Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°8

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°8

Astérix: Le Secret de la potion magique

Provenance : France
Éditeur : M6 Vidéo
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10 / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 2.35 – 2K DI
Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
Bande-son : Français DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 2.0, Français Audiodescription
Sous-titres : Français pour malentendants

Qualité vidéo : Image
D’une délicatesse certaine, ce 4K Ultra HD améliore subtilement les images olympiennes du Blu-ray. Sans excès, preuve en est la luminosité qui n’est pas forcément plus exacerbée (les crédits vont jusqu’à être nettement moins brillants !), elles conservent la patte « gomme » et très volumique propre à Astérix. Comme pour le transfert HD, la définition qui domine son sujet ne faiblit guère et les détails sont soyeusement doux. Il n’y a donc pas vraiment d’améliorations dans ces deux domaines, le style graphique ne s’y prêtant de toute façon pas. Les couleurs pastel sont cependant quelque peu avivées (la forêt, les ciels, la cape des Druides), les contrastes gagnent en profondeur (les scènes de nuit en profitent) et les sources lumineuses sont doucement revivifiées (le soleil, la potion magique et les flammes). C’est charmant à défaut d’être rutilant.
Qualité audio : Image
Malgré un léger manque d’amplitude, la VF multicanale reste très rythmée et nous réserve moult effets bien placés sans que les répliques ciselées en pâtissent. Et si le score entraînant de Philippe Rombi suit la cadence sans discontinuer, c’est finalement du côté des basses que la surprise se fait (cf. le final). D’ailleurs, au vu des péripéties que rencontrent nos Gaulois préférés, un mixage 3D (Dolby Atmos ou DTS:X) aurait été la bienvenue.

Partager :