Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Bohemian Rhapsody (UBD)

Provenance : France
Éditeur : 20th Century Fox
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10+ / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 2.39 – 2K DI
Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français DTS 5.1, Anglais Audiodescription
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Du tape-à-l’œil rétro (la reconstitution soignée et la photographie travaillée des 70’s / 80’s) et jamais outrancier qui ne faiblit à aucun moment en 4K Ultra HD. Captées en numérique, les images bénéficient d’une définition fabuleuse, de détails exceptionnels (l’apport reste modéré vis-à-vis du Blu-ray même si les arrière-plans en profitent), de couleurs vintage ultra-denses clairement enrichies (il suffit d’observer les tenues de Freddie Mercury pour s’en convaincre), de contrastes étendus (des noirs insondables) et de sources lumineuses plus éclatantes (cf. les spots sur scène).
Qualité audio : Image
Mobilisant assidûment l’ensemble des enceintes (la scène de hauteur étant abondamment sollicitée) avec une précision d’orfèvre et une énergie folle, la VO Dolby Atmos fait dans la démesure contrôlée et est même particulièrement euphorisante lors des différentes restitutions live. Réaliste, immersive au possible et dynamique, cette bande-son « musicale » (Bohemian Rhapsody, Crazy Little Thing Called Love, Hammer to Fall, I Want To Break Free, Radio Ga Ga, We Are the Champions, We Will Rock You, Who Wants To Live Forever, etc.) est qui plus est très solidement épaulée par des basses aussi profondes que puissantes. Moins aérée et forcément doublée (c’est bien dommage avec autant d’excellents comédiens), la VF n’est pas à la hauteur du groupe Queen même si l’immersion et les tubes sont toujours là.

————————————————–

Partager :