Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: oldboyzz, Ourobouros, pasender et 31 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Combien d'argent de poche pour vos enfants?

Message » 03 Nov 2016 18:23

fargo a écrit:Poilau oublie la coke et les putes !! :siffle: :hehe:

Les putes ça m'étonnerait! Il y a toujours assez de copines. (enfin, de mon temps)
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4638
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Nov 2016 18:23

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Nov 2016 18:37

C'est toi qui faisais la fille? :lol:
poilau
 
Messages: 3968
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 03 Nov 2016 18:41

poilau a écrit:C'est toi qui faisais la fille? :lol:

Pas besoin: en Physique/Chimie (c'est là que j'étais), il n'y avait pas beaucoup de nénettes.
Par contre, il y avait un gros excédent en Chimie/biologie/géologie. Suffisait de monter les soirées en commun.
Sinon, en cas de grave manque, à Lyon, il y (avait?) l'école d'infirmières Ave Lacassagne et en dernier recours, la sortie de l'EN. :siffle:
A+
Edit: et pour ceux qui étaient vraiment manches, il restait la soluce d'aller draguer de la bourgeoise qui allait s'encanailler aux Pieds dans l'plat et au BC Blues.

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4638
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 03 Nov 2016 18:46

C'est comme ça qu'un de mes amis a chopé sa future femme, pharmacienne et tout pour elle. Finalement c'était peut-être un bon investissement d'aller payer un peu plus cher la bière, parce qu'à mon école on peut pas dire que c'était spécialement un vivier de nanas ... :-?
poilau
 
Messages: 3968
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 03 Nov 2016 19:09

Robert64 a écrit:
poilau a écrit:C'est toi qui faisais la fille? :lol:

Pas besoin: en Physique/Chimie (c'est là que j'étais), il n'y avait pas beaucoup de nénettes.
Par contre, il y avait un gros excédent en Chimie/biologie/géologie. Suffisait de monter les soirées en commun.
Sinon, en cas de grave manque, à Lyon, il y (avait?) l'école d'infirmières Ave Lacassagne et en dernier recours, la sortie de l'EN. :siffle:
A+
Edit: et pour ceux qui étaient vraiment manches, il restait la soluce d'aller draguer de la bourgeoise qui allait s'encanailler aux Pieds dans l'plat et au BC Blues.


Dernier recours les nanas de l'EN? Les instits apprecieront :roll:
Apres on s'etonne du developpement de l'instinct de classe ...
ça s'appelle du dedain et malheureusement reproductible sur toutes les couches de la societe française: le determinisme par le diplome en etant un bel exemple : les scientifiques etant bien entendu en haut de la pyramide ...
Nickel le minitel,le concorde et autres sombres inventions issues de la tronche de super tecos qui se sont revelees des fours commerciaux .
Phil,t'ain y'a du boulot pour peter ces silos.
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 20742
Inscription: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 03 Nov 2016 19:26

Après 5 ans d'embargo sur les nanas en école d'ingénieur, il suffit de mettre une perruque à une chèvre et c'est bon tu tombes amoureux :wink: :-? .
poilau
 
Messages: 3968
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 03 Nov 2016 19:30

poilau a écrit:T'es vraiment un fils à papa :o .

Les plus grosses soirées que j'ai faites c'est Quick (30Frs) et ciné derrière (25Frs avec le tarif étudiant), soit même pas 10€ (ça nous semblait une fortune mais quand on y pense c'était dérisoire). Quand on voulait se bourrer vraiment la gueule c'était dans la piaule où à la KFet de l'Insa (là aussi c'était ridicule le prix).

Jamais de la vie j'aurais mis 30Frs dans une pinte à l'époque.


Juste pour rigoler, avec 30frcs (4.5€) aujourd'ui au macdo ou au quick, tu as un sandwich mais sans menu :mdr: Le menu, c'ets quasiment 10euros. :wink:

Depuis 15ans, il y a eu "un peu" d'inflation? :wink:

Ceci dit, on ne doit pas être de la même époque. :wink: Dans les années 2000, la bière en chouille (donc soirée génie méca, génie civil, agro, tech de co, infirmières ou équivalent - pas vraiment la soirée fils à papa), c’était 2 ou 3 euros. La pinte, un peu moins du double. Je serais surpris que ce soit encore à ce prix 15ans après... :hehe:

Pour picoler moins cher, il fallait s'enfiler de la bière chez soit, ce qui revient à rater une partie de l’intérêt des soirées étudiantes :siffle: (edit: intérêt = filles, pour ceux qui n'auraient pas compris)
gloinfred
 
Messages: 5027
Inscription: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 03 Nov 2016 19:36

adpcol a écrit:
Robert64 a écrit:Pas besoin: en Physique/Chimie (c'est là que j'étais), il n'y avait pas beaucoup de nénettes.
Par contre, il y avait un gros excédent en Chimie/biologie/géologie. Suffisait de monter les soirées en commun.
Sinon, en cas de grave manque, à Lyon, il y (avait?) l'école d'infirmières Ave Lacassagne et en dernier recours, la sortie de l'EN. :siffle:
A+
Edit: et pour ceux qui étaient vraiment manches, il restait la soluce d'aller draguer de la bourgeoise qui allait s'encanailler aux Pieds dans l'plat et au BC Blues.


Dernier recours les nanas de l'EN? Les instits apprecieront :roll:
Apres on s'etonne du developpement de l'instinct de classe ...
ça s'appelle du dedain et malheureusement reproductible sur toutes les couches de la societe française: le determinisme par le diplome en etant un bel exemple : les scientifiques etant bien entendu en haut de la pyramide ...
Nickel le minitel,le concorde et autres sombres inventions issues de la tronche de super tecos qui se sont revelees des fours commerciaux .
Phil,t'ain y'a du boulot pour peter ces silos.


En même temps, les filles qui viennent chasser un futur mari en école d'ingé, j'en ai vu quelques unes... Celles qui ont un minimum de cervelle savent bien que pour assurer l'avenir, aller chercher dans le vivier des écoles d'ingés est une solution tout à fait justifiable.

A l'inverse, tu as aussi pas mal de gros kékés qui essayent de se chopper une ingé :ko: Mais eux, ils ont plus de mal (déjà parce qu'il n'y en a quasiment pas et ensuite car elles sont généralement prises...)

La sécurité, passé un certain age, ça devient bizarrement attirant. :ko:
gloinfred
 
Messages: 5027
Inscription: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 03 Nov 2016 19:45

Tu as raison,mais le post de notre ami respire un tantinet le sentiment de classe et la hierarchisation des etudiants en fonction du diplôme .
Pas grave en soi si et seulement si certains font l'effort d'en sortir et ouvrent tous les tiroirs.
J'ai comme un doute ...apres un certain age on se contente de reproduire...pas d'inventer :friend:
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 20742
Inscription: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 03 Nov 2016 21:30

gloinfred a écrit:
adpcol a écrit:
Dernier recours les nanas de l'EN? Les instits apprecieront :roll:
Apres on s'etonne du developpement de l'instinct de classe ...
ça s'appelle du dedain et malheureusement reproductible sur toutes les couches de la societe française: le determinisme par le diplome en etant un bel exemple : les scientifiques etant bien entendu en haut de la pyramide ...
Nickel le minitel,le concorde et autres sombres inventions issues de la tronche de super tecos qui se sont revelees des fours commerciaux .
Phil,t'ain y'a du boulot pour peter ces silos.


En même temps, les filles qui viennent chasser un futur mari en école d'ingé, j'en ai vu quelques unes... Celles qui ont un minimum de cervelle savent bien que pour assurer l'avenir, aller chercher dans le vivier des écoles d'ingés est une solution tout à fait justifiable.

A l'inverse, tu as aussi pas mal de gros kékés qui essayent de se chopper une ingé :ko: Mais eux, ils ont plus de mal (déjà parce qu'il n'y en a quasiment pas et ensuite car elles sont généralement prises...)

La sécurité, passé un certain age, ça devient bizarrement attirant. :ko:


Les nanas qui viennent racoler en école d'ingénieur, ça doit se faire à Polytechnique, Centrale ou Normale Sup', où même les petits gros arrivent à choper, mais la mienne devait être trop ordinaire pour que des nuées des pouffes rappliquent jusqu'à notre sanctuaire lors de nos rares soirées.

Par contre pour les nanas normales en école d'ingénieur rares et de toute façon déjà en mode chasse gardée depuis longtemps, je confirme :lol: .
poilau
 
Messages: 3968
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 03 Nov 2016 21:36

gloinfred a écrit:
poilau a écrit:T'es vraiment un fils à papa :o .

Les plus grosses soirées que j'ai faites c'est Quick (30Frs) et ciné derrière (25Frs avec le tarif étudiant), soit même pas 10€ (ça nous semblait une fortune mais quand on y pense c'était dérisoire). Quand on voulait se bourrer vraiment la gueule c'était dans la piaule où à la KFet de l'Insa (là aussi c'était ridicule le prix).

Jamais de la vie j'aurais mis 30Frs dans une pinte à l'époque.


Juste pour rigoler, avec 30frcs (4.5€) aujourd'ui au macdo ou au quick, tu as un sandwich mais sans menu :mdr: Le menu, c'ets quasiment 10euros. :wink:

Depuis 15ans, il y a eu "un peu" d'inflation? :wink:

Ceci dit, on ne doit pas être de la même époque. :wink: Dans les années 2000, la bière en chouille (donc soirée génie méca, génie civil, agro, tech de co, infirmières ou équivalent - pas vraiment la soirée fils à papa), c’était 2 ou 3 euros. La pinte, un peu moins du double. Je serais surpris que ce soit encore à ce prix 15ans après... :hehe:

Pour picoler moins cher, il fallait s'enfiler de la bière chez soit, ce qui revient à rater une partie de l’intérêt des soirées étudiantes :siffle: (edit: intérêt = filles, pour ceux qui n'auraient pas compris)


Je suis un peu plus vieux mais je ne pense pas que ça ait beaucoup changé par la suite. En même temps mon école était un peu particulière. On était loin du centre sympa de Lyon, et assez nombreux pour vivre en autarcie (sauf pour les gonzesses, là y avait clairement pénurie pour ceux qui ne sortaient pas de leur base :-? ). Je veux pas dire de connerie mais je pense qu'à la KFet la bière devait être à 10Frs maximum (de toute façon j'aurais jamais payé au-delà).

Quand je suis arrivé à Paris en 2000 (soit il y a déjà plus de 15 ans) le sérieux dans les quartiers touristiques ou à la mode était déjà à 35Frs, autant de dire que ça nous faisait halluciner et qu'on y foutait jamais les pieds.

40€ une soirée, à titre de comparaison pour ce prix là je pouvais me payer 2 aller-retour en train pour rentrer le week-end. Jamais je n'aurais dépensé une telle somme.
poilau
 
Messages: 3968
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 04 Nov 2016 10:07

adpcol a écrit:
Robert64 a écrit:Pas besoin: en Physique/Chimie (c'est là que j'étais), il n'y avait pas beaucoup de nénettes.
Par contre, il y avait un gros excédent en Chimie/biologie/géologie. Suffisait de monter les soirées en commun.
Sinon, en cas de grave manque, à Lyon, il y (avait?) l'école d'infirmières Ave Lacassagne et en dernier recours, la sortie de l'EN. :siffle:
A+
Edit: et pour ceux qui étaient vraiment manches, il restait la soluce d'aller draguer de la bourgeoise qui allait s'encanailler aux Pieds dans l'plat et au BC Blues.


Dernier recours les nanas de l'EN? Les instits apprecieront :roll:
Apres on s'etonne du developpement de l'instinct de classe ...
ça s'appelle du dedain et malheureusement reproductible sur toutes les couches de la societe française: le determinisme par le diplome en etant un bel exemple : les scientifiques etant bien entendu en haut de la pyramide ...
Nickel le minitel,le concorde et autres sombres inventions issues de la tronche de super tecos qui se sont revelees des fours commerciaux .
Phil,t'ain y'a du boulot pour peter ces silos.

C'est pas ça la question. Mais (en ce temps là) yavaitpafoto, entre les élèves infirmières et les élèves instit's, nettement plus coincées.
Je ne doute pas que ça ait changé depuis.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4638
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 04 Nov 2016 10:12

adpcol a écrit:Tu as raison,mais le post de notre ami respire un tantinet le sentiment de classe et la hierarchisation des etudiants en fonction du diplôme .
Pas grave en soi si et seulement si certains font l'effort d'en sortir et ouvrent tous les tiroirs.
J'ai comme un doute ...apres un certain age on se contente de reproduire...pas d'inventer :friend:
Phil

Sauf que t'as rien compris, tu réponds complètement à côté, mais ça non plus, c'est pas grave.
Et à l'époque, les étudiants de première année de fac, ce n'était pas vraiment une classe supérieure. Celle là, tu la trouvais en prépa au lycée du Parc, mais ils(elles) ne sortaient pas.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4638
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 04 Nov 2016 10:14

En même temps, sortir quand on est en prépa, c’est compliqué. :ko: Dans ce genre de voie, la vraie vie commence une fois en école, quand on a enfin un peu de temps libre. :thks:
gloinfred
 
Messages: 5027
Inscription: 20 Mar 2008 16:15
Localisation: Provence
  • offline

Message » 04 Nov 2016 10:18

poilau a écrit:...
Par contre pour les nanas normales en école d'ingénieur rares et de toute façon déjà en mode chasse gardée depuis longtemps, je confirme :lol: .

Pas un problème, si c'est toi le garde chasse! :grad:

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4638
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message