Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: adpcol, carlos67, dauchinen, filip-63, pasender, pnauts, poilau, Snatcher, yotpe et 47 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

On brade les richesses du pays (marre de marre !!!)

Message » 24 Nov 2005 23:24

Cours de cloture ce soir 31,46 et en plus j'ai une coupure de 3 heures chez moi :evil:

Comme à me gonfler, l'EDF :lol: .

Renzo :wink:
RENZO
 
Messages: 1437
Inscription Forum: 06 Nov 2002 19:57
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Nov 2005 23:24

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Nov 2005 0:25

7900 euros par agent, mais bien sûr, ça fait 6 mois de salaire plein de la plupart des agents de terrain, faut arrêter de croire que tous les agents sont des nantis plein de thune !! :o :roll:

Et pour info, effectivement notre chère direction a bien organisé la chose en permettant à chaque agent de payer sur tréééés longtemps, de transformer son PEE en actions, de transformer encore du temps en actions... :o

En contrepartie tout celà est bloqué de 3 à 5 ans, je sens qu'il y en a une paire qui vont se faire plumer !! :roll:
krisscore
 
Messages: 4411
Inscription Forum: 20 Jan 2002 2:00
Localisation: Sanary-Sur-Mer
  • offline

Message » 25 Nov 2005 17:31

Ou comment forcer artificiellement l'action EDF à augmenter.
Le Monde :
EDF : les débuts mouvementés d'un titre "père de famille"
LE MONDE | 25.11.05 | 14h00 • Mis à jour le 25.11.05 | 14h00

Le conseil scientifique des indices, qui sélectionne les valeurs du CAC 40, a annoncé jeudi 24 novembre que l'action EDF remplacera le 19 décembre celle de TF1 dans la composition de l'indice phare du marché français, à la trentième position (1,04 % de l'indice). Cette décision va contraindre nombre de gérants dont les fonds sont construits à partir de cet indice à en acheter. Un coup de pouce pour le titre de l'électricien, qui pourrait compenser les débuts laborieux de cette augmentation de capital de 7 milliards d'euros. L'action, mise sur le marché, lundi 21 novembre, à 32 euros (au prix de souscription des particuliers), a terminé, jeudi, à 31,46 euros, à la clôture de la place parisienne. Retour sur les petites et grandes manoeuvres qui ont marqué la première semaine de ce titre en Bourse.


Lundi 21 novembre. Opération blanche pour l'action EDF qui termine la journée à 32 euros. Un énorme montant d'actions change de mains : 52,8 millions de titres, soit 24 % des actions créées lors de l'augmentation de capital. Beaucoup d'acteurs ont désiré vendre, par peur que l'action, qu'ils jugeaient déjà chère lors du placement des titres, baisse vite. Une crainte renforcée, le matin même, à la vue du carnet d'ordres du marché, dans lequel les traders entrent leurs demandes de transactions avant l'ouverture de la négociation. Il présentait tellement de demandes de vente et si peu d'ordres d'achat que la première transaction risquait d'être caractérisée par une chute du cours de 20 %. Elle se fait finalement à 32,29 euros.

Dans les salles de marché, on indique que ce ne sont pas les particuliers qui vendent le plus ce jour-là. Leurs ordres, peu abondants, sont facilement identifiables par leur quantité, 72 titres, le niveau moyen qui leur a été accordé. Les flux vendeurs proviennent essentiellement des professionnels. Au grand dam de Bercy qui espérait les voir acheter à la première heure, car il ne les avait pas favorisés lors du placement (presque 70 % des titres sont allés aux particuliers).

Les traders citent la forte présence des fonds spéculatifs à la vente. Certains de ces fonds, réputés opportunistes, souhaitaient éviter de perdre davantage, et ont vendu immédiatement. D'autres "estimaient que le prix à la souscription pour les professionnels — 33 euros — était trop élevé en regard des concurrents européens d'EDF, et que le vrai cours de l'action était inférieur à 31,5 euros", selon un gérant. Ces fonds ont fait le pari que le titre baisserait jusqu'à ce niveau et l'ont "vendu à découvert" pour pouvoir le racheter plus tard en gagnant la différence. Cette action a toutefois été limitée car, en pratique, ils doivent d'abord emprunter des titres EDF. Or il y avait peu d'investisseurs disposés à les leur prêter trois jours durant (la norme sur ce marché).

Des courtiers étaient également présents à la vente sur le marché. L'un d'eux a même cédé 900 000 titres EDF. Ces professionnels auraient été mandatés par la banque qui a réalisé le montage du financement du fonds commun de placement pour les actionnaires-salariés d'EDF. Pour boucler son opération, cet établissement devait vendre immédiatement des actions EDF. Et il y avait d'autant plus de titres à vendre que beaucoup de salariés ont souscrit (126 000 agents d'EDF sur 224 000).

En face de ces vendeurs, les acheteurs étaient peu nombreux : les professionnels sont convaincus que les banques qui ont organisé l'introduction en Bourse se sont portées contrepartie pour éviter au cours de passer sous le prix de l'offre aux particuliers.

Mardi 22 novembre. L'action perd 2,97 %. Les volumes restent élevés, avec 14,68 millions de titres. Dans les salles de marché, on soupçonne les banques de ne plus soutenir le cours. Les fonds spéculatifs parient, eux, toujours sur sa baisse.

Mercredi 23 novembre. L'action remonte de 1,84 % et termine à 31,62 euros. Les volumes échangés tombent à 7,68 millions de titres. Les fonds spéculatifs lâchent un peu prise : l'action se rapproche de son cours d'équilibre. De plus, les professionnels voient arriver des ordres d'achat d'institutionnels, attirés par la baisse du cours. Parmi eux, probablement ceux qui ont reçu peu voire pas du tout d'actions lors de la souscription. En effet, lors du placement des titres EDF, nombre de gérants n'ont pas obtenu les quantités voulues, "car, lors du placement, ils ont passé des ordres en donnant des prix maximums pour l'action, — ce qui est très rare. Tous ceux qui étaient bien en dessous du prix retenu par le Trésor n'ont pas eu les montants demandés", explique Michel Perrin, responsable de la négociation actions chez Cardif Asset Management. En fin de séance, le cours "arrache" à la hausse, comme disent les professionnels. "C'est peut-être les banques introductrices qui reviennent sur le marché pour soutenir le cours", estime un trader.

Jeudi 24 novembre. L'action s'effrite de 0,51 %, à 31,46 euros dans des volumes faibles (2,8 millions de titres). Après la clôture, les professionnels apprennent l'entrée prochaine d'EDF au CAC 40.

En quatre jours, l'action a perdu 1,69 %. Un chiffre qui peut paraître faible, mais " il risque de rester gravé dans les mémoires, notamment celles des particuliers, à qui on a souvent fait miroiter des plus-values immédiates", regrette un banquier.
Cécile Ducourtieux et Cécile Prudhomme
Article paru dans l'édition du 26.11.05

Encart :
LEXIQUE

INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS.
Les "zinzins", comme on les appelle familièrement, regroupent les gestionnaires de fonds pour compte de tiers (sicav, fonds communs de placement, fonds dédiés), les compagnies d'assurance et les caisses de retraite qui gèrent leur portefeuille en direct.

"HEDGE FUNDS".
Ces fonds, dits spéculatifs, sont pilotés par des gérants ayant une plus grande liberté d'action que les gérants traditionnels, ce qui leur permet de promettre des rentabilités supérieures. Leurs clients sont souvent les grandes fortunes et les institutionnels.

BANQUES INTRODUCTRICES.
Ce sont les établissements mandatés pour piloter une mise en Bourse et placer les titres auprès des investisseurs.
tfpsly
 
Messages: 2695
Inscription Forum: 16 Jan 2004 2:05
Localisation: FR @ Zurich
  • offline

Message » 25 Nov 2005 17:34

Très bon article.

Renzo :wink:
RENZO
 
Messages: 1437
Inscription Forum: 06 Nov 2002 19:57
  • offline

Message » 25 Nov 2005 18:19

tfpsly a écrit:Ou comment forcer artificiellement l'action EDF à augmenter.
...


il n'y a rien de suspect, EDF a sa place dans le CAC 40. :wink:


cordialement

Jérôme
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 25 Nov 2005 19:39

EDF : les débuts mouvementés d'un titre "père de famille"
LE MONDE | 25.11.05 | 14h00 • Mis à jour le 25.11.05 | 14h00

Le conseil scientifique des indices, qui sélectionne les valeurs du CAC 40, a annoncé jeudi 24 novembre que l'action EDF remplacera le 19 décembre celle de TF1 dans la composition de l'indice phare du marché français, à la trentième position (1,04 % de l'indice). Cette décision va contraindre nombre de gérants dont les fonds sont construits à partir de cet indice à en acheter. Un coup de pouce pour le titre de l'électricien, qui pourrait compenser les débuts laborieux de cette augmentation de capital de 7 milliards d'euros. L'action, mise sur le marché, lundi 21 novembre, à 32 euros (au prix de souscription des particuliers), a terminé, jeudi, à 31,46 euros, à la clôture de la place parisienne. Retour sur les petites et grandes manoeuvres qui ont marqué la première semaine de ce titre en Bourse.



Où l'on voit aussi le niveau navrant de la gestion de beaucoup des SICAV proposées systématiquement par les grands réseaux bancaires, dont beaucoup sont plus ou moins "bêtement" indicielles.
Si au moins on vous prennait dans ce cas des frais de gestion très faibles, mais même pas...

Allez donc voir ailleurs que dans ces grosses SICAV qui font toutes plus ou moins la même chose (reproduire l'indice) et qui en plus ont pour la plupart un encours tellement élevé avec le manque de souplesse que cela implique.

Vive la gestion non benchmarkée, avec des encours raisonnables et où les gestionnaires sont bien où ils sont et ne tournent pas trop.
fgero
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3851
Inscription Forum: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 78
  • offline

Message » 07 Déc 2005 0:51

RENZO a écrit:
Salvor Hardin a écrit:Mort de rire... 8)
Allez petits actionnaires, je pense que c'est raté l'allez retour qui devaient vous faire gagner quelques argents.

Et vous devriez vendre rapidement, parce qu'à mon avis, l'action va rester longtemps à ce niveau. A moins que le gouvrenement ne décide une petite hausse de l'électricité... :lol: 8)


Tu paries quoi ? Mécaniquement, l'action doit monter à 33 au moins, prix officiel pour les investisseurs, qui ont tout intérêt à racheter les parts de particuliers vendeurs dès aujourd'hui.
C'est pas parce qu'ils ont dit qu'ils (analystes, investisseurs institutionnels) n'étaient pas intéressés qu'ils ne le sont pas. C'est même plutôt le contraire, en général. A suivre ...

Renzo :wink:


Ca marche moyen pour l'instant en tout cas :lol:
lasarce
 
Messages: 1419
Inscription Forum: 24 Jan 2003 0:15
Localisation: bourgoin jallieu
  • offline

Message » 07 Déc 2005 13:08

krisscore a écrit:7900 euros par agent, mais bien sûr, ça fait 6 mois de salaire plein de la plupart des agents de terrain, faut arrêter de croire que tous les agents sont des nantis plein de thune !! :o :roll:


Oui ça m'étonne aussi :o 7900 € !!

Mais il faut se dire que ce ne sont pas les agents de terrain (ceux qui grimpent sur des poteaux et qui sont payés au lance-pierre :mdr: ) qui achètent des actions mais plutôt les cadres (et là il n'en manque pas à EDF) qui eux avaient prévu le coup... :roll:
H o m e r
 
Messages: 668
Inscription Forum: 30 Aoû 2002 13:00
Localisation: Perdu dans la Sologne
  • offline

Message » 07 Déc 2005 13:29

lasarce a écrit:
RENZO a écrit:
Salvor Hardin a écrit:Mort de rire... 8)
Allez petits actionnaires, je pense que c'est raté l'allez retour qui devaient vous faire gagner quelques argents.

Et vous devriez vendre rapidement, parce qu'à mon avis, l'action va rester longtemps à ce niveau. A moins que le gouvrenement ne décide une petite hausse de l'électricité... :lol: 8)


Tu paries quoi ? Mécaniquement, l'action doit monter à 33 au moins, prix officiel pour les investisseurs, qui ont tout intérêt à racheter les parts de particuliers vendeurs dès aujourd'hui.
C'est pas parce qu'ils ont dit qu'ils (analystes, investisseurs institutionnels) n'étaient pas intéressés qu'ils ne le sont pas. C'est même plutôt le contraire, en général. A suivre ...

Renzo :wink:


Ca marche moyen pour l'instant en tout cas :lol:


C'est l'action paquebot. Il faut du temps pour la lancer, mais d'ici qq années, ça ira mieux :lol:

Renzo :wink:
RENZO
 
Messages: 1437
Inscription Forum: 06 Nov 2002 19:57
  • offline

Message » 07 Déc 2005 13:30

Les banques soutiennent le cours de l'action jusqu'au 13 décembre. Après, elle n'auront plus cette obligation.

Ca va être la curée...
Pef
 
Messages: 758
Inscription Forum: 05 Mai 2002 17:35
  • offline

Message » 07 Déc 2005 13:32

Les banques soutiennent le cours de l'action jusqu'au 13 décembre. Après, elle n'auront plus cette obligation.

Ca va être la curée...


oui certains (sur boursorama .....pas mal d'exités en passants) prédisent une chute a 25 euros voir moins....
Murphy'S
 
Messages: 1677
Inscription Forum: 17 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 07 Déc 2005 20:02

Murphy'S a écrit:
Les banques soutiennent le cours de l'action jusqu'au 13 décembre. Après, elle n'auront plus cette obligation.

Ca va être la curée...


oui certains (sur boursorama .....pas mal d'exités en passants) prédisent une chute a 25 euros voir moins....


Faut se méfier des forums de Boursorama. Ils n'ont que très peu d'intérêt vu comme tu l'as souligné toi-même le nombre d'excités qui les utilisent comme exhutoire et passent leur temps à s'insulter. Cela sans compter tous les mal intentionnés qui ne sont pas impartiaux, car déjà engagés sur l'action (à l'achat comme à la vente d'ailleurs), et qui cherchent à influencer les lecteurs par du véritable bourrage marketing de bas niveau. Heureusement pour le cas d'EDF ils n'ont que peu d'influence vu les volumes, mais dans un tel bourbier trouver de l'information ou des analyses intéressantes relève de l'exploit.

Il reste néanmoins probable que l'action plafonne au niveau de son cours d'introduction, et que ce dernier soit difficile à franchir. 25€ ça semble tout de même faible dans un contexte de marché haussier.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • online

Message » 08 Déc 2005 21:57

Le forum de boursorama est rempli de traders qui s'emmerdent toute la journée.

Faut pas tenir compte de ce qui s'y dit (heureusement, le forum est illisible, ça aide :mdr: )

Ceci étant, le non remplacement de 6000 postes n'a pas eu l'effet escompté :lol:

EDF, action pourrie...
Pef
 
Messages: 758
Inscription Forum: 05 Mai 2002 17:35
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message