Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup céleste – Numéro 4, Janvier 2019

Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup céleste – Numéro 4, Janvier 2019

 

Cliffhanger

Provenance : France
Éditeur : Studiocanal
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – Dolby Vision / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 12 bit – Encodage HEVC – Format 2.35 – 4K DI
Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d’affichage utilisé
Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Qu’il est loin le précédent Blu-ray avec ses problèmes de DNR, sa définition moyenne, ses couleurs ternes et son obscurité ambiante. Dites bonjour dès maintenant à ce transfert 4K Ultra HD qui rend pleinement justice aux magnifiques décors enneigés qui parcourent ce petit classique du cinéma d’action des 90’s. Le léger grain argentique est retrouvé, la clarté est excellente même lors des passages les plus sombres, les détails sont nettement rehaussés (les rares douceurs sont dues à l’intégration des effets spéciaux), la profondeur de champ est plus impressionnante que jamais (cf. la traversée en corde lors de la séquence d’ouverture), la palette colorimétrique gagne en vibrance et en profondeur avec des rouges sublimes (la peinture de l’hélicoptère), les contrastes sont beaucoup plus marqués (les blancs sont superbes et les noirs riches) et les sources lumineuses, sans pour autant se la jouer démonstratives (si ce n’est un acte volontairement aveuglant lors de l’utilisation d’une caméra à vision nocturne), donnent de la vie aux images avec une luminosité retrouvée (il fait vraiment jour lors des scènes diurnes) et une intensité toujours nuancée (l’éclairage dans les avions).
Qualité audio : Image
Malgré l’absence d’un mixage Dolby Atmos qui aurait très certainement amélioré le spectacle auditif (l’avalanche ou les nombreux passages de l’hélicoptère), ces deux pistes sonores DTS-HD MA 5.1 n’en restent pas moins immersives avec des effets explosifs, un paysage atmosphérique enveloppant, une dynamique en pleine forme, un score qui ressort en toutes circonstances et des dialogues intelligibles. Même si plus étouffée (l’intégration des voix), la VF parvient à atteindre les sommets sans trop de difficultés.

————————————————–

 

 

 

Partager :