Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jjsaeba et 11 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Histoire de Lisey [Apple TV+]

Message » 26 Aoû 2021 11:13

Belle histoire tirée d'un roman de Stephen King (que je n'ai pas encore lu). Avec une superbe brochette d'actrices et acteurs. Elle peut paraitre "spéciale" mais colle bien avec le style et l'univers des livres de King.

Julianne Moore et Clive Owen semblent "connectés" voire fusionnels, cela rappel étrangement leur couple dans le film "Le fils de l'homme".

C'est superbement joué, poétique, je recommande.
Dawid
 
Messages: 17560
Inscription Forum: 07 Sep 2000 2:00
Localisation: Bordeaux
  • online

Message » 28 Aoû 2021 16:06

Bonjour,
Coup de coeur également.
Superbe photographie de Darius Khondji, l'inoubliable chef-op de Seven pour des acteurs remarquables, malmenés par une histoire tragique aux accents surnaturels, mise en scène avec brio et sensibilité.
Julianne Moore est sublime.
Laurent
lau1967
 
Messages: 1548
Inscription Forum: 08 Jan 2006 10:50
Localisation: auvergne (43)
  • offline

Message » 29 Sep 2021 23:43

Finie hier soir.

J'ai moyennement aimé.

Je rejoins vos louanges pour la partie technique, visuelle, musicale et les acteurs (mes préférés sont peut-être Dooley et le père de Scott, j'aime bien les tarés :ko: ).

Mais passé ça, mon problème reste vraiment "Stephen King of Fools" :
- Déjà ce scénario fourre-tout, en plus mis en scène façon poupée russe (le flashback dans le souvenir d'un autre souvenir d'un flashback...). Le cœur de la série (je dirais épisodes 3-5 ou 6) me semblait comme coincé dans la même boucle temporelle, j'ai fais des pauses de plusieurs jours et pensé arrêter.
- La surcharge / insistance horrifique ou accumulation d'étrange qui donne souvent un côté Grand-Guignol.
- L'égo de King qui j'imagine se personnifie (se déifie ?) en Scott Landon.

J'ai tout de même bien accroché à certains pans de la série, notamment :
- Le début et la fin (enfin, pas la toute fin, trop chargée pour moi).
- L'histoire de son enfance terrifiante bien équilibrée pour le coup avec un côté réaliste et un peu de surnaturel juste pour bien appuyer sur le malaise.
- La première attaque de Dooley, on serre les dents.

Du coup, je suis vraiment mitigé, entre un aspect technique qui m'a bien botté, certains "arcs" et passages qui m'ont bien scotchés, mais un scénario / mise en scène / trop plein de trucs qui m'ont refroidis.

La configuration dans mon profil


Hi-fi > Ampli : Cambridge Azur 651A - Enceintes : Triangle Antal EX - Sources : Rega Planar 3 et Marantz CD6005
HC > Ampli : Marantz SR-6011 + ampli Hifi - Centrale : Triangle Voce EZ - Surrounds : Davis Atmosphere - TV : Panasonic TX-58DX750E
Gurthang
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 645
Inscription Forum: 18 Sep 2018 12:13
  • online


Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message