Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 1, mi-novembre 2018

Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 1, mi-novembre 2018

Arizona

Provenance : États-Unis
Éditeur : Image Entertainment
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10 / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 2.38 – 2K DI
Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
La hausse des détails est inexistante, les couleurs sont à peine plus saturées, les contrastes restent moyens lors des scènes sombres (la dernière ligne droite du film avec ses noirs à la profondeur peu prononcée), les sources lumineuses ne sont pas beaucoup plus pêchues (un peu à l’extérieur et pas du tout à l’intérieur) et les défauts de compression du Blu-ray restent (les fourmillements dans les tuyaux d’évacuation). Ce n’est certes pas moche car les qualités du transfert HD sont toujours là (définition au top, clarté de tous les instants et couleurs réalistes), mais c’est clairement insuffisant pour un 4K Ultra HD.
Qualité audio : Image
Sophistiquée à défaut d’être marquante, cette piste sonore constamment rattrapée par la réalité délivre des ambiances enveloppantes (le vent, les oiseaux et la circulation routière), des effets étonnants (comme les coups de feu), un score à la John Carpenter déstabilisant et des dialogues clairs.

Partager :