Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: 0live, nitrox, ok3d, picojojo, pierrepauljack, sle et 53 invités

câbles casque !!!

Message » 21 Sep 2019 8:19

ajr a écrit:ceux qui préfèrent que ne soit évoquée que ce qu'ils ressentent.

Personne ne conteste le ressenti, mais aller chercher une explication technique sans démonstration scientifique, c'est, comment dire, "spéculatif", voire de la SF. Les premiers écrivains du genre ont été des vendeurs de matériels "ésotériques" et cela perdure des dizaines d'années après, colportés par tout ceux qui se croient "spécialistes", "experts" ou qui doivent justifier à leurs propres yeux, de "l'arnaque" qu'ils ont subis ! :zen:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2930
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Sep 2019 8:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Sep 2019 15:23



Aaah, merci beaucoup René, génial, j’ai ma réponse (et ça me suffit) :D

@tous : Je ne cherche pas nécessairement d’explication hi-fiste ou « musicale » ou à créer une quelconque polémique supplémentaire (d’ailleurs j’ai horreur des conflits d’égos). Par contre je trouve très intéressant de comprendre comment tout cela fonctionne. Tout simplement. Et aussi, à côté de ça, de ne pas faire dorénavant des achats compulsifs ou en me reposant strictement sur ce qu’en disent les autres. Oui-oui il faut faire des tests à l’oreille et en aveugle. Et oui-oui aussi suivant un protocole le plus scientifique possible. Enfin ne pas se ruiner pour des accessoires qui ne sont peut-être pas l’essentiel de notre existence ; c’est ma philosophie perso … acquise.
VLCineaste
 
Messages: 78
Inscription Forum: 14 Oct 2016 18:22
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 21 Sep 2019 19:18

VLCineaste a écrit:Je ne sais pas où poser ma question, ni comment créer un nouveau « fil » et je n’ai bien sûr rien trouvé dans le forum à ce sujet et c’est trop la jungle dans la Webosphère :

Circulation électrique dans un câble ? La circulation du message électrique dans un brin de cuivre ??? Est-ce que le message électrique transite en surface du brin de cuivre ou dans la masse du brin (en son cœur) ou les deux ? Dans mon souvenir c’était en surface, mais j’ai un gros doute sur la qualité de mon souvenir tout d’un coup :ane: . Peut-être que la nuance est que ce serait en surface que les fréquences les plus importantes pour le message sonore transiteraient ? Merci d’avance !!!


le problème en fait c'est que bien sûr on sait voir qu'il y a des différences dans la circulation du courant dans les câbles pour un signal audio, un câble se mesure et ils sont très clairement différents l'un par rapport à l'autre.. mais l'effet de peau que tu décris ne concerne que des fréquences tout à fait en dehors du spectre audible.. donc hors propos. La seule influence que pourrait avoir un câble dans le rendu c'est sur sa resistivité, et cette différence serait audible logiquement que sur des casques dont la courbe d'impédance est délicate ( et très subtilement audible ).. pour le reste, si il y a des différences elles demeurent inexplicables techniquement, donc soit du domaine fantasmé, soit du domaine encore inconnu de la science, ce qui est une possibilité. Ces différences techniques sont du domaine du plus que subtil. Reste toute la partie psychoacoustique que l'on connait.

Donc en gros pour résumer, soit on choisi une approche pragmatique, et on considère que les différences que l'on peut entendre sont explicables, le choix est donc purement technique et reste à la marge, soit on choisit une approche tout à fait hasardeuse basée sur notre unique ressenti. C'est possible, respectable, mais très complexe et surtout à mon sens vecteur de doute et de prise de tête. L'essentiel reste avant tout d'écouter de la musique, il y a déjà bien des paramètres sur lesquels on peut douter, par exemple le rendu de nos chers transducteurs, qui si on devait établir une échelle semblable sont de l'ordre du mammouth là où le câble est de l'ordre de la fourmi ( et encore je sous-estime ). Evacuons le faux-problème des câbles à ce que l'on connait techniquement, leur impédance, il faut qu'elle soit conforme. Le reste ne nous y attardons pas. Ca reste bien entendu mon conseil, chacun fait bien ce qu'il veut. Mais en tous cas mes disques sont enregistrés avec du câble à 6 euros le mètre ( Grimm TPR ) monté neutrik HDG pour la fiabilité. Et je suis pas le seul dans ce cas de figure, pour enregistrer un orchestre symphonique il y a des centaines de mètres de câble.. donc le choix est vite fait, car même à 100 euros le mètre aucun studio n'investirait la dedans. Ce que vous entendez a donc transité par des câbles à 6 euros le mètre dans l'immense majorité des cas. On peut appliquer le même raisonnement pour les câbles secteurs. Des dizaines de metres de câble EDF de base contre 1 mètre très cher ?

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 21 Sep 2019 21:45

N'oublions pas des fabricants de câbles qui introduisent des éléments techniques pour orienter le résultat et donc avec une modification du signal donnant un résultat "plaisant", complété par un discours "psychologique" en direction du client.
Ceci explique en partie les constats de différences audibles et l'approche "audiophile" des vendeurs et des acheteurs.
On peut bien sur se contenter d'éléments techniques "neutres", mais l'apport de distorsions ou autres altérations du signal peut apporter un ressenti plus "euphonique".
D'ailleurs, la diversité des casques appréciés prouvent que nous aimons les imperfections de ceux-ci ! :zen:

Vive l'optimisation par l'altération ! :ko: :ane:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2930
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 21 Sep 2019 23:32

(…) mais l'effet de peau que tu décris ne concerne que des fréquences tout à fait en dehors du spectre audible.. donc hors propos. La seule influence que pourrait avoir un câble dans le rendu c'est sur sa resistivité, et cette différence serait audible logiquement que sur des casques dont la courbe d'impédance est délicate ( et très subtilement audible ) (…) Donc en gros pour résumer, soit on choisi une approche pragmatique, et on considère que les différences que l'on peut entendre sont explicables, le choix est donc purement technique et reste à la marge, soit on choisit une approche tout à fait hasardeuse basée sur notre unique ressenti. C'est possible, respectable, mais très complexe et surtout à mon sens vecteur de doute et de prise de tête. L'essentiel reste avant tout d'écouter de la musique, il y a déjà bien des paramètres sur lesquels on peut douter, par exemple le rendu de nos chers transducteurs, (…)


Tout à fait Julien. Tu m’as apporté des informations techniques qui me permettent justement, outre le fait de corriger mon embrouille mémorielle (je confondais transit de l’information sonore qui se fait au cœur du brin avec les éléments perturbateurs en surface du brin qui ne concernent que des cas très particuliers : câble secteur alternatif ? liaison horloge numérique / anti-jitter ? peu importe … puisque je me questionne au sujet de câbles analogiques … donc aussi : l’argenture des brins de cuivre n’est là que pour les protéger de l’oxydation), de supprimer tout un pan des possibles (dépenses inutiles) concernant les options de câbles. D’ailleurs j’envisage moi aussi de plus en plus de me fabriquer mon câble de casque (je vais cependant attendre d’investir dans un futur ampli-dac sérieux pour se faire … d’ici un à deux ans).

(…)Evacuons le faux-problème des câbles à ce que l'on connait techniquement, leur impédance, il faut qu'elle soit conforme.(…)

Il y a quand même une marge de manœuvre non ? À partir du moment où nous achetons des brins conçus pour assembler un câble de casque, si on utilise plus ou moins de brins avec une section plus ou moins grande, et une longueur plus ou moins importante, on va faire varier l’impédance, mais pas au point de rendre inutilisable ce câble ?

(…) Mais en tous cas mes disques sont enregistrés avec du câble à 6 euros le mètre ( Grimm TPR ) monté neutrik HDG pour la fiabilité.(…)

Oui mais tes micros ne sont pas des modèles à 6 euros ;) C’est surtout eux qui font la qualité de l’enregistrement (et ta mise en place, les éventuels traitements acoustiques, le support d’enregistrement, etc.).
Et puis même à 6 euros, tu n’utilises pas non plus n’importe quoi.

Le moment venu, lorsque je fabriquerai mon propre câble de casque je le proposerai en test à la team HCFR et donc à toi aussi, sans rien dire de sa conception ;) … si ce n’est bien sûr le matériel qu’il raccordera et c’est sûrement ce couple qui vous intéressera le plus de tester : probablement une évo de mes écouteurs Erdre Audio (puisqu’ils acceptent, et l’ont déjà fait, de réaliser des modèles sur-mesure au niveau des transducteurs et des filtres … rien de farfelu, mais c’est un peu plus coûteux évidemment) sur un RME ADI-2 … N’ayant pas de chaîne hi-fi je peux me lâcher un peu ailleurs.
Dernière édition par VLCineaste le 23 Sep 2019 1:04, édité 1 fois.
VLCineaste
 
Messages: 78
Inscription Forum: 14 Oct 2016 18:22
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 22 Sep 2019 10:59

Oui mais tes micros ne sont pas des modèles à 6 euros


bien entendu non. Ils sont en miroir l'équivalent des transducteurs, c'est à dire fondamentaux.

Il y a quand une marge de manœuvre non ?


Si c'est un câble conçu pour véhiculer un signal audio analogique et qu'on a une longueur courte par de souci. L'impédance sera importante pour un câble numérique à hautes fréquences ( 75 ohms ou 110 ohms selon le type ), ou pour des très grandes longueurs de câbles ( effet d'attenuation ) . Pour les casques Je recommande celui-ci ELECAUDIO FC105T, car il est très souple et facilement travaillable. Les résultats sont impeccables. Mais bien d'autres références feront parfaitement l'affaire. En câble audio, le câble tout seul ne veut rien dire, c'est l'usage qu'on en fait ( type de signal transmis et surtout appareils reliés ) qui va déterminer si il est important de s'y pencher ou pas.. dans une liaison ampli-casque -> casque on est dans un cas de figure basse-impédance de sortie -> impédance sensiblement plus élevée et parfois chahutée du casque. C'est très différent d'une liaison normalisée numérique par exemple. De même qu'une liaison niveau ligne basse tension est plus sensible qu'une liaison en sortie d'ampli.

lis ça c'est très instructif et Philippe Labroue est un excellent ingé-son ( ça parle dans le sens micro -> préampli, mais c'est le même principe inversé pour les casques ). :

http://www.perchman.com/phorum/read.php?f=3&i=4087&t=3983

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5511
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 23 Sep 2019 1:15

Super, merci pour les explications, les références et les liens :D
VLCineaste
 
Messages: 78
Inscription Forum: 14 Oct 2016 18:22
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 23 Sep 2019 14:49

:idee: Ne pourrions-nous pas ajouter en préambule technique quelques fondamentaux et liens en première page de ce fil fort utile ?

Et de la même façon en préambule musical regrouper des marques et/ou des gammes en fonction du type de signature recherché ?
(exemples : groupe plutôt basseux, groupe plutôt neutre, groupe plutôt analytique, groupe plutôt 3D)

Exemples pour la compréhension technologique (en espérant ne pas faire de doublons ou HS) :
Câbles audio pour home studios : le guide ultime (E-Home Recording Studio - français)
https://fr.ehomerecordingstudio.com/types-cables-audio/
Symétrique Asymétrique : comprendre la différence pour vos câbles de home-studio (Activstudio.fr) (et les connecteurs XLR/Jack)
https://www.activstudio.fr/symetrique-asymetrique/
Connectique > Symétrique/asymétrique (SONELEC-MUSIQUE.COM) (pour aller plus loin)
https://sonelec-musique.com/connectique ... rique.html

MERCI :ohmg:
VLCineaste
 
Messages: 78
Inscription Forum: 14 Oct 2016 18:22
Localisation: Nantes
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires