Tweakings HCFR : des « Stages » pour Panasonic DP-UB420 / UB424

Tweakings HCFR : des « Stages » pour Panasonic DP-UB420 / UB424

Tweaking « Stage 3 » :

Le tweak « Stage 3 » est relativement simple à réaliser et permet de diminuer encore par environ un facteur 3 l’amplitude du bruit sur le 12V.

Au préalable il faut avoir réalisé les tweaks « Stage 1 » et « Stage 2 » avant de commencer ce tweak « Stage 3″(et l’installation de la terre est très fortement recommandée de mon point de vue).

Le principe est relativement simple, et va consister à installer, en plus du « Stage 2 » une Self de 3.3uH entre les 2 premiers condensateurs 1800uF 16V et le troisième condensateurs 1800uF 16V.

Il est également possible de prévoir une autre Self et un autre condensateur supplémentaire, si vous décidez de passer au tweak d’horloge. Ces 2 composants supplémentaires permettront d’optimiser le fonctionnement de l’ensemble en cas de changement d’horloge.

Dans un premier temps nous allons voir l’installation de la Self de 3.3uH pour le 12V alimentant la carte mère.

Pour cela, il faut sectionner la piste 12V de l’alimentation (voir la photo plus loin, on doit percer 2 trou à l’aide d’une dremel afin de pouvoir souder par la suite la Self).

Personnellement, j’ai utilisé des selfs CMS de ce type, mais je me suis un peu embêté pour les souder :

Mais vous pouvez tout à fait utiliser cela, ce sera plus simple à souder, et elle fera très bien l’affaire :

J’ai fait pas mal d’essais, il ne faut pas une Self de valeur trop élevée pour ne pas perturber le 12V sur les basses fréquences… aussi 3.3uH est une très bonne valeur d’après ce que j’ai pu mesurer à l’oscilloscope.

Il faut d’abord couper la piste à l’aide d’un cutter au niveau de la piste 12V sur l’alimentation (faites attention à vos doigts), percer 2 trous de chaque coté de la piste, et gratter le vernis à l’aide d’un cutter pour laisser apparaître le cuivre. Cela est nécessaire pour le soudage de la Self :

avant l’opération sur le PCB :

 

après l’opération sur le PCB de l’alimentation :

Sur la photo ci-dessus, on remarque la présence d’une Self de 22uH. Mais ce n’est pas une Self optimum pour le fonctionnement du 12V. Pour le 12V alimentant la carte mère, une Self de 3.3uF est adaptée (avec un courant max de 4A minimum).

Avec ce tweak, la perturbation sur le 12V sera diminuée par 3 par rapport au « Stage 2 » et vous serez @ de 30mV de perturbation (diminution par 10 par rapport à l’alimentation d’origine) :

 

Maintenant si vous décidez d’aller encore plus loin dans le tweak, ceci en installant une horloge de type TCXO, je vous conseille également de réaliser les modifications ci-dessous, elles vous permettront de filtrer l’alimentation du module TCXO, mais aussi d’éviter que celui-ci ne perturbe le 12V de la carte mère.

Pour cela il faut percer 3 trous supplémentaires (1 trou sur le 12V – le trou le plus en haut – et les 2 autres trous sur le 0V) sur le PCB, puis gratter le vernis à l’aide d’un cutter pour laisser apparaître le cuivre. Vous pouvez voir ces 3 trous entouré en rouge sur la photo ci-dessous :

 

Le principe est le suivant :

Sur le 12V, il faut relier un coté d’une nouvelle Self (ici une Self de 22uH) :

En fait cette self n’est soudée au PCB que d’un côté. Il faut plier la 2ème broche de manière à ce que celle-ci soit accessible sur la face dessus du PCB (voir photo ci-dessous, borne ‘+’). Sur cette 2ème broche de la Self, nous viendrons souder le coté positif d’un condensateur 16V 470uF, et personnellement, j’ai mis cela :

C’est également sur ce même point (côté positif du condensateur 16V 470uF) que nous viendrons souder l’alimentation ‘+’ du module TCXO par le dessus du PCB.

Ainsi sur :

  1. le 1er trou 0V, il faut relier le coté négatif d’un condensateur 16V 470uF,
  2. le 2 ème trou 0V, il faut relier un simple petit prolongateur conducteur (un connecteur d’embase à broche).

ce point permettra de relier le 0V du module TCXO par le dessus du PCB :

Voici une photo du dessus du PCB avec cette modification :

 

On remarquera que j’ai indiqué à l’aide d’un marqueur le « + » et le « – » en vue de souder l’alimentation du module TCXO.

Suite à ces modifications de l’alimentation « Stage 3 » j’ai comparé l’amplitude du bruit sur les différentes tensions du dessus de la carte mère entre une platine d’origine, et une platine dont l’alimentation a été modifiée. Voici les résultats :

  • en 1 :
    o Niveau de tension : 5V
    o Amplitude du bruit alimentation d’origine : 100 mV
    o Amplitude du bruit alimentation modifiée : 65 mV
  • en 2 :
    o Niveau de tension : 1V
    o Amplitude du bruit alimentation d’origine : 50 mV
    o Amplitude du bruit alimentation modifiée : 30 mV
  • en 3 :
    o Niveau de tension : 3.3V
    o Amplitude du bruit alimentation d’origine : 30 mV
    o Amplitude du bruit alimentation modifiée : 25 mV
  • en 4 :
    o Niveau de tension : 5V
    o Amplitude du bruit alimentation d’origine : 90 mV
    o Amplitude du bruit alimentation modifiée : 80 mV
  • en 5 :
    o Niveau de tension : 0.95V
    o Amplitude du bruit alimentation d’origine : 12 mV
    o Amplitude du bruit alimentation modifiée : 12 mV
  • en 6 :
    o Niveau de tension : 1.82V
    o Amplitude du bruit alimentation d’origine : 20 mV
    o Amplitude du bruit alimentation modifiée : 20 mV
  • en 7 :
    o Niveau de tension : 1.54V
    o Amplitude du bruit alimentation d’origine : 35 mV
    o Amplitude du bruit alimentation modifiée : 35 mV
  • en 8 :
    o Niveau de tension : 0.95V
    o Amplitude du bruit alimentation d’origine : 50 mV
    o Amplitude du bruit alimentation modifiée : 20 mV

Concernant les impressions à l’image et le son, chacun pourra se faire son avis, mais personnellement, c’est essentiellement sur des écoutes audio (de qualité) en sortie PCM, que j’ai pu constaté un gain dans le rendu.

Pour aller plus loin sur l’alimentation, il faudrait installer une alimentation linéaire 12V en externe et ne plus passer par l’alimentation à découpage interne. La modification est de mon point de vue, faisable très facilement.

Grosso modo, cela consiste à souder un fil « + » en sortie de la diode (au niveau du secondaire du transformateur), et un fil « – » au niveau de la masse (la borne « – » d’un des condensateur de 1800uF).

Installer un connecteur (avec détrompeur +/-) sur le capot arrière de la platine avec les 2 fils « +/- » relié, et c’est terminé (c’est la théorie). Je m’attaquerai peut-être un jour à ce tweak (tweak « Stage 4 » ???)

 

 

– Lien vers le sujet HCFR dédié aux — TWEAKINGS — Panasonic UB420 / 820 / 9000 : https://www.homecinema-fr.com/forum/lecteurs-uhd-blu-ray/tweak-panasonic-ub420-820-9000-t30094546.html

 

 

 

Partager :

1 Comment

  1. Comptes-rendus d’utilisateurs HCFR : Zappiti Pro 4K HDR tweaké - HCFR Forum & Magazine
    Comptes-rendus d’utilisateurs HCFR : Zappiti Pro 4K HDR tweaké - HCFR Forum & Magazine11-26-2019

    […] de découvrir dans les pages qui suivent, il peut être intéressant de lire cet article HCFR : Tweakings HCFR : des « Stages » pour Panasonic DP-UB420 & 424 et singulièrement la page 3 (lien – cliquer ici -) où un des chapitres présente le […]