Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: cleriensis, echoes, tovarich007 et 37 invités

Casques donnant l'impression d'une écoute sur enceintes

Message » 03 Juin 2021 9:29

Il faudra expliquer comment une amplification peut jouer sur la notion d'ouverture, largeur de scène ou positionnement dans l'espace.
Les informations sonores apportant de l'espace ou de la profondeur dans un enregistrement sont flagrants et sont liés à des facteurs temporels (champs diffus, phases et déphasages) qui peuvent être plus ou moins accentués par la courbe de réponse du casque.
Mais comme les amplis sont droits, il ne restent pas grand chose pour une explication, à part des suppositions métaphysiques et bien sur la preuve irréfutable du "j'ai entendu".

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2942
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Juin 2021 9:29

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Juin 2021 9:36

renecito a écrit:Il faudra expliquer comment une amplification peut jouer sur la notion d'ouverture, largeur de scène ou positionnement dans l'espace.
Les informations sonores apportant de l'espace ou de la profondeur dans un enregistrement sont flagrants et sont liés à des facteurs temporels (champs diffus, phases et déphasages) qui peuvent être plus ou moins accentués par la courbe de réponse du casque.
Mais comme les amplis sont droits, il ne restent pas grand chose pour une explication, à part des suppositions métaphysiques et bien sur la preuve irréfutable du "j'ai entendu".


Ça c'est comme dire que tous les amplis ont la même sonorité avec un casque donné, parce les informations concernant le son de chaque instrument est déjà bien encodé dans le fichier. Et donc qu'un ampli à 50 € est au même niveau que n'importe quel ampli à 5000 €.

Le pourquoi ça marche, je n'en sais rien, et à vrai dire même les ingénieurs qui travaillent sur ces produits-là ne savent pas entièrement comment ça fonctionne. Par exemple on sait que ce n'est pas parce qu'un amplificateur est parfaitement neutre et transparent qu'il sera forcément bon, c'est ce qui a donné des choses ridicules sur AudioScienceReview comme des DAC à moins de 10 $ qui étaient acclamés comme étant parmi les meilleurs amplificateurs du monde !

Un thread très intéressant à lire sur le sujet c'est l'histoire de Schiit (qui a un léger biais commercial puisqu'ils produisent et vendent leurs produits), qui parle beaucoup de ces biais lors des analyses et de pas mal de points sur la conception des produits et le fonctionnement de ce genre de sonorité :)
ClementNerma
 
Messages: 353
Inscription Forum: 22 Avr 2018 11:38
  • offline

Message » 03 Juin 2021 9:47

L'amplification apporte son lot technique, gain, transitoires, bruits, distorsions, bande passante, mais pas de sonorité.
Son interaction avec un transducteur peut faire croire à une spécificité sonore, mais avec un autre elle disparaitra, donc une sonorité "volatile".
Seul le transducteur fait la conversion électrique/acoustique et est donc seul responsable des sonorités, mais la variabilité technique en amont peut le faire fonctionner avec des nuances, qu'il ne faut pas imputer au mauvais élément.
Quand à savoir si l'on peut faire une amplification correcte pour 50 €, il y longtemps que c'est prouvé ! :wink:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2942
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 03 Juin 2021 9:51

renecito a écrit:L'amplification apporte son lot technique, gain, transitoires, bruits, distorsions, bande passante, mais pas de sonorité.
Son interaction avec un transducteur peut faire croire à une spécificité sonore, mais avec un autre elle disparaitra, donc une sonorité "volatile".
Seul le transducteur fait la conversion électrique/acoustique et est donc seul responsable des sonorités, mais la variabilité technique en amont peut le faire fonctionner avec des nuances, qu'il ne faut pas imputer au mauvais élément.
Quand à savoir si l'on peut faire une amplification correcte pour 50 €, il y longtemps que c'est prouvé ! :wink:


Dans ce cas à quoi servent les amplificateurs haut-de-gamme alors qu'on en trouve des extrêmement neutres et puissants pour ~ 100 € ? On ne me fera pas croire qu'un Meze Empyrean sonnera aussi bien sur un Topping L30 que sur un Auris Audio Nirvana...
ClementNerma
 
Messages: 353
Inscription Forum: 22 Avr 2018 11:38
  • offline

Message » 03 Juin 2021 9:58

Ils servent à ceux qui pensent que ça leur sert et les choses sont ainsi faites que l'on croit ce que l'on veut !
Dans la réalité, appairer un casque avec un ampli reste nécessaire pour des raisons de sensibilité et d'amortissement, qui sont déjà des éléments bien variables pour trouver des différences.
Mais prêter des propriétés sonores à une électronique relève de l'imaginaire, puisque certains disent qu'ils ne savent pas pourquoi.
:zen:

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2942
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:02

renecito a écrit:Ils servent à ceux qui pensent que ça leur sert et les choses sont ainsi faites que l'on croit ce que l'on veut !
Dans la réalité, appairer un casque avec un ampli reste nécessaire pour des raisons de sensibilité et d'amortissement, qui sont déjà des éléments bien variables pour trouver des différences.
Mais prêter des propriétés sonores à une électronique relève de l'imaginaire, puisque certains disent qu'ils ne savent pas pourquoi.
:zen:


Ne pas savoir expliquer pourquoi ne veut pas dire que cela est faux. Qui est capable d'expliquer pourquoi tel changement dans un transducteur apporte tel changement dans le son, et ce pour chaque aspect de la sonorité d'un casque ?

D'autre part, il est évident qu'entre un amplificateur classique à transistors, et un amplificateur à tubes il y a de grandes différences architecturales qui peuvent influencer le son. De là à déterminer ce qui, exactement, va jouer dessus, c'est une autre histoire.

Mais on sait par exemple que certains circuits à tubes vont introduire de la distorsion, ce qui va incontestablement modifier le son au final (pour le meilleur ou pour le pire, et la question des goûts personnels rentre en jeu à cet instant). C'est une propriété physique de certains circuits, même en-dehors de l'audio.

Il y a également eu des tests ABX réalisés avec différentes gammes de matériel (DAC/ampli) pour tenter de percevoir les différences chez des auditeurs à l'oreille entraînée, et les résultats ont été concluants tant que le matériel est suffisamment différent.

(Petit aparté, mais je serais également surpris que tout le pan du forum dédié aux amplis - en-dehors de leur puissance etc. soit rempli de personnes qui ne sont qu'affectés par l'effet placebo / nocebo, y compris les membres les plus expérimentés)
ClementNerma
 
Messages: 353
Inscription Forum: 22 Avr 2018 11:38
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:12

"Ne pas savoir expliquer pourquoi ne veut pas dire que cela est faux".
Certes, mais une hypothèse n'est pas une vérité définitive et le son des amplis est une vue de l'esprit et je m'en tiendrai aux caractéristiques techniques nécessaires qui, dans ma pratique, ont toujours été vérifiés par le comportement sonore du transducteur, seul responsable du son.
Au passage, les tubes qui apportent de la distorsion aussi plaisante soit elle, c'est une infidélité, mais je comprends que cela plaise, car pour moi aussi, les imperfections font partie du charme de nos perceptions !

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2942
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:15

renecito a écrit:Certes, mais une hypothèse n'est pas une vérité définitive


Je suis tout à fait d'accord avec ça.

renecito a écrit:le son des amplis est une vue de l'esprit et je m'en tiendrai aux caractéristiques techniques nécessaires qui, dans ma pratique, ont toujours été vérifiés par le comportement sonore du transducteur, seul responsable du son.


J'ai trouvé le contraire avec des tests ABX, mais je pense qu'on n'arrivera pas à un commun accord sur ce point-là ^^

renecito a écrit:Au passage, les tubes qui apportent de la distorsion aussi plaisante soit elle, c'est une infidélité, mais je comprends que cela plaise, car pour moi aussi, les imperfections font partie du charme de nos perceptions !


Absolument ! D'où mon "pour le meilleur ou pour le pire". Mais cela reste une caractéristique qui influence le son de l'amplificateur, c'est indéniable. Donc dire qu'un amplificateur n'a pas de 'sonorité' est faux, déjà sur ce point on peut remarquer une différence importante. Et selon la manière dont la distorsion est amenée (il y a une différence entre une distorsion due à une mauvaise conception et une volontairement introduire d'une certaine manière par les tubes) la sonorité ne sera pas la même non plus - dans le premier cas cela sera désagréable pour tout le monde, tandis que dans le second certains (comme moi) apprécieront la sonorité induite par cette infidélité dans le traitement du signal ;)
ClementNerma
 
Messages: 353
Inscription Forum: 22 Avr 2018 11:38
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:18

renecito a écrit:Il faudra expliquer comment une amplification peut jouer sur la notion d'ouverture, largeur de scène ou positionnement dans l'espace.


Àmha, il y a là une ambiguïté. Un ampli à forte impédance de sortie, sur un e-dyn, donnera une remontée du grave (dépendante du pic d'impédance du casque): cela peut donner une sensation de “plus grande ampleur” (une masse orchestrale paraît alors plus “grande”)… A mon avis, c'est une “coloration” (qui peut certes être “utile” si le casque pêche en réponse dans la même zone), mais je pense que beaucoup qualifie cela en termes de “scène sonore”…
En dehors de cela, c'est-à-dire d'une ambiguïté de langue, mais seulement en mettant à part certains amplis casques qui embarquent des dispositifs permettant de jouer sur l'image (cf. le Phonitor de chez SPL, qui n'embarque pas seulement un crossfeed), je pense que tu as raison.

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35432
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:20

je crois aussi que cela relève du phénomène psychoacoustique passé un certain niveau.je me souviens d'une chaine qui était composée de triangle minimun, du nad 3020i et d'un cd denon dont je ne me souviens plus des références qui m'avait procuré beaucoup de plaisir quand une autre chaine à 200000 euros me laissait totalement froid....
FLORILEGE
 
Messages: 197
Inscription Forum: 18 Fév 2021 11:37
Localisation: nimes
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:20

dub a écrit:
renecito a écrit:Il faudra expliquer comment une amplification peut jouer sur la notion d'ouverture, largeur de scène ou positionnement dans l'espace.


Àmha, il y a là une ambiguïté. Un ampli à forte impédance de sortie, sur un e-dyn, donnera une remontée du grave (dépendante du pic d'impédance du casque): cela peut donner une sensation de “plus grande ampleur” (une masse orchestrale paraît alors plus “grande”)… A mon avis, c'est une “coloration” (qui peut certes être “utile” si le casque pêche en réponse dans la même zone), mais je pense que beaucoup qualifie cela en termes de “scène sonore”…
En dehors de cela, c'est-à-dire d'une ambiguïté de langue, mais seulement en mettant à part certains amplis casques qui embarquent des dispositifs permettant de jouer sur l'image (cf. le Phonitor de chez SPL, qui n'embarque pas seulement un crossfeed), je pense que tu as raison.


J'ajouterais aussi que les différentes caractéristiques du son jouent sur la notion d'ampleur. Un peu plus d'aiguës, des médiums un peu retrait, tout ça joue sur la perception de la scène sonore en elle-même.

FLORILEGE a écrit:je crois aussi que cela relève du phénomène psychoacoustique passé un certain niveau.je me souviens d'une chaine qui était composée de triangle minimun, du nad 3020i et d'un cd denon dont je ne me souviens plus des références qui m'avait procuré beaucoup de plaisir quand une autre chaine à 200000 euros me laissait totalement froid....


Passé un certain stade oui, l'oreille humaine n'est plus capable de détecter les différences. Il y a aussi le fait que tous les matériels ne se valent pas, surtout dans le très-haut-de-gamme où un ampli à 10k € ne sera pas nécessairement meilleur (même sur le papier) qu'un ampli à 5k €...
Dernière édition par ClementNerma le 03 Juin 2021 10:21, édité 1 fois.
ClementNerma
 
Messages: 353
Inscription Forum: 22 Avr 2018 11:38
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:21

je remarque les termes "sonorité induite par cette infidélité dans le traitement du signal" qui est pour moi la seule proposition acceptable.

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2942
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:29

renecito a écrit:je remarque les termes "sonorité induite par cette infidélité dans le traitement du signal" qui est pour moi la seule proposition acceptable.


Donc nous arrivons bien à la conclusion qu'un amplificateur peut bien affecter le son d'un casque au-delà du fait qu'il soit correctement alimenté ou pas, au moins sur ce point-ci.

Pour ce qui est de la réponse en fréquence, il est possible de mesurer que certains amplificateurs ne sont pas neutres - et c'est une donnée objective. Les tests d'AudioScienceReview sont pour le coup assez intéressants là-dessus puisqu'il y a nombre de mesures donnée sur chaque appareil.

Et si la réponse en fréquence (entre autres) n'est pas la même d'un ampli à l'autre, cela ne sonnera pas pareil à l'oreille, et les nombreux effets psychoacoustiques qui en découlent font que l'on percevra une plus ou moins grande scène sonore, une plus ou moins grande séparation des instruments, une plus ou moins grande "aération", etc.

D'autre part je soulignerais que la diaphonie joue bel et bien sur la largeur de scène, puisqu'il caractérise les débordements sonores entre les deux canaux. Une mauvaise diaphonie provoquera une scène sonore étroite (en plus d'autres effets indésirables), tandis qu'une bonne permettra de ne pas avoir ce problème. Après, entre une bonne diaphonie et une excellente diaphonie, je suis d'accord que la différence peut être imperceptible et que l'effet placebo rentre beaucoup en jeu.

Je finirais en disant que, au vu de tout ce qui influence la transformation du signal lors du processus de pré-/amplification, à savoir la réponse en fréquence, la diaphonie, la distorsion induite par les tubes, etc. etc., on se retrouve bel et bien avec des circuits qui peuvent influer sur le son. En bien comme en mal. Et qu'au final effectivement un amplificateur très neutre avec des caractéristiques techniques en adéquation avec le casque que l'on branche dessus sera très certainement indiscernable d'un autre neutre 10x plus cher.

Si je suis effectivement dubitatif de voir des gens qui entendent une grande différence entre un Topping L30 et un Topping A90 (qui est pratiquement le même ampli neutre mais en asymétrique), ce n'est pas le cas des amplis "non-neutres" qui modifient le signal dans un sens ou dans un autre
ClementNerma
 
Messages: 353
Inscription Forum: 22 Avr 2018 11:38
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:36

D'accord avec les propos !
Effectivement "affecter", "induire", c'est la problématique d'une électronique perfectible sur le signal électrique, mais ce n'est pas encore du son tant que ce n'est pas arrivé au transducteur "le bien nommé" !

La configuration dans mon profil


La technologie audio n'est pas magique et l'on ne peut lui prêter des propriétés interprétatives !
La psycho-acoustique d'un individu est tributaire de ses préjugés !
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2942
Inscription Forum: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 03 Juin 2021 10:38

renecito a écrit:D'accord avec les propos !
Effectivement "affecter", "induire", c'est la problématique d'une électronique perfectible sur le signal électrique, mais ce n'est pas encore du son tant que ce n'est pas arrivé au transducteur "le bien nommé" !


Content de constater que nous arrivons à la même conclusion ;)

Et oui, quand je parle de modification du son, je parle bien sûr de modification du signal sonore, que les transducteurs transformeront en onde sonore.

Je pense que de manière générale tous les amplis neutres adaptés en terme de puissance etc. à un casque sonneront tous pareils, mais pas ceux qui transforment volontairement le signal pour donner une sonorité différente une fois celui-ci arrivé aux transducteurs.
ClementNerma
 
Messages: 353
Inscription Forum: 22 Avr 2018 11:38
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires

 
  • Articles en relation
    Dernier message