Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Le Mysphere 3.1 ou 3.2 = un nouveau AKG K1000

Message » 01 Avr 2019 7:27

Je trouve l'esthétique discutable... Par contre la proposition sonore m'intrigue...
Franck74
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 37
Inscription: 23 Avr 2013 14:26
Localisation: Bourgogne
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Avr 2019 7:27

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Avr 2019 11:22

Bonjour,

Très peu de casques font consensus sur les plans sonore, ergonomique* et esthétique :wink: , néanmoins, il me plaît bien ce Mysphere et je suis également dans l'expectative à son sujet. :D


Bonne journée.


* voir sujet HCFR Comprendre les casques
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 23338
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

Message » 01 Avr 2019 18:46

Ce casque est à part, comme l'a été le K1000 par la même équipe (en perfectionnant le rendement), le STAX SIGMA et toute proportion gardée, le JPS Labs Abyss (sans compter les discours "3D" sur le Sennheiser HD800)!
A chaque fois, nous avons à faire à des tentatives de sortir du son "casque" qui serait de présenter l'image sonore au milieu de la tête (un peu caricatural) en proposant un mélange de casque très ouvert et de crossfeed acoustique, avec l'objectif avoué de se rapprocher "modestement ou pas" d'un système d'enceintes acoustiques.
A chaque fois, l'on nous présente la chose comme révolutionnaire, mais la révolution s'arrête vite pour des raisons inavouées par les promoteurs et les fans de la première heure, alors qu'il serait intéressant de connaitre les désaffections avec des argumentaires aussi riches que la promotion initiale de certains.
A chaque fois, les constructeurs utilisent le meilleur de la technologie possible, mais ce sont les casques "traditionnels" qui en permettent le développement.
Ce dernier produit doit être une belle réussite, mais est ce que nous en parlerons dans 2 ans, voire 1 ans ?
Dernière édition par renecito le 22 Avr 2019 13:50, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


AKG K240 Monitor - K340 - K702 - Audeze LCD2F - Beyerdynamic DT1990 Pro - DT990 Pro - DIY1880 - DM-Audio DM-H1 - Focal Elear -
Koss ESP-95X - Oppo PM-3 - OK Precioso - TE - Philips X2 - X1 - Sennheiser HD600 - HD650 - STAX SR207
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1508
Inscription: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 01 Avr 2019 18:58

renecito a écrit:Ce casque est à part, comme l'a été le K1000 par la même équipe (en perfectionnant le rendement), le STAX SIGMA et toute proportion gardée, le JPS Labs Abyss (sans compter les discours "3D" sur le Sennheiser HD800)!
A chaque fois, nous avons à faire à des tentatives de sortir du son "casque" qui serait de présenter l'image sonore au milieu de la tête (un peu caricatural) en proposant un mélange de casque très ouvert et de crossfeed acoustique, avec l'objectif avoué de se rapprocher "modestement ou pas" d'un système d'enceintes acoustiques.
A chaque fois, l'on nous présente la chose comme révolutionnaire, mais la révolution s'arrête vite pour des raisons inavouées par les promoteurs et les fans de la première heure, alors qu'il serait intéressant de connaitre les désaffections avec des argumentaires aussi riches que la promotion initiale de certains.
A chaque fois, les constructeurs utilisent le meilleur de la technologie possible, mais ceux sont les casques "traditionnels" qui en permettent le développement.
Ce dernier produit doit être une belle réussite, mais est que nous en parlerons dans 2 ans, voire 1 ans ?


René, je ne comprends pas ce que tu veux dire :hein: :wink:
quand j'ai entendu le K1000 pour la première fois, au milieu des années 90, je l'ai trouvé exceptionnel — et je continue de le trouver exceptionnel aujourd'hui
ce qui n'a rien à voir avec le fait de lui reconnaître des limites — c'est-à-dire de ne pas prétendre qu'il serait “parfait” :zen:

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 32455
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté

Message » 01 Avr 2019 19:17

Tu es l'exception qui confirme et je ne doute pas de ton constat, mais combien ont suivi le même chemin ! :thks:
Ce que je veux dire, c'est que la réussite ne fait pas école, ni chez le constructeur initial, ni chez les concurrents !

La configuration dans mon profil


AKG K240 Monitor - K340 - K702 - Audeze LCD2F - Beyerdynamic DT1990 Pro - DT990 Pro - DIY1880 - DM-Audio DM-H1 - Focal Elear -
Koss ESP-95X - Oppo PM-3 - OK Precioso - TE - Philips X2 - X1 - Sennheiser HD600 - HD650 - STAX SR207
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1508
Inscription: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 01 Avr 2019 20:10

renecito a écrit:Tu es l'exception qui confirme et je ne doute pas de ton constat, mais combien ont suivi le même chemin ! :thks:
Ce que je veux dire, c'est que la réussite ne fait pas école, ni chez le constructeur initial, ni chez les concurrents !


Pas sûr d'être d'accord…
Si tu veux dire que, sur les forums, il y a un gros effet de mode avec reprise du discours marketing, ça, je suis d'accord: c'était d'ailleurs déjà le cas dans les années 70-80 — mais sur le mode du bouche à oreille et via les quelques revues de l'époque.
En revanche, derrière cet effet, qui est d'autant plus visible qu'il s'exprime à très haute voix, il y a ceux disent moins mais n'en pensent pas moins — et àmha, les amateurs sont tout de même assez nombreux à savoir que la hifi, c'est plus une course de fond qu'un sprint.

Quant aux constructeurs, disons qu'ils sont actuellement trop nombreux à ne strictement pas innover, à ne rien sortir de neuf et à reprendre, quitte à les améliorer ce qui n'est déjà pas rien, des technologies anciennes et éprouver… Peu voire pas de casque à 2 capsules, aucune technologie nouvelle par rapport à il y a bientôt un demi siècle, et trop peu de constructeurs qui prennent le temps de réellement étudier leurs modèles pour éliminer les défauts les plus évidents de neutralité, d'appairage des capsules, etc…
Pas étonnant, du coup, que le discours de marketing soit infiniment plus soigné: comme on dit par chez moi, "gros parleux, tchiot faiseux”! :hehe:
Maintenant, justement, le Mysphere a l'air de proposer sinon quelque chose de tout à fait neuf (là-dessus, d'ailleurs, ils assument), mais au moins d'aller plus loin dans ce sens là :idee:

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 32455
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté

Message » 01 Avr 2019 20:33

les casques multivoies apportent plus de problèmes que d'avantage ! c'est pour ça qu'il n'y en a pas.. ;) ou très rarement.. il suffit de voir les mesures catastrophiques d'un Obravo pour le comprendre ( bon là aussi il faut dire que c'était mal foutu ). Je connais en multivoies, les AKG, les pandoras et.. c'est tout ? vous en connaissez d'autres ? Les HP large bande sont LA bonne solution pour un casque.

On innove pas beaucoup, parce qu'en fait les problèmes connus ne sont pas vraiment corrigeables, variabilité des réponses fréquentielles, toutes les problématiques des HP dynamiques sont aussi pour l'instant poussées au max, les orthos.. à part faire plus fin, je vois pas ce qu'on peut améliorer.. les estats.. pareil.. du coup c'est sûr que ça n'innove plus trop.. il faudrait inventer un nouveau moyen de produire du son, une nouvelle technologie de haut-parleur..ou alors vraiment plancher sur des traitements actifs pour adapter le casque à la morphologie et au goût de l'auditeur... c'est là dedans que je vois le plus d'avenir.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4941
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 01 Avr 2019 20:47

cleriensis a écrit:les casques multivoies apportent plus de problèmes que d'avantage ! c'est pour ça qu'il n'y en a pas.. ;) ou très rarement.. il suffit de voir les mesures catastrophiques d'un Obravo pour le comprendre ( bon là aussi il faut dire que c'était mal foutu ). Je connais en multivoies, les AKG, les pandoras et.. c'est tout ? vous en connaissez d'autres ? Les HP large bande sont LA bonne solution pour un casque.


Je citais cet exemple justement parce que ça a été essayé — il y a longtemps, en particulier par AKG: et les copies de maintenant, qui s'accompagnent parfois d'une prétention à innover, démontrent bien qu'il y a très peu d'effort dans la conception. Ce qui est justement mon point…

On innove pas beaucoup, parce qu'en fait les problèmes connus ne sont pas vraiment corrigeables, variabilité des réponses fréquentielles, toutes les problématiques des HP dynamiques sont aussi pour l'instant poussées au max, les orthos.. à part faire plus fin, je vois pas ce qu'on peut améliorer.. les estats.. pareil.. du coup c'est sûr que ça n'innove plus trop.. il faudrait inventer un nouveau moyen de produire du son, une nouvelle technologie de haut-parleur..


La dernière fois qu'on a cru trouver une technique vraiment neuve, c'était le “casque plasma” — lequel a fait le bide que l'on sait :idee:
Et là, encore, ça prouve que le discours de marketing est tout ce qui reste aux constructeurs — ou alors, il faudrait qu'ils se décident à communiquer réellement sur le terrain des performances: ça, ça serait une véritable innovation :idee: :mdr:

ou alors vraiment plancher sur des traitements actifs pour adapter le casque à la morphologie et au goût de l'auditeur... c'est là dedans que je vois le plus d'avenir.


Je ne te le fais pas dire: et c'est aussi là qu'on les trouve les plus discrets… Forcément: il faudrait investir et travailler…… :roll: :idee:

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 32455
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté

Message » 01 Avr 2019 23:58

Moi, ce qui m'étonne souvent, c'est cette propension à croire que le casque qui donne un effet spatial est meilleur qu'un autre.
On y va de "la scène sonore large, profonde", alors que le plus important et de très loin, c'est que les informations temporels soient contenues dans l'enregistrement.
Si vous prenez une prise de son monophonique, en plus multi-micros et mixée sans réflexion sur le sujet, vous obtenez un point musical qui sera le même sur chaque casque et si ce n'est pas le cas, vérifiez l'appairage, vos réglages ou vos oreilles.
Un enregistrement fait avec un souci de largeur de profondeur et hauteur, sera bien perçu dans un casque d'autant plus que ce dernier serait "neutre". Je possède assez d'enregistrement pour vérifier cela et mes casques les plus fidèles, présentent un bel espace et positionnement des éléments.
Quand je lis que le casque ne présentera qu'une information "plate" de gauche à droite avec peu de profondeur et sans hauteur, je me dis que certains ont des perceptions bien "plates" et que c'est leur écoute qui pose problème et non le casque.
Alors bien sur, accentuer un mécanisme de crossfeed génère un phénomène de resserrement de l'image devant vous, mais ne donnera pas plus de profondeur que celle contenue dans l'enregistrement, générer des champs diffus donnent une impression d'espace qui n'existe pas dans l'enregistrement et cela peut être favorable ou contre-productif et en tout cas, c'est jouer à l'ingénieur du son.
De la même manière, que je préfère un casque relativement fidèle en couleurs, je préfère un casque relativement fidèle dans les informations temporelles.
Quand à l'argument que le casque s'éloigne d'un système d'enceintes bien réglées dans un environnement aux petit oignons, c'est pour moi, plus un problème budgétaire, qu'un problème de technologie.
Je n'ai rien contre le Mysphere et tant mieux s'il singe une écoute aux enceintes, en ayant les inconvénients d'un partage obligé et médiocre.
Je préfère un bon casque "traditionnel" avec son a priori de casque qui vous plonge dans la musique sans ennuyer vos voisins.
J'ai possédé un STAX SIGMA, qui s'approchait de ce genre choix et même si sur certaines prises de son, le résultat était bluffant, il fallait être seul et tout ne lui convenait pas !

La configuration dans mon profil


AKG K240 Monitor - K340 - K702 - Audeze LCD2F - Beyerdynamic DT1990 Pro - DT990 Pro - DIY1880 - DM-Audio DM-H1 - Focal Elear -
Koss ESP-95X - Oppo PM-3 - OK Precioso - TE - Philips X2 - X1 - Sennheiser HD600 - HD650 - STAX SR207
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1508
Inscription: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 02 Avr 2019 1:15

Ce n'est pas complètement juste, mais pas faux non plus :hehe: .
Oui pour les informations spatiales contenues dans l'enregistrement... mais pas totalement. En fait la localisation est la somme de plusieurs facteurs, l'intensité, la phase mais aussi la variabilité spectrale. Si l'enregistrement n'est pas binaural ( c'est le cas de l'écrasante majorité des productions ), alors ce dernier facteur n'est pas présent.. si l'enregistrement est binaural ( binaural n'est pas seulement à deux micros, mais en employant également une tête et un torse artificiel, ou alors un codage matriciel de type soundfield ou autre), alors il faudra a minima que le casque ait la rigueur fréquentielle, temporelle etc ( en gros qu'il soit bon quoi :mdr: ) adéquate pour reproduire cette altération spectrale nécessaire à la localisation, en plus des deux autres facteurs ( en particulier pour l'élévation, mais aussi pour distinguer ce qui vient de face ou de derrière ) et il sera incompatible aux enceintes ( problème de la double tête ). C'est sur ce principe que les frères Smyth's ont bâti leur SmythRealizer ( les fameuses HRTF ). Pour être totalement crédible, il faudrait que la tête artificielle ait l'exacte reproduction de nos oreilles, de notre morphologie corporelle ( forme et dimension de la tête, des épaules, épaisseur du torse etc etc). Le cerveau interprète les variations de fréquences comme un codage (HRTF), lié à notre morphologie, car l'altération spectrale est liée à l'interaction de notre morphologie sur l'onde acoustique qui nous frappe. Les enceintes donnent une image devant nous tout simplement parce qu'elles sont physiquement devant nous et l'onde sonore qu'elles projettent frappe notre morphologie ( si on écoute des enceintes couché sur le sol, nous pas les enceintes, le son ne vient pas de devant, mais de dessous ) et bien sûr pas parce que cet élément est intégralement contenu dans l'enregistrement, qui d'ailleurs a déjà eu la sensation d'une réverbération enveloppante avec des réflections arrières en stéréophonie aux enceintes (sauf si la pièce d'écoute est elle-même révébérée, mais alors ça n'a rien à voir avec l'enregistrement )?? Pourtant elles existent si on écoute un orgue dans une église. Au contraire même, je dirais que les enceintes ajoutent une altération de la phase quand il n'y a qu'une variation d'intensité dans l'enregistrement ( cas de prise de studio par exemple ), et surajoute un déphasage quand l'enregistrement présente à la fois déphasage et variation d'intensité, ce qui pose problème pour l'angle de prise lors de prises coïncidentes.

Il y a une thèse très interessante sur le sujet que j'ai en partie lue ( elle fait plus de 300 pages... il faut être motivé..). Je mets le lien sur mon fil perception dès que je remets la main dessus.

Théoriquement, la notion d'élévation aux enceintes est un mythe.. ou un fantasme psycho-acoustique, ou alors un résultat du aux premières réflection de la pièce d'écoute ( ce qui serait un peu ennuyeux), j'y ai moi-même été confronté ( à la sensation d'élévation ) dans des excellentes mise en oeuvre, le son et le timbre sont tellement réaliste que l'on imagine sans peine une chanteuse un peu plus haute qu'un piano.. l'élévation est une altération spectrale, pour entendre un son qui vient de plus haut il faut soit que cette donnée soit présente dans l'enregistrement via le codage de notre propre morphologie, et là encore la configuration d'écoute aux enceintes surajoute des données qui distordent par rapport à la source, ou alors que la source émissive, l'enceinte, soit placée en hauteur. Si on perçoit un son plus haut qu'un autre, c'est par effet de comparaison, entre deux instruments qui auraient par exemple un spectre harmonique fort différent ( cas d'un violon et d'un piano.. ) le violon présentera plus d'énergie à 8 khz, une plage de fréquence qui aurait tendance a être perçue par notre cerveau comme venant de dessus .. l'aspect visuel vient renforcer cette sensation de profondeur perçue aux enceintes. C'est pas pour rien qu'on a inventé les systèmes multicanaux, dont les dernières générations disposent des enceintes en hauteur.. si un simple système stéréo faisait le job, on s'emmerderait pas.

Au casque le son vient souvent dans la tête, parce que l'enregistrement ne contient que des informations de phase et d'intensité, pas de variation spectrale (sauf si il est binaural, mais c'est rarissime et exclusivement réservé au casque ). En effet un micro omnidirectionnel ignore d'ou vient le son, si il vient d'au dessus de lui, il pourra au mieux le capter avec une altération de timbre propre à son diagramme polaire si il n'est pas régulier, qui n'a rien à voir avec notre altération morphologique et donc ne sera pas analysé par notre cerveau comme venant d'en haut. Le micro cardioide lui ne captera pas ce qui vient de derrière et aura une forte altération spectrale sur ses extrémités. Du coup une écoute au casque n'ayant pas l'interaction de notre corps ( sauf celle de nos pavillons, mais la source émissive est fixe et de face ), le cerveau a du mal à localiser les sources, qui sont sensées venir de devant, soit à 90° par rapport à nos oreilles.. il peut le faire basiquement de gauche à droite ( grâce à la différence d'intensité ), mais très mal de devant ( car en plus on ne bénificie pas du crossfeed ) surtout si la source n'est qu'une stéréo d'intensité.. si il y a un peu de déphasage alors l'image sera un peu devant, mais sans altération spectrale, ce ne sera pas totalement satisfaisant. La signature tonale, influera beaucoup sur l'image que rend le casque, son appairage aussi, éventuellement ses défauts de phase, mais ce serait plutôt du côté de l'ampli et de sa diaphonie qu'il faudrait se tourner dans ce dernier cas.
la distance avec les oreilles et l'orientation des drivers sont également un élément qui peut donner la sensation de profondeur au casque. Il va de soit qu'elle n'est paradoxalement pas souhaitable dans une reproduction d'une source binaurale.

Le K1000 (et Mysphere ) dispose de cette distance ainsi que d'un important "repissage" qui doit favoriser l'effet crossfeed dans les hautes fréquences. L'abyss à sa manière a un peu cet effet là également. Ils seront tous les trois pas trop adapté à la reproduction binaurale.. un HD600 ou un Hifiman à drivers parallèles sera plus indiqué.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4941
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 02 Avr 2019 1:59

Un enregistrement fait avec un souci de largeur de profondeur et hauteur, sera bien perçu dans un casque d'autant plus que ce dernier serait "neutre". Je possède assez d'enregistrement pour vérifier cela et mes casques les plus fidèles, présentent un bel espace et positionnement des éléments


oui. pour le positionnement latéral, mais moins évident pour la profondeur. Disons que la grande neutralité fréquencielle va aider à imaginer mentalement la scène, la phase et l'intensité vont jouer leur rôle, mais comme pour l'élévation aux enceintes, il y a une part d''imagination, un entrainement cérébral, pas une réelle localisation précise due à une correspondance parfaite entre la source émissive, son rayonnement et l'altération qu'il subit au contact de notre corps et interprétée par notre cerveau.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4941
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 02 Avr 2019 8:23

cleriensis a écrit:Le K1000 (et Mysphere ) dispose de cette distance ainsi que d'un important "repissage" qui doit favoriser l'effet crossfeed dans les hautes fréquences. L'abyss à sa manière a un peu cet effet là également. Ils seront tous les trois pas trop adapté à la reproduction binaurale.. un HD600 ou un Hifiman à drivers parallèles sera plus indiqué.


N.B. s'il faut que les capsules soient parallèles, avec les k1000, c'est simple: tu refermes les oreillettes :idee: :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 32455
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté

Message » 02 Avr 2019 8:24

cleriensis a écrit:
Un enregistrement fait avec un souci de largeur de profondeur et hauteur, sera bien perçu dans un casque d'autant plus que ce dernier serait "neutre". Je possède assez d'enregistrement pour vérifier cela et mes casques les plus fidèles, présentent un bel espace et positionnement des éléments


oui. pour le positionnement latéral, mais moins évident pour la profondeur. Disons que la grande neutralité fréquencielle va aider à imaginer mentalement la scène, la phase et l'intensité vont jouer leur rôle, mais comme pour l'élévation aux enceintes, il y a une part d''imagination, un entrainement cérébral, pas une réelle localisation précise due à une correspondance parfaite entre la source émissive, son rayonnement et l'altération qu'il subit au contact de notre corps et interprétée par notre cerveau.

Entièrement d'accord avec ce dernier propos, notre cerveau essaie de reconstituer une image "souhaitée" et aucun système (enceintes, casque traditionnel ou pas) ne reproduit sur des enregistrements courants la 3D que nous ne sommes même pas sure de percevoir dans la vie réelle.
Lorsque la stéréophonie est arrivée, l'on a même pensé que c'était trop beau pour être fidèle et il y a eu beaucoup de débat critique sur cette évolution. Comme je l'ai déjà dit à Julien, il m'arrive sur des enregistrements monophoniques de belle qualité sonore, de ressentir la profondeur des interprètes dans cette écoute au casque. Notre premier système, c'est notre capacité d'écoute et il n'y a qu'à lire l'énorme masse des témoignages de nos forums pour comprendre que tout n'est que subjectivité et que les réalités mesurées ou pas, sont prismées par notre intellect.

La configuration dans mon profil


AKG K240 Monitor - K340 - K702 - Audeze LCD2F - Beyerdynamic DT1990 Pro - DT990 Pro - DIY1880 - DM-Audio DM-H1 - Focal Elear -
Koss ESP-95X - Oppo PM-3 - OK Precioso - TE - Philips X2 - X1 - Sennheiser HD600 - HD650 - STAX SR207
Avatar de l’utilisateur
renecito
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1508
Inscription: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 02 Avr 2019 11:25

l'ouvrage en question est mis sur le fil perception.. ;).

la 3D que nous ne sommes même pas sure de percevoir dans la vie réelle


ah ben si quand même... on perçoit bien le son en 3D.. avec plus ou moins de précision selon les axes, nous sommes plus doués en latéralisation qu'en élévation, mais les aveugles par exemple se repèrent uniquement au son et ils se débrouillent pas trop mal, mais moins bien que certaines espèces animales expertes en la matière. La difficulté c'est l'adaptabilité de notre intellect à la distortion intrinsèque de la stéréophonie, deux sources émissives à rayonnement fixe. Dans la vraie vie, les sources émissives sont multiples et complexes dans leur rayonnement.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 4941
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 05 Avr 2019 16:21

Ca partait bien et puis... rien sur le rendu sonore. Dommage :siffle:
lesonaussi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14
Inscription: 14 Juil 2009 1:59
  • offline


Retourner vers Casques sédentaires