Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Feuille de calcul fiable Résonateur de HELMHOLTZ

Message » 12 Oct 2009 16:33

Désolez MachA57, mais ce n’est qu’un clin d’oeil à la remarque d’ohl.
Par ailleurs, vos efforts de modélisation et de mesures seront bientôt récompensés.
Une telle démarche est tout à votre honneur :wink:
:) :o 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1843
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Oct 2009 16:33

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Oct 2009 16:34

Oui je ne suis pas formalisé au contraire....j'ai encore du chemin à parcourir (et de la lecture) pour appréhender un peu mieux l'acoutisque !
Encore et toujours un grand merci pour votre disponibilité sur ce forum :)
MachA57
 
Messages: 277
Inscription Forum: 31 Oct 2008 17:00
  • offline

Message » 12 Oct 2009 17:56

lg = ((C/2/Pi/fb)^2*(surf/10000)/(vb/1000)-kt*racine(surf/10000))*100
Avec
C = 343.4 m/s
Pi = 3.14159
fb = fréquence d'accord en Hz
surf = surface de l'évent en cm2. D=4 cm ==> surf=12.566 cm2
vb = volume du résonateur en L = 1.5
kt = coefficient d'extrémité sur la surface = 0.48
Lg = 4.1 cm, exactement la valeur calculée par mon programme.

0.48*racine(12.566/10000) =? 0.85*0.02 ==> 0.017 =? 0.017
Les corrections d'extrémité sont identiques.

Vous êtes sur de votre 0.04 en gras ?
Essayez avec Pi*R^2 = surf...
Dernière édition par PETOIN Dominique le 17 Oct 2009 13:57, édité 1 fois.
PETOIN Dominique
 
Messages: 3619
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • offline

Message » 12 Oct 2009 21:42

Revenons un peu aux bases.

Même le bouquin de Cox et D'Antonio n'est pas très explicite sur les résonateurs d'Helmholtz utilisés en absorbeur (peut-être parce que ça ne marche pas bien :wink: ) : il ne parle que des résonateurs de grande taille à panneaux perforés.

Autre info :
http://fred.elie.free.fr/resonateur_acoustique.htm
La théorie montre que ce rapport des puissances absorbée/incidente est maximal à la résonance et vaut :
(Wa/Wi)max = 4(Rc + Rh)/(Rc + Rh + R0)²
avec Rc, Rh, R0 amortissements respectifs dans le col, la cavité et vers l'espace libre
Ce rapport est minimal pour Rc+Rh=R0, mais comme R0 est assez faible (et dépendant de la position du résonateur !), la meilleure absorption correspond à un coefficient de surtension élevé donc très délicat de mise au point et pas forcément efficace en réalité : la plage de fréquence d'absorption est trop petite.

Mais que dire alors de : Foundations of Engineering Acoustics, Frank Fahy !
Image
Image

Si pour vous tout est clair, moi il me faut un peu plus de temps...
Vous vous posez la question de la fréquence, soit... moi je m'interroge quand même sur l'efficacité...
Dernière édition par ohl le 13 Oct 2009 8:26, édité 1 fois.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 12 Oct 2009 22:57

Bon, aire d'absorption équivalente indépendante de la surface du col !? je pige pas...
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 13 Oct 2009 8:33

aire d'absorption équivalente indépendante de la surface du col !? je pige pas...

curieux n'est-ce pas ? moi aussi faut que je comprenne !

Autre point intéressant : si on parlait du régime transitoire d'un résonateur ?
Surtout si celui-ci doit être efficace, le Q étant élevé et l'absorption pas si importante, une grande partie de la puissance incidente est donc renvoyée mais avec étalement temporel. Ceux qui dénigrent les enceintes dès que le Qts dépasse 0.7 supporteraient-ils ce "trainage" ?
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 14 Oct 2009 19:36

Etrange en effet, je commence à regretter Pythagore :( Malgré tout dans Acoustique des salles et sonorisation de Jacques Jouhaneau, le plus grand livre d’acoustique du monde, il apparaît clairement dans l’expression de l’énergie dissipée un terme en a carré provenant de la résistance d’amortissement ramené au col. Néanmoins par la suite, le grand Jacques mène le calcul pour N résonateurs et non pas un seul :roll:
:) :o 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1843
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 14 Oct 2009 21:11

j'ai cherché dans quelques bouquins d'acoustique de ma bibliothèque et sur le net : il n'y a pas d'étude très approfondie des résonateurs de Helmholtz en usage d'absorbeur. Il faudrait sans doute consulter les JASA. Et il me semble que M. Bruneau a étudié ce thème. Connaissant un peu le bonhomme, son papier doit être une bonne référence.
Un livre qui en parle tout de même : Room Acoustics de Kuttruff, voir p159 de http://books.google.com/books?id=kr4i9S2_MAkC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_navlinks_s#v=onepage&q=&f=false (il manque les pages qui suivent et qui sont les plus importantes), à première vue, un résultat proche de F. Fahy. Quand j'aurai un peu de temps, j'essaierai de bien comprendre.
Je n'ai pas le Jouhaneau, pas d'avis donc...

Concernant l'énergie dissipée, il n'y a pas d'interrogation, celle-ci est forcément liée aux amortissement dans le col et dans la cavité. Non, le truc curieux, c'est le rapport entre la puissance absorbée et la puissance incidente qui peut être supérieur à l'unité ! Ce qui donne une surface d'absorption équivalente bien plus grande que la surface du col (dans le cas d'un Q trés élevé).
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 16 Oct 2009 22:22

j'ai eu un peu de temps pour jeter un coup d'oeil au bouquin de Kuttruff et le texte sur le résonateur me semble tout à fait correct : effectivement la surface effective est plus grande que la surface de l'évent et la puissance absorbée peut être plus importante que la puissance incidente (celle sur la surface de l'évent). C'est un effet appelé "funneling" càd entonnoir. Qui est aussi existant sur les panneaux perforés. Et qui peut s'expliquer par la diffraction. Peut-être que je devrais résumer ça ici un de ces jours. Surtout que la fréquence n'est qu'un des aspects du calcul du résonateur, son Q et son positionnement sont aussi importants.
Pour revenir sur des choses plus simples, un autre calculateur ici : http://www.mh-audio.nl/Helmholtzabsorber.asp Je n'en ai pas vérifié les résultats.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 16 Oct 2009 22:54

Et voilà un scoop :)
A l’occasion, il faudra résumer les calculs ici même, mais in french please :(
Quant aux calculateurs, il n’y a aucune raison d’en suspecter les résultats si DP n’est pas à l’origine de la programmation :wink:
:) :o 8)
Bouzouk
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1843
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 17 Oct 2009 12:57

Dites Bouzonk, vous n'avez pas répondu a mon précédant message.
Pour être clair, c'est votre équation qui a un problème : vérifiez vos unités et vous trouverez le problème.
PETOIN Dominique
 
Messages: 3619
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • offline

Message » 17 Oct 2009 13:32

Dites Bouzonk, vous n'avez pas répondu a mon précédant message.
Pour être clair, c'est votre équation qui a un problème : vérifiez vos unités et vous trouverez le problème.


Dominique, je donne ma langue au chat :P
:) :o 8)
Bouzouk
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1843
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 17 Oct 2009 14:02

Vous mettez en cause le calcul de mon équation. << il n’y a aucune raison d’en suspecter les résultats si DP n’est pas à l’origine de la programmation >>
Tout est discutable, mais il faut apporter des arguments.
Je vous ai mis la mienne en clair, et l'ai calculé avec une calculette. Je trouve la même chose qu'avec mon programme automatique.
Donc s'il y a un problème, il est dans l'équation et non pas dans le calcul.

Voulez vous la preuve que la mienne donne bien des mètres en sortie ? (des cm en multipliant par 100)
PETOIN Dominique
 
Messages: 3619
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • offline

Message » 17 Oct 2009 14:38

lg = ((C/2/Pi/fb)^2*(surf/10000)/(vb/1000)-kt*racine(surf/10000))*100


Désoler DP mais les écritures mathématiques se doivent de respecter certaines règles que vous semblez ignorer. Par ailleurs les relations physiques sont données dans les unités légales :(
Jusqu’ici, j’ai fait des efforts de rédaction et d’explication. Si vous pouviez en faire autant, ça serait merveilleux :wink:
Aller encore un petit effort SVP :-?
:) :o 8)
Bouzouk
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1843
Inscription Forum: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 17 Oct 2009 14:51

lg = ( (C/ (2*Pi*fb) )^2 * surf/vb ) - ( kt*racine(surf) )
fb en Hz
surf en m2
vb en m3

Il y a des règles de priorité entre les opérateurs qui permettent de limiter le nombre de parenthèses.
PETOIN Dominique
 
Messages: 3619
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive