Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 22 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD3D & BD] (Les) Gardiens de la galaxie

Message » 19 Juin 2015 22:54

...j'adore ce film !...

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46228
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Juin 2015 22:54

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Juin 2015 16:15

=1 :siffle:

La configuration dans mon profil


Samsung smart TV 55"Sony VPL-HW40es.Ecran Kimex électrique 2m40 de base.Tosh EX1. Pana BDT700 .Denon 1910 .Cabasse MT350+caisson Jupiter .Livebox Fibre
. Harmony 950
Ge 06
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 265
Inscription Forum: 18 Nov 2005 14:41
Localisation: Menton. Cote d'usure
  • offline

Message » 21 Juin 2015 16:20

chicken run a écrit:...

Critique film : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

C'est puissant. Ça s'avale d'une traite et ça met en forme pour la journée comme un bon café. C'est drôle, enlevé, c'est inspiré (je connais pas les bd mais apparemment ils se sont chargés de fournir la matière première en abondance). Le film construit son propre rythme au fur et à mesure résistant à la tyrannie de la rapidité et de l'action immédiate.... Bon sang mais qu'est ce que c'est que ce truc ??!!... un blockbuster réfléchi ?... Ca existe donc encore ?

C'est le film qui explique pourquoi je ne peux pas tenir plus de 15mn devant un Captain America ou un Iron Man 3 décérébrés... :roll:
C'est un amusement de tous les instants, c'est du cinéma pop corn et pourtant c'est formidablement bien écrit (dès le début on se dit qu'on va pas assister à un film tout à fait ordinaire), ça met tantôt la larme à l'oeil sans emphase, tantôt la minute d'après ça fait rire aux éclats (le raton laveur qui émerge de son sommeil avec la bouille à moitié frippée) ça met de bonne humeur, ça a juste un seul défaut, celui d'être trop court. A une époque ou des films navrants de stupidité estiment utile d'étaler leur bêtise sur 2h40, à une époque où on déroule des trilogies totalisant 9h de film à partir d'un maigre bouquin de 80 pages écrit pour les gosses, j'aurais bien aimé en avoir un peu plus de ces Super Héros quand le générique de fin sonne trop tôt la fin de la récréation.

Ce film, c'est juste un OVNI dans la galaxie des productions Marvel formatées. C'est comme un mille-feuille, délicieux à dévorer et assemblé en plusieurs couches. Une première couche d'histoire très commune et sans grande originalité mais par dessus ce terreau plusieurs couches successives d'une écriture narrative très complexe qui arrive à faire comprendre un univers à part entière (une nouvelle galaxie, de nouvelles races extra terrestres et de nouvelles luttes de pouvoir) en un seul épisode (là ou Georges Lucas a eu 6 films pour tenter de l'expliquer en radotant), pour, finalement, faire adhérer à ses enjeux et ses dénouements. Il donne aussi l'occasion de donner à découvrir des lieux insolites et magnifiques (les restes de la tête d'une créature galactico-chimerique !!!) qui constituent le théâtre d'un décor spatial somptueux et jamais vu. Ca change des cailloux de Star Wars.
Encore une couche. Les personnages sont riches et complexes, ils traînent derrière eux des casseroles pleines d'état d'âmes, de fantômes du passés et de problèmes qu'ils ont oubliés de résoudre dans leur fuite en avant. Et puis surtout c'est un assemblage bigarré de gueules totalement improbables et variées dans leur représentation. Fallait quand même oser faire venir Vin Diesel pour lui faire parler 3 mots de vocabulaires dans le rôle d'un arbre et pourtant son personnage est absolument indispensable au récit. Je craignais qu'un personnage soit mis en valeur au détriment d'un autre (syndrome Jennifer Lawrence dans Xmen). Mais chacun a pris sa place et l'occupe. Chaque personnage a son rôle à jouer et sa valeur ajoutée dans l'histoire.
Etonnante scène ou une brute épaisse console un raton laveur en lui carressant la tête comme on le ferait avec un animal de compagnie alors que ce dernier revendiquait précédemment qu'on le reconnaisse comme un individu à part entière. On assiste médusé à la naissance de l'équipe émergente. Chacun dépend de l'autre. Un but commun et une énergie mise au service de l'équipe.

C'est puissant. On sent que ça n'a pas été écrit sur le bureau du banquier qui demande un retour rapide sur investissement en prêtant 200 millions de dollars pour voir des robots se taper sur la gueule, une sombre connerie qu'il vendra ensuite en jouets dérivés dans les rayons des supermarchés. On sent juste qu'il y a l'envie de dire d'autre choses que de vendre des poupées dans les rayons jouets à Noël.
Le personnage féminin (très divers dans ses interventions depuis la mercenaire jusqu'à la chancelière de tout un ordre politique) n'est pas reléguée au rang de poufiasse tout juste bonne à se balader en mini short. Elles sont ou les féministes quand des films comme Transformers sappent des années d'émancipation et donnent le signal à des cohortes d'adolescent de ne considérer la femme que comme un vulgaire faire-valoir sexuel ???!!!
Ici, changement de ton et d'écriture, la femme est forte, elle ne reste pas en retrait et s'impose, elle fait ses choix, elle n'est pas à la disposition du mâle en rut. C'est carrément dissident et anti conformiste de parler dans ces termes des rapports dans notre société, dont le film se veut aussi être une allégorie, c'est juste pas habituel. Et ça fait du bien.
Car derrière l'enveloppe de film d'action qui offre son lot de scènes carrément magnifiques à contempler (la scène finale avec ses combats de vaisseaux dans la haute atmosphère), il y a un second niveau de lecture et une proposition de réflexion sur des thèmes forts, à savoir le choix que peut opérer toute personne entre l'individualisme poussé à son paroxysme (je n'ai besoin de personne en Harley Davidson...) ou l'acceptation de l'autre dans sa différence. Ça envoit du lourd, ça pète dans tous les sens, c'est collosal pour la rétine et un régal multicanal mais ça propose autre chose en filligrane, ça propose de parler aussi de l'homme, de ses zones de rigidités et de friction, de l'endroit ou il est prêt à aller pour rester bien ancré dans ses certitudes.

C'est étonnant de voir un tel niveau de second degré à un tel niveau de divertissement car vu le coût global de l'objet les réalisateurs n'ont pas le droit à l'erreur lorsqu'ils se voient confier le budget de ces nouvelles machines économiques. Ce qui rend d'autant plus surprenant le niveau de maturité de l'écriture ici qui peut avoir un effet excluant (et risquer au final de diminuer les recettes !).. Certaines blagues risquent en effet de passer carrément "au dessus de la tête" des mioches que leurs parents blasés emmèneront voir ça en ayant juste pour enjeux qu'ils leur foutront la paix au moins pendant 1h30 et en ayant oublié qu'ils possèdent chez eux une parcelle d'émerveillement, de recul et de discernement qui leur ferait apprécier ce spectacle qui leur est pourtant destiné, ceux qui sont passé à côté du film en sautant à pied joint au dessus de son histoire simple qui n'était que le prétexte pour leur parler d'autre choses.
Ca parle au gamin qui a pas oublié d'être un gamin et qui n'a pas renoncé devant le cynisme, la crasse idiotie et le premier degré du monde actuel.

... à la fin du film je me suis fait la réflexion suivante : Lorsqu'il s'agit de "nourriture", le consommateur considère tout à fait normal de payer plus cher pour des produits de qualité. Il estime aussi qu'un produit ne remplissant pas les mêmes critères gustatifs et qualitatifs doit être proposé à un prix moindre. Il a alors le choix pour faire son marché entre de la nourriture « discount » et des produits bien meilleurs (bio ou pas) qu'il doit et qu'il accepte de payer au prix fort.
Et bien pour le cinéma il devrait en être autant, les films de mer*%@? devraient être proposé à un prix moindre... et les films de qualité devrait se payer au prix qu'ils méritent !!!
Car 14,99€ pour subir le racisme, la misogynie, le fascisme, la violence des images et la bêtise absolue d'un Transformers c'est toujours trop cher et 24,99€ (prix public généralement constaté) pour découvrir le spectacle offert par ce Gardiens de la Galaxie c'est presque trop peu pour financer de nouveaux projets qui ont le courage de proposer un contre modèle aussi assumé. Car ce film c'est bien une véritable contre proposition à la norme du cinéma d'action actuel qui cale son niveau d'exigence sur le fait qu'il suffira que ça amuse les gamins. Ce film c'est une contre proposition au modèle du cinéma d'action actuel bas de plafond parce qu'il suffit de faire du mauvais pour faire du pognon alors pourquoi faire mieux. Ben y en a qui continuent à faire du mieux....

C'est puissant, vivement la suite.... pour une fois, vivement la suite !!!!


Absolument ! :thks:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46228
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 21 Juin 2015 18:40

je suis loin d'être toujours d'accord avec le "poulet qui coure" mais là faut reconnaître qu'il à tout bon sur ce coup ! vivement la suite des gardiens de la galaxie ! :bravo:

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2446
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 22 Juin 2015 19:39

opbilbo a écrit:
chicken run a écrit:...
bla bla bla.... tout ça...


Absolument ! :thks:


Tu vois quand tu veux !! 8)

laurent martiarena a écrit:je suis loin d'être toujours d'accord avec le "poulet qui coure" mais là faut reconnaître qu'il à tout bon sur ce coup ! vivement la suite des gardiens de la galaxie ! :bravo:


Tu es surtout loin d'avoir fait le tour de toute ma complexité...
Ça fait 15 ans que je traine mes guêtres ici, des films j'en ai critiqué, j'en ai aimé à en pleurer, j'en ai détesté et puis j'en ai parlé ici... mon seul tort c'est de ne pas être capable de tout aimer.

Ta présence ici sur ces pages est encore "récente", prends le temps de regarder ce qui se passe. Parfois on est d'accord et parfois non... J'aime tout autant discuter avec quelqu'un qui aime quelque chose que je n'aime pas et qui me dit les raisons de son choix, plutôt que passer mon temps à me taper sur le ventre avec ceux qui sont d'accord avec moi....
Prends un peu de temps avant de t'empresser de penser que tu n'es pas d'accord avec moi et que c'est important ou quelque chose comme ça... ;)

Retour au topic...
Pour info j'ai "essayé" de montrer ce film à une amie qui est venue à la maison.... elle a détesté, j'ai du couper en urgence au bout de 30mn, je fais jamais ça pourtant.
Et c'est pas si grave en fait.
Mais pourtant j'ai adoré ce film et ça, ben ça compte pour moi.
chicken run
 
Messages: 3054
Inscription Forum: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 23 Juil 2015 16:59

pourquoi le prix de ce blu ray n a toujours pas baissé plus de 7 mois apres la sortie, 21,99...
Fre.Mo
 
Messages: 4200
Inscription Forum: 19 Déc 2002 10:42
Localisation: Corse
  • offline

Message » 25 Juil 2015 0:40

Oui, ce BD reste très cher ... et la version 3D, n'en parlons pas !!
Il doit y avoir tellement de demande que le prix ne baisse pas.
Perso, j'attends sagement. Hors de question d'acheter une BD 3D à 26 euros !
WAWAN
 
Messages: 6856
Inscription Forum: 02 Fév 2010 18:48
Localisation: 20 km de BESANCON (25)
  • offline

Message » 08 Aoû 2015 13:09

Acheté il y a quelques jours chez Carrefour à 15€ (version 2D)

Qualité au top pour ma part.
alkpone
 
Messages: 219
Inscription Forum: 07 Déc 2008 15:32
  • offline

Message » 08 Aoû 2015 15:58

Depuis 3 jours, il est dans la promo 2 achetés = 1 offert chez Az ( jusqu'au 23/08 ), ce qui revient à 10€ l'unité.
2047wkw
 
Messages: 181
Inscription Forum: 03 Oct 2010 13:28
  • offline

Message » 14 Aoû 2015 17:37

C'est du " Marvel " et la qualité de l'image 2D est au rendez-vous :

http://www.hdfever.fr/forum/viewtopic.p ... 34#p168534

:love:
Urga
 
Messages: 19688
Inscription Forum: 15 Mar 2006 14:35
  • offline

Message » 18 Aoû 2015 7:11

Urga a écrit:C'est du " Marvel " et la qualité de l'image 2D est au rendez-vous :

http://www.hdfever.fr/forum/viewtopic.p ... 34#p168534

:love:


Tellement pratique cette bonne vieille touche "imprime écran" de nos PC :roll:

:friend: :lol: :siffle:
chicken run
 
Messages: 3054
Inscription Forum: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 18 Aoû 2015 10:04

En même temps, si on demande d'éviter de poster des captures ici ce n'est pas pour qu'on nous balance des liens de captures postées ailleurs. Mais Urga le sait bien :oldy:
Avatar de l’utilisateur
Dialhot
Administrateur Forum Général
Administrateur Forum Général
 
Messages: 28064
Inscription Forum: 25 Aoû 2005 13:26
Localisation: Waltham, MA
  • offline

Message » 13 Mar 2020 12:37

Image

(Les) Gardiens de la Galaxie

Note artistique : 9
Qualité vidéo : 8.5
Qualité audio : 8


Spécifications techniques (4K Ultra HD - États-Unis - Disney - 1er octobre 2019)
- Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - Master intermédiaire 2K
- Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital Plus 7.1, Anglais Audiodescription
- Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Film : Fun et très divertissant, ce space opera déjanté et nostalgique de la pop culture des 80's est un voyage intergalactique haut de gamme aux personnages farfelus attachants (le « raton laveur » Rocket Raccoon), au vaste univers décalé, à l'humour caustique totalement décomplexé, aux situations ubuesques, aux scènes d'action « bigger than life », aux effets spéciaux brillants et à bande-son pop 70's juste trop cool.

Image : Avec son piqué forçant le respect, ses couleurs intenses et ses contrastes splendides, le transfert HD était une merveille. Moins démonstratives en comparaison du format qu'elles accompagnent, les images de ce 4K Ultra HD n'en restent pas moins superbes... même si d'apparences plus sombres (surtout les scènes plongées dans la pénombre). Plus riches et profondes, elle bénéficient d'une définition plus précise (les décors d'arrière-plan), de textures plus nettes (les tatouages de Drax), d'une palette colorimétrique plus dense (les yeux rouges du casque de Star-Lord, la peau verte de Gamora, la « cuirasse » bleue de Nébula), de contrastes renforcés et de sources lumineuses (les faisceaux de lumière, les tirs de blasters, les explosions, les étoiles, les éclairages artificiels) plus électriques... quoiqu'à peine plus énergiques.

Son : Ce mixage au design sonore super-maîtrisé est équilibré, immersif (surrounds amples), peuplé d'effets qui dépotent et rythmé par d'excellents tubes. Mais si les canaux de hauteur alloués à la VO apportent un enveloppement loin d'être négligeable (les vaisseaux spatiaux) vis-à-vis de la bande-son du précédent Blu-ray, la dynamique abaissée et les basses tempérées déçoivent. Plus resserrée et pas beaucoup plus puissante (que la VO), la VF aujourd'hui proposée en Dolby Digital Plus 7.1 se fait écraser par la piste sonore DTS-HD HRA 5.1 que l'on peut trouver sur le Blu-ray français.

Matériel et condition de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 (Mode de l'image Expert HDR)
Source : Zappiti Pro 4K HDR authentic cinema (Sortie directe / Modes colorimétriques Auto)
Amplification : Marantz SR7013 (Mode d'écoute Dolby Atmos et post-traitement Dolby Surround), Emotiva XPA-DR3
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8310
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 14 Mar 2020 15:32

Ouai , sur ce coup la je garderai ma version 3D avec ses nombreuses séquences plein écran , ca en jette pas mal .
supersayan
 
Messages: 146
Inscription Forum: 18 Jan 2016 16:35
Localisation: dordogne
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message