Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Greg91410 et 26 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Le meilleur album de MACEO PARKER

Message » 04 Aoû 2003 11:15

J'ai acheté l'album "ROOTS REVISITED" de Macéo en version remasterisée 32 bits et je ne suis pas loin de penser que c'est son meilleur album.

D'autres avis ?

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Aoû 2003 11:15

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Aoû 2003 14:43

J'ai entendu parler de cet album. Il fait des reprises de standards, non ?
guizmo71
 
Messages: 1710
Inscription Forum: 11 Nov 2002 1:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Aoû 2003 15:19

exactement mais il y à aussi le fabuleux "CHILDREN'S WORLD" et Bootsy collins à la basse.

Dans la collection j'ai déjà

MO roots
Southern Exposure
Un live avec the METERS (excelent par ailleurs)

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 04 Aoû 2003 15:54

tiens EUVRARD, ton enceinte vit maintenant grace à Maceo ;-)
echoes
 
Messages: 4939
Inscription Forum: 27 Mai 2002 21:38
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 04 Aoû 2003 16:17

C'est cool, faudrait que je puisse récupérer ton fichier pour me le mettre en avatar, t'aurais une idée ?
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 04 Aoû 2003 16:31

EUVRARD a écrit:Un live avec the METERS (excelent par ailleurs)
A+

Quoi !!!? :o
Il existe un live avec les Meters. J'adore les Meters (mouture originale bien sur). Ils avaient un groove bien particulier, l'ancêtre du funk.
Avec Maceo, ca doit groover une folie. Tu as la référence de l'album, stp ?
guizmo71
 
Messages: 1710
Inscription Forum: 11 Nov 2002 1:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Aoû 2003 16:42

Il s'agit du "legendary meters / feat JB's Horn" qui n'est plus dispo à la vente.
Dommage
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 04 Aoû 2003 18:14

Flute.
C'est raté pour moi. Dommage.
guizmo71
 
Messages: 1710
Inscription Forum: 11 Nov 2002 1:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Aoû 2003 19:04

EUVRARD a écrit:C'est cool, faudrait que je puisse récupérer ton fichier pour me le mettre en avatar, t'aurais une idée ?


Tu fais un clic droit sur l'image et ensuite enregistrer sous et le tour est joué, le fichier sera dans ton ordinateur. :wink:
echoes
 
Messages: 4939
Inscription Forum: 27 Mai 2002 21:38
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 07 Aoû 2003 12:26

EUVRARD a écrit:Il s'agit du "legendary meters / feat JB's Horn" qui n'est plus dispo à la vente.
Dommage


J'ai vu ca sur amazon.fr :)

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B ... 30-2505855
Krakoukass
 
Messages: 55
Inscription Forum: 24 Juil 2002 11:29
Localisation: Paris
  • offline

Message » 07 Aoû 2003 13:23

Salut

Ce n'est pas celui-ci mais il est très bon quand même.

Pour ce qui est des JB's horn (litteralement les cuivres de James BROWN) les meilleurs album sont sur vynil et je ne crois pas qu'ils ont été reédités en CD.

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 07 Aoû 2003 13:52

EUVRARD a écrit:J'ai acheté l'album "ROOTS REVISITED" de Macéo en version remasterisée 32 bits et je ne suis pas loin de penser que c'est son meilleur album.

D'autres avis ?
A+


EUVRARD a écrit:exactement mais il y à aussi le fabuleux "CHILDREN'S WORLD" et Bootsy collins à la basse.
Dans la collection j'ai déjà
MO roots
Southern Exposure
Un live avec the METERS (excelent par ailleurs)



Vaste sujet… quelques éléments de réponse :

Roots Revisited est l’album qui a scellé la carrière actuelle de Maceo sur la scène musicale et discographique internationale en son nom propre.

La période 1990-1994 est une période de transition, avec une activité intense et une production foisonnante, que ce soit dans les albums en son nom, en tant que membre d’ensembles existants à l’instar des JB-Horns (avec ses potes Fred Wesly et Pee Wee Ellis), des P-Funk all-stars (ex- Parliafunkadelicment ;)) ou encore en tant que guest star ci et là.

Roots Revisited, premier album de cette nouvelle ère, est parfois timide. Si l’on excepte Children’s world, tout bonnement sublime, le parti pris des reprises jazz ne permet pas à cet ensemble d’artiste d’exprimer pleinement leur potentiel quasiment sans limite (pour exemple noter que la prestation de Bootsy, qui, pour aussi parfaite qu’elle soit, ne reflète là aucunement son style ni sa créativité).

Pour retrouver en enregistrement une version cette fois hautement créative et débridée du « style Maceo » (en fait Fred + Maceo, tour à tour, JB’s, Horny Horns, JB Horns, etc.), il faut attendre 2 ans avec le fabuleux live « Life on Planet Groove », dont le postulat « 98% per cent Funk, 2% Jazz », n’est certes pas usurpé.

Un peu plus tard, on trouve aussi l’excellent Maceo / Soundtrack, associé à « My first name is Maceo » en K7 Video (malheureusement, pas de DVD) incontournable elle aussi.

Avec la séparation, bien qu’amicale, avec ses compagnons de toujours, en particulier Fred Wesley, ou encore de Jerry Preston (« bass is the base »), et sur l’impulsion « active » de sa manager Natasha Maddison (dont je tairais ici la sympathie sans borne qu’elle m’inspire :evil: :lol:), le style de Maceo s’est quelque peu modifié ensuite, pour s’aseptiser, voire s’étioler au détour des voies périlleuses du « commercialement correct », même lorsqu’il reste un soliste de génie.
Seuls ses concerts faisaient alors justice à son talent, les albums Funk Overload et Dial Maceo étant « oubliables » dans sa discographie, jusqu’à un date récente, où l’intégration des transfuges (temporaires ?) de la bande à George Clinton (« free your mind, and your ass will follow »), en l’espèce le tromboniste équilibriste Greg Boyer et surtout la pièce maîtresse (au propre comme au figuré ;)) qu’est Rodney « Skeet » Curtis aka P-Funk #1, ont permis d’opérer un nouveau virage à l’aune de son dernier album «Made by Maceo », plutôt de bon augure.
A suivre, donc.

En dehors des albums estampillés Maceo, à la même époque, ses contributions majeures dans l’univers du P-Funk dans un style moins soliste avec les immenses morceaux de bravoure que sont P-Funk all-stars / Live at the Beverly Theater (l’intro de Maggot Brain avec Bernie Worrell, à pleurer, tout comme les guitares de Michael Hampton et Dewayne "Blackbyrd" Mc Knight ensuite), Bernie Worrell / Blacktronic Science, ou encore le collectif Funkcronomicon (Bill Laswell au commandes, et les "dernières notes" du regretté Eddie Hazel) avec son « infectious » Sax Machine, etc., etc., restant des morceaux de choix à posséder absolument.

On notera également les collaborations actives et autres apparitions remarquables chez maints artistes de la mouvance jazz-funk, pour mémoire Nils Landgren / Live in stocholm (Maceo jouant du Coltrane 8)) , Larry Goldings /Whatever it takes (dont une paire de duos édifiants avec David Sanborn), Brooklin Funk Essentials, De La Soul, Groove Collective et bien d’autres

Ne pas oublier enfin le longtemps mythique (car introuvable pendant preque 20 ans) « Us » (1974).
Entre autres, pour ceux qui aiment “Children’s World”, à découvrir de toute urgence le statement de James Brown et Maceo « The soul of a Black Man », qui en est le thème originel, lui-même transposé comme chacun pourra le remarquer de « It’s a man’s man’s man’s man’s world ».
Malgré un enregistrement un peu erratique avec un aigu un peu omniprésent, Us est un chef-d'oeuvre, et le restera.

Il reste enfin à redécouvrir ce qui a fait la légende de Maceo Parker, de Fred Wesley et tant d’autres, à commencer l’œuvre de James Brown, du solo détonnant dans « Papa’s got a Brand new bag » en 1965 (morceau historique, première rythmique funk, création du « One » par les funky drummers, le guitariste rythmique Jimmy Nolen, etc. mais bon, je m’égare, c’est une autre histoire... ou peut-être l’Histoire tout court ;)) à l’aboutissement de la période 1973-1974 (« blow your horn, Maceo »), puis l’aventure autour de George Clinton, Parliament, Funkadelic, Brides of Dr Funkenstein et consorts (le « Parliafunkadelicment thang » évoqué plus haut), sans oublier les albums de Bootsy Collins et son Rubber band, et ceux, trop souvent méconnus, de Bernie Worrell.

En 40 ans de présence, Maceo Parker a apporté un style unique, alliant phrasé mélodique et rythmique syncopée hors du commun( cette fameuse "rythmique interne"), mettant sa maîtrise technique totale (les attaques…) au service d’une musqiue à la fois claire et complexe, sans cesse créative et surprenante sans jamais devenir ésotérique.
Sa contribution majeure, tout comme celle des « musical genius » cités (ou omis) ici, ne saurait toutefois être dissociée du mouvement qu’ils ont nourris et qui les a portés, épiphénomène magique, singulier et dévastateur dans la grande histoire de la musique, pillé par tous et galvaudé par beaucoup, le Funk.


C.
(better known as W-FUNK)
8) ;)
undweller
 
Messages: 1241
Inscription Forum: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 07 Aoû 2003 13:56

EUVRARD a écrit:Salut

Ce n'est pas celui-ci mais il est très bon quand même.

Pour ce qui est des JB's horn (litteralement les cuivres de James BROWN) les meilleurs album sont sur vynil et je ne crois pas qu'ils ont été reédités en CD.

A+


en fait que ce soit les albums des années 70 sous l'appellation "Fred Wesley and the JB's" ou les productions plkus récentes (mais sans James Brown himself) sous l'appellation "JB Horns" ils ont tous été réédités en CD, parfois au Japon, bien que parfois en rupture de stock. Concernant ces derniers, voir par exemple http://www.funky-stuff.com/maceo/index.htm (bas de page)

C.
undweller
 
Messages: 1241
Inscription Forum: 29 Oct 2002 13:36
Localisation: Paris / Seine & Marne
  • offline

Message » 07 Aoû 2003 23:26

J'aime bien le "Funk Overload", enregistré à fort niveau sonore, mais je le trouve sympa tout de même.
maxlg
 
Messages: 4663
Inscription Forum: 07 Nov 2001 2:00
Localisation: Chalifert, le 77 et son Club
  • offline

Message » 08 Aoû 2003 14:36

D'accord avec undweller

Macéo comme Fred WESLEY d'ailleur sont souvent géniaux dès qu'ils improvisent.

J'ai acheté le dernier Fred WESLEY et il ne m'à pas boulversé

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription Forum: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message