Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: FreqResPlot, moumou3, Thierry B et 25 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Vol de colis, on fait quoi?

Message » 22 Avr 2016 13:22

adpcol a écrit:J'ai pas le souvenir d'un barouf
En l'occurrence il(s) sont entrés chez moi en ma présence et le plus chiant c'était de tout reconfigurer le wi-fi,boite mail,mots de passe etc...
juste un peu plus long que de balancer un mail à Amazon 8)

Ouais, donc si je comprend bien, "cépapareil" :ane:
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Avr 2016 13:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Avr 2016 13:31

Nick Cave a écrit:Sinon, pour revenir au débat, non le vol d'un BR n'est pas grave effectivement. Il est d'ailleurs payé par l'utilisateur. Que ce soit les grandes surfaces ou magasins en ligne, elles intègrent toutes le coût des vols (la perte estimée sur l'année) dans la fixation des prix au détail de leurs articles.

Pour les magasins en ligne, il y a aussi les erreurs d'acheminement. Il y a quelques années, il m'est arrivé 2 fois de recevoir des articles commandés par quelqu'un d'autre et l'expéditeur (Amaz..) s'était trompé d'adresse. Une fois c'était un disque de musique classique et la 2eme fois une clé USB 32Go.

Si un simple vol de CD, DVD ou BR vous pourrit la vie alors il faut vous interroger sur votre propre vie et si vous possédez les objets ou si c'est eux qui vous possèdent...Et si vous ne vous laissez pas distraire par l'accessoire au détriment de l'essentiel...Des fois, on se dit que la propriété privée rend fou quand on lit certains commentaires...


Au contraire, il ne faut jamais rien laisser passer. C'est pas parce que j'ai un patrimoine confortable que je dois tolérer de me faire voler de 30€. C'est une question d'état d'esprit. Si tu commences à céder pour 3 sous, au fil du temps tu te laisseras bouffer de plus en plus facilement. Surtout qu'on vit dans un monde globalement pourri.
poilau
 
Messages: 3961
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 22 Avr 2016 13:36

adpcol a écrit:Ou alors que sa femme est tankee comme une boite aux lettres :x
Ou alors il somatise grave entre ray de blue ray et fente de boite aux lettres ... :hein:
D'accord avec juju : consultation obligatoire :grad:


M'étonne pas. Trauma de groupe :).

J'ai les noms de toutes façons, des patients envoyés sur le forum blabla en thérapie par leur praticien :oldy: :ane:
Keron
 
Messages: 20161
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 22 Avr 2016 13:48

Keron a écrit:J'ai eu des vols dans ma boîte aux lettres à l'époque sur Paris.
Cela laisse un traumatisme. J'en ai rêvé pendant des mois que je retrouvais mes colis ouverts ou disparus.

Il ne faut jamais considérer un vol comme un fait divers.

Il y avait quoi dans ces colis pour que ça te traumatise autant de les imaginer ouverts aux yeux de tous ? :hehe:
Ki
 
Messages: 4420
Inscription: 12 Jan 2003 14:55
  • offline

Message » 22 Avr 2016 13:58

Ce n'est pas une question de contenu (des bétas de jeu vidéo envoyées par les auteurs) mais de ressenti pour certains par rapport au viol de ton 'domicile'.

Des spécialistes en parlent mieux que moi.

Notre domicile ne nous donne plus le sentiment de sécurité

Tout d'abord, l'effraction de notre domicile fait voler en éclat une partie de notre sentiment de sécurité.
Notre " chez-nous " était un lieu privé, intime et tout à coup, on s'apercoit que c'était une illusion. C'est comme si notre vision du monde pouvait basculer à cause de ce cambriolage.

Et cela peut être grave.
En effet, le sentiment de sécurité fait partie des besoins vitaux après ceux de boire, de manger, de dormir. S'il n'est pas satisfait, nous nous sentons mal, anxieux, et nous avons des difficultés à nous impliquer dans des projets. Comme la faim qui nous tenaille nous empêche de réfléchir, le sentiment d'insécurité nous empêche de dormir tranquille, de nous sentir en paix et de consacrer notre énergie à nos projets. Cette énergie est en partie engloutie par le stress.

Se faire cambrioler déclenche parfois un sentiment de viol

On constate que le logement est pour certaines personnes comme un prolongement d'elles-mêmes.
Comme si leur enveloppe corporelle s'étendait jusqu'à englober leur maison.
C'est pourquoi un cambriolage peut provoquer des réactions très violentes : " J'ai eu l'impression d'être violée " exprime Nathalie, " ils sont entrés chez moi comme si on forçait mon intimité ".

Ce sont exactement les mêmes termes qui sont parfois utilisés dans les viols : on dit aussi " forcer une femme " pour décrire cet acte criminel, ou " entrer en elle " pour exprimer la pénétration sexuelle, d'où un ressenti exacerbé. Les personnes ne ressentant pas l'extension de leur être à leur logement, ne décrivent pas ce même sentiment.


http://www.e-sante.fr/cambriolage-agres ... alite/1005
Keron
 
Messages: 20161
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:00

Analogeek a écrit:
adpcol a écrit:J'ai pas le souvenir d'un barouf
En l'occurrence il(s) sont entrés chez moi en ma présence et le plus chiant c'était de tout reconfigurer le wi-fi,boite mail,mots de passe etc...
juste un peu plus long que de balancer un mail à Amazon 8)

Ouais, donc si je comprend bien, "cépapareil" :ane:


Pas le souvenir d'avoir ouvert un topic de 16 pages ...si? Ni parléde m'etre fait raser la tete pour partir en croisade ...si?
Pas de topic du reste ...et je fais pas de cauchemars ..
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 19597
Inscription: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:02

Keron a écrit:Ce n'est pas une question de contenu (des bétas de jeu vidéo envoyées par les auteurs) mais de ressenti pour certains par rapport au viol de ton 'domicile'.

Des spécialistes en parlent mieux que moi.

Notre domicile ne nous donne plus le sentiment de sécurité

Tout d'abord, l'effraction de notre domicile fait voler en éclat une partie de notre sentiment de sécurité.
Notre " chez-nous " était un lieu privé, intime et tout à coup, on s'apercoit que c'était une illusion. C'est comme si notre vision du monde pouvait basculer à cause de ce cambriolage.

Et cela peut être grave.
En effet, le sentiment de sécurité fait partie des besoins vitaux après ceux de boire, de manger, de dormir. S'il n'est pas satisfait, nous nous sentons mal, anxieux, et nous avons des difficultés à nous impliquer dans des projets. Comme la faim qui nous tenaille nous empêche de réfléchir, le sentiment d'insécurité nous empêche de dormir tranquille, de nous sentir en paix et de consacrer notre énergie à nos projets. Cette énergie est en partie engloutie par le stress.

Se faire cambrioler déclenche parfois un sentiment de viol

On constate que le logement est pour certaines personnes comme un prolongement d'elles-mêmes.
Comme si leur enveloppe corporelle s'étendait jusqu'à englober leur maison.
C'est pourquoi un cambriolage peut provoquer des réactions très violentes : " J'ai eu l'impression d'être violée " exprime Nathalie, " ils sont entrés chez moi comme si on forçait mon intimité ".

Ce sont exactement les mêmes termes qui sont parfois utilisés dans les viols : on dit aussi " forcer une femme " pour décrire cet acte criminel, ou " entrer en elle " pour exprimer la pénétration sexuelle, d'où un ressenti exacerbé. Les personnes ne ressentant pas l'extension de leur être à leur logement, ne décrivent pas ce même sentiment.


http://www.e-sante.fr/cambriolage-agres ... alite/1005


Tu vis dans ta boite aux lettres ?
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 19597
Inscription: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:06

Keron a écrit:Ce n'est pas une question de contenu (des bétas de jeu vidéo envoyées par les auteurs) mais de ressenti pour certains par rapport au viol de ton 'domicile'.

Des spécialistes en parlent mieux que moi.

Notre domicile ne nous donne plus le sentiment de sécurité

Tout d'abord, l'effraction de notre domicile fait voler en éclat une partie de notre sentiment de sécurité.
Notre " chez-nous " était un lieu privé, intime et tout à coup, on s'apercoit que c'était une illusion. C'est comme si notre vision du monde pouvait basculer à cause de ce cambriolage.

Et cela peut être grave.
En effet, le sentiment de sécurité fait partie des besoins vitaux après ceux de boire, de manger, de dormir. S'il n'est pas satisfait, nous nous sentons mal, anxieux, et nous avons des difficultés à nous impliquer dans des projets. Comme la faim qui nous tenaille nous empêche de réfléchir, le sentiment d'insécurité nous empêche de dormir tranquille, de nous sentir en paix et de consacrer notre énergie à nos projets. Cette énergie est en partie engloutie par le stress.

Se faire cambrioler déclenche parfois un sentiment de viol

On constate que le logement est pour certaines personnes comme un prolongement d'elles-mêmes.
Comme si leur enveloppe corporelle s'étendait jusqu'à englober leur maison.
C'est pourquoi un cambriolage peut provoquer des réactions très violentes : " J'ai eu l'impression d'être violée " exprime Nathalie, " ils sont entrés chez moi comme si on forçait mon intimité ".

Ce sont exactement les mêmes termes qui sont parfois utilisés dans les viols : on dit aussi " forcer une femme " pour décrire cet acte criminel, ou " entrer en elle " pour exprimer la pénétration sexuelle, d'où un ressenti exacerbé. Les personnes ne ressentant pas l'extension de leur être à leur logement, ne décrivent pas ce même sentiment.


http://www.e-sante.fr/cambriolage-agres ... alite/1005


Image
jujulolo
 
Messages: 22783
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:08

adpcol a écrit:
Analogeek a écrit:Ouais, donc si je comprend bien, "cépapareil" :ane:


Pas le souvenir d'avoir ouvert un topic de 16 pages ...si? Ni parléde m'etre fait raser la tete pour partir en croisade ...si?
Pas de topic du reste ...et je fais pas de cauchemars ..

je me rase la tête parce que je porte mes cheveux comme ça, c'est pas "à cause de".
mais t'as raison, je me demande pourquoi j'ai ouvert un topic, vous considérez le vol comme normal :lol:
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:09

poilau a écrit:
Nick Cave a écrit:Sinon, pour revenir au débat, non le vol d'un BR n'est pas grave effectivement. Il est d'ailleurs payé par l'utilisateur. Que ce soit les grandes surfaces ou magasins en ligne, elles intègrent toutes le coût des vols (la perte estimée sur l'année) dans la fixation des prix au détail de leurs articles.

Pour les magasins en ligne, il y a aussi les erreurs d'acheminement. Il y a quelques années, il m'est arrivé 2 fois de recevoir des articles commandés par quelqu'un d'autre et l'expéditeur (Amaz..) s'était trompé d'adresse. Une fois c'était un disque de musique classique et la 2eme fois une clé USB 32Go.

Si un simple vol de CD, DVD ou BR vous pourrit la vie alors il faut vous interroger sur votre propre vie et si vous possédez les objets ou si c'est eux qui vous possèdent...Et si vous ne vous laissez pas distraire par l'accessoire au détriment de l'essentiel...Des fois, on se dit que la propriété privée rend fou quand on lit certains commentaires...


Au contraire, il ne faut jamais rien laisser passer. C'est pas parce que j'ai un patrimoine confortable que je dois tolérer de me faire voler de 30€. C'est une question d'état d'esprit. Si tu commences à céder pour 3 sous, au fil du temps tu te laisseras bouffer de plus en plus facilement. Surtout qu'on vit dans un monde globalement pourri.

voilà.
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:10

Entre ça et en faire une caisse !
Et le perlin de lyon qui assimile la boite aux lettres au viol de l'intimite de maman !
Arretez vos amalgames
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 19597
Inscription: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:11

Keron a écrit:Ce n'est pas une question de contenu (des bétas de jeu vidéo envoyées par les auteurs) mais de ressenti pour certains par rapport au viol de ton 'domicile'.

Des spécialistes en parlent mieux que moi.

Notre domicile ne nous donne plus le sentiment de sécurité

Tout d'abord, l'effraction de notre domicile fait voler en éclat une partie de notre sentiment de sécurité.
Notre " chez-nous " était un lieu privé, intime et tout à coup, on s'apercoit que c'était une illusion. C'est comme si notre vision du monde pouvait basculer à cause de ce cambriolage.

Et cela peut être grave.
En effet, le sentiment de sécurité fait partie des besoins vitaux après ceux de boire, de manger, de dormir. S'il n'est pas satisfait, nous nous sentons mal, anxieux, et nous avons des difficultés à nous impliquer dans des projets. Comme la faim qui nous tenaille nous empêche de réfléchir, le sentiment d'insécurité nous empêche de dormir tranquille, de nous sentir en paix et de consacrer notre énergie à nos projets. Cette énergie est en partie engloutie par le stress.

Se faire cambrioler déclenche parfois un sentiment de viol

On constate que le logement est pour certaines personnes comme un prolongement d'elles-mêmes.
Comme si leur enveloppe corporelle s'étendait jusqu'à englober leur maison.
C'est pourquoi un cambriolage peut provoquer des réactions très violentes : " J'ai eu l'impression d'être violée " exprime Nathalie, " ils sont entrés chez moi comme si on forçait mon intimité ".

Ce sont exactement les mêmes termes qui sont parfois utilisés dans les viols : on dit aussi " forcer une femme " pour décrire cet acte criminel, ou " entrer en elle " pour exprimer la pénétration sexuelle, d'où un ressenti exacerbé. Les personnes ne ressentant pas l'extension de leur être à leur logement, ne décrivent pas ce même sentiment.


http://www.e-sante.fr/cambriolage-agres ... alite/1005


Et donc ta boite à lettres est le prolongement de toi même ...
Ki
 
Messages: 4420
Inscription: 12 Jan 2003 14:55
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:12

Analogeek a écrit:
adpcol a écrit:
Pas le souvenir d'avoir ouvert un topic de 16 pages ...si? Ni parléde m'etre fait raser la tete pour partir en croisade ...si?
Pas de topic du reste ...et je fais pas de cauchemars ..

je me rase la tête parce que je porte mes cheveux comme ça, c'est pas "à cause de".
mais t'as raison, je me demande pourquoi j'ai ouvert un topic, vous considérez le vol comme normal :lol:


Ne retourne pas le sujet Analo, Phil s'est très bien exprimé, ne te fais pas plus idiot que tu es :zen:

Personne ne trouve le vol normal, mais personne (hormis toi) n'estime que le vol d'un BR mérite la mort ...par contre le trafic de beuh, mérite bien la zonzon, voir un retour pays d'origine si non français (my POV)

A+
Velvet
Velvet
 
Messages: 1429
Inscription: 19 Fév 2003 1:14
Localisation: Le bonheur est dans le pré...
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:17

adpcol a écrit:Entre ça et en faire une caisse !
Et le perlin de lyon qui assimile la boite aux lettres au viol de l'intimite de maman !
Arretez vos amalgames

oui oui, pas d'amalgames, c'est nauséabond, et ça rappelle les années 30 :ohmg:
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 22 Avr 2016 14:19

Velvet a écrit:
Analogeek a écrit:je me rase la tête parce que je porte mes cheveux comme ça, c'est pas "à cause de".
mais t'as raison, je me demande pourquoi j'ai ouvert un topic, vous considérez le vol comme normal :lol:


Ne retourne pas le sujet Analo, Phil s'est très bien exprimé, ne te fais pas plus idiot que tu es :zen:

Personne ne trouve le vol normal, mais personne (hormis toi) n'estime que le vol d'un BR mérite la mort ...par contre le trafic de beuh, mérite bien la zonzon, voir un retour pays d'origine si non français (my POV)

A+
Velvet

ben si, du moment que c'est "remboursé", certains trouvent le vol "pas grave". Je me dis que donc, si j'en venais un jour à brûler leur baraque, comme ils seraient remboursés par leur assurance, ils trouveraient cela aussi "pas grave".
ou alors ils sont d'une sacré mauvaise foi, et que tant qu'ils ne sont pas touchés personnellement, RAP...
Analogeek
 
Messages: 1182
Inscription: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message