Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

[REAL] Luc Besson

Message » 01 Aoû 2014 19:37

Sledge Hammer a écrit:
Arsenic a écrit:
james2010 a écrit:attention, je n'ai pas dit que ça ressemblait à du Tarantino.
ces 2 réalisateurs ont leur univers bien a eux, légèrement décalés, mais différents.


Un peu comme Max Pecas et Alfred Hitchcock, en fait.


Où est le bouton "Like" sur ce forum ?

Il arrive, c'est en cours de développement ^^
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Administrateur Elu de l'Association
Administrateur Elu de l'Association
 
Messages: 8728
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Pays du Comté
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Aoû 2014 19:37

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Aoû 2014 17:18

Ce que je peux dire ici, c'est que dans le milieu du cinéma, il est fortement déconseillé à un scénariste qui veut vendre un projet à Europa Prod d'arriver à la réunion sans avoir au préalable déposé le synopsis à la SACD. Si le script plaît, il est sinon fort possible que Besson ait quelques jours plus tard une idée originale qui va être enregistrée aussitôt à son nom.

Pour ses productions, Besson a une forte tendance à faire figurer son nom au générique non seulement comme producteur mais aussi comme scénariste, surtout pour des questions de droits (remakes, suites, contrôle créatif du projet) sans que ça reflète vraiment sa contribution concrète. Mais les gens qui sont sous contrat avec lui sont prévenus, donc ils ne sont pas pris en traître. En dehors de ça, il me semble que Besson est toujours fortement impliqué sur les scripts des films qu'il réalise lui-même, et ça se voit de toute façon au niveau de leurs thèmes récurrents (personnage féminin énergique et charismatique qui surnage au dessus d'un certain autisme des autres, etc.)

Et n'oublions pas que Moebius et Jodorowski ont attaqué en justice Besson à propos du Cinquième Élément. Besson avait confié à Moebius un travail graphique sur le film, et c'est quand il a découvert que le scénario empruntait beaucoup à l'idée de départ de L'Incal qu'il a porté plainte. Il me semble que l'affaire s'est résolue à l'amiable.
Sledge Hammer
 
Messages: 3506
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 03 Aoû 2014 17:32

Les scénaristes producteurs savent bien mener leur barque ,il y a nombre de pratiques légales mais éthiquement discutable

Un exemple que je viens découvrir pour la musique du générique de Star Trek d'Alexander Courage, Roddenberry avait écrit des paroles pour en faire une chanson qui n'ont jamais été utilisé bien sur , mais elles lui ont permis de revendiquer le statut de compositeur avec les 50 % des droits d'auteur qui vont avec !

On fait rarement fortune en ne spoilant pas d'autres personnes , et dans le milieu du cinema c'est monnaie courante

Michael Moore qui tape sur le capitalisme tant qu'il peux a une fortune colossale, l'hypocrisie c'est aussi typique du Showbizness .
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12983
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 03 Aoû 2014 22:12

Donc je ne cautionne pas ce type... Tous ses films ( pour être un minimum critique il faut quand même les avoir vus ) sont soit un vol éhonté de projets qu'on lui a soumis, soit un melting-pot de scènes qu'il a "pompé" dans d'autres longs métrages. Besson mène une bataille farouche contre Les Cahiers Du Cinema car ils le grillent à chaque fois, donc, il ne les invite plus depuis le Grand Bleu et interdit leurs présences aux projections presse. Pour Leon c'est juste honteux, le Gloria de Cassavetes est une femme tueuse à gage qui protège un jeune garçon, et bien pour Leon, la femme devient un homme, et le garçon une fille... Pour se rendre compte de ces multiples vols, il faut connaitre un peu ses classiques ( donc être un minimum cinéphile ) et ne pas confondre vol avec hommage comme De Palma le fait merveilleusement bien avec Hitchcock.
:wink:
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5410
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Message » 03 Aoû 2014 22:14

Je retourne à l'intégrale Twin Peaks, là au moins, c'est sans équivoque...
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5410
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Message » 03 Aoû 2014 22:24

En même temps, les Cahiers n'ont plus un impact vraiment déterminant auprès du public depuis trois ou quatre décennies...

Et le premier Besson était tout à fait correct (Le Dernier Combat). La suite de sa carrière a consisté en films qui collaient aux goûts du public de l'époque avec des images chiadées et des histoires de gens coincés dans une sorte de bulle et ensuite confrontés à la violence du monde. Subway et quelques uns des films suivants, ça a du coup pas mal vieilli. À partir d'Angel-A, en tant que réalisateur, il est rentré dans une sorte de zone de turbulences, où il alternait entre film adulte et léché et truc racoleur tous publics (les Mini-Moys, c'est quand même pas top-top sauf si vous aimez spéculer, comme le disait un critique US, sur le résultat d'un Schtroumpf qui niquerait une hobbit).
Lucy a eu des critiques américaines honorables, les gens ayant apprécié qu'au moins Besson fasse un truc où on prenne son pied. Le postulat de départ est grotesque, mais c'est moins dérangeant d'après ce que j'ai pu lire que l'inconsistance des pouvoirs de la fille, qui servent grosso modo à résoudre le problème posé à différents moments par le script.
Sledge Hammer
 
Messages: 3506
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 03 Aoû 2014 22:54

LINK1976 a écrit:Donc je ne cautionne pas ce type... Tous ses films ( pour être un minimum critique il faut quand même les avoir vus ) sont soit un vol éhonté de projets qu'on lui a soumis, soit un melting-pot de scènes qu'il a "pompé" dans d'autres longs métrages. Besson mène une bataille farouche contre Les Cahiers Du Cinema car ils le grillent à chaque fois, donc, il ne les invite plus depuis le Grand Bleu et interdit leurs présences aux projections presse. Pour Leon c'est juste honteux, le Gloria de Cassavetes est une femme tueuse à gage qui protège un jeune garçon, et bien pour Leon, la femme devient un homme, et le garçon une fille... Pour se rendre compte de ces multiples vols, il faut connaitre un peu ses classiques ( donc être un minimum cinéphile ) et ne pas confondre vol avec hommage comme De Palma le fait merveilleusement bien avec Hitchcock.
:wink:


De palma ne plagie pas :hein: ,dans son dernier film (un remake) il se plagie lui même que j'en étais gêné pour lui !

Il n'y a pas 2 poids 2 mesures ,presque tout le monde copie ce qui a déja été fait, la seule différence c'est plus ou moins bien fait et surtout il faut éviter de se faire prendre .

Hommage ou plagiat c'est juste une question de Sémantique, certains disent que c'est des hommages, les autres nient en bloc même quand ca crève les yeux .

Pour revenir a Besson ses précédent films ont du faire perdre pas mal de touristes qui auraient envisager venir en France , il montre notre pays comme étant en guerre civile avec des terroristes a chaque coin de rue !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12983
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 04 Aoû 2014 8:02

5 Pages pour parler d'un film soit disant sans intérêt. :lol:

Petite leçon d'éducation quand même. :charte:
1: On ne dit pas qu'un film est "Nul" ou "Pourris", mais je 'n'aime pas", car tes gouts, mon amis, ne sont pas ceux du reste de tes concitoyens. Faut vraiment péter plus haut que son cul pour dire les anneries que j'ai lu sur ce tread. :siffle:

2: Besson plagie dans ses films, c'est sans aucun doute vrai, mais tout les réalisateurs le fond de nos jours, car tout les sujets de films ont été traité et si on fouille toutes les archives et qu'on regarde tout les films qui ont été fait depuis le début du cinémas ( ce que je doute que quelqu'un ai fait ici), tous les films qui sortent au cinéma aujourd'aujourd'hui, que ce soit un réalisateur que vous vénérez ou non, même si Hitchcock était encore là, ce serait du plagiat. Du vu et du déjà vue.

3: Un véritable cinéphile,(que je ne suis pas, mais j'en connais et j'en ai connu) respecte toutes les oeuvres, même celles qui n'aime pas ou qui sont "commerciale", car derrière il y a un gros travail qui a été fait, des gens on donner de leurs temps, de leurs énergies et de leurs savoir pour que ce film voit le jour. Ne serait ce que pour ça, je ne permettrais jamais de dire qu'une oeuvre d'art, que ce soit musicale, visuelle ou autre est "Nulle" ou autre synonyme du genre.

4: Et surtout il reste modeste.

Après je ne comprends pas comment on peut critiquer autant un film d'après une simple bande annonce. Rien que pour ça, je me marre et ça me donne vraiment pas envie de vous prendre au sérieux. :lol:
Teda974
 
Messages: 390
Inscription: 09 Juil 2011 17:12
Localisation: ïle de la Réunion
  • offline

Message » 04 Aoû 2014 8:56

J'ai en tout cas revu avec plaisir le 5ème élement hier soir :-) et j'irai voir Lucy :thks:
moi je l'aime bien Luc Besson, et je dis qu'il a du courage de continuer à travailler chez vous en France quand on voit comme il se fait descendre tout le temps..
Il crée la cité du cinéma et même pas votre ministre de la culture qui viendrait à l'inauguration.. c'est là que l'on voit ce que la France ne peut pas supporter les personnes qui ont de la réussite, c'est assez édifiant. Après tout le monde se pleins que rien ne se passe en France, faut pas s'étonner moi je dis... :roll:

La configuration dans mon profil


TV Panasonic TX-65FZC804 / Lecteur Panasonic DP-UB424 / PS4 / Ampli Denon AVR-X4400H / Enceintes : SVS Prime Bookshelf / Prime Satellite - Caisson SVS SB-2000 / Télécommande Harmony Ultimate One
My Movies : http://oc.mymovies.dk/bobo80/releasedate:desc
Avatar de l’utilisateur
Yoda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6209
Inscription: 22 Fév 2002 2:00
Localisation: Neuchâtel - Suisse
  • offline

Message » 04 Aoû 2014 11:52

Teda974 a écrit:5 Pages pour parler d'un film soit disant sans intérêt. :lol:

Petite leçon d'éducation quand même. :charte:
1: On ne dit pas qu'un film est "Nul" ou "Pourris", mais je 'n'aime pas", car tes gouts, mon amis, ne sont pas ceux du reste de tes concitoyens. Faut vraiment péter plus haut que son cul pour dire les anneries que j'ai lu sur ce tread. :siffle:

2: Besson plagie dans ses films, c'est sans aucun doute vrai, mais tout les réalisateurs le fond de nos jours, car tout les sujets de films ont été traité et si on fouille toutes les archives et qu'on regarde tout les films qui ont été fait depuis le début du cinémas ( ce que je doute que quelqu'un ai fait ici), tous les films qui sortent au cinéma aujourd'aujourd'hui, que ce soit un réalisateur que vous vénérez ou non, même si Hitchcock était encore là, ce serait du plagiat. Du vu et du déjà vue.

3: Un véritable cinéphile,(que je ne suis pas, mais j'en connais et j'en ai connu) respecte toutes les oeuvres, même celles qui n'aime pas ou qui sont "commerciale", car derrière il y a un gros travail qui a été fait, des gens on donner de leurs temps, de leurs énergies et de leurs savoir pour que ce film voit le jour. Ne serait ce que pour ça, je ne permettrais jamais de dire qu'une oeuvre d'art, que ce soit musicale, visuelle ou autre est "Nulle" ou autre synonyme du genre.

4: Et surtout il reste modeste.

Après je ne comprends pas comment on peut critiquer autant un film d'après une simple bande annonce. Rien que pour ça, je me marre et ça me donne vraiment pas envie de vous prendre au sérieux. :lol:


Si pour toi Plagiat et hommage sont de la sémantique tu abondes donc dans mon sens, je t'invite à lire le traité de sémantique de Michel Bréal qui te permettra de comprendre que plagiat et hommage ne sont pas qu'une "simple" histoire de sémantique! qu'un auteur reprenne ses propres idées ne me choc pas, après tout, ce sont les siennes... Pour le reste, le "j'aime", "j'aime pas" est un peu réducteur en ce qui concerne le cinema! Besson est plagiaire dans le sens vol du terme, par conséquent il n'a aucun mérite, ses différentes constructions sans permis de construire ( le studio et la maison en Normandie ) qu'il a voulu imposé en menaçant de ne plus travailler en France une fois découvertes, prouve la qualité du personnage. Cela dépasse le cadre du cinema, son état d'esprit est plutôt discutable!
:wink:
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5410
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Message » 04 Aoû 2014 12:42

1. À peu près tout le monde utilise par commodité des trucs comme "Ce film est nul" pour dire "Je n'aime pas". Je ne vais pas vous renvoyer à La Critique de la faculté de juger de Kant, mais tout jugement artistique comporte une prétention à l'universalité. C'est la différence entre trouver Hitchcock inintéressant et ne pas aimer la gelée de groseille. Dans un cas, on estime que l'on peut en discuter avec d'autres qui pourront partager cet avis, dans l'autre, c'est une simple question de goût, totalement subjective.

2. Le coup de "tout a été dit, on plagie forcément quelqu'un quelque part", c'est une excuse à la noix. Pour sortir de Brian de Palma, Tarantino ne se cache pas qu'il s'inspire de tel ou tel film. Toute sa vision du monde, pratiquement, provient de films qu'il a pu voir. Le truc, c'est que même avec un matériau pré-existant, il arrive à composer ça de façon particulière et originale. Et, là, il fait des emprunts reconnus et délibérés (avec souvent des mentions au générique). Ce qui n'est pas la même question qu'avec Besson, aussi bien d'un point de vue artistique que juridique.

3. Il y a des films épouvantables comme Le Triomphe de la volonté, Naissance d'une nation ou Le Juif Süss que personne de sensé ne respectera sous prétexte que des gens ont passé du temps et des efforts à travailler dessus. Pour parler d'un cas moins extrême, ça n'est pas parce que Transformers 4 a dépassé le milliard de dollars de recettes dans le monde et que des centaines de techniciens ont bossé dessus que ça n'est pas un film racoleur, lourdingue prétexte à montrer des scènes d'action décérébrées et à vendre des jouets. Un "véritable cinéphile" se fout généralement de la tyrannie de la masse ou des autres prétextes que des gens donnent quand un de leurs réalisateurs de prédilection se retrouve attaqué. Un "véritable cinéphile" est généralement assez confiant dans ces goûts pour que, quand ça soit un de ses réalisateurs préférés qui est traité de nase, il laisse passer, parce qu'il trouve encore suffisamment de mérites à ses films pour ne pas douter de son propre jugement.

4. Un cinéphile modeste ? Euh, vous avez déjà vraiment connu des cinéphiles ?
Sledge Hammer
 
Messages: 3506
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 04 Aoû 2014 15:36

Yoda a écrit:J'ai en tout cas revu avec plaisir le 5ème élement hier soir :-) et j'irai voir Lucy :thks:
moi je l'aime bien Luc Besson, et je dis qu'il a du courage de continuer à travailler chez vous en France quand on voit comme il se fait descendre tout le temps..
Il crée la cité du cinéma et même pas votre ministre de la culture qui viendrait à l'inauguration.. c'est là que l'on voit ce que la France ne peut pas supporter les personnes qui ont de la réussite, c'est assez édifiant. Après tout le monde se pleins que rien ne se passe en France, faut pas s'étonner moi je dis... :roll:


on est d'accord, maispour continuer une telle discussion, ca sera pas sur ce topic :)

Sledge,
c'est quoi ta définition de "cinéphile" ?
wookie
 
Messages: 6463
Inscription: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 04 Aoû 2014 16:09

Quelqu'un qui croit que ses gouts le rendent supérieur aux autres, tout en se masturbant... :mdr: J'ai bon :idee: :siffle:
julianf
 
Messages: 13840
Inscription: 23 Aoû 2005 13:42
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 04 Aoû 2014 16:29

Le cinéphile, c'est une catégorie de spectateurs ayant un rapport particulièrement affectif avec le cinéma. Si on lit l'histoire des Cahiers du Cinéma écrite par Antoine de Baecque, on peut voir que ça a été en particulier l'attitude des Jeunes Turcs emmenés par Truffaut et qui ont pris la relève de Bazin et des autres fondateurs de la revue pour ensuite passer à la réalisation. Il y a quelque part une apologie de la subjectivité, voire de la mauvaise foi, dans l'attitude cinéphile. On va défendre des auteurs, même quand leur film est décevant, et démolir d'autres réalisateurs, même quand leur film est "réussi". Ce qui compte, c'est d'avoir une position, au sein d'obligés affrontements de chapelles.

C'est pour ça qu'imaginer un cinéphile plein de bonne foi, posé et conciliant, ça relève du fantasme, parce qu'on voit rarement ça dans la réalité. J'ai plutôt l'impression qu'on réclame ici des cinéphiles pleins de bonne foi, posés et conciliants... quand il s'agit de ne pas attaquer Luc Besson, alors qu'on se fout d'avis bien plus outrés quand ils touchent des réalisateurs qui ne nous inspirent rien.
Sledge Hammer
 
Messages: 3506
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 04 Aoû 2014 16:37

julianf a écrit:Quelqu'un qui croit que ses gouts le rendent supérieur aux autres, tout en se masturbant... :mdr: J'ai bon :idee: :siffle:

Ben non! Tu as tout faux, je n'ai pas de pretention universelle sur le cinema, juste sur Besson et son "oeuvre" j'aime aussi des films moyens voir mauvais, mais, ils sont singuliers.
En revanche, simplifier et tourner en derision des propos qu'à priori on ne comprend pas, est le propre de la mediocrité, et ça, j'en suis sûr! :wink:
Mode HS off!
Bon film à tous.
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5410
Inscription: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message