Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jujulolo, LaBlatte, renan et 35 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

chronique des Bridgerton [Netflix]

Message » 04 Jan 2021 17:24



Un vilain problème de santé m'a scotché devant Netflix pendant 2 jours récemment, ou j'en ai profité pour binger cette série produite par Shonda Rhymes (oui celle de Grey's anatomy). Personne n'est parfait, ne tirez pas Messieurs les anglais !

Un mix entre "Gossip girl" pour la technique de l'inconnu(e) qui cancane sur toute la haute société, la série en costume anglais début 19è (les plans et les costumes sont somptueux) et de la romance carabinée (c'est sur ça change d'Alice in Wonderland :siffle: ), Shonda Rhymes reste fidèle à son public, Netflix ou pas !

Disons le tout de suite l'uchronie absolue d'avoir mixé dans l'aristocratie anglaise de 1820 des Noirs et des Blancs sur un pied d'égalité qui est au départ un point de vue étonnant s'avère à l'arrivée franchement réussie d'autant que le jeune premier est un métis d'une beauté renversante aux abdos parfait (l'enfoiré :grr: ) incarné par l'acteur anglo-nigérian Régé-Jean Page, aux très vagues airs de Tony Parker je trouve, qui incarne un duc anglais ce qui ne manque pas d'intriguer !

La jeune première ingénue est tout aussi magnifique, incarnée par la diaphane Phoebe Dynevor, qui donne en 3 secondes l'envie de se noyer dans ses yeux couleur de lac au printemps dans le Kent. Celui qui n'a pas envie de lui apprendre comment on fait des enfants, ce qu'elle cherche à savoir les premiers 2/3 de la série, charmante enfant,...

Au total, ça se regarde d'un trait, et en famille (quelques scènes de sexe (assez légères toutefois) vous rendront méfiant en dessous de 14 ans, Netflix rend manifestement plus permissif qu'ABC...), et on a du Shonda Rhymes (mais pourquoi ils s'aiment et ils arrivent pas à se le dire nom d'un chien !!) sans les insupportables dérives d'un Grey's anatomy qui en est parait-il à sa 74è saison, Meredith est arrière grand-mère... Ah on me dit que ce n'est pas encore tourné, on en est à 73... :ko:

La petite dose féministe est bienvenue tant il est flagrant que ce qui était toléré voir encouragé pour les hommes (sexe, seconde vie...) était strictement interdit pour les femmes (c'est même en quelque sorte le sujet de la série), et en ce sens le rôle de la soeur rebelle de l'héroine est plutôt bien vu.

Un spectacle à voir en couple et qui devrait plaire aux amateurs d'amour sur pellicule !

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 8058
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • online

Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message