Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: michelderomme, mroboto et 47 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

test ABX >>> tous les amplis sonnent pareil?

Message » 08 Oct 2015 14:26

Merci pour ton post Kevin :wink:
syber
 
Messages: 11144
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Annonce

Message par Google » 08 Oct 2015 14:26

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Oct 2015 14:31

KevinBZH a écrit:Moi aussi j'entendais systématiquement des différences (entre câbles, cd original, cd gravé...)... maintenant je me rends surtout compte qu'il est fort probable que je m'étais persuadé et/ou victime d'effets psychologique biens démontrés par la science.

Un témoignage de plus. Qui mériterait peut-être quelque développement, mais bon... :bravo:
padcost
 
Messages: 1835
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 08 Oct 2015 14:38

KevinBZH a écrit:
padcost a écrit:Il faudrait quand même rester les pieds sur terre et arrêter de mettre sur un même plan la science et l'audiophilie, non. Je sais le ridicule ne tue pas, mais bon... :roll:



Remarque pertinente venant de quelqu'un qui nage totalement dans l'éther de ses ressentis. Les test ABX m'apparait justement comme une tentative de remettre les pieds sur terre. Vous êtes prompt au jugement d'autrui et si peu prompt à la remise en question. Deux poids deux mesures en fonction de l'égo à juger.

Je n'étais totalement convaincu par aucun point de vue et surtout très douteux. Je constate maintenant un peu plus de sincérité et d'humilité dans un camps. Humilité qui se confirme à la lecture des tests des Kangourous (que je découvre en ce moment).

Moi aussi j'entendais systématiquement des différences (entre câbles, cd original, cd gravé...)... maintenant je me rends surtout compte qu'il est fort probable que je m'étais persuadé et/ou victime d'effets psychologique biens démontrés par la science. Mais bon, de là à utiliser mes ressentis subjectifs pour mettre mes testicules sur le nez d'un autre..........

Désolé si j'apparaît virulent, mais face à tant de mauvaise fois, comment garder son calme ?

Et oui le ridicule ne tue pas, sinon nous n'aurions pas l'opportunité de vous lire.



c 'est la preuve dan sles 2 cas que tu n'est pas tres sur!!! surtout dans le second cas :ane:
gil2b
 
Messages: 17814
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • online

Message » 08 Oct 2015 15:02

Kevin,

Les biais sont nombreux qui risquent de nous faire croire à des différences auditives entre appareils.

Le premier, tu l'auras compris, concerne l'alignement des niveaux entre appareils. Cela est du à la non-linéarité de l'oreille. Pour faire simple et prendre une image, sa réponse en fréquence et sa réponse en puissance varient en fonction de la pression sonore (cf. Fletcher et Munson et courbes isosoniques, sur Wiki :wink: ). Les tests ont montrés qu'une variation de 0,2 dB est parfaitement discernable. Hors, cette différence de pression sonore se traduit par l'auditeur avec des termes comme "plus de grave", "meilleure définition", "scène sonore plus large", etc... autant de qualificatifs qui induisent et confortent l'idée audiophile d'une différence qualitative entre appareils. La grande découverte des participants aux Kangourous, encadrés par des Pros comme Jean-Luc Ohl, c'est d'avoir expérimenté concrètement l'influence de l'alignement des niveaux. Je m'en souviens comme si c'était hier. J'entendais des différences entre deux amplis, puis au fur et à mesure que nous alignions leurs niveaux de sortie grâce à un bruit rose, les différences s'amenuisaient jusqu'à disparaître.

Il n'y avait pas de différences audibles hors celles générées par la différence de niveau sonore. Evidemment les pros connaissent parfaitement ce phénomène.

D'autres phénomènes entrent en jeu, comme la multimodalité des sens où un sens altère la perception d'un autre (effet McGurk sur Youtube), les effets de groupe et de pression sociale, et tant d'autres comme nos émotions et nos jugements de valeur par exemple. Mais le principal est bien celui-ci : avant toute comparaison entre appareils, il faut aligner leurs niveaux.

Le soucis de cette découverte qui ne devrait pas en être une, mais constituer au contraire le B.A-BA de la pratique HiFiste c'est qu'elle se heurte de plein fouet avec la culture audiophile qui pense que tout s'entend, jusqu'au choix de la matière du bouton du potentiomètre. Ce dernier exemple n'est en rien une exagération de ma part ; nous avons eut un topic complètement surréaliste il y a quelques années sur ce sujet.

A ce premier constat s'ajoute celui que l'audiophile présente la particularité de ne rien connaître à la physique ; ce qui n'est pas un reproche en soit, chacun ses compétences. Mais conjugué à cette particularité de prendre au pied de la lettre ses impressions auditives et au fait d'être par nature insatisfait des matériels très chers qu'il a acquis, l'audiophile passe son temps à entendre des trucs qui ne lui plaisent pas et dont on est pas certain de l'existence, et cherche à les corriger en utilisant des méthodes inadaptées car le diagnostic n'est pas posé.

C'est la porte ouverte aux valses de matériels et à l'ésotérisme. Aucun jugement de valeur de ma part à ces sujets. Chacun se fait plaisir comme il le désire tant que cela ne porte pas préjudice aux autres.

Cela ne m'interdit pas pour autant de parler et de porter avec d'autres un discours plus rationnel afin que ceux qui le cherchent puisse le trouver :wink:
syber
 
Messages: 11144
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Message » 08 Oct 2015 15:17

padcost a écrit:
KevinBZH a écrit:Moi aussi j'entendais systématiquement des différences (entre câbles, cd original, cd gravé...)... maintenant je me rends surtout compte qu'il est fort probable que je m'étais persuadé et/ou victime d'effets psychologique biens démontrés par la science.

Un témoignage de plus. Qui mériterait peut-être quelque développement, mais bon... :bravo:


Alors que pour Chambolions c'était :

padcost a écrit:Des impressions assez précises dont nul ne peut douter a priori sans être de mauvaise foi.


et que pour les ABX il faut des huissiers quand ils sont fait hors laboratoire (ce qui signifie aussi que les test ABX devraient être réalisés en laboratoire alors que vous trouvez ridicule de comparer audio et science, paradoxe supplémentaire).

Bref vous nagez en plein biais de confirmation et je suis ravi de voir que même des "nouveaux venus" (merci aussi KevinBZH) s'en aperçoivent.
coincarre
 
Messages: 1971
Inscription: 12 Sep 2011 20:36
  • offline

Message » 08 Oct 2015 15:39

syber a écrit:Kevin,

Les biais sont nombreux qui risquent de nous faire croire à des différences auditives entre appareils.

Le premier, tu l'auras compris, concerne l'alignement des niveaux entre appareils. Cela est du à la non-linéarité de l'oreille. Pour faire simple et prendre une image, sa réponse en fréquence et sa réponse en puissance varient en fonction de la pression sonore (cf. Fletcher et Munson et courbes isosoniques, sur Wiki :wink: ). Les tests ont montrés qu'une variation de 0,2 dB est parfaitement discernable. Hors, cette différence de pression sonore se traduit par l'auditeur avec des termes comme "plus de grave", "meilleure définition", "scène sonore plus large", etc... autant de qualificatifs qui induisent et confortent l'idée audiophile d'une différence qualitative entre appareils. La grande découverte des participants aux Kangourous, encadrés par des Pros comme Jean-Luc Ohl, c'est d'avoir expérimenté concrètement l'influence de l'alignement des niveaux. Je m'en souviens comme si c'était hier. J'entendais des différences entre deux amplis, puis au fur et à mesure que nous alignions leurs niveaux de sortie grâce à un bruit rose, les différences s'amenuisaient jusqu'à disparaître.

Il n'y avait pas de différences audibles hors celles générées par la différence de niveau sonore. Evidemment les pros connaissent parfaitement ce phénomène.

D'autres phénomènes entrent en jeu, comme la multimodalité des sens où un sens altère la perception d'un autre (effet McGurk sur Youtube), les effets de groupe et de pression sociale, et tant d'autres comme nos émotions et nos jugements de valeur par exemple. Mais le principal est bien celui-ci : avant toute comparaison entre appareils, il faut aligner leurs niveaux.

Le soucis de cette découverte qui ne devrait pas en être une, mais constituer au contraire le B.A-BA de la pratique HiFiste c'est qu'elle se heurte de plein fouet avec la culture audiophile qui pense que tout s'entend, jusqu'au choix de la matière du bouton du potentiomètre. Ce dernier exemple n'est en rien une exagération de ma part ; nous avons eut un topic complètement surréaliste il y a quelques années sur ce sujet.

A ce premier constat s'ajoute celui que l'audiophile présente la particularité de ne rien connaître à la physique ; ce qui n'est pas un reproche en soit, chacun ses compétences. Mais conjugué à cette particularité de prendre au pied de la lettre ses impressions auditives et au fait d'être par nature insatisfait des matériels très chers qu'il a acquis, l'audiophile passe son temps à entendre des trucs qui ne lui plaisent pas et dont on est pas certain de l'existence, et cherche à les corriger en utilisant des méthodes inadaptées car le diagnostic n'est pas posé.

C'est la porte ouverte aux valses de matériels et à l'ésotérisme. Aucun jugement de valeur de ma part à ces sujets. Chacun se fait plaisir comme il le désire tant que cela ne porte pas préjudice aux autres.

Cela ne m'interdit pas pour autant de parler et de porter avec d'autres un discours plus rationnel afin que ceux qui le cherchent puisse le trouver :wink:

Une écoute avec niveau différencié de 0,2 dB traduite par "plus de grave", "meilleure définition", "scène sonore plus large", etc. ne dit rien sur la qualité sonore d'es appareils car un oscilloscope dirait sensiblement la même chose à la lecture de ses mesures qui, elles aussi, peuvent être analysées par "plus de grave", "meilleure définition", "scène sonore plus large", etc.
Alors, où se trouve la différence éventuelle entre deux amplificateurs, une différence que la majorité des audiophiles entend ?
Dans la musicalité. La musicalité d'un amplificateur ne se réduit pas à plus de grave ou plus ou moins ce qu'on veut, mais dans la capacité à traduire la musicalité des artistes. Pour déceler la différence entre deux amplificateurs, il faut aimer la musique. Et quand on aime la musique, on se cultive et petit à petit par une écoute esthétique (transcendante) on entend très vite si un (ou plusieurs) musicien joue mieux ou moins bien par l'intermédiaire de tel ou tel système d'écoute ou seulement un des maillons de ce système, etc. C'est ainsi que les choses se passent...
padcost
 
Messages: 1835
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 08 Oct 2015 15:44

padcost a écrit:La musicalité d'un amplificateur ne se réduit pas à plus de grave ou plus ou moins ce qu'on veut, mais dans la capacité à traduire la musicalité des artistes.


Raisonnement circulaire signifiant la musicalité = la musicalité. Ce n'est pas une définition, mais on voit bien la volonté de trouver une issue dans le non-réfutable.

padcost a écrit:on entend très vite si un (ou plusieurs) musicien joue mieux ou moins bien par l'intermédiaire de tel ou tel système d'écoute ou seulement un des maillons de ce système


Sérieusement ? Le musicien joue mieux ou moins bien par l'intermédiaire du système d'écoute sur lequel sa musique enregistrée est reproduite ?
C'est Retour vers le futur ?
coincarre
 
Messages: 1971
Inscription: 12 Sep 2011 20:36
  • offline

Message » 08 Oct 2015 15:50

quand on ne veut pas comprendre ......... :roll:
gil2b
 
Messages: 17814
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • online

Message » 08 Oct 2015 15:53

padcost a écrit:
KevinBZH a écrit:Moi aussi j'entendais systématiquement des différences (entre câbles, cd original, cd gravé...)... maintenant je me rends surtout compte qu'il est fort probable que je m'étais persuadé et/ou victime d'effets psychologique biens démontrés par la science.

Un témoignage de plus. Qui mériterait peut-être quelque développement, mais bon... :bravo:


un post un rien obsessionnel de plus :wink:
wald
 
Messages: 1946
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 08 Oct 2015 15:54

quand il n'y a rien à comprendre....... :roll:
coincarre
 
Messages: 1971
Inscription: 12 Sep 2011 20:36
  • offline

Message » 08 Oct 2015 15:59

Une question me taraude... mais d'abord .. Vu que beaucoup cache leur config : c'est le comble sur un site dont la passion est la Hifi, ont discute avec des membres dont la config est totalement occultée;;; Je ne trouve cela sur aucun autre type de forum : photos, auto, moto etc... quand on echange on essaye au moins de savoir ce que detient l'autre...


bref c'est un apparté et viens ma question : Comment avez vous fait pour choisir un ampli ?? le moins chére, le plus beau; le 1er qui venait ?? Moi de mon coté j'ai choisi differement..
gil2b
 
Messages: 17814
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • online

Message » 08 Oct 2015 16:09

syber a écrit:Le soucis de cette découverte qui ne devrait pas en être une, mais constituer au contraire le B.A-BA de la pratique HiFiste c'est qu'elle se heurte de plein fouet avec la culture audiophile qui pense que tout s'entend, jusqu'au choix de la matière du bouton du potentiomètre.
L'égalisation des niveaux et "tout s'entend" sont du même ordre. Je ne vois pas où se trouve la différence. C'est de la technique, de la technique, rien que de la technique. Ecouter à partir de critères musicaux permet de s'affranchir de la technique, et par-là de l'égalisation des niveaux au poil près. L'approximation technique suffit. Une partie de l'audiophilie passe son temps à singer une partie des professionnels. Grand bien lui fasse, mais en définitive l'usager reste souverain, heureusement. Certains ont trop tendance à oublier ce fait incontournable.
padcost
 
Messages: 1835
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 08 Oct 2015 16:19

gil2b a écrit:... Comment avez vous fait pour choisir un ampli ?? ...


Sur eBay ! :wink:
syber
 
Messages: 11144
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Message » 08 Oct 2015 16:28

ça c'est la finalité, le mien je l'ai acheté sur HCFR... ça ne dit pas comment :wink:
gil2b
 
Messages: 17814
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • online

Message » 08 Oct 2015 16:30

syber a écrit:A ce premier constat s'ajoute celui que l'audiophile présente la particularité de ne rien connaître à la physique ; ce qui n'est pas un reproche en soit, chacun ses compétences.

Merci, syber. Tu es trop bon. Pour autant, écouter de la musique n'est pas seulement se confronter à un phénomène vibratoire, mais avant tout à un phénomène esthétique, ce qui correspond étroitement à l'usage d'un système hifi.
padcost
 
Messages: 1835
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message