Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, gardfield77, GilT, Joich, lolo05, oyo, tfpsly, Thierry.P, Ultranova, vfr2002 et 45 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Et si on parlait de fruits et légumes du potager ?

Message » 18 Juil 2017 13:03

Didier Findinier travaille sur la ferme de 25 hectares de ses parents à Campagne-les-Boulonnais, dans le Pas-de-Calais. Désireux de se tourner vers une agriculture plus durable et raisonnée, il abandonne l’élevage et part en voyage au Burkina Faso, en 2009, afin d’apprendre les techniques de permaculture transmise par Pierre Rabhi aux paysans. Il découvre des rendements de terre triplés par le compost et un usage raisonné de l’eau, notamment.

Il devient alors membre actif de la Confédération paysanne et crée en 2012 l’Adearn (l’Association pour le développement de l’emploi agricole et rural dans le Nord de la France) chargée d’accompagner professionnellement les futurs paysans. Il lance ensuite la filière de blés anciens biologiques.

Se tourner vers la culture des blés anciens est un gage de qualité. Les boulangers d’aujourd’hui préfèrent les semences modifiées qui contiennent plus de gluten, ce qui leur permet d’obtenir des pains plus gonflés mais moins nutritifs. On sait pourtant que de nombreux consommateurs sont allergiques à la molécule de gluten des semences modernes.

Par ailleurs, dans les champs, les blés anciens ont de hautes tiges qui étouffent les mauvaises herbes et évitent l’utilisation d’herbicides. Didier Findinier, qui emploie les techniques de l’agroforesterie (une rangée d’arbres et de haies qui protège les champs), ajoute fièrement :

Les rendements des semences anciennes (qui sont auto-produites) s’élèvent entre 35 et 40 quintaux à l’hectare pour jusqu’à 100 quintaux en agriculture conventionnelle. Plusieurs boulangers des Hauts-de-France utilisent déjà la farine issue de ces champs bios.

Le plus important pour Didier Findinier, c’est de :

« redonner de l’abondance à la terre afin d’offrir à nouveau de la qualité aux consommateurs. L’aliment doit redevenir un médicament ! »

Il travaille main dans la main avec Michel Carol Patin, paysan-meunier-boulanger qui moud ces semences anciennes en farine et confectionne ses pains au levain, redonnant vie à l’agriculture locale.

http://positivr.fr/agriculture-paysanne ... ennes-ble/
Loug
 
Messages: 3844
Inscription Forum: 22 Nov 2006 22:07
Localisation: Au pays de la cerise
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Juil 2017 13:03

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Juil 2017 13:23

Tiens, mes premières grosses tomates commencent à rosir. Nous allons finalement pouvoir en manger dans une semaine, avant nos vacances.

Je n'en suis qu'à 500 gr de cerises et coktail pour le moment. Cela ne rembourse même pas le prix des pieds, du fumier et de l'eau :evil:
Keron
 
Messages: 22338
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 18 Juil 2017 15:37

Et tu penses à inclure le prix du terrain au m² dans ton calcul de seuil de rentabilité ?
Il te faut valoriser correctement l'espace qu'ils bouffent tes pieds de tomate pour inclure ce calcul dans ta compta analytique :grad:
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 18 Juil 2017 16:18

Boc21 a écrit:Et tu penses à inclure le prix du terrain au m² dans ton calcul de seuil de rentabilité ?
Il te faut valoriser correctement l'espace qu'ils bouffent tes pieds de tomate pour inclure ce calcul dans ta compta analytique :grad:

Et ne pas oublier le pompage des nutriments. :grad: 8) :ohmg:
alain_38
 
Messages: 327
Inscription Forum: 06 Avr 2011 16:55
Localisation: Rhône-Alpes
  • offline

Message » 18 Juil 2017 17:14

Loug a écrit:
Didier Findinier travaille sur la ferme de 25 hectares de ses parents à Campagne-les-Boulonnais, dans le Pas-de-Calais. Désireux de se tourner vers une agriculture plus durable et raisonnée, il abandonne l’élevage et part en voyage au Burkina Faso, en 2009, afin d’apprendre les techniques de permaculture transmise par Pierre Rabhi aux paysans. Il découvre des rendements de terre triplés par le compost et un usage raisonné de l’eau, notamment.

Il devient alors membre actif de la Confédération paysanne et crée en 2012 l’Adearn (l’Association pour le développement de l’emploi agricole et rural dans le Nord de la France) chargée d’accompagner professionnellement les futurs paysans. Il lance ensuite la filière de blés anciens biologiques.

Se tourner vers la culture des blés anciens est un gage de qualité. Les boulangers d’aujourd’hui préfèrent les semences modifiées qui contiennent plus de gluten, ce qui leur permet d’obtenir des pains plus gonflés mais moins nutritifs. On sait pourtant que de nombreux consommateurs sont allergiques à la molécule de gluten des semences modernes.

Par ailleurs, dans les champs, les blés anciens ont de hautes tiges qui étouffent les mauvaises herbes et évitent l’utilisation d’herbicides. Didier Findinier, qui emploie les techniques de l’agroforesterie (une rangée d’arbres et de haies qui protège les champs), ajoute fièrement :

Les rendements des semences anciennes (qui sont auto-produites) s’élèvent entre 35 et 40 quintaux à l’hectare pour jusqu’à 100 quintaux en agriculture conventionnelle. Plusieurs boulangers des Hauts-de-France utilisent déjà la farine issue de ces champs bios.

Le plus important pour Didier Findinier, c’est de :

« redonner de l’abondance à la terre afin d’offrir à nouveau de la qualité aux consommateurs. L’aliment doit redevenir un médicament ! »

Il travaille main dans la main avec Michel Carol Patin, paysan-meunier-boulanger qui moud ces semences anciennes en farine et confectionne ses pains au levain, redonnant vie à l’agriculture locale.

http://positivr.fr/agriculture-paysanne ... ennes-ble/


Il n'y a pas une petite erreur dans ton texte ?

Le gars découvre de meilleur rendement en devenant paysan fumeur de pétard et gardien de chèvre...Mais pourtant le rendement à l'hectare est 3 fois moindre :wtf:
Kolian
 
Messages: 8680
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • offline

Message » 18 Juil 2017 17:15

Keron a écrit:Tiens, mes premières grosses tomates commencent à rosir. Nous allons finalement pouvoir en manger dans une semaine, avant nos vacances.

Je n'en suis qu'à 500 gr de cerises et coktail pour le moment. Cela ne rembourse même pas le prix des pieds, du fumier et de l'eau :evil:



tu découvres qu'un potager n'est pas un bon plan pour faire des économies ?!? :o
Kolian
 
Messages: 8680
Inscription Forum: 14 Nov 2005 12:57
  • offline

Message » 18 Juil 2017 17:30

Kolian a écrit:
Keron a écrit:Tiens, mes premières grosses tomates commencent à rosir. Nous allons finalement pouvoir en manger dans une semaine, avant nos vacances.

Je n'en suis qu'à 500 gr de cerises et coktail pour le moment. Cela ne rembourse même pas le prix des pieds, du fumier et de l'eau :evil:



tu découvres qu'un potager n'est pas un bon plan pour faire des économies ?!? :o


Je vais quand même aider kéké sur le bon plan d'un potager... des tomates, j'en mange depuis début juillet et actuellement j'en ai à revendre, une vingtaine de kg sur le rebord de ma fenêtre au moins autant dans le potager presque rouges et déjà une dizaine de barquettes de tomates farcies... Rien qu'avec les tomates, j'ai gagné ma saison... et largement couvert mes frais de départ... 8) :hehe:

La configuration dans mon profil


J'ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour nous nous rencontrerons. (Mario Lago)
papinova
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1283
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 18 Juil 2017 18:34

Je jardine depuis ma prime jeunesse, et je ne me suis jamais posé la question si c'est rentable...à la limite je m'en fous, et j'ai pas envie de faire ce genre de calcul...ça m'occupe, me rend heureux, je suis en harmonie avec moi-même...le reste, les calculs d'apothicaire...tiens, aujourd'hui, en rentrant, j'ai pris tout simplement un quignon de pain, et je suis allez au jardin et j'ai mangé des tomates cerises, là, directement sur le pied...c'est délicieux, c'est divin, et avec du fric je ne pourrais pas me payer ce plaisir...les tomates achetées, et celles du jardin, c'est pas comparable...pour les pommes de terres, c'est carrément un autre monde...et les salades, les poireaux, le persil, la ciboulette, le chou, les navets, etc...
m'en contrefiche si c'est rentable ou pas...pauvre société d'ailleurs qui ne sait raisonner qu'en termes utilitaires...
SEM
 
Messages: 193
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 18 Juil 2017 18:40

SEM a écrit:Je jardine depuis ma prime jeunesse, et je ne me suis jamais posé la question si c'est rentable...à la limite je m'en fous, et j'ai pas envie de faire ce genre de calcul...ça m'occupe, me rend heureux, je suis en harmonie avec moi-même...le reste, les calculs d'apothicaire...tiens, aujourd'hui, en rentrant, j'ai pris tout simplement un quignon de pain, et je suis allez au jardin et j'ai mangé des tomates cerises, là, directement sur le pied...c'est délicieux, c'est divin, et avec du fric je ne pourrais pas me payer ce plaisir...les tomates achetées, et celles du jardin, c'est pas comparable...pour les pommes de terres, c'est carrément un autre monde...et les salades, les poireaux, le persil, la ciboulette, le chou, les navets, etc...
m'en contrefiche si c'est rentable ou pas...pauvre société d'ailleurs qui ne sait raisonner qu'en termes utilitaires...


:ane: Non, tu crois ? :wink:

RIen que pour les tomates, ça vaut le coup de les faire pousser soi-même... D'ailleurs, en dehors des miennes donc pendant la saison, je n'en consomme pas...

La configuration dans mon profil


J'ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour nous nous rencontrerons. (Mario Lago)
papinova
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1283
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 18 Juil 2017 18:54

papinova a écrit:
SEM a écrit:Je jardine depuis ma prime jeunesse, et je ne me suis jamais posé la question si c'est rentable...à la limite je m'en fous, et j'ai pas envie de faire ce genre de calcul...ça m'occupe, me rend heureux, je suis en harmonie avec moi-même...le reste, les calculs d'apothicaire...tiens, aujourd'hui, en rentrant, j'ai pris tout simplement un quignon de pain, et je suis allez au jardin et j'ai mangé des tomates cerises, là, directement sur le pied...c'est délicieux, c'est divin, et avec du fric je ne pourrais pas me payer ce plaisir...les tomates achetées, et celles du jardin, c'est pas comparable...pour les pommes de terres, c'est carrément un autre monde...et les salades, les poireaux, le persil, la ciboulette, le chou, les navets, etc...
m'en contrefiche si c'est rentable ou pas...pauvre société d'ailleurs qui ne sait raisonner qu'en termes utilitaires...


:ane: Non, tu crois ? :wink:

RIen que pour les tomates, ça vaut le coup de les faire pousser soi-même... D'ailleurs, en dehors des miennes donc pendant la saison, je n'en consomme pas...


J'évite aussi: aucun goût.
Par contre en saison, c'est quasi tout les jours !

Ah, une bonne salade de tomates, avec une bonne huile d'olive, un trait de vinaigre balsamique, et le tout recouvert d'un hachis de persil, ciboulette et basilic !
miam !

ou une salade de museau avec des tomates fraîches du jardin !!!

ou tout bêtement avec un peu de sel...
SEM
 
Messages: 193
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 18 Juil 2017 19:17

De toute façon pour parler vrai, je ne fais jamais pousser quoi que ce soit pour en manger : je suis nul et fainéant (en ce qui concerne le jardinage) et j'assume.
Je fais néanmoins pousser tomates, basilic, menthe, verveine, sariette juste pour les feuilles, juste pour avoir leur odeur sur les mains quand je les passe dessus :oops:
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 18 Juil 2017 19:49

Ah, la sarriette, qui pousse comme du chiendent, "l'herbe du sadique" comme disait les paysans autrefois... Quel parfum :ohmg: D'ailleurs je me demande pourquoi les moines en faisaient pousser, certes pour le parfum mais pas que, il me semble... :siffle:

@ SEM,

ou tout bêtement avec un peu de sel... ou avec quelques filets d'anchois... :wink:

La configuration dans mon profil


J'ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour nous nous rencontrerons. (Mario Lago)
papinova
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1283
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 18 Juil 2017 20:12

La sarriette va sur mes pizzas.
Je la trouve meilleure que l'origan.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 18 Juil 2017 20:44

Sympas les fruits et legumes mais ça file la chiasse :hehe:
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 29124
Inscription Forum: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • online

Message » 18 Juil 2017 22:40

SEM a écrit:Je jardine depuis ma prime jeunesse, et je ne me suis jamais posé la question si c'est rentable...à la limite je m'en fous, et j'ai pas envie de faire ce genre de calcul...ça m'occupe, me rend heureux, je suis en harmonie avec moi-même...le reste, les calculs d'apothicaire...tiens, aujourd'hui, en rentrant, j'ai pris tout simplement un quignon de pain, et je suis allez au jardin et j'ai mangé des tomates cerises, là, directement sur le pied...c'est délicieux, c'est divin, et avec du fric je ne pourrais pas me payer ce plaisir...les tomates achetées, et celles du jardin, c'est pas comparable...pour les pommes de terres, c'est carrément un autre monde...et les salades, les poireaux, le persil, la ciboulette, le chou, les navets, etc...
m'en contrefiche si c'est rentable ou pas...pauvre société d'ailleurs qui ne sait raisonner qu'en termes utilitaires...

C,est ca! faire du jardin que du bonheur a plein de niveaux,bref :wink:
pascal2015
 
Messages: 74
Inscription Forum: 07 Oct 2015 16:56
Localisation: cote de granit rose
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message