Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: kerpape et 7 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
8
42%
beaucoup.
7
37%
à la folie !
1
5%
pas du tout !
3
16%
 
Nombre total de votes : 19

Tomorrowland / À la poursuite de demain

Message » 11 Nov 2015 5:50

Film malade qui n'a pas réussi à susciter le moindre émotion chez moi. La sauce n'a jamais pris.

En contexte SF pour enfants, je lui préfère nettement The last Mimzy (à voir en VO) que j'ai trouvé touchant (même si les avis sur ce dernier sont assez tranchés).
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription Forum: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Nov 2015 5:50

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Nov 2015 11:08

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il m'a laissé de marbre mais j'ai eut du mal à y accrocher

Dommage il y avait du potentiel

Meme si je n'ai pas passer un mauvais il ne m'aura pas laissé un souvenir impérissable

Cylon a écrit:Oui, quand on voit le partage-en-couille du final avec Dr House, les pseudo-twists, et les bourgeons de trucs qui ne mûrissent pas, on reconnait clairement la patte de Lindelof...


En effet le dernier tiers du film est vraiment nawak :hein: :-?

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 30959
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 11 Nov 2015 13:03

jhudson a écrit:Je n'ai pas vu le film, mais n'oubliez pas que les films sont remontés par les studios, souvent par des gens qui n'ont que faire de respecter la structure d'un film ,et qui ne pensent qu'en terme de marketing et autres (genre mettre plus en avant Clooney) ,qui dit remontage dit changement de l'ordre des séquences donc chamboulement de fond en comble du script d'origine sous prétexte de rendre le film plus facile a comprendre (que de voix off ajouté par eux) , j'ai vu des incohérences énormes dans certains films a cause de cela !

Pas sur que les scénaristes, ils sont 2 sur ce film Damon Lindelof and Brad Bird soient responsables !

Ces scénaristes doivent connaitre leur basique, mais la loi du silence a Hollywood est mieux respecter que chez la mafia, donc je doute qu'ils dénoncent cela !

Quand on voit que sur beaucoup de points les séries sont mieux écrites que les films, c'est que pour une série le réalisateur doit réaliser le script tel quel sans rien changer, au cinema il peut faire ce qu'il veux et les producteurs aussi après.

Il est sur que les producteurs sont souvent responsables de certains ratages, le dernier en date est Amazing Spiderman 2, les producteurs ont quasiment avoué en être responsable en redonnant les droits a MARVEL Studios.


Tu es complètement à côté de la plaque sur ce coup à balancer des généralités sur le système hollywoodien.

Le problème est ici à l'inverse que Brad Bird a eu les coudées franches du studio, vu qu'il avait enchaîné trois cartons, dont deux pour Pixar/Disney : Les Indestructibles, Ratatouille et Mission Impossible — Protocole fantôme. Et Pixar, c'est un cas très connu de studio où il y a des réunions régulières pour faire le point sur les scripts et où toutes les contributions sont encouragées, sauf que chez eux, c'est un système qui marche plutôt bien. Motown dans les années 60, c'était aussi le même genre de processus façon usine automobile, et ils ont pourtant sorti des dizaines de morceaux magnifiques à la chaîne.
Tomorrowland est une idée originale de Brad Bird (les thèmes liés à 'une élite intellectuelle confrontée à la médiocrité, avec une certaine influence Ayn Rand, ont toujours été une de ses marottes) et il s'est ensuite associé pour l'écrire à Damon Lindelof qui, lui aussi, a un statut privilégié à Hollywood depuis LOST.
Du coup, ils ont pondu un film bancal avec des défauts de structure manifestes. Il y a certainement quelques compromis ça et là (la structure en flashbacks sert surtout à faire apparaître George Clooney dès le début alors qu'il n'arrivera pas sinon dans l'action avant trois quarts d'heure), mais ils ont visiblement voulu parler d'un truc qui leur plaisait, sans réussir à trouver une histoire marquante pour servir ce thème.

On avait eu pile le même problème sur John Carter, une autre production Disney, qui était le bébé d'Andrew Stanton, autre référence Pixar (Le Monde de Némo, Wall-E). Ça n'est pas un mauvais film, il y a quelques idées bien senties, quelques très belles scènes, mais là aussi l'histoire est bancale, vu que les éléments principaux en ont déjà été pillés dans d'autres films et que l'on se retrouve avec une grosse tartine d'exposition au milieu de l'histoire, qui freine complètement le film.
Là aussi, ça a été produit suite à une pression amicale de John Lasseter, et ça s'est rétamé au box office.
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 14 Nov 2015 9:13

Il y a des généralités qui sont toujours bonnes a dire !

Les studios ne donnent jamais facilement le director's cut surtout sur un film qui a couté 190 M S , et qui finalement n'en a rapporté que 93 M$ aux USA et 115 M$ a l'international , Brad Bird est quelque peu grillé maintenant.

C'est un bide commercial du même type que Carter et Lone Ranger!

Vu l’amertume qu'a Whedon quand il parle du montage de Age OF ultron, pourtant lui aussi aurait du avoir une certaine liberté vu le milliard et demi qu'a rapporter Avengers !

On l'a vu a la TV répondre un " NON" tonitruant et agacé quand on lui a demandé s'il allait réaliser Avengers 3!
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13755
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 14 Nov 2015 14:51

jhudson a écrit:Il y a des généralités qui sont toujours bonnes a dire !


Non. Là, tu racontes n'importe quoi. Tu recases pour la énième fois ton discours sur le sujet alors qu'il n'est pas adapté au film particulier dont tu parles. À ce que je sache, le discernement est une qualité. Ne pas remarquer les particularités d'un film, ne rien connaître aux circonstances de sa production et balancer une litanie de clichés ensuite, ça n'a rien de "bon à dire". Je dirais plutôt que tes propos m'ont plutôt évoqué un autre film.

Image

Les studios ne donnent jamais facilement le director's cut surtout sur un film qui a couté 190 M S , et qui finalement n'en a rapporté que 93 M$ aux USA et 115 M$ a l'international , Brad Bird est quelque peu grillé maintenant.


Tellement grillé qu'il est en train de plancher sur Les Indestructibles 2, prévu pour 2019.

C'est un bide commercial du même type que Carter et Lone Ranger!

Vu l’amertume qu'a Whedon quand il parle du montage de Age OF ultron, pourtant lui aussi aurait du avoir une certaine liberté vu le milliard et demi qu'a rapporter Avengers !

On l'a vu a la TV répondre un " NON" tonitruant et agacé quand on lui a demandé s'il allait réaliser Avengers 3!


Tu mélanges tout. Joss Whedon travaille sur une franchise qui appartient à un studio, lequel détient tous les droits dessus. Les deux savent que s'il ne réalise pas le film, il y aura fatalement d'autres réalisateurs qui n'auront pas ces états d'âme (même si le film est ensuite moins bon) et que ce sera tout de même un carton, ce qui implique un certain rapport de force. Surtout quand il s'agit de suites. Il a essuyé les plâtres sur le 1, il a mis en place des recettes qui marchent, on peut continuer sur sa lancée sans lui.

Brad Bird, lui, arrive avec des idées originales, qui lui appartiennent. Si le projet Tomorrowland plaît à quelqu'un, on va lui accorder une certaine marge de manœuvre, parce qu'il a déjà livré une série de scénarios et de réalisations qui ont été de gros succès commerciaux. C'est pareil que pour Christopher Nolan sur Inception ou Interstellar. Si le réalisateur n'est pas impliqué dedans, le projet perd une grosse part de son intérêt.
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 04 Jan 2016 7:42

Moi je l'ai trouvé très sympa celui la.
Beaucoup de clins d'œil à la SF, surtout la scene de la boutique, ils ont un peu fumé sur la partie avec la tour eiffel, et la dernière partie n'est pas la meilleure, mais ca reste potable pour un truc avec Lindelof .
wookie
 
Messages: 7063
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 04 Jan 2016 21:21

Coucou tout le monde,

Je suis nouveau sur le forum et je suis ravi de voir que l’on parle de ce film qui, selon moi, est un véritable chef-d’œuvre ! Je trouve que ce long-métrage véhicule un message très optimiste. De plus, je ne peux nier la qualité de la narration et du visuel. Ce n’est pas tout, la musique du film est également sensationnelle ! Je conseille vivement cette œuvre.

Au revoir.
JereMich
 
Messages: 4
Inscription Forum: 04 Jan 2016 21:17
  • offline

Message » 02 Fév 2016 1:37

Une video sur les SFX, sans trop de surprises, mais intéressante :

wookie
 
Messages: 7063
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 02 Fév 2016 21:47

Sledge Hammer a écrit:
Les studios ne donnent jamais facilement le director's cut surtout sur un film qui a couté 190 M S , et qui finalement n'en a rapporté que 93 M$ aux USA et 115 M$ a l'international , Brad Bird est quelque peu grillé maintenant.


Tellement grillé qu'il est en train de plancher sur Les Indestructibles 2, prévu pour 2019.

.


Surtout que Brad bird a été annoncé comme étant sur le projet d' Indestructibles 2 en Avril 2014, soit une bonne année avant que Disney ne connaissent les résultats au box office de Tomorrowland , pas sur qu'il aurait été encore le réalisateur si ca avait annoncé après la sortie du film, quand je disais que les studios sont prévisibles .

Quand un réalisateur est sur un projet on le vire rarement (sauf graves désaccords) car c'est mettre en danger le film surtout qu'il a du travailler dessus juste après avoir fini Tommowland .
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13755
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 03 Fév 2016 15:22

Tu appliques vraiment les idées que tu as sur le système hollywoodien de façon trop mécanique.

Oui, Disney a confirmé en avril 2014 qu'ils avaient mis Les Indestructibles 2 en pré-production, avec une histoire censée être écrite par Brad Bird, mais pas encore de réalisateur affecté sur le projet. Lors de l'avant-première de Tomorrowland, il a indiqué que son prochain projet en tant que réalisateur serait les Indestructibles 2, et il a révélé qu'il avait été contacté par Kathleen Kennedy pour réaliser Star Wars épisode VII, mais qu'il avait à l'époque préféré se consacrer sur Tomorrowland. Mais qu'on continuait à lui proposer de bosser sur d'autres projets liés à Star Wars, style les films isolés façon Rogue One. Alors, pour un mec grillé, en particulier chez Disney...

Compare également sa situation avec Andrew Stanton. Stanton a fait Le Monde de Némo et Wall-E pour Pixar. Il a voulu ensuite passer à la prise de vue réelle, et il a fait jouer ses relations chez Pixar pour réaliser John Carter pour Disney. Le film a été un bide, mais Stanton bosse depuis sur Le Monde de Dory, qui va être un carton assuré pour le studio. Et on ne lui a pas non plus retiré le contrôle créatif du projet.
John Lasseter et Ed Catmull ont quand même la réputation de fidéliser les principaux créatifs qui travaillent chez Pixar. Les réalisateurs ou co-réalisateurs des films récents étaient souvent animateurs pour eux il y a quinze ans. Il n'y a eu que quatre ou cinq compositeurs pour les films depuis le premier Toy Story (Randy et Thomas Newman, Michael Giacchino et le tandem qui a fait Le Voyage d'Arlo).

Bref, tu raisonnes en termes beaucoup trop mécaniques, comme je le disais. On n'est pas dans un algorithme avec "final cut pour le réalisateur" en variable drapeau sur le contrat. Dans le cas présent, on a en particulier Brad Bird, qui compte trois immenses cartons coup sur coup, dont un projet original (Les Indestructibles), un projet qu'il a sauvé de la déconfiture (Ratatouille, où il a été nommé réalisateur alors que la première mouture ne marchait pas) et une franchise pour laquelle tout le monde s'accorde à trouver qu'il l'a revitalisée, et dont il a réalisé le volet qui a le mieux marché commercialement. Si le film d'après se plante, mais qu'il est toujours disposé à tourner la suite des Indestructibles, un truc que tous les fans du film attendent, ça reste toujours très avantageux pour le studio sur le long terme. En tout cas, on ne va surtout pas faire jouer des contrats, qui leur vaudraient aussi de se mettre Bird à dos.

À ton avis, tu crois que si Bird coupait les ponts avec Disney et Pixar, il ne trouverait plus de boulot à Hollywood ? Je ne peux pas croire une seule seconde que Dreamworks, Paramount ou les autres ne rappliqueraient pas dare dare pour lui proposer une grande autonomie dans le choix de son prochain film.
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 15 Sep 2017 23:52

Je l'ai revu. Il y a clairement des failles scénaristiques, mais elles servent le propos. Et celui-ci d'une puissance phénoménale. Peu de films à 200 M $ ont un engagement et une intelligence idéologique aussi forts. Son principal défaut est donc très mineur.

Ce qui m'a fait l'adorer, c'est notre contexte actuel : depuis deux ans, il s'en est passé des choses. Les préoccupations sur le climat montent crescendo et nous sommes rentrés dans cette période d'attentats. Il y a Trump, les missiles au-dessus du Japon, et toujours cette fascination crasse des médias et des masses pour le malheur et le pessimisme.

Le film est furieusement contemporain, c'est une ode à l'Homme et l'optimisme qui résonne en moi comme un roman de Rand. Ce deuxième visionnage, j'ai également passé du temps sur des préoccupations formelles, et là encore, de la BO au casting (les 2 jeunes Britt Robertson et Raffey Cassidy sont fantastiques), c'est une belle réussite. Les FX sur les robots sont géniaux.

Mais voilà, il faut être sensible à ses thèmes et à l'obsession de Brad Bird pour le progrès humain pour que la sauce prenne, et chez moi, en ce moment, c'est en parfaite harmonie. J'augmente donc ma recommandation à : "faire voir au plus de monde possible. Et à diffuser dans les écoles". :mdr:

PS. mes enfants le reverront dans pas longtemps, ils étaient super enthousiastes aussi.... car au-delà de sa "grandeur" idéologique, ce Tomorrowland est très amusant.



(Dans la 2ème partie de l'extrait, la baston à coups de R2D2 où on entend Chewbacca est priceless quand même, avec une ambiance entre Kick-Ass et Men In Black).
Cylon
 
Messages: 7589
Inscription Forum: 14 Mar 2008 6:23
  • offline

Message » 16 Sep 2017 4:48

clairement, cette scene de la boutique de jouets est top.
Comme pour John Carter, j'aurais aimé une suite à ces 2 films, meme via un autre format.
wookie
 
Messages: 7063
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Message » 18 Sep 2017 14:29

Ah mais Tomorrowland est clairement un film pour les Candide de ce monde, à la fois probablement naïfs mais aussi profondément progressistes et optimistes.

A l'époque, probablement que le film a été pris comme gnan-gnan parce qu'assez naïf lui aussi, et je suppose que ses défauts cinématographiques (notamment sa longueur générale : soit le film est trop long, soit il manque d'au moins une scène d'action supplémentaire) ses sont chargés d'en rajouter une couche, mais ça reste un excellent film "familial" et optimiste.

Et je tends à supposer que la même chose en animation par Pixar aurait été bien mieux accueilli. Parce que thématiquement et "tonalement" parlant, c'est extrêmement proche.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5790
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 18 Sep 2017 17:38

tenia54 a écrit:Ah mais Tomorrowland est clairement un film pour les Candide de ce monde, à la fois probablement naïfs mais aussi profondément progressistes et optimistes.

A l'époque, probablement que le film a été pris comme gnan-gnan parce qu'assez naïf lui aussi, et je suppose que ses défauts cinématographiques (notamment sa longueur générale : soit le film est trop long, soit il manque d'au moins une scène d'action supplémentaire) ses sont chargés d'en rajouter une couche, mais ça reste un excellent film "familial" et optimiste.

Et je tends à supposer que la même chose en animation par Pixar aurait été bien mieux accueilli. Parce que thématiquement et "tonalement" parlant, c'est extrêmement proche.


Je suis entièrement d'accord
Personnellement j'ai tjrs trouvé que l'erreur Number 1 de TommorowLand c'était de ne pas etre un film d'animation
Pour moi le format live action ne colle pas avec le fond du scénario de ce film

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 30959
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 18 Sep 2017 22:48

ben Disney, c'est maintenant 10 films en live par an, en moyenne, et 1 ou 2 au max, film en animation.
wookie
 
Messages: 7063
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline


Retourner vers 7ème Art