Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 1, mi-novembre 2018

Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 1, mi-novembre 2018

2 Fast 2 Furious

Provenance : États-Unis
Éditeur : Universal Pictures
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10 / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 2.35 – 4K DI
Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
Bande-son : Anglais DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Français (VFQ) DTS 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Des couleurs irréelles (celles du Blu-ray sont toutes pâles à-côté !), des sources lumineuses plus prononcées (le soleil de Miami en est d’autant plus chaleureux) et des contrastes plus brillants. Même si plus doux car moins artificiellement sharpée que son homologue HD qui souffrait de l’usage abusif d’edge enhancement, ce transfert UHD en porte encore les stigmates sur certains plans. Quant au grain cinéma, s’il est toujours présent, il se fige parfois bizarrement dans les arrière-plans, preuve de l’application un peu aléatoire de DNR.
Qualité audio : Image
Immersive au possible, la VO DTS:X peut compter sur son ambiance multi-canal abondante (tous les canaux participent à la course), ses effets bien répartis, sa dynamique puissante, sa musique pulsative et ses basses profondes, pour s’assurer une bonne place sur le podium. Difficile donc de ne pas être scotché au fauteuil malgré un moteur qui commence à dater (mais où est la finesse là-dedans ?) et une scène aérienne un peu sur la retenue. Plus en retrait mais non moins efficace, la VF est une bonne compétitrice.

Partager :