Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°10

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°10

Jason Bourne: L’Héritage

Provenance : Italie // Support : 4K Ultra HD // Éditeur : Universal Pictures // Date de sortie : 14 décembre 2016

Résolution : 3840×2160 // Cadence : 24p // Format : 2.40 // Encodage : HEVC
Gamut : BT.2020 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 10 bit
Master intermédiaire : 2K // HDR : HDR10 // Luminance : De 0 à 1000 nits

Bande-son : Anglais DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Français DTS 5.1 (seulement sur l’édition FR), Anglais DTS Headphone:X
Sous-titres : Français (seulement sur l’édition FR), Anglais pour malentendants

Image

Image

Un thriller d’espionnage haletant à l’intrigue paranoïaque hautement captivante, aux péripéties étourdissantes et au rythme trépidant, dans lequel l’impressionnant Jeremy Renner donne de l’épaisseur à un Aaron Cross qui n’a rien à envier à Jason Bourne. Voilà donc un spectacle calibré de grande qualité qui remplit parfaitement son contrat.

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l’image Expert HDR)

Une patine argentique plus raffinée, une précision accrue (les arrière-plans), des détails en hausse (le grain de peau, les tissus d’habillement), des couleurs plus réservées (comme les rouges qui sont moins vibrants) mais bien plus nuancées et réalistes (la carnation) pour un rendu froid plus monochromatique, des contrastes améliorés (les scènes en Alaska en profitent vraiment) aux blancs plus nets et aux noirs plus stables, et des sources lumineuses plus soutenues (la lumière du jour, les éclairages intérieurs et les écrans de contrôle).

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d’écoute DTS:X)

Attrayant et d’une grande clarté, voilà un mixage DTS:X équilibré à la dynamique ravageuse, à l’activité multicanale incessante et aux basses vigoureuses. Les effets pyrotechniques ont beaucoup d’impact, les ambiances environnementales sont incroyablement riches, la scène arrière travaille sans discontinuer, la couche aérienne soutient efficacement les scènes qui en ont besoin (une averse, le blizzard, un drone, une alarme, etc.), la musique est diffusée avec puissance et les voix se détachent toujours bien de l’agitation ambiante.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

Partager :