Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

brahms et piano

Message » 03 Déc 2003 21:00

j'ai ecouté un cd de piano de brahms par michelangeli : 4 ballades op.10 (je ne sais pas lesquelles).
j'ai trouvé cela magnifique :D
j'aimerais savoir ce que ce cher brahms a produit comme sonates, concertos pour piano pour pouvoir explorer un peu ce compositeur je pour l'instant j'apprecie enormement.
merci d'avance
gauchepatte
 
Messages: 896
Inscription Forum: 03 Juin 2002 23:12
Localisation: Angers
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Déc 2003 21:00

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Déc 2003 22:02

Gauchepatte, tu veux que je te dises : tu n'as pas mauvais goût en trouvant les Ballades op. 10 de Brahms par Michelangeli à ton goût ! C'est un très grand disque.

Alors Brahms a composé un certain nombre de choses pour le piano seul, avec orchestre, en sonates ou en musique de chambre.

Piano et orchestre :

Premier Concerto op. 15 : concerto grandiose, plus profond que le second. Second mouvement sublime mais douloureux : repose en paix est écrit par Brahms en incipit. Il existe moins d'excellentissimes versions de ce concerto que du second...

tu as le choix :

Arrau (avec Giulini et Haitink, premier EMI, second Philips. Une légende tenace veut que le disque avec Giulini soit meilleur que celui avec Haitink : je m'inscris en faut !).

Curzon avec Szell (Decca), très bien enregistré (pour une fois !) et joué d'une façon plus sanguine que les précédents. Curzon arrange un peu la partie de piano dans le premier mouvement (les trilles terrifiants !). Mais génial.

Grimaud et Sanderling : assez miraculeux ! Pas du niveau des deux au dessus, m'enfin splendide à tout point de vue.

Serkin aussi évidemment chez CBS.

Second Concerto, composé beaucoup plus tard. Une sorte de grande symphonie avec piano. Plus apaisé, moins tourmenté que le premier concerto. Très difficile à jouer (le second mouvement est une saloperir pour le pianiste, difficile de ne pas faire des arrangements). Mais curieusement il est plus facile à interpréter si l'on en juge par le plus grand nombre d'excellentes versions qui en existe.

Tu as le choix

Rubinstein chez RCA avec Krips ou Ormandy est génial : c'était son cheval de bataille et l'on peut dire que c'est lui qui l'a imposé en concert !

Richter chez RCA

Gilels avec Jochum DGG

Anda et Karajan chez DGG

piano seul

les ballades tu as dejà !

Troisième Sonate : Arrau for ever chez Philips (dans un coffret de 4 CD qui reprend les deux concertos avec Haitink, les sonates, les variations, le scherzo op. 4, etc. ). Je ne raffole pas du nouveau Kissin qui... s'il tapait moins fort... me plairait plus.

Nelson Freire dans la série "Great pianist of the Century" chez Philips.


fantaisies et Klavierstücke op. 76, 116, 117, 118 et 119 : Kempff chez DGG.


Variations et fugue sur un thème de Haendel : Yves Nat chez EMI. Leon Fleischer chez CBS. Arrau dans le coffret philips.

Variations et dugue sur un thème de Paganini : Kissin chez RCA : trop soufflant !

Parmi la musique de chambre : les deux sonates pour violoncelle et piano par Starker et Sebok chez Erato ou chez Philips.

Les trois sonates pour violon et piano : Szeryng et Rubinstein chez RCA. Les deux pour alto et pour piano Zukerman chez DGG.

Le quintette avec piano
Rubinstein et les Guarnieri (RCA) ou Serkin (CBS/Sony)

Les trois quatuors dont celui à la hongroise (en sol mineur
op. 25) par Rubinstein et les Gurneri chez RCA !


Voili, voilou : il y a d'autres choix possibles, mais ceux que je te donne sont des intouchables de la discographie de ces oeuvres.

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56520
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 04 Déc 2003 19:58

vraiment merci beaucoup voila de belles idees pour noel :P
gauchepatte
 
Messages: 896
Inscription Forum: 03 Juin 2002 23:12
Localisation: Angers
  • offline

Message » 04 Déc 2003 20:52

Pardon de m'imiscer,
Il y a aussi les Danses Hongroises transcrites pour piano (il me semble que Brahms les avait composées pour le piano à l'origine) et en particulier dans cette version à 4 mains par 2 frères pianistes belges (comme quoi) édité cette année. J'ai adoré ce CD ; il en sort une énergie et une bonne humeur revigorante.
Très appréciable par temps d'hiver .
Je vai trouver la ref et je vous la livre.
Zorobabel
 
Messages: 90
Inscription Forum: 31 Juil 2003 23:21
Localisation: Nice
  • offline

Message » 05 Déc 2003 0:26

Avec 2 "m", ce sera mieux !

J'ai retrouvé le CD en question : Hungarian dances de Steven et Stijn Kolacny (34 et 28 ans). C'est de 2002 chez ET'CETERA.
Zorobabel
 
Messages: 90
Inscription Forum: 31 Juil 2003 23:21
Localisation: Nice
  • offline

Message » 05 Déc 2003 17:21

je viens d'ecouter le deuxieme concerto pour piano par Zimerman/berstein chez DGG : (vive la mediatheque!)
interessant mais effectivement l'neregistrement n'a rien à voir avec les ballades de Michelangeli :evil:
gauchepatte
 
Messages: 896
Inscription Forum: 03 Juin 2002 23:12
Localisation: Angers
  • offline

Message » 05 Déc 2003 18:25

Et encore, ce live est bien enregistré ! L'interprétation en revanche est strange, particulièrement le tempo du premier mouvement : on se regarde top le nombril en jouant coté piano...

ALain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56520
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Brahms, pièces pour piano op. 117 et 118, ecoute en aveugle

Message » 18 Juil 2011 22:05

Grâce à l'amabilité de fab1, que je remercie au passage, j'ai eu l'opportunité de procéder à un exercice très intéressant en compagnie de Piano10 et d'une quatrième personne qui n'est pas inscrite sur le forum.

Nous avons comparés trois pièces issues des opus 117 et 118 de Brahms en aveugle, c'est-à-dire sans savoir quel pianiste nous écoutions.

Les morceaux choisis étaient : le deuxième intermezzo de l'opus 117, la ballade et le dernier intermezzo de l'opus 118.

Les versions en présence étaient les suivantes (dans le désordre) :

- Stephen Kovacevich (Philips ?)
- Aldo Ciccolini (EMI)
- Anna Gourari (Berlin Classics)
- Wilhelm Kempff (Deutsche Grammophon)
- Leif Ove Andsnes (EMI) ; op. 117 seulement
- Geoffroy Couteau (Intrada) ; op. 118 seulement

Piano10 aura peut-être beaucoup plus de choses à dire que moi sur chacune de ces pièces.

Il est ressorti une unanimité à nous quatre pour placer Gourari et Ciccolini au-dessus de la mêlé dans la pièce de l'opus 117. Gourari est mieux traitée par un son bien meilleur que le pauvre Ciccolini, qui n'a pas été gâté par EMI (et ça souffle !). Pourtant, ma préférence va personnellement à Ciccolini de peu sur Gourari, pour son jeu, qui évoque une nostalgie distinguée, un peu aristocratique.

Kovacevich : très belle sonorité, mais hors de propos et tempo trop lent. Pas mauvais, mais l'interprétation ne m'a pas semblé exprimer beaucoup de chose.

Leif Ove Andesns : ne démérite pas, mais pour autant, il n'apporte rien de mémorable.

La première surprise de la soirée : Kempff a déçu.

Renversement avec la Ballade de l'opus 118 : celui qui se révélera être Kovacevich enflamme tout le monde (je ne trahis rien). C'est vif, puissant, enlevé, déterminée, sans être brutal dans le thème d'introduction particulièrement animé et ses reprises, et le son Kovacevich embellit les passages poétiques intermédiaire. Vraiment très beau.

Ciccolini suit de peu avec une interprétation moins plastique mais plus expressive.

L'interprétation Gourari paraît quelque peu univoque, trop déterminée, trop incisive.

On prend les mêmes et on recommence avec l'intermezzo : Gourari (qui retrouve des couleurs), Ciccolini et Kovacevich emportent aisément le morceau.

Kempff et Couteau ont été assez vite écartés au profit des autres ; ils n'ont pas eu les honneurs de l'écoute sur l'intermezzo.

L'exercice de l'écoute en aveugle est en tout cas extrêmement intéressante, car elle permet d'aborder les interprétations sans aucun préjugé. Cela est très rafraîchissant.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10908
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 18 Juil 2011 23:05

éanmoins, elle a un défaut... comme toutes les écoutes c'est de relativiser les jeux : une autre fois, en commençant par un autre pianiste la hiérarchie changera...
Kempff : stéréo ou mono ?

Mon préféré !!!

(Ciccolini : le pauvre enregistré moins bien que par un bon amateur...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56520
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 19 Juil 2011 11:10

Bonjour,

A - Scytales - je confirme tout d'abord que l'enregistrement de S. Bishop-Kovacevitch est bien de Philips.

J'en profite pour signaler un coffret Brahms de 3 CD Calliope par - Inger Söndergren - que je n'ai toutefois plus écouté depuis longtemps. Il s'agit des CD des Valses, danses hongroises et rhapsodies.

D'ailleurs, comme il est sorti de sa cage et qu'il pleut, un nouveau petit tour sur le lecteur CD devrait pouvoir être possible en cours de journée.

Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 26883
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 19 Juil 2011 21:59

haskil a écrit:Kempff : stéréo ou mono ?


Bonne question : j'avais l'impression que c'était de la mono, du moins dans l'opus 117. Mais comme le disque n'est pas le mien, je ne peux pas confirmer !

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10908
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 23 Juil 2011 18:15

En ce qui concerne le concerto n°2 Richter l'a enregistré avec pas mal de chefs, curieusement c'est la version Leinsdorf qui est plébiscitée depuis longtemps.. or le pianiste n'a eu de cesse de répéter le mal qu'il pensait de cette version qu'il honnissait entre toutes, à écouter la version avec Mravinsky le disque devient difficile à trouver... dire que les 2 géants ne se sont rencontrés que 2 fois malgré l'estime réciproque.
richardaz
 
Messages: 362
Inscription Forum: 19 Mar 2006 11:53
Localisation: dieppe
  • offline

Message » 24 Juil 2011 23:39

Et si je te disais que j'apprécie aucun des enregistrements du Deuxième Concerto de Brahms par Richter ? J'admire la réalisation pianistique, parfois impressionnante, et pas qu'un peu, même, mais jamais l'esprit ! Gilels, en revanche, pour rester chez les russes (ou même Igor Joukov), dans le même 2e de Brahms... que j'ai, en plus, entendu en concert le jouer, m'a toujours paru beaucoup plus proche de cette musique.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56520
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 25 Juil 2011 0:02

Quand j'aime( euphémisme) Richter je ne compte pas :)) en vérité je suis assez d'accord avec toi Gilels/Jochum ou Reiner sont bien sûr plus dans l'esprit...Anda que j'aime dans presque tout (ah si les concertos de mozart étaient mieux enregistrés...) est superbe dans ce concerto !
richardaz
 
Messages: 362
Inscription Forum: 19 Mar 2006 11:53
Localisation: dieppe
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message