Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°5

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°5

À la dérive (BD)

Provenance : Benelux
Éditeur : The Searchers
Format vidéo : 1920×1080 / 24p – SDR / BT.709 – YCbCr 4:2:0 / 8 bit – Encodage AVC – Format 2.39
Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Français imposés sur la VO

Qualité vidéo : Image
Malheureusement amoindrie par une compression trop visible lors de deux scènes sous-marines (le premier plan et le passage de la pêche souffrent d’une forte postérisation) et lors de la séquence nocturne d’hallucination (qui laisse poindre un important bruit vidéo), la beauté de ce transfert HD ne fait pourtant aucun doute le reste du temps. Lumineuse et d’une netteté certaine, l’image qui est aussi bien contrastée (la profondeur des noirs est excellente) que colorée (cf. la vibrance des couchers de soleil) ne manque ni de précision ni de profondeur de champ.
Qualité audio : Image
Voilà une VO puissante (la tempête est mémorable) et subtile (le soin apporté aux ambiances lors des moments calmes) qui profite d’une dynamique ultra-large, d’une spatialisation hautement immersive (nous sommes clairement à bord du bateau !) et de basses redoutables. Largement aussi réaliste, la VF souffre cependant de voix trop en retraits. Pas de doute à avoir donc, la centrale doit être rehaussée de quelques décibels.

————————————————————
 

Partager :