Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°7

Prince des ténèbres (UBD)

Provenance : France
Éditeur : Studiocanal
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – Dolby Vision / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 12 bit – Encodage HEVC – Format 2.35 – 4K DI
Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d’affichage utilisé
Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais LPCM 2.0, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Malgré quelques noirs clignotants (une petite dizaine de plans) et un fourmillement plus prononcé qu’en HD, ce nouveau master 4K Ultra HD dopé au Dolby Vision permet de visionner l’œuvre la plus méconnue de son auteur dans sa meilleure version depuis 1987. La définition fait un bon en avant, le piqué est plus précis malgré quelques flous dus aux prises de vue, les couleurs (surtout les rouges et les verts) gagnent indéniablement en intensité, la gestion des contrastes est améliorée (cf. la lisibilité des scènes sombres) et les différentes sources lumineuses retrouvent une pêche certaine (les extérieurs ensoleillés, la lueur des candélabres) sans aucune exagération.
Qualité audio : Image
Portée par un score angoissant et entêtant aux basses très présentes, la VO ne manque ni de finesse ni de punch même si la scène arrière y est trop timide. Ce n’est malheureusement pas la même chose en VF où les voix étouffées résonnent souvent sans raison, où les basses sont inexplicablement absentes et où le tout est bien trop acide dans son rendu.

————————————————–

Partager :