Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Folles de joie (2016)

Message » 02 Jan 2017 23:55

Titre original : La Pazza Gioia

Pour bien démarrer 2017, je ne résiste pas à faire une petite critique de ce film qui sera définitivement mon coup de coeur de l'année écoulée ! Truculent est le 1er mot qui me vient à l'esprit. Puis aussi bonté, tendresse et bienveillance. Ce film esquisse deux portraits de femmes en "cavale" car échappées d'un établissement psychiatrique où elles sont soignées avec une certaine forme de bienveillance. L'une est une aristocrate bipolaire, panier percé et croqueuse de vie et l'autre vient du bas de l'échelle sociale et est profondément dépressive. A travers un road movie aussi insolite qu'imprévisible dans une Italie absolument superbe (mais jamais carte postale), on assiste à un formidable cheminement humain ou l'une va tout faire pour atténuer l'énorme souffrance psychique de l'autre. C'est très beau. C'est aussi très émouvant car cela parle avec beaucoup de pudeur de l'amour maternel pour un enfant. Valeria Bruni Tedeschi est tout simplement extraordinaire. La scène où la bipolaire qu'elle incarne se fait passer pour un médecin psychiatre est digne de figurer dans les scènes d'anthologie du cinéma tellement elle est énorme :lol: . Elle semble capable de se sortir de toutes les situations et de soulever des montagnes. On rit beaucoup car ces situations sont souvent rocambolesques. Mais les parties dramatiques sur la souffrance humaine sont aussi très dures. Au final, on a là un film véritablement optimiste sur la nature humaine. Un très beau film à voir impérativement en VO pour la truculence de la langue italienne.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 41701.html
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription Forum: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 03 Jan 2017 5:03

Suivant tes conseils, je suis allé chercher ce film que je viens de visionner à l'instant juste après "tout en haut du monde".
Ais-je vu un film optimiste sur la nature humaine ? Pas évident : les souffrances psychiques vécues par ces deux femmes sont d'une intensité assez peu observée au ciné et sonnent parfaitement vrai. Les deux actrices sont à ce titre tout simplement remarquables, ainsi que le reste du casting...
Là où le film est le moins optimiste et chaleureux, c'est avec cette folle, peut-être la plus folle de tout le film mais pas enfermée, à savoir la mère du personnage interprété par Valeria Bruni Tedeschi qui va quand-même nous sortir une tirade plus qu'odieuse genre (parlant de sa fille) :
"elle a toujours été manipulatrice jusqu'à ce qu'elle tombe sur un escroc pire qu'elle qui nous a tous ruinés. On est même obligés de louer la maison au cinéma pour survivre alors maintenant on en a marre : emmennez là et qu'elle crève on s'en moque". Je veux bien croire que la dilapidation de la fortune familiale soit une chose dure à avaler ou qu'une enfant bipolaire soit un tantinet exspérante mais sortir un truc pareil :o

Après, certes, bienveillance...une bienveillance qui transpire de tout le film, de la part de l'équipe soignante, remarquable et humaniste, mais aussi venant du couple qui a adopté, lequel a pris un risque que je n'aurais probablement pas pris. Je connais bien peu les milieux psychiatriques mais je doute qu'il existe des structures dont les personnels soignants soient si bienveillants, ou une famille adoptive capable de prendre un risque pareil.
C'est dur à écrire mais si les tragédies vécues par ces femmes sont remarquablement crédibles et sonnent parfaitement vrai, les éléments humanistes et chaleureux me semblent pour leur part n'appartenir qu'au cinéma et m'ont fait un peu tiquer.
Une belle histoire de cinéma néanmoins, sur le fond de cette tragédie qu'est le drame intime de deux femmes...lesquelles se sont heureusement trouvées.
La VO en Italien est évidement à préférer à la VF, même si on ne comprend pas un traitre mot d'italien.
Ce film est aussi, pour l'instant, mon coup de coeur de l'année et de très loin.
Mais il faut dire qu'il n'était en compétition qu'avec Les créatures fantastiques, Warcraft le commencement et Indépendance Day résurgence :roll:
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline


Retourner vers 7ème Art