Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 11 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Kingsman : Services secrets (Matthew Vaughn)

Message » 12 Mar 2015 12:44

J'ai bien aimé la forme et les 'scènes de massacre' ... Mais je trouve que le 'scénario' est un peu trop prévisible pour qu'on passe un réel bon moment... Dans Kick Ass, il y avait sans doute une légèreté et un rythme plus soutenu qui élevait le niveau du film...

Pour un film de genre, je trouve qu'on est loin d'un 'Django' ou d'un 'Inglorious Basterd' ou le spectacle est vraiment total...

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6696
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Mar 2015 12:44

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Mar 2015 13:09

JG Naum a écrit:J'ai bien aimé la forme et les 'scènes de massacre' ... Mais je trouve que le 'scénario' est un peu trop prévisible pour qu'on passe un réel bon moment... Dans Kick Ass, il y avait sans doute une légèreté et un rythme plus soutenu qui élevait le niveau du film...

Pour un film de genre, je trouve qu'on est loin d'un 'Django' ou d'un 'Inglorious Basterd' ou le spectacle est vraiment total...

Personellement, Django et Inglorious Basterd, je me suis un peu ennuyé ("Hou ! Brûlez le !"). Quand Tarantino raconte ses histoires, ça manque d'ampleur et du souffle de l'aventure qu'il y a dans Kingsman.
Nav
 
Messages: 210
Inscription Forum: 18 Aoû 2004 19:40
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 30 Mar 2015 17:53

Film ultra référencé, complètement dépoussiéré en mise en scène, avec un Samuel Jackson que décidement on arrête plus (son numéro dans Jango ... notamment). Jubilatoire. J'ai adoré.
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 09 Avr 2015 0:20

Excellent film d'action/comedie qui multiplie les clin d'oeils aux James Bond et autres films d'espionnages old school. Credits a Matthew Vaughn qui montre toute l'etude de son talent dans la realisation des scenes d'actions et qui s'en donne a coeur joie pendant plusd e 2h.

Le suite de ma critique en video :
arekh
 
Messages: 1
Inscription Forum: 09 Avr 2015 0:11
  • offline

Message » 09 Avr 2015 0:32

Film totalement puéril . certe il y a de l'action mais c'est tout. Avec fast as furious 7 ça fait une belle équipe.
Faut arrêter de faire des films comme ça c'est la mort du cinéma. Que font les studios!!!!!
runcinq
 
Messages: 930
Inscription Forum: 02 Avr 2009 15:04
Localisation: Marignane (13)
  • offline

Message » 09 Avr 2015 8:52

runcinq a écrit:Film totalement puéril . certe il y a de l'action mais c'est tout. Avec fast as furious 7 ça fait une belle équipe.
Faut arrêter de faire des films comme ça c'est la mort du cinéma. Que font les studios!!!!!

Je ne crois pas que ce genre de film soit puéril justement. Que le genre ne plaise pas, c'est une chose totalement justifiable, eu égard à la violence fulgurante et la mise en scène déchaînée. Mais dire de ce film qu'il est puéril et le comparer à Fast and Furious, c'est extrêmement réducteur, en plus d'être insultant pour son magnifique travail.

Dans ce film, il fait l'éloge du politiquement incorrect, cassant allègrement le genre antédiluvien du film d’espionnage, à la fois psychédélique et jubilatoire, le tout réalisé avec une précision et une modernité assez incroyable.

Matthew Vaughn est un génie de la réalisation, un précurseur avec son style très marqué. De Layer Cake, qui a préfiguré un nouveau chapitre des James Bond (la boucle est bouclée), à Kick-Ass qui donne ses lettres de noblesse au mot "épique", en pensant par X-Men : Le Commencement, certainement le meilleur film de la franchise grâce à un travail très poussé sur la psychologie de chaque personnage, il a réussi, avec Edgar Wright (et son Scott Pilgrim qui avait au moins 10 ans d'avance), à donner au genre comédie-action un véritable intérêt. Ne pas percevoir cela, c'est passé à côté de pépites incontournables du cinéma actuel.
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Administrateur Elu de l'Association
Administrateur Elu de l'Association
 
Messages: 8735
Inscription Forum: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Alès
  • offline

Message » 09 Avr 2015 15:45

SnipizZ a écrit:Matthew Vaughn est un génie de la réalisation, un précurseur avec son style très marqué. De Layer Cake, qui a préfiguré un nouveau chapitre des James Bond (la boucle est bouclée), à Kick-Ass qui donne ses lettres de noblesse au mot "épique", en pensant par X-Men : Le Commencement, certainement le meilleur film de la franchise grâce à un travail très poussé sur la psychologie de chaque personnage, il a réussi, avec Edgar Wright (et son Scott Pilgrim qui avait au moins 10 ans d'avance), à donner au genre comédie-action un véritable intérêt. Ne pas percevoir cela, c'est passé à côté de pépites incontournables du cinéma actuel.


Faut pas non plus basculer dans l'excès contraire. Matthew Vaughn est devenu réalisateur à cause de Madonna. Il était producteur et il supervisait les films de Guy Ritchie. Quand Ritchie a tourné À la dérive pour faire plaisir à sa femme, Vaughn avait déjà beaucoup préparé Layer Cake qui devait être leur troisième film, et il s'est du coup décidé à le réaliser lui-même, mais on y retrouve bon nombre des marques de fabrique de Ritchie à l'époque (narration en voix off, humour pince sans rire, ruptures dans la chronologie). Possible que le style de Ritchie ait été influencé de son côté par le travail en amont de Vaughn, mais c'est à la longue que le style de Vaughn s'est affirmé et s'est débarrassé des tics de Ritchie.
Quant à "Le Commencement" qui serait le meilleur X-Men, faut pas pousser non plus. Vaughn passe dix minutes à filmer Fassbender en train de se concentrer comme s'il souffrait de constipation, la psychologie d'Emma Frost n'est pas hyper-poussée, et il y a quelques gros clichés des prequels plus que l'affirmation d'une vraie personnalité. Le coup de brio du film, c'est le casting, où ils ont déniché Jennifer Lawrence avant qu'elle explose. Tout comme Vaughn avait eu le nez creux avec Daniel Craig. En revanche, le petit nouveau qui joue le lad dans Kingsman, je ne pense pas qu'il va faire une impression durable à l'écran. L'acteur est totalement éclipsé par Colin Firth.
Réalisateur intéressant et atypique, certainement. "Génie de la réalisation", quand même pas...
Sledge Hammer
 
Messages: 3558
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 10 Avr 2015 19:31

Oui "Le commencement" ça reste le meilleur x-men, pas dur sachant que les films de Singer sont pas... je trouve... formidables... en étant gentil. Vaughn comme je l'ai déjà dit je le rapproche d'Edgar Wright, des mecs qui ont un univers et qui proposent des choses qui font à mon sens très plaisir dans le cinéma de genre.
Après oui ce n'est pas Cameron ou Spielberg c'est certain.
Nikolai
 
Messages: 2332
Inscription Forum: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 20 Mai 2015 0:22

Wow ! Je viens de le voir et j'ai pris un pied pas possible. C'est dit. :D
Arsenic
 
Messages: 4567
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 24 Juin 2015 12:17

le spectacle est bien barré, mais la sauce n'a pas totalement pris, je ne saurai dire pourquoi.
Les SFX sont moyens mais c'est pas trot grave
6.5/10
xCr
 
Messages: 145
Inscription Forum: 07 Jan 2007 14:56
Localisation: Tours
  • offline

Message » 26 Aoû 2015 2:12

Vu, quel pied... Pourtant avec le père Vaughn je ne devrais plus être surpris, et il arrive quand même à me retourner les sens à chaque fois. Là il va crescendo avec une deuxième partie extraordinaire et pleine de surprises (c'est rare dans le cinéma d'action) qui va bien plus loin qu'un fabuleux hommage au genre (qu'il est aussi). Il prend des risques, mais tout ce qu'il fait est maîtrisé et justifié. Le casting est parfait, comme beaucoup de choses d'ailleurs, du script à la réalisation.

C'est super complémentaire en plus avec Stardust et Kick-Ass dans sa filmo. Un des meilleurs films de l'année, jubilatoire. Ma femme est du même avis. On adore ce réal, on a l'impression que c'est le Tarantino de notre génération.
Cylon
 
Messages: 7587
Inscription Forum: 14 Mar 2008 6:23
  • offline

Message » 26 Aoû 2015 4:10

le film est en effet assez jouissif, mais il m'a bien trop rappelé Kick-ass de part sa structure narrative , trop de points communs, jusqu'à
la mort du "mentor"
pour relancer la 2eme phase du récit.
C'est dommage, ça m'a clairement fait penser à un manque d'inspiration de la part de Vaughn (et pourtant j'adore Stardust ou First Class).
wookie
 
Messages: 6810
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 26 Aoû 2015 7:45

Cylon a écrit:Vu, quel pied... Pourtant avec le père Vaughn je ne devrais plus être surpris, et il arrive quand même à me retourner les sens à chaque fois. Là il va crescendo avec une deuxième partie extraordinaire et pleine de surprises (c'est rare dans le cinéma d'action) qui va bien plus loin qu'un fabuleux hommage au genre (qu'il est aussi). Il prend des risques, mais tout ce qu'il fait est maîtrisé et justifié. Le casting est parfait, comme beaucoup de choses d'ailleurs, du script à la réalisation.

C'est super complémentaire en plus avec Stardust et Kick-Ass dans sa filmo. Un des meilleurs films de l'année, jubilatoire. Ma femme est du même avis. On adore ce réal, on a l'impression que c'est le Tarantino de notre génération.


Totalement d'accord avec toi !! Sauf qu'il se trouve que je suis un chouïa plus agé que toi et que donc Tarantino est également le Tarantino de ma génération.
En tout cas comme le cinéma de Tarantino c'est jubilatoire, déchaîné, régressif !!!! Comme quoi un film avec un gamin en vedette peut être réussi et ne pas forcément s'adresser aux ados et aux ados seulement.
Seul défaut commun à Tarantino et Vaughn, faire jouer Samuel Lee Jackson :-?
chicken run
 
Messages: 3054
Inscription Forum: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 29 Aoû 2015 20:15

La scène de l'église ma juste laisser pantois, ça je l’avais spas vu venir ! :o
rod675
 
Messages: 58
Inscription Forum: 29 Aoû 2015 19:30
  • offline

Message » 30 Aoû 2015 0:30

wookie a écrit:le film est en effet assez jouissif, mais il m'a bien trop rappelé Kick-ass de part sa structure narrative , trop de points communs, jusqu'à
la mort du "mentor"
pour relancer la 2eme phase du récit.
C'est dommage, ça m'a clairement fait penser à un manque d'inspiration de la part de Vaughn (et pourtant j'adore Stardust ou First Class).


C'est un peu normal c'est tiré d'un comic écrit par Mark Millar qui est aussi le scénariste du comic Kick ASS !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13650
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message