de traitement. Je pense qu'il va me falloir diminuer le niveau en entrée et ré-equilibrer en sortie du DSP)

En effet concernant les traitements audio, par rapport a ma premiere version avec le pré-ampli Nakamichi et les DCX, j'ai très nettement moins eut recours a l'EQ où je raisonnais + "scolaire" a obtenir une courbe cible la plus plate possible et donc en compensant aussi des réflexions qui n'avaient pas etre compensées. Et qui plus est, avec des PEQ assez sélectifs (donc Q costauds de l'ordre de 4 a 10... ).
Si bien que ma réponse en fréquence en 1 point est moins jolie et stable mais le rendu est meilleur (légèrement de mon point de vue car j'ai encore du mal sur la memoire "auditive" afin de comparer objectivement)

Grosso modo, coté EQ, je n'ai quasiment plus de PEQ et que des LS ou HS sur toutes les voies. Quand un PEQ a été rajouté , il est a large bande sauf le bip +2dB a 71Hz du Sub à 0.32 octave de largeur (mais il est là pour compenser un mode mal placé). Le bip n'est présent que sur le GTI15 qui traite le LFE. Coté Beyma sur BM aucune EQ a part une atténuation dans les 30Hz !

Les surrounds sont, en effet, laissées plus libres, avec cette fois, une EQ commune sur les 4 voies et un profilage a base de LS et HS très soft appuyé par un PEQ a large bande (2 octaves) ayant donc un effet analogue a un LS +HS.

********
Coté Video, je pense que je suis d'accord avec ton analyse et la remarque de BangoO.
Ce que tu reproches dans les scenes a luminosité modérée est peut etre lié au contraste recovery du DTM que j'aime bien pousser assez haut.(vendredi , il était a "LOG LOW-MEDIUM" et le standard est plutot "LOG VERY LOW" mais perso, je prefere mon setting actuel mais ce n'est pas défintif.
Par rapport a la remarque de CDGG, je suis bien sur MARS 8

Et pour BangoO, afin d'expliquer, peut etre cet effet dans les highlights, je suis , pour l'instant, resté, sur
- avgHighlights ceiling a x1.75
- Fall Hightlight mod = 80%
- Detail threshold = 2
(bien entendu "don't add peak nits" dévalidé quand meme !)

Pour ce qui est de ce réglage coté DTM, c'est pas encore optimisé meme si l'image de mon coté me plait déjà mais je vais prendre en compte les remarques de dr rotule pour valider un autre éventuel réglage.


*******
Pour terminer, je pense que vous commencez a comprendre , comme je commence aussi a le comprendre aussi moi même, que cette salle est + une salle d'expérimentation qu'une salle où je profite de projection de films...
Une fois que j'ai passé une phase, je réfléchie a ce que sera la prochaine pour me donner une bonne raison de ne pas en profiter. C'est + fort que moi...
C'est grave Docteur ?

Vu que dans les 5 prochains mois, je serai sur ma résidence de "Vacances" dans le Sud-Est pendant 3 mois (en télétravail partiel), on remettra un billet dans le nourrain en Septembre avec la mise en place d'un systeme de Ciné 4D (via moteur EarthQuake monté sur plateforme) et ensuite on verra comment évolueront les choses :)
Cela pourrait paraitre futile pour certains mais c'est une expérience que je souhaite vivre et évaluer.

La configuration dans mon profil


PCHC madVR / Epson LS12000 / Microperf Screenline 2m82 / Bi-Amp BMS12S305+RCF ND650 /Sub Beyma 18" et JBL GTI15 / JBL Arena 120 surround (8) et back (2) / Lab Gruppen C10:8X et C16:4 / Crest 8001 / Filtrage BLU100+BLU BOB2+BLU USB / ASIO
Avatar de l’utilisateur
Polopretress
Contributeur HCFR & Modérateur Installations
Contributeur HCFR & Modérateur Installations
 
Messages: 14282
Inscription Forum: 08 Jan 2016 1:48
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 03 Avr 2024 6:57

Ok pour les réglages…. C’est peut être aussi Rotule qui est sensible à cet effet ?! J ai à peu de chose près les mêmes réglages et aucune sensation artificielle niveau gestion de la lumière ou de manque niveau équilibre de l échelle de gris.

J ai pu à ce sujet , voir cet Epson ce week end dans de bonnes conditions, écran de 240 et VP à environ 5m.
Il ressemble énormément au rendu du xw5000 . On retrouve une image détaillée et riche en couleurs , le noir est bon et n empêche aucunement de profiter des scènes sombres . Un bien bel appareil au vu du prix d achat !

La configuration dans mon profil


JBL Pro • TAD • Fostex • Yamaha Pro • Anthem • Zappiti • Shield Pro • Oppo • PC Madvr • Sony
<< HC-Cocoon >>
Avatar de l’utilisateur
CDGG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8912
Inscription Forum: 29 Mai 2007 22:02
Localisation: GRENOBLE
  • online

Message » 03 Avr 2024 7:49

Polopretress a écrit:Pour terminer, je pense que vous commencez a comprendre , comme je commence aussi a le comprendre aussi moi même, que cette salle est + une salle d'expérimentation qu'une salle où je profite de projection de films...
Une fois que j'ai passé une phase, je réfléchie a ce que sera la prochaine pour me donner une bonne raison de ne pas en profiter. C'est + fort que moi...
C'est grave Docteur ?

Bah non ! si tu le comprends, c'est ce qui compte. Une salle c'est personnel, chacun y trouve ce qu'il aime. C'est le seul vrai but. Il y a pire comme addiction.
Et de plus ça profite à tout le monde tes essais.
MIB91
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1119
Inscription Forum: 23 Déc 2010 11:10
Localisation: 91
  • online

Message » 03 Avr 2024 14:32

Polopretress a écrit: la mise en place d'un systeme de Ciné 4D (via moteur EarthQuake monté sur plateforme) et ensuite on verra comment évolueront les choses :)
Cela pourrait paraitre futile pour certains mais c'est une expérience que je souhaite vivre et évaluer.


C'est un sujet qui m'intéresse, je trouve ça fun le côté vibration sur le papier ça amène une immersion supplémentaire après il faut que ce soit bien réglé pour ne pas être fatiguant. J'ai passé des câbles HP supplémentaires dans ma salle au niveau des sièges avant de fermer les murs pour une éventuelle installation, je vais suivre tes réflexions avec attention.

A l'époque j'étais parti sur une installation à base de DAYTON AUDIO BST-1 / BST-300EX + Minidsp + ampli classe D, mais c'est resté au stade de réflexion.
Tazz24
 
Messages: 640
Inscription Forum: 13 Juin 2003 14:41
Localisation: 78
  • offline

Message » 03 Avr 2024 14:52

Tazz24 a écrit:
Polopretress a écrit: la mise en place d'un systeme de Ciné 4D (via moteur EarthQuake monté sur plateforme) et ensuite on verra comment évolueront les choses :)
Cela pourrait paraitre futile pour certains mais c'est une expérience que je souhaite vivre et évaluer.


C'est un sujet qui m'intéresse, je trouve ça fun le côté vibration sur le papier ça amène une immersion supplémentaire après il faut que ce soit bien réglé pour ne pas être fatiguant. J'ai passé des câbles HP supplémentaires dans ma salle au niveau des sièges avant de fermer les murs pour une éventuelle installation, je vais suivre tes réflexions avec attention.

A l'époque j'étais parti sur une installation à base de DAYTON AUDIO BST-1 / BST-300EX + Minidsp + ampli classe D, mais c'est resté au stade de réflexion.

Pour ma part, j'utilise des petits modèles directement fixés sur les poängs. J'ai un DSP 4x4 Mini de chez Thomann + un ancien ampli Yamaha de 130W RMS pour chaque coussin péteur

Image

Image

Voici mes réglages >> ICI <<
dr rotule
Contributeur HCFR 2022
 
Messages: 10444
Inscription Forum: 14 Nov 2004 0:23
Localisation: Seine et Oise
  • offline

Message » 03 Avr 2024 14:59

Je voudrais aussi un truc très discret. Avec le dsp, on peut ajuster facilement ou l'on veut que cela se ressente et l'intensité.
Compte tenu de ma structure de fauteuils, je ne pense pas que je puisse adopter la technique de dr rotule.

sinon, je ne connaissais pas cette gamme chez Dayton.
Peut etre + adapté aux sieges de simu.

La configuration dans mon profil


PCHC madVR / Epson LS12000 / Microperf Screenline 2m82 / Bi-Amp BMS12S305+RCF ND650 /Sub Beyma 18" et JBL GTI15 / JBL Arena 120 surround (8) et back (2) / Lab Gruppen C10:8X et C16:4 / Crest 8001 / Filtrage BLU100+BLU BOB2+BLU USB / ASIO
Avatar de l’utilisateur
Polopretress
Contributeur HCFR & Modérateur Installations
Contributeur HCFR & Modérateur Installations
 
Messages: 14282
Inscription Forum: 08 Jan 2016 1:48
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 03 Avr 2024 18:20

Bonjour,
c'est sympa que vous puissiez vous rencontrer et partager les ressentis sur vos installations. :bravo:
Je vous rejoint aussi sur le Espon 12000 que j'ai pu visionner (en SDR) chez Hakem :
Des noirs intra-image sympa qui font un bel effet.
En revanche dès qu'il s'agit de scènes noires ça se grise un petit peu comparativement à ce que j'ai chez moi avec le JVC X55.
Finalement ça m'a conforté, pour l'instant, dans mon choix de rester avec ce que j'ai en SDR. :wink:
Voilà.
@+
Avatar de l’utilisateur
YvesM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2946
Inscription Forum: 28 Aoû 1999 2:00
Localisation: Auvergne
  • online


Retourner vers Installations HC dédiées