Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Tout ce qui touche au Vinyle.

Coup de gueule sur la qualité des (nouveaux) vinyles

Message » 24 Jan 2021 20:20

Le pire dans les qualités de vinyles furent ceux édités fin des années 70 début des années 80. Le CD était en cours de lancement et il fallait le vendre. Donc les fabricants ont fait des pressages de très mauvaise qualité avec des pâtes minables les lp de cette époque étaient épais comme des feuilles de papier et craquaient au bout de 2 passages. Il en fut de même pour les platines grand public dont la qualité à chuté de façon drastique.
LaurentV
 
Messages: 11972
Inscription Forum: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: le vert pays des eaux vives
  • online

Annonce

Message par Google » 24 Jan 2021 20:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Jan 2021 20:26

Je ne connais pas la qualité des vinyles actuels mais ceux que j'ai acheté dans les années 70 à 80 avant l'arrivée du cd sont pour la plupart impeccables .
J'ai plusieurs doublons avec des cd et très souvent je préfère le pressage vinyle.
Je précise également que je n'écoute que du rock et que je ne connais pas la qualité des vinyles classique ou de jazz.
Et pis à cette époque j'achetais mes vinyles chez lido musique ou en import .
Après il faut les entretenir , une machine à laver n'est un luxe .
Acheter aujourd'hui un vinyle voire un cd est devenu une gageure , on ne trouve plus que de la musique en boite :evil: :hehe:
hydrofuge
 
Messages: 501
Inscription Forum: 16 Oct 2019 21:21
  • offline

Message » 24 Jan 2021 20:32

Vu la qualité allant de déplorable à rarement remarquable des LP dans la plupart des pays à la grande époque du LP... On peut avoir des doutes sur l'âge d'or dont certains parlent beaucoup sans l'avoir connu.


100% d'accord, si le CD a permis un bon remarquable sur la qualité du support, malheureusement les enregistrements, prises de sons restent quelque soit le support très aléatoire, principal écueil de la musique enregistrée, et plus le système de reproduction est fidèle, plus l'écoute devient insupportable .

J'ai ressorti récemment un double vinyl de J Pastorius (Import japon) Twins 1&2 , et comparé avec les mêmes album en Cd, il n'y a pas photo en faveur du CD, effectivement le "C'était mieux avant" concerne principalement ceux qui n'ont pas connu cette époque......Musicalement, 18's
18s
 
Messages: 542
Inscription Forum: 20 Avr 2011 20:11
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 24 Jan 2021 20:52

raphy3306 a écrit:Bonjour à tous,

Après des années à écouter du numérique, que ce soit sur QoBuzz, Spotify ou autre, j'avais envie de revenir au monde du vinyle pour avoir le plaisir d'écouter la musique avec plus d'attention, écouter un album en entier, voir l'album, toucher l'album, ... bref, être plus en contact avec la musique.

Quelle déception ...

Je me suis donc acheté une "bonne" platine vinyle (PRO-JECT DEBUT CARBON EVO 2M + PRO-JECT PHONO BOX MM DC) et j'ai acheté quelques disques vinyles.

J'étais loin de penser que la qualité de pressage soit si aléatoire. Des albums de "grands artistes" récents comme Adèle, Imagine Dragon sont quasi inaudibles tant la qualité est mauvaise.

Alors pourquoi ?

Pourquoi j'ai l'impression que tout le monde s'en fou de sortir des vinyles avec une qualité médiocre ? Les maisons de disques, les labels, les artistes, ... Pourquoi ?

Les artistes se plaingent du numérique mais quand on veut passer au physique la qualité nous le fait regretter ...

Voilà, je suis simplement un peu déçu par cette sensation que les maisons de disques nous sortent des vinyles car cela revient à la mode mais sans se soucier de la qualité et du respect du travail des artistes.

Raphaël

Bienvenue dans les années 70!!!
j_yves
 
Messages: 5330
Inscription Forum: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 24 Jan 2021 20:59

hydrofuge a écrit:Je ne connais pas la qualité des vinyles actuels mais ceux que j'ai acheté dans les années 70 à 80 avant l'arrivée du cd sont pour la plupart impeccables .
J'ai plusieurs doublons avec des cd et très souvent je préfère le pressage vinyle.
Je précise également que je n'écoute que du rock et que je ne connais pas la qualité des vinyles classique ou de jazz.
Et pis à cette époque j'achetais mes vinyles chez lido musique ou en import .
Après il faut les entretenir , une machine à laver n'est un luxe .
Acheter aujourd'hui un vinyle voire un cd est devenu une gageure , on ne trouve plus que de la musique en boite :evil: :hehe:


Très bien résumé.
Pour ceux qui ont connu les premières années au démarrage du CD, (les premiers lecteurs ont été commercialisés en 1983), les nombreux comparatifs faient par des enseignes sérieuses montraient que le CD se faisait laminer en terme de musicalité.
Il a fallu attendre de nombreuses années avant que les convertisseurs arrivent à êtres à la hauteur.
Le vinyl est plus contraignant, plus fragile, plus limité aux mesures, mais n'est pas nécessairement ridicule face au CD
PAT 94
 
Messages: 13064
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 24 Jan 2021 21:00

Je pense ne pas avoir de soucis concernant la platine, elle semble plutôt fidèle et juste. Quant à la qualité et le prix des vinyles nous sommes d’accord mais rien ne remplace (à mon goût) le plaisir d’écouter une galette : ).
raphy3306
 
Messages: 34
Inscription Forum: 13 Nov 2013 22:17
  • offline

Message » 24 Jan 2021 21:04

raphy3306 a écrit:Bonjour à tous,

...
J'étais loin de penser que la qualité de pressage soit si aléatoire. Des albums de "grands artistes" récents comme Adèle, Imagine Dragon sont quasi inaudibles tant la qualité est mauvaise.

...


bonsoir

Bizarre, l'avant dernier Imagine Dragon '' Whatever you take'' etc... en pressage 180g passe nickel, chez moi.
Après, faut voir se diriger vers certains labels (Stockfisch) ou enseigne (DAcapo-records.de), gages de qualité.

Bon il est vrai que les tarifs ne sont pas les mêmes, non plus .... :-?

La configuration dans mon profil


Sound performed by JBL, JBL powered by McIntosh. What else ...?
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir lien dans mon profil
Avatar de l’utilisateur
itofa
Administrateur Forum Haute-Fidélité
Administrateur Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 10189
Inscription Forum: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline

Message » 24 Jan 2021 21:08

PAT 94 a écrit:
hydrofuge a écrit:Je ne connais pas la qualité des vinyles actuels mais ceux que j'ai acheté dans les années 70 à 80 avant l'arrivée du cd sont pour la plupart impeccables .
J'ai plusieurs doublons avec des cd et très souvent je préfère le pressage vinyle.
Je précise également que je n'écoute que du rock et que je ne connais pas la qualité des vinyles classique ou de jazz.
Et pis à cette époque j'achetais mes vinyles chez lido musique ou en import .
Après il faut les entretenir , une machine à laver n'est un luxe .
Acheter aujourd'hui un vinyle voire un cd est devenu une gageure , on ne trouve plus que de la musique en boite :evil: :hehe:


Très bien résumé.
Pour ceux qui ont connu les premières années au démarrage du CD, (les premiers lecteurs ont été commercialisés en 1983), les nombreux comparatifs faient par des enseignes sérieuses montraient que le CD se faisait laminer en terme de musicalité.
Il a fallu attendre de nombreuses années avant que les convertisseurs arrivent à êtres à la hauteur.
Le vinyl est plus contraignant, plus fragile, plus limité aux mesures, mais n'est pas nécessairement ridicule face au CD

Comme je dis parfois la "musicalité" est le cache sexe de la coloration .... beaucoup de monde (sans doute pas très sérieux) s'accordait aussi sur le fait que le CD était aussi beaucoup plus proche de la bander master (sûrement non musicale) que le vinyle
j_yves
 
Messages: 5330
Inscription Forum: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 24 Jan 2021 21:59

Bizarre, l'avant dernier Imagine Dragon '' Whatever you take'' etc... en pressage 180g passe nickel, chez moi.

Les problèmes de qualité sont assez différents. Sur le vinyle d'Adèle 21, la piste "Someone like you" par exemple sature dès qu'Adèle monte un peu en puissance. Le vinyle "Viva la Vida" de Cold Play à un son trop plat, sans relief, chaleureux, mais trop ... Le vinyle "Night Visions" d'Imagine Dragon est brouillon, distordu, confus, ... Apres j'ai d'autres vinyles qui eux passe très bien ! Car on pourrait accuser la platine mais j'ai le même son sur deux platines différentes et je pense que les réglages sont plutôt correctes.

Après, faut voir se diriger vers certains labels (Stockfisch) ou enseigne (DAcapo-records.de), gages de qualité.

Entièrement d'accord ! J'arrive timidement dans le monde du vinyle et j'en apprend tous les jours alors merci pour l'information des deux labels que je vais regarder avec attention.
raphy3306
 
Messages: 34
Inscription Forum: 13 Nov 2013 22:17
  • offline

Message » 24 Jan 2021 22:13

un LP extraordinaire ;
Image
en gravure directe :bravo:
le touriste
 
Messages: 8457
Inscription Forum: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • offline

Message » 24 Jan 2021 22:27

PAT 94 a écrit:
Pour ceux qui ont connu les premières années au démarrage du CD, (les premiers lecteurs ont été commercialisés en 1983), les nombreux comparatifs faient par des enseignes sérieuses montraient que le CD se faisait laminer en terme de musicalité.
Il a fallu attendre de nombreuses années avant que les convertisseurs arrivent à êtres à la hauteur.
Le vinyl est plus contraignant, plus fragile, plus limité aux mesures, mais n'est pas nécessairement ridicule face au CD


J’ai posté ici un test sur Audacity montant que la version de l’album Vinyle à la même plage dynamique que celle du CD. La symphonie Fantastique Claudio Abbado. Avec le dispatching en passant de l’une à l’autre il est impossible de les différencier.
Je possède quelques albums en version CD et Vinyle on ne peut pas vraiment les distinguer mis à part les défauts de la lecture Vinyle bien connu de tous... craquement des poussières, distorsion à la fin du disque, usure à long terme..
Le résultat acoustique c’est avant tout la qualité de la prise de son ainsi que le mastering. Les rééditions d’albums des années 70/80 ont parfois une dynamique compressés qu’ils soient en format vinyles ou Numérique sur CD ou streaming
wuwei
 
Messages: 3474
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 24 Jan 2021 22:34

le touriste a écrit:un LP extraordinaire
en gravure directe :bravo:


Audacity permet de visualiser la dynamique de l’album. Envois un extrait et on pourra visualiser. :wink:
wuwei
 
Messages: 3474
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 24 Jan 2021 22:43

le touriste a écrit:un LP extraordinaire ;
Image
en gravure directe :bravo:


Exact.

J'ai une trentaine de gravure directe dont celui-ci.

Aucune compression, joué en direct.
PAT 94
 
Messages: 13064
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 24 Jan 2021 23:31

J'ai une trentaine de gravure directe dont celui-ci.

@PAT 94, vous auriez des noms d’albums à ma donner en gravure directe pour que je puisse me rendre compte de la qualité ?
raphy3306
 
Messages: 34
Inscription Forum: 13 Nov 2013 22:17
  • offline

Message » 24 Jan 2021 23:38

raphy3306 a écrit:
J'ai une trentaine de gravure directe dont celui-ci.

@PAT 94, vous auriez des noms d’albums à ma donner en gravure directe pour que je puisse me rendre compte de la qualité ?


Je ne pense pas que ce types de disques soient encore produits.

L'âge d'or était dans les années 70 et peut-être 80.

Le label le plus connu était Sheffield.

Si cela vous intéresse je pourrai vous donner les titres.
PAT 94
 
Messages: 13064
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline


Retourner vers Le monde du Vinyle