Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°8

Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste, n°8

Robin des Bois (2018)

Provenance : France
Éditeur : Metropolitan Vidéo
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – Dolby Vision / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 12 bit – Encodage HEVC – Format 2.40 – 4K DI
Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d’affichage utilisé
Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby TrueHD 7.1, Français Audiodescription
Sous-titres : Français, Français pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Très spectaculaires, les images délivrées par ce transfert UHD HDR impressionnent durablement malgré des CGI parfois limites et quelques fourmillements. Captées numériquement en 8K avant d’être ramenées à un DI 4K, elles écrasent d’ailleurs littéralement celles de son homologue HD. La définition est sensiblement améliorée, la fine couche de grains ajoutée en postproduction est plus délicatement restituée, les moindres petits détails sautent continuellement aux yeux (la poussière qui flotte dans l’air), les couleurs qui sont renforcées (les vitraux) disposent de plus de dégradés (comme les jaunes – la séquence lors des Croisades – et les bleus – à Nottingham -), les contrastes sont encore plus saillants (une meilleure gestion des noirs) et les sources lumineuses s’affichent avec nettement plus de lustre (les flammes dans les mines).
Qualité audio : Image
Dantesque en VO comme en VF, ce mixage au design sonore ultra-ludique délivre avec autant de finesse que de force (la violence de la dynamique et la robustesse des basses) une surabondance d’effets (ça virevolte de partout lors des scènes d’action) et ambiances (les passages avec la foule sont mémorables) dans l’espace acoustique. Quant aux dialogues et à la partition de Joseph Trapanese, les premiers sont toujours clairs lorsque la seconde est d’une grande ampleur. Et pour une immersion accrue, je ne saurais que trop vous conseiller d’opter pour la VO où la dimension verticale du son (cf. la trajectoire des nombreuses flèches) apporte beaucoup au spectacle.

Partager :