Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°11

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°11

Space Station

Provenance : États-Unis // Support : 4K Ultra HD // Éditeur : Mill Creek Entertainment // Date de sortie : 09 juillet 2019

Résolution : 3840×2160 // Cadence : 24p // Format : 1.78 // Encodage : HEVC
Gamut : BT.2020 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 10 bit
Master intermédiaire : 4K // HDR : HDR10 Imax Enhanced // Luminance : De 0 à 1000 nits

Bande-son : Anglais DTS:X Imax Enhanced (core DTS-HD MA 5.1), Français (VFQ) DTS:X Imax Enhanced (core DTS-HD MA 5.1)
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l’image Expert HDR)

En 4K Ultra HD, ce court-métrage IMAX prend vie devant nos yeux comme jamais auparavant (alors qu’il était déjà impressionnant en 3D). D’une netteté que ne peut atteindre son homologue HD, l’image trouve encore le moyen d’affiner sensiblement ses éléments du cadre (l’intérieur de l’ISS, les combinaisons spatiales) grâce à une résolution accrue (un DI 4K). Mais ce sont surtout les couleurs (WCG) et la lumière (HDR) qui attirent le plus le regard. Plus intense, la palette colorimétrique se distingue par des teintes autrement plus profondes (notamment les oranges et les bleues). Largement plus tranchants, les contrastes laissent poindre des blancs plus vifs et des noirs plus profonds. Beaucoup plus éclatantes, les sources lumineuses (la Terre, les flammes, les éclairages artificiels) n’ont de cesse d’illuminer l’écran. Il y a cependant quelques étrangetés, très certainement dues aux conditions de captation, comme des tremblements et autres scintillements.

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d’écoute DTS:X pour la VO et la VF)

Fantastique car ultra-réaliste, ce mixage particulièrement aéré a le soucis du détail. La sensation d’ouverture y est sans égale, les effets sonores sont d’une grande précision et semblent sortir de tous les recoins de la zone d’écoute (la scène de hauteur est au taquet lors du décollage de Discovery), la poussée des réacteurs est d’une puissance inouïe, et les voix sont d’une parfaite clarté en plus de se déplacer dans l’espace (hormis la narration). Une expérience auditive d’une rare proximité.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

Partager :