Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Le daim, yotpe et 15 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Est il encore possible de découvrir un disque absolu ?

Message » 21 Déc 2010 0:35

@ Corsario:
Vinicius de Moraes chante faux!!!... :o
Bah c'est bien la première fois que je lis ça. Je ne prétends pas avoir l'oreille absolue mais si c'était le cas je pense que ça m'aurait heurté. Sur quel morceau en particulier? Bref, tu as peut être raison je vais documenter...
Bien Marcio Faraco sinon... :wink:
Et pour le classique de João Gilberto, Caetano Veloso, Maria Bethania, Gilberto Gil : "Brasil" Je note la référence, merci! 8)
screw_squirrel
 
Messages: 974
Inscription Forum: 09 Nov 2008 0:03
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Déc 2010 0:35

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Déc 2010 0:43

corsario a écrit:Non, les deux textes ont un sens opposé :wink:

Dans "Que maravilha" Jorge Ben (c'est lui l'auteur de la chanson) court vers son amour sous la pluie, à travers la trafic etc, et elle court vers lui, à travers le trafic, au milieu des gens, elle est belle toute vêtue de blanc,et ils s'en fichent de la pluie, et des gens, et ils courent l'un vers l'autre, et à la fin de la chanson ils arrivent l'un contre l'autre, sautent dans les bras l'un de l'autre, ils s'embrassent et s'étreignent et tournent, sous la pluie, tout mouillés, et voilà. Tout simple et joyeux, très cinématographique genre traveling. Alors que Led Zep c'est l'histoire d'une trahison.

Ce n'est pas une trahison! c'est un mec qui attends une fille sous la pluie mais il s'est trompé d'endroit... :mdr:
Disons qu'il se trahit tout seul en somme! :wink:
Le texte Portugais de Jorge Ben, je le connais et le comprend vu que c'est dans ma langue maternelle... :wink: :mdr:
screw_squirrel
 
Messages: 974
Inscription Forum: 09 Nov 2008 0:03
  • offline

Message » 21 Déc 2010 1:23

screw_squirrel a écrit:@ Corsario:
Vinicius de Moraes chante faux!!!... :o
Bah c'est bien la première fois que je lis ça. Je ne prétends pas avoir l'oreille absolue mais si c'était le cas je pense que ça m'aurait heurté. Sur quel morceau en particulier? Bref, tu as peut être raison je vais documenter...


En fait c'est toutes les notes tenues qui se mettent à dériver car il n'arrive pas à les tenir, ça oscille, c'est faux. Et c'est surtout désagréable.

début de la piste 5, Lamento no morro : à partir de 0'14 il a du mal (l'entrée en matière est, comment dire, périlleuse :mdr: ). On respire quand Toquinho puis Maria Creuza arrivent. Puis de 1'15 à 1'25 il se relance tout seul sous les encouragements de Toquinho compatissant, mais c'est très limite...
A chaque fois j'imagine les ingés sons qui se disent : "bon, on la refait ou bien c'est le mieux qu'il puisse faire ?"

piste 6 : même le début de Berimbau il a du mal, ce n'est pourtant pas difficile. Franchement, de 0'12 à 0'37: tu laisses ça sur un disque toi ? C'est presque du canto falado et il pourtant est essoufflé ! A partir de 1'40 j'ai envie de lui dire ! "Mais tais-toi ! Laisse Maria Creuza chanter". Et à 1'56 le "mais" est carrément faux de chez faux. Un canard. Qui me heurte à chaque fois. Enfin bon, c'est Vinicius quoi; Avec ma femme on en plaisante, mais on l'aime bien quand même.

piste 10, Samba em preludio : de 2'40 à 2'50 sur les notes tenues, ça ne va pas.

piste 11, Catendé : à 2'48 encore une note qui dérive.

piste 14, Minha Namorada, de 2'08 à la fin : là il a du mal, on a du mal pour lui, on se demande à chaque fois s'il va arriver au bout ou pas... A 3'22 il a failli ne pas y arriver. Mais c'est courageux quelque part de tenter ça.

Tu remarqueras que sur la quasi totalité du disque quand Vinicius chante il y a toujours Maria Creuza ou Toquinho en backup pour le seconder et l'aider. Ca vaut mieux.

poste 15, Se todos fossem iguais a você : à partir de 0'44 il tente à nouveau de chanter seul, et sa voix flanche plus d'une fois et c'est limite juste (0'49, 0'57, 0'58, 1'07).

Et à 1'49 emporté par son enthousiasme il se met à chanter franchement, et bon, c'est quand même un peu pénible ( (1'51, 1'53, 1'57, 2'01,2'08).


Le fait que Vinicius n'était pas un grand chanteur (et un alcoolique, ce qui n'arrange rien) est la raison pour laquelle presque tous les albums live qu'il a enregistré ont été réengistré en studio, en rajoutant après les aplaudissements intercalaires originaux et les interventions lors du live. Parce que si déjà ça donne ce qu'on entend quand c'est en studio où on peut refaire les prises, alors imagine en direct live !
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Déc 2010 1:34

screw_squirrel a écrit:Ce n'est pas une trahison! c'est un mec qui attends une fille sous la pluie mais il s'est trompé d'endroit... :mdr:
Disons qu'il se trahit tout seul en somme! :wink:
Le texte Portugais de Jorge Ben, je le connais et le comprend vu que c'est dans ma langue maternelle... :wink: :mdr:


Ah oui, je n'avais pas lu le dernier couplet de Led Zep ! :oops:
C'est donc pour ça qu'elle n'est pas venue :mdr: :wink:
Donc toi tu dirais que Led Zep a fait un clin d'oeil à Jorge Ben avec une version où le gars ne rencontre jamais la fille.
A mon avis la chanson manque complètement d'humour, donc ça ne peut pas être ça. Et puis à mon avis le thème de la rencontre sous la pluie est suffisamment bateau pour que Led Zep puisse broder dessus sans connaitre Jorge Ben.

Par contre si tu mets les deux chansons l'une après l'autre sur une compile, là ça devient drôle et spirituel. Mais c'est grâce à toi et au fait que tu connaissais les deux chansons, pas grâce à Led Zep qui à mon avis n'y a même pas pensé. Mais je me trompe peut-être...
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Déc 2010 8:44

screw_squirrel a écrit:C'est le thème du texte pas la musique, c'est pour ça que j'ai parlé d'argument! :wink:

Je m'en doutait un peu mais comme je ne comprend pas le portugais... et comme fool in the rain possède un passage d'inspiration brésilienne, c'était pas clair. :wink:
En tout cas, c'est très intéressant, cette analyse comparative mais je suis d'accord avec Corsario, le thème de l'amour sous la pluie n'a pas été inventé par Jorge Ben, c'est un grand classique donc...
led balloon
 
Messages: 1359
Inscription Forum: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 21 Déc 2010 19:11

corsario a écrit:
screw_squirrel a écrit:@ Corsario:
Vinicius de Moraes chante faux!!!... :o
Bah c'est bien la première fois que je lis ça. Je ne prétends pas avoir l'oreille absolue mais si c'était le cas je pense que ça m'aurait heurté. Sur quel morceau en particulier? Bref, tu as peut être raison je vais documenter...


En fait c'est toutes les notes tenues qui se mettent à dériver car il n'arrive pas à les tenir, ça oscille, c'est faux. Et c'est surtout désagréable.

début de la piste 5, Lamento no morro : à partir de 0'14 il a du mal (l'entrée en matière est, comment dire, périlleuse :mdr: ). On respire quand Toquinho puis Maria Creuza arrivent. Puis de 1'15 à 1'25 il se relance tout seul sous les encouragements de Toquinho compatissant, mais c'est très limite...
A chaque fois j'imagine les ingés sons qui se disent : "bon, on la refait ou bien c'est le mieux qu'il puisse faire ?"

piste 6 : même le début de Berimbau il a du mal, ce n'est pourtant pas difficile. Franchement, de 0'12 à 0'37: tu laisses ça sur un disque toi ? C'est presque du canto falado et il pourtant est essoufflé ! A partir de 1'40 j'ai envie de lui dire ! "Mais tais-toi ! Laisse Maria Creuza chanter". Et à 1'56 le "mais" est carrément faux de chez faux. Un canard. Qui me heurte à chaque fois. Enfin bon, c'est Vinicius quoi; Avec ma femme on en plaisante, mais on l'aime bien quand même.

piste 10, Samba em preludio : de 2'40 à 2'50 sur les notes tenues, ça ne va pas.

piste 11, Catendé : à 2'48 encore une note qui dérive.

piste 14, Minha Namorada, de 2'08 à la fin : là il a du mal, on a du mal pour lui, on se demande à chaque fois s'il va arriver au bout ou pas... A 3'22 il a failli ne pas y arriver. Mais c'est courageux quelque part de tenter ça.

Tu remarqueras que sur la quasi totalité du disque quand Vinicius chante il y a toujours Maria Creuza ou Toquinho en backup pour le seconder et l'aider. Ca vaut mieux.

poste 15, Se todos fossem iguais a você : à partir de 0'44 il tente à nouveau de chanter seul, et sa voix flanche plus d'une fois et c'est limite juste (0'49, 0'57, 0'58, 1'07).

Et à 1'49 emporté par son enthousiasme il se met à chanter franchement, et bon, c'est quand même un peu pénible ( (1'51, 1'53, 1'57, 2'01,2'08).


Le fait que Vinicius n'était pas un grand chanteur (et un alcoolique, ce qui n'arrange rien) est la raison pour laquelle presque tous les albums live qu'il a enregistré ont été réengistré en studio, en rajoutant après les aplaudissements intercalaires originaux et les interventions lors du live. Parce que si déjà ça donne ce qu'on entend quand c'est en studio où on peut refaire les prises, alors imagine en direct live !


Corsario t'es fort! 8) (Il n'y a pas d'ironie)
Tu es très perfectionniste en fait, bon c'est sur que si je me poste de ton point de vue ce n'est pas parfait et effectivement Vinicius n'est pas un VRAI chanteur mais bon c'est spontané c'est du "live" en studio en somme et je pense que l'âme de ce disque c'est quand même lui. :wink:
Son gout pour la boisson c'est de notoriété publique... :mdr:
J'ai connu un gars qui l'a vu en concert à Paris (années 70) et la première chose qu'il faisait après s'être assis sur sa chaise c'était d'ouvrir "uma garrafa de uísque" et de ce servir un verre! Il finissait la bouteille bien évidemment... :mdr:
Ce qui me dérange un peu plus sur ce chef d'œuvre (pour moi c'en est un) c'est la stéréo "ping-pong" typique du début des années 70 et aussi la reverb un peu trop accentuée. Si les "multis" existent encore ça mériterait un remix. Cette musique est tellement belle et bien interprétée... 8)
Maria Creuza sa voix c'est le top pour moi. :D J'ai d'autres enregistrement d'elle mais ça sonne pas pareil, sa voix est noyée dans un production sirupeuse que personnellement j'abhorre. :cry: :evil: Il n'y a que Gal Costa qui peut rivalisé avec elle à mes yeux (oreilles).
Quant à Toquinho... Un Maitre 8)
Un mot sur les paroles: Parfaitement Divines et Universelles. Du grand Art.
Saravah! :mdr:
Dernière édition par screw_squirrel le 21 Déc 2010 22:33, édité 1 fois.
screw_squirrel
 
Messages: 974
Inscription Forum: 09 Nov 2008 0:03
  • offline

Message » 21 Déc 2010 19:20

corsario a écrit:
screw_squirrel a écrit:Ce n'est pas une trahison! c'est un mec qui attends une fille sous la pluie mais il s'est trompé d'endroit... :mdr:
Disons qu'il se trahit tout seul en somme! :wink:
Le texte Portugais de Jorge Ben, je le connais et le comprend vu que c'est dans ma langue maternelle... :wink: :mdr:


Ah oui, je n'avais pas lu le dernier couplet de Led Zep ! :oops:
C'est donc pour ça qu'elle n'est pas venue :mdr: :wink:
Donc toi tu dirais que Led Zep a fait un clin d'oeil à Jorge Ben avec une version où le gars ne rencontre jamais la fille.
A mon avis la chanson manque complètement d'humour, donc ça ne peut pas être ça. Et puis à mon avis le thème de la rencontre sous la pluie est suffisamment bateau pour que Led Zep puisse broder dessus sans connaitre Jorge Ben.

Par contre si tu mets les deux chansons l'une après l'autre sur une compile, là ça devient drôle et spirituel. Mais c'est grâce à toi et au fait que tu connaissais les deux chansons, pas grâce à Led Zep qui à mon avis n'y a même pas pensé. Mais je me trompe peut-être...

Bon c'est peut être un délire de ma part mais l'idée que Robert Plant aime et apprécie la Bossa Nova me plait. :mdr:
Les membres de Led Zeppelin ont (avaient) une GRANDE culture musicale, le signe des grand pour moi, Ils ont étés très influencés part tout un tas de styles musicaux et d'ailleurs on leur a souvent reproché d'avoir pillé les bluesmen, entre autre, sans les cités.
Robert adorait Joni Mitchell (Page aussi je pense - Going to California) et donc pourquoi pas Maria creuza et Jorge Ben... :idee:
screw_squirrel
 
Messages: 974
Inscription Forum: 09 Nov 2008 0:03
  • offline

Message » 21 Déc 2010 20:42

led balloon a écrit:
screw_squirrel a écrit:C'est le thème du texte pas la musique, c'est pour ça que j'ai parlé d'argument! :wink:

Je m'en doutait un peu mais comme je ne comprend pas le portugais... et comme fool in the rain possède un passage d'inspiration brésilienne, c'était pas clair. :wink:
En tout cas, c'est très intéressant, cette analyse comparative mais je suis d'accord avec Corsario, le thème de l'amour sous la pluie n'a pas été inventé par Jorge Ben, c'est un grand classique donc...


Oui un Thème classique c'est sur! :wink:

Et si l'on repart sur le sujet du "disque Absolu", je pense, non en fait j'en suis sur, que Led zeppelin en tout cas pour moi en a au moins crée un. (plus??)
Alors lequel... Bah pour moi cela dépend des jours. Il faut quand même préciser que Led Zeppelin était, est et sera mon groupe préféré! 8) :mdr: Depuis un jour de 1978 où un camarade de classe m'a prêté la cassette (de son père) de '"Physical Graffiti" je n'ai cessé de m'intéresser et d'aimer ce groupe. :D Au début je n'ai pas bien compris, "Physical Graffiti" n'est peut être pas l'album par lequel commencer quand on a 13 ans :mdr: , mais bon après avec le II et le IV ça a été tout de suite plus évident! 8)
Alors le verdict après 32 ans d'écoute quasi quotidienne... Et bien mon disque absolu de Led Zeppelin, c'est le premier que j'ai écouté, celui que je n'ai pas compris à 13 ans.

"Physical Graffiti"

Image

Un disque plein, sans temps faible, malgré que ce soit un double album. Question qualité sonore cela pèche un peu mais c'est sans doute du au fait que les enregistrements s'étalent sur au moins 4 ans et proviennent de studio différents. Le mastering a tenté d'uniformisé tout cela mais je pense que ce disque pourrait sonner bien mieux, en tout cas sur les enregistrement les plus récents, si le traitement sonore était fait au cas par cas et non en globalité.
screw_squirrel
 
Messages: 974
Inscription Forum: 09 Nov 2008 0:03
  • offline

Message » 21 Déc 2010 20:51

+1 pour physical graffity :)
jj77
 
Messages: 2550
Inscription Forum: 06 Fév 2007 17:13
Localisation: Au bord du Loir
  • offline

Message » 21 Déc 2010 22:09

Disque absolu, disque absolu, facile à dire mais moins facile à trouver . Un disque qui peut plaire à beaucoup, d'une portée universelle et d'une qualité artistique et technique indéniable.
J'ai peut-être trouvé quelque chose qui s'en rapproche : on y chante en français, en anglais et en allemand. Que nos amis hispanophones, lusophones..., ne se désespèrent pas, la portée du disque est alléchante :

Image

Au Bordel, souvenir de Paris. Noël Akchoté

C'est un disque on ne peut plus jouissif, enregistré dans des conditions idéales de détente pour les musiciens et le public.

Noël Akchoté a par ailleurs des goûts en musique aussi sûrs que ceux de Philippe Katerine, vous devriez donc vous régaler.

Et pour la prise de son, c'est presque le 7ème ciel.
brckalovic
 
Messages: 129
Inscription Forum: 21 Déc 2007 11:37
Localisation: paris
  • offline

Message » 21 Déc 2010 22:14

brckalovic a écrit:Disque absolu, disque absolu, facile à dire mais moins facile à trouver . Un disque qui peut plaire à beaucoup, d'une portée universelle et d'une qualité artistique et technique indéniable.
J'ai peut-être trouvé quelque chose qui s'en rapproche : on y chante en français, en anglais et en allemand. Que nos amis hispanophones, lusophones..., ne se désespèrent pas, la portée du disque est alléchante :

Au Bordel, souvenir de Paris. Noël Akchoté

C'est un disque on ne peut plus jouissif, enregistré dans des conditions idéales de détente pour les musiciens et le public.

Noël Akchoté a par ailleurs des goûts en musique aussi sûrs que ceux de Philippe Katerine, vous devriez donc vous régaler.

Et pour la prise de son, c'est presque le 7ème ciel.


Ah, c'est marrant, je n'ai jamais accroché à celui-là, pas assez "musical" pour moi, trop... décousu ?
D'ailleurs je l'ai revendu il n'y a pas longtemps. Sinon Akchoté d'habitude j'aime. Enfin, du coup je me méfie maintenant...

Je suis étonné (et heureux) qu'il te plaise, je n'aurais pas cru que ce disque puisse plaire autant. Comme quoi tous les goûts...

"A l'Alcazar c'est l'bazar, A Trafalgar quelle histoire" (de mémoire hein) :mdr:
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 21 Déc 2010 22:45

Tu as bonne mémoire, c'est exactement ça. Comme quoi, ça ne s'oublie pas :wink:
brckalovic
 
Messages: 129
Inscription Forum: 21 Déc 2007 11:37
Localisation: paris
  • offline

Message » 21 Déc 2010 22:49

screw_squirrel a écrit:Et si l'on repart sur le sujet du "disque Absolu", je pense, non en fait j'en suis sur, que Led zeppelin en tout cas pour moi en a au moins crée un. (plus??)
Alors lequel...

Et oui, le problème est là, lequel sortir.
screw_squirrel a écrit: Il faut quand même préciser que Led Zeppelin était, est et sera mon groupe préféré! 8) :mdr: Depuis un jour de 1978 où un camarade de classe m'a prêté la cassette (de son père) de '"Physical Graffiti" je n'ai cessé de m'intéresser et d'aimer ce groupe.

:o
Alors là, j'ai l'impression que tu racontes mon histoire. :)
Un camarade de classe m'a un jour prêté une cassette de Led Zep et j'ai totalement craqué.
Je l'ai écouté en boucle pendant 6 mois. Ça et rien d'autre.
Vous connaissez le phénomène de la persistance rétinienne, et ben je crois que certain morceaux sont définitivement gravés sur mes tympans. 8)
led balloon
 
Messages: 1359
Inscription Forum: 11 Oct 2007 15:43
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 20 Jan 2012 2:35

Igor Kirkwood a écrit:Egalement assez mordu de Oum Kalsoum :D , pouriez vous m'indiquez corsario ou pio, une référence EXTRA de CD, avec le meilleur son possible......le double clic ne donnant rien.


Salut,
Je déterre ce topic pour répondre à cette question.
Je ne prétend pas connaître 5 % de la prolifique discographie d'Oum Kalsoum, mais en regardant quelques vidéos sur Youtube pour me faire une idée, je pense avoir un CD assez remarquable qu'un collègue m'a ramené du Maroc : Dalili Ehtar, 1955.

Image

On peut l'écouter intégralement sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=-EzvwZfwpNU
C'est la même interprétation : le commentaire d'introduction est identique. Mais le son est nettement meilleur sur le CD. La bande passante est plus étendue dans le grave comme dans l'aigu.

Pour avoir un aperçu rapide, la chanson est approximativement découpée ainsi :

0:00 - 11:20 Thème A
11:20 - 17:10 Thème B
17:10 - 20:10 Variation
20:10 - 27:30 Thème C
27:30 - 29:20 Thème A
29:20 - 39:30 Variation
39:30 - 41:00 Theme A

Les parties que j'appelle "variation" sont en rupture de style complète avec les thèmes. Ce sont des parties plus lentes, sans percussion, avec de longues vocalises.

Je ne peux rien dire sur les paroles, je n'en comprends malheureusement pas un mot.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7907
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Oum Kalsoum

Message » 30 Jan 2012 12:02

Merci Pio pour ta recherche :D , hélas ton CD d' Oum Kalsoum n'est pas sur Amazone :( .
Aurais tu une source pour l'acheter ?

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9354
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message