Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Andante : solde

Message » 14 Jan 2007 13:11

Le label andante se solde à la FNAC l'album à 20€ et avec 3 albums pour le prix de 2 :

http://www3.fnac.com/item/node.do?NID=8480796

avec quelques perles dont des versions historiques des sonates de beethoven pour piano de Arrau, backhaus, horowitz, rubinstein, schnabel, ...

vous croyez qu'ils liquident les stocks avant de fermer boutique ou bien c'est pour relancer le label ?
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription Forum: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Jan 2007 13:11

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Jan 2007 0:00

Le label a été racheté par Naïve... il y a déja 2 ans... qui ne sait pas quoi en faire, faute d'avoir une direction artistique très compétente, et qui a laissé ces disques à un prix bien trop élevé.

Là, c'est cadeau...

Le prix était justifié par une présentation luxueuse... mais les textes sont en réalité sans grand intérêt, parfois même assez mauvais, malgré la prétention du propos dans certains cas.

Mais le son est très soigné car les rééditions (la majorité des disques sont mono et d'origine 78 tours) sont faites en France par l'un des meilleurs studios mondiaux (et meme le meilleur, sans chauvinisme aucun) de la restauration des vieilles cires, et ce depuis l'origine de ce label qui a été fondé par Alain Coblence un grand avocat d'affaire français de New York qui l'a finalement cédé à Naive... qui n'en n'a rien fait ... :-?

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 15 Jan 2007 2:04

Donc tu penses que c'est plutôt mauvais signe pour l'avenir de ce label et qu'il n'y aura pas de nouvelles parutions ? D'ailleurs je crois qu'il n'y en a pas eu depuis plus d'un an...

J'en parlais justement avec le responsable du rayon classique de la Fnac de Nantes il y a quelques jours et, sans pouvoir me confirmer la fin définitive d'Andante, il lui semblait bien à lui aussi que ce genre de promotion exceptionnelle était plutôt de mauvaise augure... surtout que les chiffres de vente de ces coffrets ont toujours été extrêmement faibles à cause de leurs foutus prix vraiment insensés (près de 60€ en temps normal pour un opéra comme le Pelléas de Désormière, même dans un son excellent, c'est franchement abusé quand on sait que c'est disponible ailleurs pour une bouchée de pain et dans des reports honnêtes, chez Opera d'Oro par ex.) et qu'il est sans doute trop tard pour redresser la barre.

Maintenant, j'espère que la plupart des titres restera encore disponible le plus longtemps possible car, comme tu le dis Alain, Andante c'est quand même la Rolls de la réédition en matière sonore. D'ailleurs il faut prévenir les acheteurs potentiels que leur "politique" comme ils disent, c'est une réduction minimale du bruit de surface pour laisser passer la musique au maximum. Au début ça fait un peu peur mais on s'habitue très vite.
Je redécouvre justement complètement depuis quelques jours le Pelléas de Désormière (1941). Une fois que le cerveau a fini par mettre de côté le souffle monstrueux, on a presque l'impression d'écouter un enregistrement stéréo tant la présence, le naturel et la spacialisation des voix sont exceptionnels. Et l'orchestre y gagne beaucoup aussi: on découvre plein de détails jusqu'alors inaudibles. J'ai réécouté les versions EMI et Opera d'Oro juste après et elles sonnaient en comparaison complètement bouchées, avec une image sonore ridiculement petite.

Parmi les autres titres que je me suis procurés et qui me semblent indispensables:
-le Fidelio de Furt
-la Musique de chambre de Schubert par Busch, Serkin, Casals, Cortot, Rachmaninoff...
-Quatuor Amdeus: the Cologne Years (Schubert, Haydn, Beethoven, Mozart)
-Les 3 dernières symph. de Mozart par Furt, Tosca, Walter, Kleiber, Beecham... (la 40eme bien connue de Furt est exceptionnelle dans ce report: les basses de Vienne atteignent des profondeurs abyssales)

Et je pense que je vais essayer de me refaire une autre fournée avec les Lulu et Wozzeck de Böhm à l'Opéra de Vienne. :wink:
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 15 Jan 2007 13:36

En fait, les 78 tours sont sélectionnés par Philippe Morin qui prend dans sa collection et dans celles d'amis collectionneurs.

A l'écoute, il choisi les pressages les moins bruyants, car les moins usés...

Ensuite, au studio avec les techniciens, ils choisissent la taille de diamant de façon qu'elle n'aille pas dans le fond du sillon ramasser tout le bruit.

Et bien sur, la bonne correction de la courbe de gravure car du temps du 78 tours, plusieurs co -existaient...

Ensuite, ils recentrent les disques... de façon à éliminer le pleurage du à l'excentrement. A la queue de rat... ou à la perceuse !

Enfin, ils remettent au diapason en écoutant si la tonalité est bien la bonne : pour cela, évidemment, ils ont des platines à vitesse variable.

Ils corrigent parfois en continu :o le défilement du "78 tours" car à l'enregistrement la machine n'a pas tourné avec régularité entre le début et la fin de la face :o

Et puis surtout, 78 tours n'était pas une vitesse réellement normalisée : souvent, ça tournait en plus ou moins 80 tours.


Ce qui fait au final qu'ils obtiennent une copie au bon diapason, respectant la courbe de gravure originelle et naturellement dépourvue du bruit de fond terrible que doivent corriger à mort les autres éditeurs (EMI y compris).

Ills obtiennent donc une copie qui a un bruit de fond continu et sur un autre plan que la musique (raison pour laquelle il n'est pas gênant et qu'on peu l'oublier vite fait). Ils leurrestent alors juste à filtrer légèrement...

Et comme ils ne coupent pas tous les aigus... ils ne sont pas contraints de diminuer le niveau du grave.

Raison pour laquelle leurs rééditions de 78 tours sonnent avec naturel, un grave et un bas médium parfois surlecutant, et pourquoi on oublie vite fait le bruit de fond...

Par chance, Morin et son équipe travaillent dorénavant pour EMI France, pour Sony France... et la qualité des rééditions faites par ses maisons, du coup, a pris un sacré coup de jeune...

Les dernières rééditions Yves Nat et Marcelle Meyer EMI sont miraculeuses, grâce à eux.


Le coffret Horowitz de Dante est un chef d'oeuvre : jamais on a entendu une réédition EMI, sur microsillon ou CD, des enregistrements d'avant guerre de ce pianiste avec une telle qualité sonore. A tel point qu'on redécouvrait ces interprètations pourtant légendaires !


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 15 Jan 2007 20:41

haskil a écrit:Là, c'est cadeau...
Effectivement, 40 € les trois albums, dont de nombreux coffrets de trois ou quatre CD, il n'y a pas de quoi se priver.

Un petite sortie dans la semaine s'impose.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Jan 2007 11:03

Attention ! C'est quand même des vieux enregistrements mono pour la plupart... faut pas s'attendre à un son stéréo et somptueux.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 16 Jan 2007 12:19

haskil a écrit:Attention ! C'est quand même des vieux enregistrements mono pour la plupart... faut pas s'attendre à un son stéréo et somptueux.
J'avais bien compris pour ma part. :wink:
Précision utile, il est vrai qu'a leur écoute il vaut mieux être mélomane qu'audiophile, mais c'est rarement pour rien que l'on prend la peine de ressuciter un enregistrement d'époque (surtout en espérant en tirer un bénéfice).
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 23 Jan 2007 18:00

Mes petites emplètes de ce we :

- Musique de chambre de Schubert
- Coffret Edwin Fischer
- Beethoven -Interprétations comparées des sonates pour violon (Spring & kreutzer)

J'ai commencé à écouter le Fischer.
Ça surprend un peu au début, un souffle à décorner les boeufs, bien plus présent que sur d'autres CD de cette époque que je peux avoir mais on l'oublie trés vite pris par la musique.
Je me suis surpris en cours de route à me dire "tiens au fait on entend plus le souffle du début" avant de réaliser dans la foulée que le fameux souffle était bien toujours là. :lol:

Si les deux autres coffrets sont aussi "prenant" je sens bien venir une autre série de trois le we prochain.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Jan 2007 0:25

Comme le rappelait Alain, le fait que le bruit de fond, aussi fort soit-il, soit "continu et sur un autre plan que la musique", contribue beaucoup à ce qu'on l'oublie aussi facilement.
Sur mon système, c'est particulièrement net: la musique est parfaitement en place derrière les enceintes et sonne presque absolument "propre" ; le souffle semblant, lui, hors phase, comme collé aux murs latéraux.

Le coffret dédié à la musique de chambre de Schubert est excellent. Là encore, beaucoup plus de souffle que chez les autres éditeurs (même Pearl!), mais ça finit toujours par payer. Quel plaisir de pouvoir entendre ces gravures légendaires dans de telles conditions ! Se dire que Busch, Serkin, Cortot, Casals etc. sont là, devant nous, pour de vrai !
:wink:
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 24 Jan 2007 1:22

On a écouté ce soir la sonate n°5 de Beethoven par Kreisler ( :o ) puis par Goldberg et enfin par Milstein.
beaucoup de souffle sur Kreisler et Goldberg, aucun sur Milstein, mais à la fin de ce marathon auditif on s'est remis Kreisler pour le plaisir. :lol:

C'est confirmé, je m'en vais faire le plein, cette collection semble être une mine d'or.

Le coffret Horowitz conseillé par haskil ne devrait pas faire trop hésiter non plus si par hasard je mettais la main dessus. :wink:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Jan 2007 3:04

angus2 a écrit:Le coffret Horowitz conseillé par haskil ne devrait pas faire trop hésiter non plus si par hasard je mettais la main dessus. :wink:


Malheureusement, il ne fait pas partie de l'OP, on se demande bien pourquoi d'ailleurs. Au prix fort, c'est plus de 50€...
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 24 Jan 2007 16:37

Il semblerait que ça sente un peu le roussi...

Andante a été fondé par un avocat français qui a vendu son catalogue à Naive. Il y avait des clauses qui n'auraient pas été respectées, comme celle d'alimenter la série en nouveautés (les transfers sont déjà faits...), alors l'avocat en question a la possibilité de récupérer la marque et ce qu'il a vendu et fait fabriquer... en son temps... que Naive vend à des prix déments... sauf tout récemment pour cette opération !

Alain :wink:

PS. Les rééditions Pearl sont assez souvent très mauvaises à cause du fait qu'ils utilisent des pressages anglais qui étaient les plus bruyants du marché du temps du 78 tours. Et chez Pearl, ils ont fait des progrès récents, m'enfin...

Et pis ils sont anglais donc il les accumulent : exemple, dans la réédition récente des 78 tours de Novaes, ils ont coupé quelques mesures au milieu d'une pièce de Gottschalk en disant qu'elles sont dans les 78 tours originaux, à la fin de la première face et au début de la seconde car l'endroit pour couper n'était pas facile à l'enregistrement... et donc à l'époque ils avaient préférer répéter la musique...

Au lieu de supputer, ils auraient mieux fait de prendre la partition et de regarder : c'est écrit comme ça... :mdr:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Jan 2007 17:36

Tiens, c'est marrant, je viens d'en prendre un récemment dans les soldes Abeilles qui ressemble
Image
Ça ne serait pas celui là par hasard ?
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Jan 2007 17:44

adriaticoboy a écrit:
angus2 a écrit:Le coffret Horowitz conseillé par haskil ne devrait pas faire trop hésiter non plus si par hasard je mettais la main dessus. :wink:


Malheureusement, il ne fait pas partie de l'OP, on se demande bien pourquoi d'ailleurs. Au prix fort, c'est plus de 50€...

J'ai compris que le coffret auquel Alain faisait allusion était chez EMI, je vois quatre solutions, sa phrase prète à confusion, il y a deux coffrets, je m'égare, ou c'est toi ? :lol:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription Forum: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Jan 2007 0:28

angus2 a écrit:
adriaticoboy a écrit:
angus2 a écrit:Le coffret Horowitz conseillé par haskil ne devrait pas faire trop hésiter non plus si par hasard je mettais la main dessus. :wink:


Malheureusement, il ne fait pas partie de l'OP, on se demande bien pourquoi d'ailleurs. Au prix fort, c'est plus de 50€...

J'ai compris que le coffret auquel Alain faisait allusion était chez EMI, je vois quatre solutions, sa phrase prète à confusion, il y a deux coffrets, je m'égare, ou c'est toi ? :lol:


Relisons ce qu'écrivait Alain :lol: :

haskil a écrit:Le coffret Horowitz de Dante est un chef d'oeuvre : jamais on a entendu une réédition EMI, sur microsillon ou CD, des enregistrements d'avant guerre de ce pianiste avec une telle qualité sonore. A tel point qu'on redécouvrait ces interprètations pourtant légendaires !


1- Confusion possible: il parle du coffret chez "Dante" mais je suis à peu près sûr qu'il voulait dire "Andante", vu que c'est le sujet du fil et que le label Dante a plutôt mauvaise réputation...
2- Mais il dit clairement que les rééditions EMI de ces enregistrements d'Horowitz sont surpassées par les transferts d'Andante.
Donc, à mon avis, c'est bien de ce coffret dont nous parlons:
http://www.amazon.fr/gp/product/B000066 ... 79-1749214
:wink:
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD