Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Un budget d'un an pour tourner un film de 2h ...

Message » 15 Nov 2019 9:47

... équivaut à un délai de 3 jours et demi en moyenne pour tourner définitivement chaque minute d'un film, autrement dit à une semaine en moyenne pour boucler 2 minutes de réalisation (120 minutes > 60 semaines soit un peu plus d'un an). Rares sont les réalisateurs bénéficiant de fonds aussi conséquents... Bien sûr, en optimisant les plannings, en gagnant du temps sur certaines scènes, en employant une ou plusieurs équipe(s) de tournage supplémentaire(s) sur d'autres, etc on peut en pratique parvenir à passer plus de temps que prévu sur certains passages ne donnant pas satisfaction, mais la marge reste relativement étroite. Ainsi un réalisateur au talent moindre peut mieux réussir son oeuvre qu'un autre plus talentueux si son sens de l'organisation, sa réactivité, etc sont plus développés, simplement parce que si une scène reste ratée malgré plusieurs heures ou jours supplémentaires, c'est cuit sinon ce sera autant de temps en moins pour les scènes restantes à tourner, à moins d'augmenter le budget. De fait quand les investisseurs demandent les justifications des dépenses, le réalisateur et le succès de l'entreprise auraient plutôt intérêt à prévoir plus que nécessaire. Une pression de malade qui réclame donc bien d'autres qualités que le talent seul au sens artistique, et dans des proportions qui peuvent finalement peser plus lourd.

Je me suis fait cette petite réflexion en pensant à deux films: "Jeanne d'Arc" de Luc Besson que décidément j'apprécie pour un tas de raisons (je me demande combien de temps a pris le tournage complet tant ce film me semble réussi); et à "Sphere" de Barry Levinson, qui est pourtant loin d'être un tâcheron. Je ne peux pas croire qu'aucun de tous ceux qui ont travaillé de près ou de loin sur ce film ne se serait rendu compte de l'énorme boulette sur laquelle repose le dénouement de l'intrigue ("Jallo, my nema is Jerry"). Et dans ce cas je n'ose imaginer le calvaire du réalisateur, des acteurs, des producteurs, etc si probablement le tournage était déjà trop engagé pour l'annuler ou le reporter, contraints en connaissance de cause d'aller jusqu'au bout d'un ratage assuré...

On peut au moins dire que les réalisateurs et producteurs de films figurent parmi les entrepreneurs les plus dingues de cette planète (d'autant qu'une bonne part des bénéfices - en cas de succès! - est censée être réinvestie dans une nouvelle production...)

Qu'en pensez-vous?
ngc1976
 
Messages: 3450
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 15 Nov 2019 12:31

Pas compris ton propos.
Tu paraphrases le modèle économique du cinéma, non ?

Un budget de tant pour faire une oeuvre ou un divertissement de X minutes au final mais dont la préparation prend plusieurs mois, voire années, film qui va être vu par Y personnes dans le monde en salle, puis par Z personnes en DVD, Blu ray, VOD, droits Télé.... Non ?

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7893
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • online

Message » 16 Nov 2019 6:13

Ben en fait jusqu'ici quand j'essayais de me mettre à la place d'un réalisateur, ce n'était essentiellement que du point de vue artistique. Je me posais des questions sur ses choix, moins sur ses contraintes. Je n'avais pas imaginé ce qu'il/elle pouvait éprouver quand plusieurs minutes pourtant ratées sont déjà "dans la boîte" faute de budget/temps allouable, et qu'à part au montage et en post-production il n'était plus possible d'y retoucher à moins de rattraper du temps sur d'autres scènes. Trois jours de tournage pour boucler une minute de pub ok, mais là faut que tous les intervenants assurent dans la durée, sans parler des impondérables...

C'était surtout histoire de lancer un petit sujet :ane:
ngc1976
 
Messages: 3450
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message