Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Les "screenings 2008" de Série-Club

Message » 13 Avr 2008 19:28

Les "pseudo-screenings" de Série-Club ne sont qu'une imposture ! :mdr:

Dans le paysage audiovisuel américain, les screenings possèdent une fonction véritable : évaluer les audiences des séries télévisées à mi-saison, pour renouveler ou non les contrats de production la saison suivante. Les véritables screenings conditionnent donc le devenir même des séries télévisée en cours de production.

Mais transposés par Série-Club en France, les "screenings à la française" servent juste à booster artificiellement les audiences de la chaîne durant deux soirées, en donnant à ses spectateurs l'illusion d'être "le responsable des achats", et cela sur un bien piètre catalogue composé essentiellement de séries annulées ou enterrées, dont les droits de diffusion ne coûteront dans tous les cas pas grand chose à la chaîne ! :roll:

Lorsque dans le lot des candidates, se glissent miraculeusement quelques séries encore produites, leur sélection par les spectateurs peut alors - dans une très très modeste mesure - rapprocher les "pseudo-screenings" de Série-Club de la fonction première des screenings américains : peser sur le destin d'une série toujours en production !

Il va évidemment de soi qu'une annulation ne révèle absolument rien sur la qualité intrinsèque d’une série. Bien des navets continuent à être produits non-stop, tandis que nombre de chefs-d'œuvre (comme Odyssey 5, Enterprise, Profit, Dark Skies, Jeremiah, The Lone Gunmen, Brimstone, Crusade, Carnivàle, Farscape, Firefly, et tant et tant d'autres...) ont été scandaleusement avortés ! :cry:

Mais la vérité est que si Série-Club respectait vraiment l'esprit des screenings américains (dont elle se réclame pourtant avec impudence), elle ne mettrait en lice que des séries toujours en production, impliquant donc un risque pour la chaîne, et un semblant de pouvoir décisionnel pour les spectateurs.
Quant aux séries inédites annulées ou oubliées, si Série-Club tenait vraiment à leur rendre justice, elle les achèterait directement sans les soumettre à cette ridicule pantomime des "screenings à la française", et les diffuserait d'office en lieu et place des "truismes" (tels Diagnosis Murder, Les bœuf-carottes, Extrême limite...) qu'elle nous inflige en boucle depuis de années. :roll:

En l'état, les "pseudo-screenings" de Série-Club font pitié :oops:, et ne contribuent en rien à la réduction des téléchargements illégaux de séries américaines contemporaines en temps réel sur Internet.
Et ces téléchargements illégaux résultent bien moins d'une propension naturelle à la grivèlerie, que d'une insatisfaction profonde envers la politique de télédiffusion française (délais, sélections, chronologies, VF imposées...). :x

Vade retro... :evil:

Yves
yrad
 
Messages: 1430
Inscription Forum: 16 Mar 2005 0:04
Localisation: Twin Peaks
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Avr 2008 19:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Avr 2008 19:35

yrad a écrit:
En l'état, les "pseudo-screenings" de Série-Club font pitié :oops:, et ne contribuent en rien à la réduction des téléchargements illégaux de séries américaines contemporaines en temps réel sur Internet.
Et ces téléchargements illégaux résultent bien moins d'une propension naturelle à la grivèlerie, que d'une insatisfaction profonde envers la politique de télédiffusion française (délais, sélections, chronologies, VF imposées...). :x

Vade retro... :evil:

Yves


Ca c'est clair. Nombreux seraient les vilains pirates à arrêter leur activité illégale si quelques chaines françaises diffusaient dans des délais et conditions respectables (720p, vo ou vost) les séries US et UK.

Parfois quand je suis dans une soirée et que la discussion s'oriente vers les séries, je suis atterré de voir que beaucoup ne connaissent que Lost, Prison Break, Desperate, Heroes ou Les Experts... (à savoir des séries fast-food sans grand intérêt)
:(

(coucou Yves ;) toujours pas de nouvelles sur une éventuelle édition BRD d'Enterprise :oops: ?)
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:37

Il n’empêche que je les ai tout de même suivis, ces "pseudo-screenings", car c’était l’occasion de découvrir des séries que je ne connaissais pas (eh si, ça peut parfois arriver :lol:).
Voici donc un abrégé de mes appréciations sur les séries proposées - appréciations exprimées toutefois avec la plus grande réserve, car nulle série ne saurait se réduire à son pilote.


Catégorie "grandes séries" : une seule, et c’est déjà beaucoup !

The State Within : la superbe facture british à son paroxysme, sans complaisance ni romantisme, pour une représentation ultra-réaliste des troubles du monde contemporain et des coulisses du pouvoir, à en donner le vertige. Une humiliation de plus pour les séries françaises…
En fait, j'avais déjà visionné auparavant l'intégralité de The State Within en VOI, car je suis un inconditionnel des séries anglaises - politiques et humoristiques surtout - et je refuse d'attendre leur incertaine traversée de la Manche.

Catégorie "séries intéressantes" : quatre tout de même !

Suburban Shootout: rejeton décalé et explosif du monde de Miss Marple et de celui de Arsenic And Old Lace, pour une peinture au vitriol des "parfaites ménagères anglaises" d’aujourd’hui. Il est toutefois regrettable que son esprit se rapproche plus de The War Next Door que de Bottom. Mais c'était fatal, car Desperate Housewives est passée par là...

Stacked : à condition de réussir à surmonter ses préjugés envers la double présence (starring et production) de Pamela Anderson, voici une sitcom aussi psychologue que bien écrite, que l'on doit à l'excellent Steven Levitan, créateur et scénariste principal de la non-moins excellente Just Shoot Me!
Stacked parvient à combiner dans un contexte bibliophile un peu de la finesse de Cheers, l'écho des interactions de Frasier, et le souvenir de l'impertinence de Murphy Brown. Une excellente surprise !

Mork & Mindy : un grand classique de la parodie extraterrestre à l'américaine, qui démontre à quel point 3rd Rock From The Sun n'a vraiment rien inventé. Dix-huit ans avant, ce spin-off de Happy Days marquait à jamais l'imaginaire collectif, sans recourir pour autant aux outrances stériles de la "famille" Solomon. Mork & Mindy a beau être inédite en France, quel connaisseur hexagonal de SF n'en a jamais entendu parler ?

First Monday : une série de plus sur la justice américaine, mais cette fois à travers les yeux des juges de la Supreme Court of the United States. Le concept est audacieux, et l'ampleur est au rendez-vous. Malheureusement son apparent courage factuel masque un militantisme non assumé et mal géré qui consume son grand potentiel, et qui la rapproche plus d'un Shark ou d'un Kevin Hill, que d'un The Practice ou d'un 100 Centre Street. J'attendais mieux de Donald P. Bellisario, le créateur de Magnum, PI, de Quantum Leap, et de JAG.


Catégorie "bénéfice du doute" : deux.

Girlfriends : série communautaire par excellence, elle souffre comme ses semblables d'un positionnement commercial aussi stigmatisant que paupérisant. Certes, il fallait bien que la communauté afro-américaine possède son propre Sex And The City...
Les copies sont rarement du niveau de l'original. Toutefois, si Girlfriends ne possède pas l'"incisivité" de Sex And The City, elle n'en possède pas non plus la pesanteur idéologique. Derrière le parcours - devenu obligatoire - des trivialités sexuelles, transparaît une certaine naïveté, qui pour autant ne compromet pas la psychologie d'ensemble. Il est donc indispensable d'évaluer l'intérêt de cette œuvre sur la durée.
Il peut sembler étonnant de trouver Kelsey Grammer (de l’excellent Frasier) à la production, mais ses prises de positions réactionnaires requièrent périodiquement des alibis de ce genre...

Great Scott! : Le contexte est celui de l’adolescence convenue, le propos semble désespérément vain, les dialogues creux et prévisibles, le rythme d'une lenteur soporifique… Mais il faut reconnaitre à cette série à vocation humoristique le mérite d'avoir inventé les inserts fantasmatiques cinq ans avant Ally McBeal. Je demande donc à en voir plus.


Catégorie "je tire la chasse" : seulement deux !

Sex, Love & Secrets : une ineptie finie qui réussit pourtant à s'offrir un écrin incroyablement brillant, pour ne pas dire expérimental. Mais la plus artistique ou technique des formes ne transcendera jamais le plus lamentable des fonds. Ce soap pour ados va même jusqu'à se ridiculiser par des prétentions éthologiques. Risible.

Veritas: The Quest : il est parfois intéressant de mesurer ce qui reste du capital génétique initial à la cinquantième génération de reproduction par mitose. Après Erich von Däniken, après Indiana Jones, après Stargate, après Poltergeist The Legacy, après The Fifth Element, après Relic Hunter, après Lara Croft, après Adventure Inc., et après une kyrielle d'autres clones et dérivées, que reste-t-il de l'archéologie à sensation ? Il reste Veritas: The Quest ! Qui réussit toutefois à susciter une ultime curiosité : l'envie de visionner seulement la fin du dernier épisode, pour découvrir de quel chapeau délavé les scénaristes ont sorti cet "impensable secret archéologique qui va changer la face du monde".

Yves
Dernière édition par yrad le 13 Avr 2008 20:53, édité 3 fois.
yrad
 
Messages: 1430
Inscription Forum: 16 Mar 2005 0:04
Localisation: Twin Peaks
  • offline

Message » 13 Avr 2008 19:54

Arsenic a écrit:Ca c'est clair. Nombreux seraient les vilains pirates à arrêter leur activité illégale si quelques chaines françaises diffusaient dans des délais et conditions respectables (720p, vo ou vost) les séries US et UK.

Parfois quand je suis dans une soirée et que la discussion s'oriente vers les séries, je suis atterré de voir que beaucoup ne connaissent que Lost, Prison Break, Desperate, Heroes ou Les Experts... (à savoir des séries fast-food sans grand intérêt)
:(

(coucou Yves ;) toujours pas de nouvelles sur une éventuelle édition BRD d'Enterprise :oops: ?)

Coucou Arsenic. :wink:

Pour Enterprise en BRD, hélas non ! Et si la Paramount adopte le BRD suite à l'abandon du HD-DVD par Toshiba, il est probable qu'elle édite d'abord les trois saisons de ST TOS remasterisée en BRD, puis les dix (onze) films, avant de songer à ST ENT. N'oublions pas que ST ENT est la déclinaison de Star Trek la moins populaire de toutes. :mdr: :cry:

Oui, le niveau d'inculture français en matière de bonnes séries TV est effarant ! :oops:
Et à ne considérer que les blockbusters stériles (Lost, Prison Break, Heroes...), il n'est guère étonnant que les séries TV aient si mauvaise réputation auprès des critiques français de cinéma... :roll:

Yves
yrad
 
Messages: 1430
Inscription Forum: 16 Mar 2005 0:04
Localisation: Twin Peaks
  • offline

Message » 13 Avr 2008 20:58

Déjà TOS dans une belle ré-edition BRD me comblerait. ;)

Toi qui doit être un puriste d'entre les puristes, tu en penses quoi d'ailleurs de la remise à niveau des FX dans TOS ? Le peu que j'avais vu m'avait impressionné par le soin apporté tout en restant extraordinairement fidèle au visuel de l'époque.

(en France pour les séries, on cultive notre exception culturelle subventionnée: Soeur-Therese.com et Joséphine Ange Gardien veillent sur notre patrimoine :P)
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 13 Avr 2008 21:39

C'est justement pour ça que je n'ai pu me résoudre à attendre cette éventuelle édition en Blu-Ray, et que j'ai acheté le coffret HD-DVD de la première saison de ST TOS remasterisée. :oops:
Mais maintenant, je me retrouve très frustré par l'annulation de la publication des deux saisons suivantes. :cry:

Je pense le plus grand bien des nouveaux FX de ce remastering, qui - ne l'oublions pas - fut initié par Rick Berman avant son départ.
Je ne manque d'ailleurs jamais une occasion de défendre le travail absolument exceptionnel de Rick Berman :D à la tête de la franchise de Star Trek depuis la mort de Gene Roddenberry !

Arsenic, tu as parfaitement résumé ma propre pensée en écrivant "(...) m'avait impressionné par le soin apporté tout en restant extraordinairement fidèle au visuel de l'époque."
Ce remastering est objectivement un travail fabuleux qui a réussi à intégrer au style originel des années 60 les meilleurs effets spéciaux d'aujourd'hui, introduisant un gigantisme spatial qui n'a rien à envier à celui de Star Wars, et une nouvelle bande son (VO par VF) impressionnante.
Le tour de force aura été également de transformer les faiblesses visuelles des années 60 (le coté kitch notamment) en véritable parti pris d'auteur (festival de couleurs rendant presque toutes les autres séries Star Trek ternes à coté).

Cela dit, je suis peut-être exigeant et connaisseur, mais je ne suis pas le puriste que tu crois, Arsenic ! :oops:
A vrai dire, je suis bien plus attaché à l'unité d'ensemble de tout l'univers Star Trek, qu'au respect du style fort daté de ST TOS ! Je fais donc partie de la minorité qui aurait préféré que ce remastering aille en fait beaucoup plus loin sans le moindre respect pour les années 60... Et tant pis pour les nostalgiques incurables (qui auraient de toute façon toujours pu se rabattre sur la version originale intouchée disponible partout en DVD) ! :mdr:

Pour conclure, le travail réalisé sur ST TOS est un sans faute absolu, particulièrement intelligent et astucieux. Simplement, je l'aurais voulu moins respectueux !

Yves
Dernière édition par yrad le 14 Avr 2008 0:36, édité 1 fois.
yrad
 
Messages: 1430
Inscription Forum: 16 Mar 2005 0:04
Localisation: Twin Peaks
  • offline

Message » 13 Avr 2008 23:25

Et bien il ne me reste plus qu'à attendre sa sortie en BRD... :D
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 14 Avr 2008 10:48

Oui vivement qu'ils les sortent ces sataner BR de star trek , je tient plus moi !
Le reste des series neuneu peuvent attendre !!!
mdr
neo

La configuration dans mon profil


>>>>>Mon installation<<<<
AV: Yamaha RX-A3060 + 3 Nuprime sta9 - HP: KLIPSCH ATMOS 7.2.2 - SUB: 2x Klipsch R-115SW + 8033s²
TV 4K: PANASONIC TX-58DX730E - VP : Sony 590es - BR 4K: Panasonic ub9000 + Shield pro
Avatar de l’utilisateur
N3°
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 18258
Inscription Forum: 26 Oct 2004 16:17
Localisation: Pays de la Choucroute "67"
  • offline

Message » 15 Avr 2008 7:52

Arsenic a écrit:Parfois quand je suis dans une soirée et que la discussion s'oriente vers les séries, je suis atterré de voir que beaucoup ne connaissent que Lost, Prison Break, Desperate, Heroes ou Les Experts... (à savoir des séries fast-food sans grand intérêt)

yrad a écrit:Catégorie "grandes séries" : une seule, et c’est déjà beaucoup !
The State Within : la superbe facture british à son paroxysme, sans complaisance ni romantisme, pour une représentation ultra-réaliste des troubles du monde contemporain et des coulisses du pouvoir, à en donner le vertige. Une humiliation de plus pour les séries françaises…
En fait, j'avais déjà visionné auparavant l'intégralité de The State Within en VOI, car je suis un inconditionnel des séries anglaises - politiques et humoristiques surtout - et je refuse d'attendre leur incertaine traversée de la Manche.
(...)
Catégorie "je tire la chasse" : (...)
Veritas: The Quest : il est parfois intéressant de mesurer ce qui reste du capital génétique initial à la cinquantième génération de reproduction par mitose. Après Erich von Däniken, après Indiana Jones, après Stargate, après Poltergeist The Legacy, après The Fifth Element, après Relic Hunter, après Lara Croft, après Adventure Inc., et après une kyrielle d'autres clones et dérivées, que reste-t-il de l'archéologie à sensation ? Il reste Veritas: The Quest ! Qui réussit toutefois à susciter une ultime curiosité : l'envie de visionner seulement la fin du dernier épisode, pour découvrir de quel chapeau délavé les scénaristes ont sorti cet "impensable secret archéologique qui va changer la face du monde".

Lundi soir, le verdict est donc tombé !
Les téléspectateurs français ont élu Veritas: The Quest !!! :o :o :o :evil:

Que le chef-d'œuvre anglais The State Within passe à la trappe, et que la pathétique resucée Veritas: The Quest soit sacrée grande gagnante, voilà qui constitue une illustration supplémentaire de la cuistrerie des Français en matière de séries TV ! A fortiori lorsque cela vient du public d'une chaîne spécialisée dont on aurait pourtant pu espérer qu'il serait un peu plus avisé et élitiste... :-?

François-Pier Pelinard-Lambert semblait suffisamment déçu par la défaite de The State Within pour que l'on ne soit pas (trop) tenté de penser que Série-Club a bidonné les résultats afin de diffuser la moins coûteuse et la plus consensuelle des séries en lice... :mdr:

Lamentable dans tous les cas... mais tristement révélateur... Pfff... :roll:

Yves
yrad
 
Messages: 1430
Inscription Forum: 16 Mar 2005 0:04
Localisation: Twin Peaks
  • offline


Retourner vers Séries