Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°10

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°10

(La) Grande Aventure Lego 2

Provenance : États-Unis // Support : 4K Ultra HD // Éditeur : Warner Bros. // Date de sortie : 07 mai 2019

Résolution : 3840×2160 // Cadence : 24p // Format : 2.39 // Encodage : HEVC
Gamut : BT.2020 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 10 bit
Master intermédiaire : 2K // HDR : HDR10 // Luminance : De 0.005 à 4000 nits

Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Anglais DTS-HD MA 5.1, Français (VFQ) Dolby Digital 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Image

Image

Même si l’effet de surprise n’est plus, cette suite non moins inventive est une récréation ludique qui multiplie les références à la pop culture et les gags décalés au sein d’un scénario à double lecture évidemment familial.

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l’image Expert HDR)

Une définition accrue (des arrière-plans plus nets), des détails nettement plus fins (les imperfections sur les p’tites figurines), des couleurs plus réalistes (les jaunes) aux teintes plus profondes (la combinaison bleue de Rex Dangervest) et exubérantes (le Système Systar), des contrastes bien améliorés aux blancs plus vifs (l’armure du Général Mayhem) et aux noirs plus profonds (l’espace), des sources lumineuses beaucoup plus brillantes (l’ensoleillement à Apocalypseville, les étoiles, les panneaux de contrôle du Rexplorer, les spots lors des séquences de comédie musicale, etc.) et une compression maintenant invisible (le colour banding n’est plus).

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d’écoute Dolby Atmos pour la VO et avec post-traitement Dolby Surround pour la VF)

Les basses qui sont ultra-profondes tapent vraiment forts, les effets/ambiances qui sont variées sont diffusées de partout (avec pas mal d’objets de hauteur comme des survols de navires, des débris ou des chutes de personnages), la musique qui est entraînante nous place toujours en son centre (surtout lorsque ce sont les « acteurs » qui poussent la chansonnette), les voix sont d’une grande clarté et la dynamique assez sympathique même si moins attrayante qu’attendue. Plus réservée, la VF n’en reste pas moins ludique.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

Partager :