Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Dog Soldiers (UBD)

Provenance : Allemagne
Éditeur : Koch Media
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – SDR / BT.709 – YCbCr 4:2:0 / 8 bit – Encodage HEVC – Format 1.85 – 4K DI
Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Allemand DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Anglais, Allemand

Qualité vidéo : Image
Paru successivement en 2009 (chez First Look) puis 2015 (chez Shout Factory) sur support Blu-ray, Dog Soldiers n’a malheureusement jamais eu le droit à une édition digne de ce nom, la première souffrant d’un abus de DNR et d’edge enhancement là où la seconde délivrait des images excessivement contrastées (des noirs archi-bouchés) avec une luminosité trop brillante et des couleurs étrangement chaleureuses. Ce 4K Ultra HD en provenance d’Allemagne est-elle enfin la bonne ? C’est dans tous les cas la meilleure édition proposée à ce jour même si l’image délivrée est loin d’être parfaite. Tiré d’un scan 4K effectué à partir du négatif original 16mm (hors plans composites des SFX tirés de la précédente copie 35mm – les plans qui dénotent en somme -), ce transfert UHD non HDR (les différences avec le nouveau Blu-ray présent dans le mediabook étant de ce fait minimes si ce n’est une texture plus raffinée) profite d’une netteté bien meilleure qu’avant, d’une résolution accrue, de détails beaucoup plus précis, d’un grain omniprésent qui va bien (la photographie du film étant volontairement craspec), et de couleurs froides et tristounettes retrouvées. Il y a malheureusement encore quelques instabilités, de nombreuses saletés à l’image (malgré un nettoyage qui semble évident) et pire, les contrastes sont aujourd’hui complètement faiblards avec des noirs systématiquement laiteux* (ils sont gris en fait !). À cause de ces derniers points la note de 3/5 pourra peut-être vous sembler exagérée, mais il n’en est rien car jamais ô grand jamais nous n’aurions pu espérer un tel résultat pour cette p’tite bobine horrifique culte.
Qualité audio : Image
Si les voix, les effets et le score sont bien hiérarchisés, la bande-son de Dog Soldiers (en VO) est loin d’atteindre le détail sonore et la dynamique explosive des mixages horrifiques d’aujourd’hui. Petite production oblige, l’action se joue de préférence à l’avant et sans trop d’agressivité même si l’ouverture frontale peut surprendre (cf. le décollage de l’hélicoptère) et que certains effets sont placés de temps en temps à l’arrière (comme les tirs et le grognement des loups-garous).

* Après vérification il appert que l’espace colorimétrique utilisé est 0-255 (spectre destiné à l’informatique) et non l’habituel 16-235 (attribué à la vidéo). Pour éviter d’avoir des noirs délavés il suffit donc de régler l’ensemble de la chaîne vidéo en conséquence (RGB étendu en lieu et place du modèle YCbCr). Une fois cette modification effectuée les noirs se révèlent profonds sans excès.

————————————————–

Partager :