Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: flht, indien29, jeoffrey59, qitof, Rags, Recital-Audio, Rusty 09, Schmilblick91 et 56 invités

Toutes les enceintes HiFi

Enceintes Aequo Audio : du grave... et de la finesse !

Message » 26 Jan 2020 9:37

Bonjour,

Je lance un sujet sur la marque Hollandaise Aequo Audio (lancée en 2012), récemment importée en France, et plus particulièrement sur le modèle Stilla, qui vient de remplacer mes Verity Audio Fidelio.

Je voulais monter en gamme par rapport à mes anciennes enceintes, mais aussi explorer davantage les fréquences graves, tout en restant dans un encombrement raisonnable, car mes écoutes se font dans une pièce à vivre (table du séjour au milieu de la pièce, certains vont crier à l'hérésie...!), plutôt grande (30 m2), mais avec peu de degrés de liberté vis à vis du placement des enceintes.

J'étais réticent à l'ajout d'un caisson de grave à mon installation, et puis aussi je considérais qu'après près de 20 ans de bons et "fidèles" services, mes Fidelio pouvaient passer la main... Je suis d'abord allé voir du côté des enceintes actuelles de la gamme Verity Audio, mais les modèles des gammes au dessus de mes anciennes Fidelio étaient clairement plus encombrantes.

J'ai aussi écouté les Magico A3, mais je n'ai pas été vraiment convaincu. En revanche, les Boenicke W8, que j'ai pu essayer chez moi pendant quelques jours, m'avaient fait une très bonne impression (elles descendaient plus bas dans le grave que mes Fidelio, alors qu'elles sont minuscules à côté...). J'aurais bien eu envie d'écouter le modèle supérieur W11, mais je n'en ai malheureusement pas eu l'occasion...

Et puis l'ancien importateur de Verity Audio m'avait parlé de la marque Aequo Audio, que je ne connaissais absolument pas, et dont les enceintes étaient à la fois compactes et avaient une bande passante très étendue, mais malheureusement à l'époque, il n'y avait pas de revendeur en région parisienne...

Et après avoir patienté plusieurs mois, j'ai finalement pu écouter les Stilla, grâce au revendeur des Boenicke (Connectica Musica), qui les a inscrite l'été dernier à son catalogue. Je les ai écoutées à plusieurs reprises, notamment avec mes électroniques, et puis ma femme (qui joue du violoncelle et du piano) a également participé à une session d'écoute, tout cela afin d'être bien persuadé que c'était les enceintes qu'il nous fallait.

J'ai quand même pas mal hésité, étant donné le tarif (18 000 Euros) et le fait qu'il n'était pas possible de les avoir en prêt pour une écoute à domicile. Puis j'ai finalement décidé de franchir le pas... Et après un peu plus de 2 mois d'attente (les enceintes sont fabriquées sur commande), elles sont enfin arrivées !

Stilla1.jpg
La Stilla sous tous les angles


Salon1.jpg
Les enceintes en situation, dans mon salon


Salon2.jpg
Vue de côté d'une des 2 enceintes

L'enceinte Stilla est un modèle hybride (tout comme le modèle au-dessus Ensis), avec :
- pour le grave 2 HP de 18 cm par enceinte, disposés à 45° l'un par rapport à l'autre, amplifiés chacun par une unité de puissance NCore de 250 W, testés sur système de mesures Klippel, et filtrés à 100 Hz, par un filtre passe-bas de second ordre,
- pour le medium 1 HP de 13 cm, développé en collaboration avec l'entreprise danoise de la famille Skaaning (à l'origine de la marque Scan-Speak), filtré uniquement dans le haut, à 2kHz (par un filtre passe-bas de premier ordre, atténué à 6dB/octave),
- pour l'aigu 1 tweeter à dôme textile souple de 25mm, surmonté d'une lentille acoustique EHDL (Enhanced Horizontal Dispersion Lens), propre à la marque, afin de minimiser la directivité, ouvrir l'angle de diffusion sonore et lutter contre les réflexions sur le sol et le plafond.

Stilla5.jpg
Les 3 HP utilisés dans la Stilla (normalement camouflés par la grille inamovible)


Les principales spécificités de ces enceintes (outre leur fonctionnement hybride) sont les suivantes :
- caisse en pierre de synthèse thermoformée, de forme elliptique pour éviter les résonnances de coffret, séparée en 2 parties (grave et medium-aigu),

Factory1.jpg
Vue de l'atelier de fabrication des Stilla, dans les locaux d'Aequo Audio


Factory2.jpg
Autre vue de l'atelier, avec machine à découpage numérique


- baffle très fin (16 cm de large !) avec grille (inamovible) sur toute la hauteur de l'enceinte, dans un nouveau matériau absorbant pour éviter les effets de bords parasites,
- voie grave bass-reflex avec évent pavillonaire de section rectangulaire situé en bas de l'enceinte, accordé à 20 Hz, et chargé par une cavité remontant jusqu'en haut du caisson inférieur,

Haut.jpg
Schéma en coupe de l'enceinte


- 2 réglages possibles pour la voie grave, permettant de s'adapter à la taille de la pièce (réglage jouant sur l'extension du registre grave) et à la position de l'enceinte dans la pièce (réglage jouant sur l'intensité du grave par rapport au reste du spectre), sachant que ces réglages agissent dans le domaine analogique (pas de DSP dans ces enceintes), et sont indépendants pour chaque enceinte (ce qui permet de gérer d'éventuelles asymétries de la pièce d'écoute),

ARPEC_bis.jpg
Les 2 réglages du registre grave, situés en haut de l'enceinte


ARPEC.jpg
L'action (schématique) des 2 réglages sur la courbe de réponse de l'enceinte dans le grave


Stilla9.png
Quelques exemples de courbes de réponse, selon différents réglages du registre grave


- le fait que le HP médium ne soit pas filtré dans le bas signifie que chaque enceinte peut en fait être considérée comme une 2 voies (partie haute), avec un caisson de grave (amplifié) posé en dessous, les 2 parties étant bien entendu optimisées pour fonctionner ensemble, ce qui de mon point de vue est préférable à l'utilisation d'un caisson indépendant de l'enceinte,
- enceinte reliée par des charnières sur roulement anti-vibrations à un pied en aluminium/pierre artificielle, avec tout le poids de l'enceinte reposant sur une extrémité sphérique pour filtrer les vibrations et les mouvements latéraux de l'enceinte, et possibilité de régler l'inclinaison de l'enceinte pour s'adapter à la hauteur habituelle de la position d'écoute.

Pied.jpg
Schéma du pied de l'enceinte


Stilla6.jpg
Le pied de l'enceinte avant montage


Stilla4.jpg
Vue arrière du pied de l'enceinte


Venons en maintenant à l'écoute...

Je dois avouer qu'en sortie de carton (et après montage, ce qui n'est pas une mince affaire...), ce n'était pas le grand enthousiasme : oui c'était clairement plus étendu dans le grave, mais sur les critères de relief, de finesse de restitution, d'aération, je ne ressentais pas une différence significative avec mes Fidelio... Ca ne voulait pas dire qu'elles sonnaient mal, loin de là, mais bon, j'espèrais quand même beaucoup mieux !

Et puis, au bout de quelques heures, beaucoup de choses ont changé : les timbres se sont enrichis, l'ampleur de la scène sonore s'est développée, la lisibilité des fréquences basses s'est affermie... Bref, que du bonheur !
Et le soir en arrivant, ma femme (qui n'est pas audiophile pour 2 sous, mais qui sait comment doivent sonner les instruments en musique de chambre ou dans un orchestre), a reconnu qu'il y avait une nette amélioration par rapport à nos anciennes enceintes : on entendait une multitude de détails, on différenciait beaucoup mieux les pupitres, on entendait vraiment les traits des contrebasses, c'était presque déstabilisant pour elle, car elle n'avait pas l'habitude d'avoir "autant de choses à écouter" ! Je lui ai demandé : "- Mais ça te fait pas ça quand on va au concert ?" "- Ah ben si en fait...!". C'était un sacré compliment pour ces enceintes, à la taille plutôt fine, mais qui peuvent rivaliser avec des beaucoup plus imposantes...

Les jours suivants, les choses se sont encore améliorées, mais de manière moins spectaculaire. Le revendeur m'a parlé d'une cinquantaine d'heure de rodage pour approcher du maximum que l'enceinte peut offrir...

Ce qui est aussi remarquable avec ces enceintes, c'est leur universalité : elles sonnent bien sur tous les genres de musique, et également à tous les niveaux sonores : même à bas niveau, on ressent quand même le gain dans le grave, et les détails de la restitution restent présents. Et si on pousse le volume à niveau réaliste, on ne ressent aucune agressivité, ça envoie du lourd tout en gardant une grande finesse, sans fatigue auditive.

En bref, je ne regrette pas du tout mon choix ! Me voilà reparti pour 20 ans...

Pour l'instant, Aequo Audio n'a que 2 enceintes à son catalogue : la Stilla (sortie en 2018) et l'Ensis (sortie en 2016), d'un tarif encore plus élevé que la Stilla, avec une ligne plus originale, en forme de note de musique, mais toujours amplifiée dans le grave, avec cette fois un seul HP, de 25cm, orienté sur le côté.

Specs.jpg
Comparaison des caractéristiques des modèles Stilla et Ensis


Ensis.jpg
Les enceines Ensis


Leur prochaine enceinte, nommée Adamantis, sera plus traditionnelle (pas d'amplification), et plus encombrante, mais à un tarif moins élevé que les Stilla.

Pour finir, voici quelques uns des CDs de test que j'ai utilisés pour évaluer ces enceintes :
- Concerto n°2 pour piano de Rachmaninov, 2ème mvt (SACD RCA, Van Cliburn au piano, Fritz Reiner à la direction, Chicago Symphony Orchestra) : un enregistrement pas tout jeune (1958), mais bien mis en valeur par le format SACD,
- Samson et Dalila de Saint-Saëns, Op.47, Acte 2 Scène 3 "Mon coeur s'ouvre à ta voix" (CD Erato, Placido Domingo/Waltraud Meier, Myung-Whun Chung à la direction, Choeurs et Orchestre de l'Opéra Bastille) : à niveau réaliste, les voix sont superbes, l'équilibre avec l'orchestre remarquable,
- The Choice of Hercules, oratorio de Haendel, "Yet, can I hear that dulcet lay" (CD Hyperion, Robin Blaze, Robert King à la direction, Choeurs et Orchestre The King's Consort)
- Sonate pour violoncelle et continuo n°5 de Vivaldi (CD Accent, Roel Dieltiens, Richte van der Meer, Anthony Woodrow) : un grand classique de la NRDS, quelle émotion avec les Stilla sur ce disque parfaitement enregistré
- Eric Truffaz, Sly Johnson : "Come Together" (CD "Paris", EMI)
- David Munyon : "Four Wild Horses" (SACD "Closer to the Music, Vol. 2", Stockfisch records)
- Joel Grare : "Nihavent" (CD "Paris - Istanbul - Shanghai", Alpha)
- Eric Bibb : "Needed Time" (SACD "Spirit & The Blues", Opus 3)
- David Grisman Quintet : "Nature Boy" (CD "Dawganova", Acoustic Disc)
- Jennifer Warnes : "Way Down Deep" (CD "Audio's Audiophile, Vol. 7: Bass Fire", Audio)
- Slam Stewart, Major Holley (CD "Two Big Mice", Black & Blue)
- Bob Brozman : "La Vie En Rose" (CD "Slide A Go-Go", Sky Ranch)
- Joe Weed : "Apache" (SACD "Vultures", Top Music International)
- Amon Tobin : "Journeyman" (CD "ISAM", Ninja Tune)
- Happy Rhodes : "Many Worlds Are Born Tonight" (CD "Many Worlds Are Born Tonight", Samson Music)
- Yello : "Kiss the Cloud" (CD "Toy", Polydor)
- The Avener : "Celestial Blues [The Avener Rework]" (CD "The Wanderings of the Avener", Universal)
- Kruder & Dorfmeister : "Heroes" (CD "The K&D Sessions", !K7)
- Nicolas Jaar : "Problems with the Sun" / "Space is Only Noise if You Can See" (CD "Space Is Only Noise", Circus Company)

La configuration dans mon profil


PC Silencieux / Câble filtre USB Totaldac / DAC Denafrips Terminator / Câble XLR Gulliver / Préampli AVM OVATION PA8.2 / Câble XLR Vovox Sonorus Direct S (7,5m) / Ampli Accustic Arts AMP I / Câble HP Accustic Arts / Enceintes Aequo Audio Stilla
ROTH Olivier
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 275
Inscription: 19 Jan 2007 9:07
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Jan 2020 9:37

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Jan 2020 10:21

Merci pour ce riche CR. Ça donne envie de s’intéresser à cette marque :bravo:
CaptainFLM
 
Messages: 282
Inscription: 05 Nov 2017 21:55
Localisation: Reims
  • offline

Message » 26 Jan 2020 10:53

Merci pour ce retour complet et detaillé. Tu vas te regaler :bravo:

La construction est belle et complexe, les materiaux sortent de l’ordinaire ce qui justifie le coût.

Gil
gil2b
 
Messages: 17966
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • online

Message » 26 Jan 2020 21:02

Quelques infos complémentaires...

Le site du fabricant :
https://www.aequoaudio.com/

Le site de l'importateur en France :
http://www.prestige-audio-diffusion.fr/
Son site n'est pas à jour, mais au moins ça permet de le contacter (il est basé dans le Sud de la France, du côté de Toulouse).

Le site du revendeur sur Paris (l'écoute se fait en banlieue parisienne, cependant pas dans les locaux parisiens de Connectica Musica) :
http://www.connecticamusica.audio/

Quelques bancs d'essais, récompenses et articles sur les Stilla :
https://6moons.com/audioreviews2/aequo2/1.html
https://www.monoandstereo.com/2019/10/aequo-audio-stilla-speakers-review.html
https://www.monoandstereo.com/p/best-of-2019.html
https://on-mag.fr/index.php/topaudio/actualites-news/17847-aequo-audio-stilla-une-enceinte-hifi-de-luxe-personnalisable-et-conviviale

La Stilla est également disponible en version "Full Active", avec un module NCore supplémentaire de 100W pour les voies Medium-Aigu, ce qui permet de se passer complètement d'amplificateur...

La configuration dans mon profil


PC Silencieux / Câble filtre USB Totaldac / DAC Denafrips Terminator / Câble XLR Gulliver / Préampli AVM OVATION PA8.2 / Câble XLR Vovox Sonorus Direct S (7,5m) / Ampli Accustic Arts AMP I / Câble HP Accustic Arts / Enceintes Aequo Audio Stilla
ROTH Olivier
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 275
Inscription: 19 Jan 2007 9:07
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Jan 2020 23:01

Bonjour,
Merci pour ce ce détaillé.

L'objet noir entre les 2 enceintes, c'est une table, c'est ça ?
frmiket
 
Messages: 1631
Inscription: 08 Oct 2004 15:43
Localisation: Yvelines (78)
  • offline

Message » 28 Jan 2020 0:12

frmiket a écrit:L'objet noir entre les 2 enceintes, c'est une table, c'est ça ?

Oui en effet, c'est la table du séjour...

La configuration dans mon profil


PC Silencieux / Câble filtre USB Totaldac / DAC Denafrips Terminator / Câble XLR Gulliver / Préampli AVM OVATION PA8.2 / Câble XLR Vovox Sonorus Direct S (7,5m) / Ampli Accustic Arts AMP I / Câble HP Accustic Arts / Enceintes Aequo Audio Stilla
ROTH Olivier
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 275
Inscription: 19 Jan 2007 9:07
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Jan 2020 22:59

Merci , d'abord , pour ce cr , assez précis , et donnant les références des disques .

Evidemment , je n'ai aucune opinion sur cette marque et sur la qualité de ses produits , que très peu connaissent en France , je pense .

On sent une réflexion sur les formes , la technologie . Les enceintes sont galbées , belles .


Mais vous êtes sur un forum audiophile d'un certain niveau et il est donc normal qu'on vous interroge sans complaisance .


Le prix de 18 000 € ? Je ne sais pas : il est certes élevé même si le grave est amplifié . De toute façon , c'est tout le hdg , français ou étranger , qui est devenu bien trop cher ...

Le fabricant annonce que le 14 Hz :o est atteint : c'est étonnant , avec seulement deux hps grave de diamètre moyen et une charge peu importante .

Vous dites que ce sont vos prochaines enceintes pour les 20 ans à venir . Je veux bien et je vous le souhaite , mais prudence . Car certains se sont lassés de leurs enceintes au bout de quelques mois seulement .

Quelle sera la pérennité de cette marque très audiophile ?
Est-ce que cette marque existera encore dans dix ans ?
Une amplification est embarquée : c'est une bonne solution , dans l'absolu , mais s'il faut la réparer ?
Est-ce que l'importateur et donc le SAV seront stables ?

Votre cr est enthousiaste , c'est bien compréhensible : l 'attrait de la nouveauté . Moi aussi , je criais au miracle à chaque nouvelle paire d'enceintes : cela énervait mon épouse !

Mais vous savez bien qu'absolument toutes les enceintes ont des défauts , même celles coûtant entre 100 000 à 500 000 € la paire et davantage .
Ces défauts et limites n'apparaissent qu'au bout de quelques mois , une fois passée la période de lune de miel :mdr: . Les miennes en ont : je les connais et les accepte .
Il serait donc intéressant de revenir vers nous , dans six mois ou un an , pour partager vos nouvelles impressions .

Je dis cela aussi parce que , ici-même , certains forumeurs ont longuement vanté une marque , l'ont lancé , créé un post ...avant de passer à une autre marque ! Mais ils ont suscité des décisions d'achat , avant ...

La photo montrant la grande table noire entre les enceintes et le point d'écoute supposé me gêne considérablement , je ne peux pas le cacher

Pour ma part , je ne pourrais absolument pas , psychologiquement et visuellement , écouter de la musique dans ces conditions , " derrière la table " . Je n'ai une pièce dédiée que depuis dix ans mais , dans les pièces de vie précédentes , partagées avec ma famille , je n'ai jamais eu à subir un tel obstacle entre moi et les enceintes ...

D'autre part , un tel meuble , en plein dans l'espace sonore " naturel " du système , va inévitablement troubler beaucoup de choses , dans la courbe de réponse en fréquence des enceintes , la construction d'un espace plausible , en largeur et en profondeur .

Si ce point n'est pas modifiable , ce que je suppose , vous pourriez sans doute envisager , à terme , une correction électronique puissante ( pièce / enceintes ) , pour " remettre les choses d'aplomb " , comme un Accuphase DG 58 ou un Trinnov ST2-HiFi .

La configuration dans mon profil


C 2300/MC 462/Canterbury 15 SE/K-01/LP 12 Ittok Lingo Charisma/MD -101/Trinnov/Siltech/In-akustik/GigaWatt
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2149
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 30 Jan 2020 0:56

ce qui me surprends, c'est le faible poids; lorsque j'ai lu que la caisse était en pierre synthétique, je m'attendais à un minimum de 50 kg et non 20kg.
j'ai une platine vinyle en pierre synthétique et elle très lourde par rapport au platines avec socle en bois.
jacm
 
Messages: 397
Inscription: 14 Jan 2005 18:41
  • offline

Message » 30 Jan 2020 13:01

philou3 a écrit:Le prix de 18 000 € ? Je ne sais pas : il est certes élevé même si le grave est amplifié . De toute façon , c'est tout le hdg , français ou étranger , qui est devenu bien trop cher ...

En effet, c'est tout le problème du retour sur investissement, en particulier pour une marque qui décide de se lancer, en sortant dès le début des sentiers battus (utilisation de matériaux très spécifiques, sans utiliser la sous-traitance pour la construction des caisses, à la forme non classique de surcroît).

Il faut ensuite trouver le "juste prix", pour rentrer dans ses frais, essayer de rentabiliser la marque à plus ou moins brève échéance, et en espérant la pérenniser...

philou3 a écrit:Le fabricant annonce que le 14 Hz :o est atteint : c'est étonnant , avec seulement deux hps grave de diamètre moyen et une charge peu importante .

En effet, ça paraît un peu optimiste...
Pour l'instant je n'ai pas trop essayé de "jouer" avec les réglages du grave.
Je suis dans une position intermédiaire de ces réglages, eu égard à la taille de ma pièce et à la position des enceintes par rapport aux murs.
De toute façon, il est clairement déconseillé dans le manuel utilisateur de mettre à la fois les 2 réglages de grave au maximum et d'écouter à fond de la musique très chargée en fréquences graves. Ces enceintes ne peuvent pas faire de miracles, bien entendu !

philou3 a écrit:Quelle sera la pérennité de cette marque très audiophile ?
Est-ce que cette marque existera encore dans dix ans ?
Une amplification est embarquée : c'est une bonne solution , dans l'absolu , mais s'il faut la réparer ?
Est-ce que l'importateur et donc le SAV seront stables ?

Ces risques existent en effet, et malheureusement en France il y a beaucoup d'exemples de marques de HiFi qui ont été importées et puis qui ne le sont plus (ou qui le redeviennent au bout de plusieurs années...).

philou3 a écrit: Votre cr est enthousiaste , c'est bien compréhensible : l 'attrait de la nouveauté . Moi aussi , je criais au miracle à chaque nouvelle paire d'enceintes : cela énervait mon épouse !

Mais vous savez bien qu'absolument toutes les enceintes ont des défauts , même celles coûtant entre 100 000 à 500 000 € la paire et davantage .
Ces défauts et limites n'apparaissent qu'au bout de quelques mois , une fois passée la période de lune de miel :mdr: . Les miennes en ont : je les connais et les accepte .
Il serait donc intéressant de revenir vers nous , dans six mois ou un an , pour partager vos nouvelles impressions .

Oui, je suis sans doute victime de l'effet "tout nouveau tout beau", mais c'est certainement le changement de maillon qui m'a apporté le plus d'amélioration parmi ceux que j'ai réalisés ces dernières années.
OK pour mettre à jour mon ressenti dans les prochains mois... :wink:

philou3 a écrit:Je dis cela aussi parce que , ici-même , certains forumeurs ont longuement vanté une marque , l'ont lancé , créé un post ...avant de passer à une autre marque ! Mais ils ont suscité des décisions d'achat , avant ...

Bien loin de moi l'idée de provoquer des décisions d'achat, sur un coup de tête.
Je voulais simplement faire connaître une marque nouvellement importée en France, et qui a très peu de visibilité pour l'instant, parce que je trouve que ça vaut la peine de s'y intéresser...
Et puis de toute façon à ce tarif, je doute que les gens vont prendre une décision sans avoir mûrement réfléchi...

philou3 a écrit:La photo montrant la grande table noire entre les enceintes et le point d'écoute supposé me gêne considérablement , je ne peux pas le cacher

Pour ma part , je ne pourrais absolument pas , psychologiquement et visuellement , écouter de la musique dans ces conditions , " derrière la table " . Je n'ai une pièce dédiée que depuis dix ans mais , dans les pièces de vie précédentes , partagées avec ma famille , je n'ai jamais eu à subir un tel obstacle entre moi et les enceintes ...

D'autre part , un tel meuble , en plein dans l'espace sonore " naturel " du système , va inévitablement troubler beaucoup de choses , dans la courbe de réponse en fréquence des enceintes , la construction d'un espace plausible , en largeur et en profondeur .

Si ce point n'est pas modifiable , ce que je suppose , vous pourriez sans doute envisager , à terme , une correction électronique puissante ( pièce / enceintes ) , pour " remettre les choses d'aplomb " , comme un Accuphase DG 58 ou un Trinnov ST2-HiFi .

En effet, c'est le "maillon faible" de mon installation, mais je "vis" avec cette table depuis plus de 20 ans, et ça ne m'a pas empêché d'améliorer mon écoute au fil des évolutions de mon système...
De plus elle est quand même assez fine, de forme ovale, avec un pied central peu intrusif par rapport à la taille de la pièce...
Comme je doute d'avoir dans un futur proche les moyens d'une pièce dédiée (sauf à déménager dans la cambrousse...), je pourrai en effet m'intéresser aux correcteurs style Accuphase DG 58, mais "philosophiquement", je suis un peu réticent aux DSP, qui obligent à repasser dans le domaine numérique pour faire ces corrections.
C'est sans doute une idée préconçue j'en conviens...

Merci en tout cas pour toutes ces remarques et tous ces conseils :bravo:

La configuration dans mon profil


PC Silencieux / Câble filtre USB Totaldac / DAC Denafrips Terminator / Câble XLR Gulliver / Préampli AVM OVATION PA8.2 / Câble XLR Vovox Sonorus Direct S (7,5m) / Ampli Accustic Arts AMP I / Câble HP Accustic Arts / Enceintes Aequo Audio Stilla
ROTH Olivier
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 275
Inscription: 19 Jan 2007 9:07
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Jan 2020 13:20

jacm a écrit:ce qui me surprends, c'est le faible poids; lorsque j'ai lu que la caisse était en pierre synthétique, je m'attendais à un minimum de 50 kg et non 20kg.
j'ai une platine vinyle en pierre synthétique et elle très lourde par rapport au platines avec socle en bois.

En fait, d'après ce que j'ai compris, la caisse est constituée de plusieurs matériaux, en sandwich, dont la pierre artificielle, mais pas que... Il y a aussi du bois dans la paroi, apparemment.

De plus, cette paroi n'est pas très épaisse (cf. photos prises dans l'atelier) et l'enceinte est globalement assez creuse, je pense.
Pour le platine vinyle en pierre synthétique, je suppose que le volume de pierre est très important, dans le but de l'alourdir au maximum.
Pour la Stilla, je pense que l'utilisation de la pierre synthétique est surtout là pour rigidifier ses parois, mais pas tellement pour l'alourdir. D'ailleurs, quand on touche l'enceinte, elle a tendance à bouger légèrement : on sent bien qu'elle n'est pas "inerte" et hyper massive.
Ça peut dérouter au premier abord, mais pour la Leedh E2 par exemple, c'est encore bien "pire" : quand on la touche, elle bouge carrément beaucoup... :o Et pourtant elle sonne aussi très bien ! :bravo:


Voici un extrait du document qui décrit le processus de développement de la Stilla, et qui parle des matériaux utilisés dans la caisse de la Stilla :

For the Ensis, we had developed the milling and seamlessly gluing of artificial stone. To obtain the best possible material we worked alongside a nearby supplier and had used a double thermo infused process to get the ceramic particles in-situ with the acrylic bonding material. This resulted in an artificial stone material superior to that of well-known versions like Corian, which showed the improved tolerances that were needed to successfully manufacture the material in combination with wood along with a similar weight, strength and stiffness to that of real granite.

Aequo Audio Artificial Stone specifications:

Property / Standard of measurement / Value

Thermal expansion per degree of temp. / DIN 53752 / <0,005%
Tensile strength / DIN/ISO 527 / 45 MPa
Stiffness by modulus of elasticity / DIN EN 310 / 8000 N/mm2

At the time of developing the Ensis, we were already aware that the high quality material had excellent thermoforming properties, although it was still limited for small radiuses such as the “point” of the ellipse shape. For the Ensis, we use a custom in-house built 20 ton hydraulic press, for the multi-layered, multi-type wood shell, glued together and formed under high pressure. Now combined with our new industrial high-precision oven equipment, this same press can be used while thermoforming thick plates of artificial stone into the perfect Ellipse shaped outer walls of the Stilla speaker. The development of this process was extensive and included the production of numerous molds, the usage of various tools and detailed measurements and evaluations at every stage before the design was ready to be fully optimized for ongoing production. The end result was an almost zero fall-out production rate and a speaker product that sets new standards in high-end acoustic properties of compact high internal volume speaker cabinets.

Je ne comprends pas tout :-? , mais ça donne des indications sur la constitution de la caisse de ces enceintes... :grad:

L'ensemble du document en question est disponible ici :
https://6moons.com/audioreviews2/aequo2/story.pdf

La configuration dans mon profil


PC Silencieux / Câble filtre USB Totaldac / DAC Denafrips Terminator / Câble XLR Gulliver / Préampli AVM OVATION PA8.2 / Câble XLR Vovox Sonorus Direct S (7,5m) / Ampli Accustic Arts AMP I / Câble HP Accustic Arts / Enceintes Aequo Audio Stilla
ROTH Olivier
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 275
Inscription: 19 Jan 2007 9:07
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message